Chaque année, les étudiants sont un peu plus nombreux à renoncer à des soins médicaux, faute d’argent

Selon l’enquête sur la santé des étudiants en 2013 menée par le réseau de mutuelles Emevia, en partenariat avec l’Institut CSA, près de 18 % des étudiants ont déjà renoncé à des soins médicaux pour raisons budgétaires au cours des 6 derniers mois, un chiffre en augmentation de 2,4 % par rapport à l’enquête 2011. Les étudiantes renoncent plus aux soins que leurs homologues (21,6 % contre 12 %). L’étude révèle notamment une baisse du recours …

Ce contenu a été publié dans Actualité santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.