Erreurs médicales : les logiciels d’aide à la prescription mis à l’index

Les logiciels d’aide à la prescription, massivement utilisés dans les hôpitaux, conduisent parfois à des erreurs fatales. Le Parisien évoque le cas d’une patiente décédée à Versailles (Yvelines) à la suite d’une allergie médicamenteuse. Or on sait désormais, grâce au rapport de la commission régionale de conciliation et d’indemnisation du 4 mars 2013, que ce décès est dû à une défaillance informatique. Selon ce rapport que s’est …

Ce contenu a été publié dans TIC santé / e-administration. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.