oseltamivir — Tamiflu®

2002 : commercialisation du Tamiflu®. D’après la Revue Prescrire de novembre 2002, il n’apporte rien de nouveau et les études faites ne permettent pas de savoir s’il protège les gens fragiles des complications de la grippe.

Tamiflu_1Il est, à ce moment-là non remboursable par la Sécurité Sociale

2003 grippe aviaire ; l’oseltamivir est proposé pour les sujets exposés à la grippe.

2005 : Revue Prescrire : l’oseltamivir diminue le nombre de grippe lors d’épidémies peu intenses, mais sans effet tangible sur les complications. Les patients atteints d’affection grave ont été exclus des essais.

juin 2006 : Quelques cas de décès chez des enfants au Japon. En Europe, deux suicides chez des adolescents et des témoignages de troubles psychiques et neurologiques chez des enfants. Quelques effets indésirables sur la peau dont des syndromes de Lyell. Donc le Tamiflu® peut être dangereux. Les agences européennes et américaines mettent en garde quant à l’utilisation du Tamiflu® chez les enfants de moins de un an.

début 2007 : les troubles psychiques et dermatologiques se confirment et sont même décrits chez les adultes. Ils sont — enfin — signalés dans le RCP (le Vidal® pour la France) européen de l’oseltamivir. La prescription de Tamiflu® est suspendue au Japon pour les enfants et les adolescents.

En France, le Tamiflu® devient remboursé chez les jeunes enfants. Cherchez  l’erreur.

octobre 2007 : des hémorragies digestives sont signalées sous oseltamivir.

décembre 2008 : troubles visuels (diplopie) et des troubles cardiaques (fibrillation auriculaire, palpitations, tachycardies, …) Revue Prescrire

2009 — Grippe porcine H1N1 : le Tamiflu® est utilisé largement. Nous ne savons toujours pas s’il sert vraiment à quelque chose, si les sujets fragiles sont protégés, s’il évite des cas de grippe grave, si la mortalité ou les infirmités dues à la grippe A H1N1 peuvent être évitées par la prise d’oseltamivir.

décembre 2009 : La Direction Générale de la Santé ordonne aux médecins de prescrire du Tamiflu® pour tous les grippés — ou plutôt supposés grippés. Vives réactions des sociétés savantes de médecins.

Quelques liens :

Ce contenu a été publié dans antiviral, Divers, grippe, oseltamivir, Tamiflu. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.