Archives de catégorie : sartans

Quel traitement anti-hypertenseur proposer à un patient avec une néphropathie diabétique ?

Le diabète de type 2 est la première cause d’insuffisance rénale chronique dans le monde. La prévalence du diabète augmente avec une belle régularité. En 2050, entre 6 et 8% de la population mondiale présentera un diabète. L’hypertension artérielle est … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans Diabète, diurétique, double blocage, hyperkaliémie, iec, Insuffisance rénale aigue, insuffisance rénale chronique, médecine, meta analyse, Néphrologie, sartans, SRAA | Commentaires fermés sur Quel traitement anti-hypertenseur proposer à un patient avec une néphropathie diabétique ?

A combien de patients faut il donner un AINS pour observer une insuffisance rénale aiguë ?

Nous recevons beaucoup de patients ou de demandes d’avis pour des patients avec une insuffisance rénale aiguë dans le service. La principale cause retrouvée est l’effet secondaire d’un médicament, en particulier l’association inhibiteur de l’enzyme de conversion/sartans et diurétiques, parfois … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans AINS, artériole afférente, artériole efférente, diurétique, iec, Insuffisance rénale aigue, médecine, Néphrologie, physiologie, sartans | Commentaires fermés sur A combien de patients faut il donner un AINS pour observer une insuffisance rénale aiguë ?

« Dis le néphro, c’est contre indiqué les IEC dans les sténoses des artères rénales? »

Voici une bonne question, si vous regardez dans les RCP des inhibiteurs de l’enzyme de conversion ou des sartans, en pratique des bloqueurs du système rénine angiotensine aldostérone (SRAA), ces molécules sont contre-indiquées en cas de sténose bilatérale des artères … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans angiotensine, Histoires de patients, HTA, iec, Insuffisance rénale aigue, médecine, Néphrologie, physiologie, rénine, sartans, sténose artère rénale | Commentaires fermés sur « Dis le néphro, c’est contre indiqué les IEC dans les sténoses des artères rénales? »