Archives de catégorie : Recommandations

Inadmissible : des revues manipulent ouvertement leur facteur d’impact : Journal of Agricultural and Food Chemistry

J’ai été surpris des lire ceci dans des instructions aux auteurs : « To ensure that a submitted manuscript meets sufficient interest of the readership of the journal, it is expected that articles recently published on the respective topic in the Journal of Agricultural and Food Chemistry are cited to a reasonable extent ». Suite à la remarque d’un collègue, j’ai relu… Continuer la lecture

Publié dans Intégrité scientifique, Recommandations, Rédaction des revues | Commentaires fermés sur Inadmissible : des revues manipulent ouvertement leur facteur d’impact : Journal of Agricultural and Food Chemistry

STARD 2015 : mise à jour de la ligne directrice pour écrire des articles sur les tests diagnostiques

La ligne directrice pour écrire des articles sur les tests diagnostiques avait besoin d’être mise à jour. La version de 2003 était ancienne, et pas très complète. La version 2015 est accessible à partir du site EQUATOR, et a été publiée dans 3 revues simultanément (TheBmj, Radiology, Clinical Chemistry). La liste contient 30 items contre 25 pour la version 2003… Continuer la lecture

Publié dans Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur STARD 2015 : mise à jour de la ligne directrice pour écrire des articles sur les tests diagnostiques

SUS AUX GLIPTINES !

(mais n’avale pas !) Mme Sucre a du diabète. Depuis plusieurs années elle va voir son endocrinologue tous les 4 mois après avoir fait une prise de sang. Tout allait […] Continuer la lecture

Publié dans ADMINISTRATIF, alogliptin, alogliptine, confrère, courrier, Diabète, Endocrinologie, gliptin, gliptine, linagliptine, MEDECINE GENERALE, prévention, Recommandations, saxagliptin, saxagliptine, sitagliptine, Thérapeutique, traitement, vildagliptine | Commentaires fermés sur SUS AUX GLIPTINES !

Il vaut mieux enregistrer votre protocole trop tard que jamais : nouvelle politique des revues BMC

Maintenant les auteurs sont informés de la nécessité d’enregistrer les protocoles de recherche. Pour les essais, j’ai souvent la question pendant les formations : je n’ai pas enregistré le protocole… puis-je soumettre à une revue ? Ma réponse a toujours été « enregistrez, même après le début de l’essai et dites le aux rédacteurs de la revue ». Le groupe BioMedCentral (Springer)… Continuer la lecture

Publié dans Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur Il vaut mieux enregistrer votre protocole trop tard que jamais : nouvelle politique des revues BMC

Qui sont les auteurs des protocoles d’essais cliniques, des rapports cliniques, voire des formulaires de consentement ?

Si les guerres d’auteurs sont importantes pour signer les articles, d’autres documents ne représentent aucun enjeu. Avec la demande de rendre publics tous les documents des essais cliniques, bien spécifier qui sont les auteurs devient nécessaire. Il n’existe pas de recommandations pour attribuer cette paternité. Un article (accès libre), écrit par R Billiones, rédactrice médicale, paru dans Medical Writing fait… Continuer la lecture

Publié dans Critères d'auteurs, Recommandations | Commentaires fermés sur Qui sont les auteurs des protocoles d’essais cliniques, des rapports cliniques, voire des formulaires de consentement ?

La demande de transparence nécessite d’avoir des rapports d’essais cliniques… pour tous les essais (aïe, aïe…).. CORE répond

La publication d’un article n’est plus le sésame pour diffuser les résultats des essais. Nous sommes dans l’ère de la transparence et du partage des données. De ce fait, les documents majeurs d’un essai clinique sont le protocole (déjà rendu public par l’enregistrement dans des sites dédiés), et le rapport clinique. Il faudra aussi le rapport statistique… nous y viendront… Continuer la lecture

Publié dans Medical Writing, Recommandations | Commentaires fermés sur La demande de transparence nécessite d’avoir des rapports d’essais cliniques… pour tous les essais (aïe, aïe…).. CORE répond

CARE : sur le site des recommandations pour écrire les cas cliniques, une version française de la liste d’items

Je n’avais pas vu que le site sur les lignes directrices pour écrire des cas cliniques avait une version en français. Merci tout d’abord à Olivier Steichen qui dans un commentaire me l’a fait remarquer. Le site de CARE (CAse REports) a déjà été présenté ; il reste simple, mais il pourrait mieux collecter des ressources sur les cas cliniques…. Continuer la lecture

Publié dans Cas cliniques, Recommandations | Commentaires fermés sur CARE : sur le site des recommandations pour écrire les cas cliniques, une version française de la liste d’items

Des différences entre protocole et publication : il faudra les expliquer dans les articles

Les données sur les différences entre les protocoles de recherche et le contenu des articles existent. Plusieurs études bien documentées ont montré que des critères de jugement étaient ‘oubliés’ dans l’article, tandis que d’autres étaient ‘ajoutés sans le dire’. Ces situations ne sont pas obligatoirement des malversations, car il peut y avoir des explications. Regardez les essais randomisés des revues… Continuer la lecture

Publié dans Intégrité scientifique, Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur Des différences entre protocole et publication : il faudra les expliquer dans les articles

Réponse au BMJ et à Twitter par un bon éditorial : ‘5 tips for writing qualitative research’

Les articles dans le BMJ, analysés hier sur ce blog, ont entraîné de très nombreux commentaires, notamment sur twitter, avec #BMJnoQual Vous pourrez y lire des commentaires divers, plutôt en faveur de la publication des études qualitatives. Les ‘opposants’ n’ont pas été très présents dans le débat. Parmi les commentaires, un éditorial dans International Journal of Qualitative Methods, revue du… Continuer la lecture

Publié dans Qualitatif, Recommandations | Commentaires fermés sur Réponse au BMJ et à Twitter par un bon éditorial : ‘5 tips for writing qualitative research’

Bonnes pratiques et critères de qualité pour la Presse Médicale Française : encore des progrès à faire

Remercions La Revue du Praticien pour avoir publié en mars 2016, et surtout mis en accès libre l’article « Presse médicale française : des bonnes pratiques et des critères de qualité à adopter ». En 2013, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié un rapport sur les critères de qualité des revues et journaux de la presse médicale française. Nous avons… Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, Recommandations, Rédaction des revues | Commentaires fermés sur Bonnes pratiques et critères de qualité pour la Presse Médicale Française : encore des progrès à faire

Des recommandations pour écrire des ‘scoping reviews’ seraient très utiles !

Bonne analyse d’un groupe d’épidémiologistes canadiens qui ont évalué 494 ‘scoping reviews’ publiées entre 1999 et 2014. Il s’agit d’un article de recherche début 2016 dans BMC Medical Research Methodology. Les scoping reviews augmentent dans la littérature et les méthodes ne sont pas standardisées. Ce ne sont pas des revues systématiques, en ce sens que les ‘scoping reviews’ génèrent des… Continuer la lecture

Publié dans Méthodologie de recherche, Recommandations, Revue systématique Méta Analyse | Commentaires fermés sur Des recommandations pour écrire des ‘scoping reviews’ seraient très utiles !

mERA : Des lignes directrices pour présenter les interventions en santé avec les téléphones mobiles. Excellente initiative.

mERA (Mobile health Reporting Evidence and Assessment) est un acronyme court et bizarre pour décrire les lignes directrices destinées à aider la description des publications basées sur le « mobile Health », essentiellement les téléphones mobiles. Cette mERA checklist est bienvenue pour une domaine de la santé qui évolue très vite. Ces lignes directrices ont été préparées sous l’égide d’un groupe d’experts… Continuer la lecture

Publié dans Medical Writing, Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur mERA : Des lignes directrices pour présenter les interventions en santé avec les téléphones mobiles. Excellente initiative.

Actualisation des recommandations du groupe de Vancouver en décembre 2015 : version française disponible

L’ICMJE (International Committee of Medical Journal Editors) a revu en décembre 2015 quelques points de ses « Recommandations pour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des travaux de recherche soumis à des revues médicales ». Ces recommandations en français sont disponibles sur ce blog, mais aussi sur le site de l’ICMJE, et de la HAS. Quels sont les modifications,… Continuer la lecture

Publié dans Recommandations | Commentaires fermés sur Actualisation des recommandations du groupe de Vancouver en décembre 2015 : version française disponible

Partage de données, archivage des données sources : encore compliqué mais les registres sont nombreux

Des revues sont en avance et imposent des démarches aux auteurs des manuscrits acceptés. Par exemple, depuis début 2015, tous les articles de recherche du BMJ contiennent un lien vers le protocole (accès ouvert et gratuit), et un lien vers les données sources, ou comment pouvoir les consulter (parfois des codes et/ou autorisations sont nécessaires). Les groupes les plus avancés… Continuer la lecture

Publié dans Archives, Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur Partage de données, archivage des données sources : encore compliqué mais les registres sont nombreux

RECORD : une ligne directrice dérivée de STROBE pour les études sur des ‘données de vie réelle’

Les RWD ou Real Worl Data, ou données de vie réelle sont utilisées pour des recherches, et les méthodologies sont bien décrites. Il manquait une ligne directrice adaptée, et RECORD doit aider les auteurs d’articles : REporting of studies Conducted using Observational Routinely-collected health Data a été publié en octobre 2015 dans PLOS Medicine, avec de bonnes explications. Les données… Continuer la lecture

Publié dans Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur RECORD : une ligne directrice dérivée de STROBE pour les études sur des ‘données de vie réelle’

L’histoire des lignes directrices pour écrire des manuscrits : en 1917, de mauvaises méthodes en recherche étaient déjà observées

Je n’évoque jamais la James Lind Library, et j’ai tort. Sur ce site, Doug Altman et Iveta Simara viennent de publier, fin 2015, un long article très intéressant pour comprendre la naissance de CONSORT et du réseau EQUATOR. Nous avons besoin d’articles sur l’histoire du développement des méthodes de recherche. Un tableau donne des exemples entre 1917 et 1952 d’experts… Continuer la lecture

Publié dans Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur L’histoire des lignes directrices pour écrire des manuscrits : en 1917, de mauvaises méthodes en recherche étaient déjà observées

Dragi Webdo n°79: seuils transfusionnels, pathologie mammaire / post partum (reco CNGOF), canal carpien, dépistage CCR, conseil OH/tabac

Bonjour! Enfin, bonsoir pour ceux qui liront ce billet à une heure tardive. Sans plus attendre, voici les actualités de la semaines se rapportant (de près ou de moins près…) à la médecine générale, qui seront très gynécologiques et avec beaucoup d’images (parce que j’aime bien les images!)
Bonne lecture!
1/ Pharmaco-vigilance
Commençons avec l’effet des pilules contraceptives au cours de la grossesse. Il n’est pas si rare que la grossesse arrive « sous pilule ». Une étude retrouve qu’il n’y a pas de risque particulier concernant les nouveau nés lors d’une prise de contraceptif dans les 3 mois précédent la grossesse ou pendant la grossesse.
Au contraire, les corticoïdes inhalés peuvent avoir des effets secondaires chez l’enfant en cas de prises répétées, pouvant entrainer des troubles de croissance et des cas d’insuffisance surrénale même à faible dose.
Il y avait quelque temps que je n’avais pas parlé de vitamine D. Cette étude du JAMA Internal Medicine retrouve que la supplémentation en vitamine D pour obtenir un dosage >30ng/L chez des patients de plus de 70 ans avec un antécédent de chute, n’améliore pas la fonction des membres inférieurs, mais était associée à une augmentation significative des chutes en cas de dose élevées de vitamine D administrée. Après l’espoir que la vitamine D guérisse presque tout, puis la désillusion qui ne retrouvait finalement aucun effet, c’est une déchéance de la voir aggraver les chutes!
2/ Cardio-vasculaire
On est souvent embêté en cabinet quand un patient revient avec 7,5g/dl d’hémoglobine. On aimerai bien le faire hospitaliser pour transfusion et exploration, mais il n’y a pas de place et comme c’est pas inférieur à 7, « ça peut attendre »… Une étude s’est intéressée à la mortalité selon le hémoglobinémie au moment des transfusions en soins intensifs. Des nouveaux seuils ont été mis en évidence:  7,7g/dL sans antécédent cardiologique, 8,7g/dL en cas de cardiopathie et 10g/dL en cas de coronaropathie. En vrai, les patients de soins intensifs étant plus grave que nos patients ambulatoires, il semble logique qu’il faille les transfuser « plus tôt ». Les seuils de la HAS de  7g/dL pour tous sauf les patients avec coronaropathie non stable pour lesquels le seuil était à 10g/dL, sont probablement adaptés à des patients un peu moins sévères.
3/ Gynécologie
Le CNGOF a publié des recommandations pour la pratiques cliniques. Parmi celles pouvant servir en médecine générale, on trouve celles concernant les pathologies bénignes du sein. Devant le texte court, passablement long, on retiendra:
– devant toute masse palpable: échographie +/- mammographie,
– devant un écoulement mammaire non lactescent unipore ou multipore: échographie + mammographie,
– devant un écoulement mammaire lactescent ( >1an après allaitement et  hors causes médicamenteuses): bilan hormonal (TSH, prolactine) +/- IRM cérébrale.
devant des mastodynies isolées: pas d’imagerie, AINS gel en 1ère intention (preuves insuffisantes pour les progestatifs)

Le second texte court concerne la prise en charge du post-partum. En dehors de tout ce qui n’est pas nouveau ( du genre: allaitement maternel exclusif encouragé pendant 4-6 mois, contraception avant J21 et pas d’oestroprogestatif avant  6 semaines), la rééducation périnéale n’est pas recommandée en l’absence de troubles urinaires persistant à 3 mois post partum. Les complications de l’allaitement semble simplifiées: engorgement mammaire et mastites pour lesquelles l’antibiothérapie est recommandée (où sont passées les termes crevasses, lymphangite et galactophorite??). La vaccination anti-coqueluche est recommandée si la dernière vaccination est supérieure à 10 ans (et non 5 ans avant 25 ans comme le disait le calendrier vaccinal  2015)
4/ Rhumatologie
Le syndrome du canal carpien a souvent une présentation typique, et le diagnostic est alors aisé. Dans les présentation plus atypiques de symptômes au niveau des mains, quelles sont les présentations permettant d’exclure ou pas ce syndrome? Le JAMA a publié une infographie bien pratique pour visualiser les territoires sensitifs de la main. Mais pour faire simple: si le pouce et l’index sont touchés on ne peut l’exclure.

5/ Addictologie
Pour savoir quelles actions sont à mener pour aider les patients à se sevrer, il faut déjà savoir ce qui est fait. British Journal of General Practice a retrouvé que les interventions brèves étaient menées chez plus de  50% des patients fumeurs. Cependant, seulement  6.5% des patients avec une consommation excessive d’alcool avaient bénéficié de conseils concernant le sevrage. Est ce que l’information est renseignée dans le dossier? Est ce un sujet plus dur a aborder pour les médecins que le tabac?
6/ Santé publique
Pour conclure, voici la monographie parue dans le BMJ concernant le dépistage du cancer colorectal. Si le dépistage semble très faiblement diminuer la mortalité spécifique du cancer de  64 personnes sur 10 000 après 30 ans de suivi (mouais….), la mortalité totale est identique dans les deux groupes.
C’est fini pour cette semaine. Je vous laisse sur cette image qui aurai pu être à la fin de mon article « deuxième ânerie » si je l’avais trouvée avant. A bientôt!
@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans actualité, DragiWebdo, Recommandations, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°79: seuils transfusionnels, pathologie mammaire / post partum (reco CNGOF), canal carpien, dépistage CCR, conseil OH/tabac

Il faut publier les résultats négatifs : des recommandations bien faites mais vont-elles changer des pratiques ?

L’article intitulé « Evidence-informed recommendations to reduce dissemination bias in clinical research: conclusions from the OPEN (Overcome failure to Publish nEgative fiNdings) project based on an international consensus meeting » mérite non seulement lecture, mais sa mise en oeuvre si possible.. Projet de l’Union Européenne, coordonné par le centre Cochrane allemend. Publication dans BMJ Open en mai 2015. Il s’agit des recommandations… Continuer la lecture

Publié dans Biais, Recommandations, Revue systématique Méta Analyse | Commentaires fermés sur Il faut publier les résultats négatifs : des recommandations bien faites mais vont-elles changer des pratiques ?

Comment bien choisir la revue pour soumettre votre manuscrit ? Think, Check, Submit

Il s’agit d’une campagne simple proposée par une dizaine d’organisations et maisons d’édition (ALPSP, Directory of Open Access Journals (DOAJ), INASP, the International Association of Scientific, Technical and Medical Publishers, ISSN, LIBER, OASPA, UKSG and individual publishers). Ils ont préparé une checklist pour aider au choix d’une revue, et ainsi ne pas se faire piéger par les escrocs ! C’est… Continuer la lecture

Publié dans Recommandations, SItes internet | Commentaires fermés sur Comment bien choisir la revue pour soumettre votre manuscrit ? Think, Check, Submit

Transparence, reproductibilité, crédibilité des données en biologie : les revues ont des règles de plus en plus strictes, bravo !

Une initiative de 4 revues prestigieuses de biologie (BMC Biology, BMC Neurscience, Genome Biology, GigaScience) consiste à transmettre une cheklist aux auteurs pour compléter les méthodes. Un éditorial d’août 2015 explique cela :  » First is the need for transparency, so that, for example, the number of replicates is clearly stated and biological and technical replicates can be distinguished. Second,… Continuer la lecture

Publié dans Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur Transparence, reproductibilité, crédibilité des données en biologie : les revues ont des règles de plus en plus strictes, bravo !

Comment répondre aux lanceurs d’alerte anonymes sur les réseaux sociaux

Ce phénomène prend de l’ampleur et est difficile à gérer. Le premier réseau social avec des commentaires anonymes est PubPeer (avez-vous le plug-in dans votre ordinateur ? Simple et très utile), mais beaucoup d’autres réseaux discutent les articles, avec parfois des commentaires agressifs ou infondés. La gestion est délicate. C’est pourquoi BioMedCentral, avec COPE, ont préparé un diagramme pour aider… Continuer la lecture

Publié dans Recommandations | Commentaires fermés sur Comment répondre aux lanceurs d’alerte anonymes sur les réseaux sociaux

Dragi Webdo n°70: HTA (objectifs, Recos US: dépistge), Embolie pulmonaire (recos US), Hématurie macro (Recos US), Mammo et échographie, gliptines vs sulfamides

Bonjour à tous, l’actualité médicale a été dense cette semaine encore, et le sera probablement encore la semaine prochaine avec le congrès américain de cardiologie. Bonne lecture à tous!

1/ Pharmacovigilance

L’Agence européenne du médicament clôt les débats à propos vaccin anti-HPV et les syndromes douloureux complexes d’une part, et les syndromes de tachycardie orthostatique d’autre part, en concluant que les données de la littérature ne supportent pas l’existence d’un lien

2/ Cardio-vasculaire

L’USPSTF a établi des recommandations sur le dépistage de l’HTA . Le dépistage d’hypertension doit d’effectué tous les 3 à 5 ans avant 40 ans, ou annuellement après 40 ans ou en cas de facteurs de risque (TA > 130/85, surpoids et origine africaine sub-saharienne.). La prise de tension devrait consister en une moyenne de 2 mesures prises avec un brassard situé au même niveau que le coeur, après au moins 5 minutes après l’entrée dans le bureau du médecin. Les recos insistent sur le fait de confirmer l’HTA par des mesures ambulatoires et de débuter par un traitement comportant des thiazidiques ou des inhibiteurs calciques.

On reste dans l’HTA avec une revue de la littérature portant sur les objectifs tensionnels (en attendant les résultats précis de l’étude SPRINT). L’article publié dans le Lancet fait une méta analyse de patients traités « intensivement » versus « classiquement », chaque groupe atteignant respectivement au final des tensions de 133/76 et 140/81. Le groupe de traitement intensif diminuait de 14% le nombre d’évènement cardiovasculaire par rapport au traitement classique, mais sans effet sur la mortalité cardiovasculaire ou globale. Il y avait significativement plus d’effet indésirables grave dans le groupe de traitement intensif (OR= 1,35) et plus hypotensions sévères bien qu’elles soient rares (0,3% vs 0.1%)

Histoire de rassurer les médecins généralistes qui font un ECG à leurs patients dans le cadre des certificats de sport, un article a été publié sur la « repolarisation précoce », qu’il n’est pas rare de retrouver. L’étude ne retrouve pas d’augmentation de la mortalité cardiovasculaire après un suivi de plus de 17 ans chez les patients avec une repolarisation précoce.

Les recommandations de l’embolie pulmonaire de l’ESC en 2014 m’avaient laissé sur ma faim en ne mentionnant pas les « Pulmonary Embolism Rule-out Criteria » (PERC). Alors, je remercie le collège des médecins américains pour leurs nouvelles recommandations:
– Pour les patients avec probabilité faible et présence des 8 critères de PERC: ne pas doser les D-Dimères.
– La valeur seuil des D-Dimères, entrainant la réalisation d’un examen d’imagerie, est de 500 avant 50 ans, puis égale à l’age multiplié par 10.
– En cas de probabilité élevée, les D-Dimères ne doivent pas être dosés, et un angioscanner est recommandé en 1ère intention. (la scintigraphie devant être réservée en cas de contre indication ou d’indisponibilité)

Pour finir avec cette grosse partie et histoire de réduire encore les aliments consommables sans risque cardiovasculaire, voici un article portant sur les boissons sucrées. Boire au moins deux boissons sucrées par jour augmenterai le risque d’insuffisance cardiaque de 23%! Donc, on va arrêter la viande et les boissons sucrées, boire 1 verre de vin 6 jours par semaine, et manger des noix! (Au points où on en est, j’attends un article qui dise que la consommation d’insectes réduit la mortalité…)

3/ Gynécologie

Encore une semaine où je vais parler du dépistage du cancer du sein. Le Lancet publie une étude sur l’adjonction de l’échographie à la mammographie. Le dépistage par Echo + Mammo avait une meilleure sensibilité (91% vs 77%) avec une augmentation des cancer stade peu élevé, et une diminution de la spécificité (88% vs 91%). L’utilisation de l’écho permet donc de trouver plus de cancer, mais augmente aussi les gestes invasifs pour établir un diagnostic étant donné la plus faible spécificité. En pratique, on ne sait absolument pas ce que cela donne en terme de critère de survie, ce qui est dommage dans une étude 72 000 patientes pour détecter 300 cancers.

4/ Urologie

La société américaine d’urologie a écrit des recommandations sur la prise en charge de l’hématurie microscopique. Le diagnostic, établi après élimination des causes bénignes (infection, pertes méno/métrorragies, exercice phyique)  repose sur un ECBU (avec compte des hématies et cytologie urinaire). Le bilan explore l’arbre urogénital par cystoscopie à partir de 35 ans ou avant en cas de facteur de risque (tabac, signes irritatifs ou obstructifs urinaires, chimiothérapie) et par uroscanner (IRM si contre indique, voire échographie +  cystographie rétrograde en cas de contre indication aux autres examens). Un bilan négatif doit être contrôle à un an en cas de persistance, puis espacé tous les 3 à 5 ans.

5/ Diabétologie

Pour finir, une étude comparant le médicament à ajouter dans le traitement du diabète, quand la metformine est insuffisante. C’est une étude de cohorte avec des patients appariés avec un score de propension évaluant une bithérapie avec metformine et inhibiteur de DPP4(gliptines) versus metformine et sulfamide. Les inhibiteurs de DPP-4 étaient associé à une diminution de la mortalité de 37%, des évènements cardio-vasculaires de 32% et des hypoglycémies de 57%! Reste à montrer cela dans un essai contrôlé randomisé en population européenne et non chez des taiwanais!

C’est la fin!! Et c’est également la fin du week-end, compte tenu de l’heure à laquelle je publie… Bonne semaine et à bientôt!!

@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans actualité, Cardiologie, DragiWebdo, Recommandations, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°70: HTA (objectifs, Recos US: dépistge), Embolie pulmonaire (recos US), Hématurie macro (Recos US), Mammo et échographie, gliptines vs sulfamides

Dragi Webdo n°68: insuffisance cardiaque aigue (Reco ESC), Acné (Reco SFD), Mammo (Reco US), review HTA, gonarthrose

Bonjour à tous! Cette semaine sera placée sous le signe des recommandations qui n’ont cessé d’être publiées! J’espère ne pas en avoir raté (sinon, ça sera pour une prochaine fois!)
1/ Pharmaco-vigilance
Les Anti-Coagulants Directs (AOD/Ex-NACO) commencent à voir leurs antidotes apparaitre. L‘agence du médicament américaine (FDA) a vient d’approuver le Praxbinb (idarucizumab), l’antidote du Pradaxa (Dabigatran).
2/ Cardio-vasculaire:
La première recommandations dont je vais parlé est celle de l’ESC à propos de l’insuffisance cardiaque aigüe. Le diagnostic repose sur des symptômes d’insuffisance cardiaques associés à une élévation des peptides natriurétiques (BNP, pro-BNP). Les messages clé de la reco sont, la nécessité d’instaurer un traitement le plus rapidement possible, dans l’heure suivant l’arrivée aux urgences, ou au mieux dans la demi heure, sans attendre le résultat des bilans sanguin. Le traitement doit comporter des diurétiques de l’anse (furosémide), soit à 40mg IV si le patient n’en prenait pas déjà, soit un bolus IV au moins égal à la dose de traitement habituel si son traitement en contenait. Enfin, les dérivés nitrés sont recommandés également dans le traitement initial de tout patient se présentant pour insuffisance cardiaque aigüe dont la tension artérielle systolique est supérieur à 110 mmHg, et la Presssion Positive Continue en cas de Sa02 inférieure à 90%.
Le Lancet a publié une revue de la littérature concernant les différentes recommandations sur l’HTA. Pour bien montrer que personne n’est d’accord, ils ont fait un tableau. J’étais assez fan des recos américaines JNC8 parce que facile a retenir et que ce sont les plus récentes, et donc peut être les plus à jour. Mais il faut quand même savoir qu’il ne s’est écoulé que 6 mois entre les recommandations de la société française d’HTA (non représentées ici), celles de la société européenne de cardiologie (ESC), celles de la société canadienne d’HTA (CHEP) et celles du JNC8. Comme quoi avec des données pas si différentes, on arrive a des recos pas tout à fait pareil…
3/ Dermatologie
On continue dans les recommandations avec les nouvelles recos de prise en charge de l’acné. L’arbre décisionnel interactif est bien fait, avec des photos pour aider a évaluer le grade de l’acné, et peut être utilisé en consultation. Pour faire simple, en dehors d’une acné légère de grade 1 (quelques boutons isolés), la place est faite a la bithérapie peroxyde de benzoyle et adapalène en première intention, avec ajout de la doxycycline 100mg/j en cas d’échec ou d’emblée pour les grades 3-4. L’isotrétinoine orale est indiquée d’emblée dans le grade 5. Dans tous les cas, un traitement d’entretien est à poursuivre après ces traitements d’attaque.
4/ Gynécologie
Dernières recos de la semaines, celle de la société américaine d’oncologie (ACS) à propos de la mammographie. Alors que l’USPSTF (l’organisme de santé publique américain) recommande un dépistage « à la française » avec des mammo de 50 à 75 ans tous les deux ans (bien qu’en France, on soit de plus en plus conscient du faible bénéfice apporté par ce dépistage du fait du surdiagnostic et du surtraitement), l’ACS avance à pas de fourmi dans ce sens. Désormais, les femmes américaines devraient se faire dépister à partir de 45 ans, annuellement jusqu’à 55 ans puis tous les deux ans, sans limite d’age supérieure « tant que leur espérance de vie est estimée à plus de 10 ans ». On pourrais penser à un petit progrès par rapport à leur recos de 2003. C’était sans compter la frilosité des rédacteurs, car: les femmes peuvent néanmoins toujours commencer à 40 ans si elles le souhaitent, et peuvent également continuer à se faire irradier inutilement annuellement après 54 ans si elles le souhaitent. Le dernier point est certainement un des plus controversé (encore un!): il serait désormais inutile d’avoir recours à des examens clinique des seins annuellement, parce que pas assez rentables (en même temps, ça s’apprend et y’a pas beaucoup d’effets secondaires…). Le dépistage repose dont uniquement sur les mammos et je vous passe la liste des conflits d’intérêts. Les auteurs estiment qu’avec ce protocole, le risque de mourir du cancer du sein est de 1,8 à 1,9% versus 2% avec le dépistage de l’USPSTF et 2,7% sans dépistage.
Le JAMA a également publié un article portant sur la vaccination DTPCa pendant la grossesse.  Les auteurs retrouvaient qu’il n’y avait pas de différence sur les effets secondaires du vaccin chez les femmes dont le dernier rappel datait de moins de 2 ans ou de 2 à 5 ans, par rapport à celles il datait de plus de 5 ans.
4/ Rhumatologie
Le NEJM a publié une étude contrôlée randomisée portant chez des patients avec une arthrose du genou. Chez des patients de 66 ans environ, un traitement chirurgical (prothèse totale) améliorait davantage la qualité de vie que le traitement non chirurgical (rééducation, diététique et antalgiques) à 1 an.
5/ Diabétologie
Une étude  randomisée comme on peut les aimer a été menée chez des diabétiques qui recevaient soit: 150ml de vin rouge, soit 150ml de vin blanc, soit 150ml d’eau minérale au diner pendant 2 ans. (L’étude ne dit pas ce qu’ils prenaient aux autres repas). La consommation de vin rouge était associée à une augmentation du HDL. Les consommateurs d’alcool avaient également une meilleure qualité de sommeil. Mais, pas de différence sur l’hypertension ou la glycémie, ni de résultat de morbi-mortalité n’ont été retrouvés.
C’est tout pour cette semaine, je vous laisse en pensant à tous ces patients qui méditent sur l’article de 60 millions de consommateurs, comme quoi les sirops pour la toux, ça sert à rien du tout! (sauf éventuellement le dextrométorphane)
A la semaine prochaine!
@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans actualité, DragiWebdo, HTA, insuffisance cardiaque, Recommandations, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°68: insuffisance cardiaque aigue (Reco ESC), Acné (Reco SFD), Mammo (Reco US), review HTA, gonarthrose

Un outil électronique pour mieux écrire les articles sur les essais randomisés contrôlés selon CONSORT : bonne évaluation de l’outil COBWEB

Ce n’est pas un jargon dans ce titre, car CONSORT (Consolidated Standards of Reporting Trials) désigne les lignes directrices pour rédiger des articles sur les essais randomisés contrôlés, et COBWEB (Consort-Based WEB tool) désigne un outil électronique pour utiliser correctement CONSORT. BMC Medicine a publié le 15 septembre 2015 un article excellent des équipes Cochrane France/UK. Il s’agit d’une évaluation… Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, Medical Writing, Recommandations | Commentaires fermés sur Un outil électronique pour mieux écrire les articles sur les essais randomisés contrôlés selon CONSORT : bonne évaluation de l’outil COBWEB

Pour améliorer la littérature biomédicale, formons les auteurs, rédacteurs et reviewers ! Simple, et si cela marchait, on le saurait

Lors du congrès REWARD sur le gaspillage de la recherche et l’augmentation de sa valeur, les discussions et propositions sont nombreuses (Edinburgh, 28-30 septembre 2015). La question des compétences des acteurs a été évoquée, que ce soient les auteurs, reviewers et rédacteurs. Dans un article de PLOS Medicine du 22 septembre 2015, publié pour alimenter ces discussions, D Moher (Canada,… Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, Recommandations | Commentaires fermés sur Pour améliorer la littérature biomédicale, formons les auteurs, rédacteurs et reviewers ! Simple, et si cela marchait, on le saurait

Dragi Webdo n°64: reco ACFA (SFMU), chir oral et anticoag (reco), antidote AOD, PATHWAY-2, betabloquant en post IDM, diabète et TA vespérale

Bonjour à tous, les actualités se sont un peu calmées cette semaine.. Du coup, je me relâche et je prends du retard… Logique! Pas mal de cardiologie cette semaine, bonne lecture!

1/ Pharmaco-vigilance

Pour commencer, l’EMA (agence européenne du médicament) vient d’autoriser l’association sacubitril/valsartan dans l’insuffisance cardiaque. Pour mémoire c’était le médicament miracle de l’insuffisance cardiaque présenté au congrès de l’ESC de 2014 (j’en avais parlé ici).

L’EMA toujours. L’agence accélère la venue du premier antidote pour un AOD (anticoagulant oral direct). En effet, l’idarucizumab est l’antidote du dabigatran et avait reçu des résultats satisfaisant en normalisant le bilan de coagulation de 88 à 98% des patients en 4 heures. (C’est un peu long 4 heures comme délai quand même si le patients a un saignement grave…)

La société Française de chirurgie orale a publié des recommandations de prise en charge des patients sous antiagrégants, AVK et AOD. C’est plutôt simple et les arbres décisionnels sont clairs. Pour faire simple:
Pour les antiagrégants plaquettaires: en monothérapie on arrête jamais, pour les bithérapie on n’arrête pas pour les gestes à faibles risque hémorragique.
Pour les AVK: pour les gestes a faibles risques on n’arrête pas si l’INR est inférieur à 4.
Pour les AOD: on arrête pas pour les gestes a faibles risques.
Dans les autres cas, il faut une discussion sur le risque thrombotique avec le médecin prescripteur.

(Les gestes a faibles risque: anesthésie locale, détartrage, avulsion simple, avulsions multiples dans 1 même quadrant, chirurgie endodontique, périapicale, énucléation de kystes et tumeurs bénignes (lésion < 3cm), chirurgie muco-gingivale (hors greffe gingivale avec prélèvement palatin), chirurgie pré-orthodontique d’une dent enclavée, incluse, implant unitaire, dégagement implant(s) (pilier cicatrisation), biopsie-exérèse muqueuse orale ≤1 cm )

2/ Cardio-vasculaire

Les sociétés d’Urgences (SFMU) et de cardiologie (SFC) ont édité des recommandations de prise en charge des la fibrillation auriculaire en médecine d’urgence. Mais comme ça peut arriver aussi à un généraliste, je vais en parler rapidement. Pour le diagnostic: il faut objectiver la FA par ECG et un bilan biologique comprenant: NFS, ionogramme, créatinine, glycémie et selon l’orientation: NT-proBNP, calcémie, TSH, bilan hépatique et TP-TCA avant la mise sous anticoagulant si besoin.
L’échographie cardiaque est indispensable et doit être effectué en urgence si la FA est mal tolérée (logique..). Vous trouverez ci dessous les différents traitements pour ralentir la FA si besoin (pour mémoire: les calciques à utiliser: verapamil et diltiazem ; les beta bloquants non cardio sélectifs: atenolol et esmolol; et beta bloquants cardiosélectifs: nébivolol, carvédilol, bisoprolol, métoprolol).

Pour ce qui est de l’indication d’un traitement anti-thrombotique, il faut toujours se fier au score CHA2DS2-VASc et au risque hémorragique évalué par le HAS-BLED. Les nouveautés: pas de place des anti-agrégants (asprine ou plavix) sauf en cas de refus du patient de prendre un anticoagulant. L’anticoagulation est donc recommandée dès un score CHA2DS2-VASc de 1. L’autre nouveauté, la place des AOD sur le même plan que les AVK dans le texte (mais les AVK sont en pointillés sur la figure……….) Pour le reste, je vous laisse lire l’article!

Continuons avec les Bêta bloquants. En post-infarctus du myocarde, il faut se rappeler de l’intérêt de ces traitements pendant la 1ere année (après on est pas trop sur au final qu’ils soient indispensable selon l’étude REACH). Tout ça pour en venir à la posologie du traitement: il semblerait que la dose importe peu et que les faibles doses soient mois efficaces que les fortes sur la survie des patients.

J’avais parlé de l’étude PATHWAY-2 suite au congrès de l’ESC de cette année. L’article en question est ici. Il est quand même très dommage qu’aucune donné de morbi-mortalité ne soit évalué dans cette étude…

Enfin, un peu de gynécologie. On savait que les antécédents de pré-éclampsies étaient un facteur de risque  cardiovasculaire. Une étude de cohorte suivant les patientes pendant plus de 50  ans a retrouvé que la glycosurie et que la baisse de l’hémoglobine au 2ème et 3ème trimestres sont des facteurs de risque de décès cardio-vasculaire. Des éléments à prendre en compte mais qui ne vont pas beaucoup modifier les prises en charges…

3/ Diabétologie

Je vais finir sur le thème diabète et tension artérielle au coucher. Il semblerait que des études récentes publiées dans Diabtologia retrouvent une association une tension artérielle au coucher basse et diabète. C’était une étude contrôlée randomisé étudiant la survenue de diabète chez des patients hypertendus ayant une dose de traitement antihypertensif le soir ou pas. Le traitement vespéral a diminué de 57% la survenue d’un diabète, l’effet étant prédominant avec les IEC. Voilà de quoi prescrire des traitements le soir, et voir un intérêt supplémentaire au Ramipril qui se donne volontiers matin et soir (enfin, moi je l’aime bien… Mais j’en ai déjà parlé longuement)

C’est tout pour cette semaine! Il faut que je me fixe un objectif publication pour le dimanche matin… et que je m’organise avant que le rythme ne redevienne n’importe quoi..
A la semaine prochaine!

@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans actualité, Cardiologie, DragiWebdo, Recommandations, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°64: reco ACFA (SFMU), chir oral et anticoag (reco), antidote AOD, PATHWAY-2, betabloquant en post IDM, diabète et TA vespérale

Une aide financière « Echafaudage + » destinée aux entreprises pour réduire le nombre de chutes

Jusqu’au 31 décembre 2015, les Caisses régionales d’assurance maladie peuvent accorder une aide financière « Echafaudage +» allant jusqu’à 6 000  Euros aux entreprises du BTP de moins de 50 salariés  pour acquérir un échafaudage. Cette aide doit être réservée […] Continuer la lecture

Publié dans Actualités, aide finanicère, BTP, CARSAT, chutes, échafaudages, entreprise, formation, gardecorps, hauteur, Recommandations | Commentaires fermés sur Une aide financière « Echafaudage + » destinée aux entreprises pour réduire le nombre de chutes

Ne vous fiez pas aux abstracts d’articles originaux des essais randomisés en cancérologie ! Encore une étude pour insister sur ce message

La revue Trials a publié le 8 août 2015 un article intitulé : »Reporting quality of abstracts in phase III clinical trials of systemic therapy in metastatic solid malignancies » par une équipé américaine (Sivendran et al). Malheureusement, les abstracts d’articles sont des sources d’information pour les praticiens, essentiellement quand le texte complet de l’article n’est pas en accès libre (et aussi… Continuer la lecture

Publié dans Recommandations, Résumés | Commentaires fermés sur Ne vous fiez pas aux abstracts d’articles originaux des essais randomisés en cancérologie ! Encore une étude pour insister sur ce message

Une aide financière « Echafaudage + » destinée aux entreprises pour réduire le nombre de chutes

Jusqu’au 31 décembre 2015, les Caisses régionales d’assurance maladie peuvent accorder une aide financière « Echafaudage +» allant jusqu’à 6 000  Euros aux entreprises du BTP de moins de 50 salariés  pour acquérir un échafaudage. Cette aide doit être réservée […] Continuer la lecture

Publié dans Actualités, BTP, CARSAT, chutes, échafaudages, entreprise, formation, gardecorps, hauteur, Recommandations | Commentaires fermés sur Une aide financière « Echafaudage + » destinée aux entreprises pour réduire le nombre de chutes

10 bonnes recommandations pour écrire vos projets de recherche

Bon travail publié par Academic Medicine (excellente revue de Association of American Medical Colleges) en juillet 2015 pour proposer des recommandations à ceux qui écrivent ; le titre de cet article : »Recommendations for writing successful grant proposals: an information synthesis » par une équipe américaine. A partir d’une analyse de la littérature, ils ont analysé 53 articles proposant des conseils, et… Continuer la lecture

Publié dans Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur 10 bonnes recommandations pour écrire vos projets de recherche

Les recommandations TOP : Transparency and Openess Promotion in journal policies and practicies…. La revue Science mène le bal…

Cette nouvelle initiative est bienvenue, et a été adoptée immédiatement pas des revues scientifiques. Je n’ai pas encore bien compris ce qu’est OSF, ou « Open Science Framework », une organisation sans but lucratif dédié à la constitution de projets de recherche, et surtout à la collaboration entre équipe et aux échanges de données. Il y a beaucoup de clips vidéos pour… Continuer la lecture

Publié dans Recommandations | Commentaires fermés sur Les recommandations TOP : Transparency and Openess Promotion in journal policies and practicies…. La revue Science mène le bal…

Allez à Toulouse le 9 octobre 2015 pour un super atelier sur les bonnes pratiques en recherches sur les bioressources

Quel plaisir que de voir des initiatives rédactionnelles internationales portées par des françaises, dont Laurence Mabile, qui ont publié CoBRA. Voici l’email que j’ai reçu (et le programme ici) : Dear editor or reviewer, Following a work we presented at the 7th International Peer Review Congress in Chicago on september 2013, we published ………… Developing a guideline to standardize the… Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, Cocorico, Recommandations | Commentaires fermés sur Allez à Toulouse le 9 octobre 2015 pour un super atelier sur les bonnes pratiques en recherches sur les bioressources

Dragi Webdo n°54: recommandations voyageur (HCSP), BPCO (reco GOLD), IPP et IDM, congrès diabéto (ADA): IPDE5, gliptines, diabète gestationnel

Bonjour à tous, je reprends mes mauvaises habitudes… Donc avec un peu de retard, voici les actus de la semaine, en un peu plus accéléré que d’habitude. Il y aura une grande partie de diabétologie à cause du congrès de l’American Diabetes Association qui s’est tenu la semaine dernière à Boston. Bonne lecture quand même!

1/ Santé publique

Commençons avec la publication dans le BEH des recommandations pour le voyageur. Rien de très neuf (de ce que j’ai vu en survolant le document) en dehors des modifications dans la prophylaxie du paludisme que j’avais déjà évoqué précédemment. Je découvre que la drépanocytose (sans précision de crise ou quoi à est une contre indication au voyage en avion…. Mouais…

2/ Cardio-vasculaire

Les IPP sont souvent prescrits et rarement dé-prescrits chez les patients. On leur attribue désormais des altérations dans l’efficacité d’autres médicaments, une faible augmentation d’infections, mais une étude publiée dans  Plos One vient de retrouver une association avec l’infarctus du myocarde. Les patients traités avaient une augmentation de 16% des infarctus et de la mortalité cardiovaculaire. Cet effet était significatif pour l’omeprazole mais pas pour l’oesomeprazole, probablement parce qu’il y avait 3 fois moins de patients exposés à ce dernier par rapport a l’omeprazole. A noter que l’effet n’était pas retrouvé avec les anti H2.

3/ Pneumologie

La revue minerva est revenue sur la durée de corticoïdes dans le traitement de l’exacerbation de BPCO. Ils retrouvent qu’un traitement de 3 à 7 jours n’a pas moins d’efficacité qu’un traitement de 10 à 15 jours, ce qui confirme la recommandation du GOLD de 2015 préconisant de traiter 5 jours à 40mg/ jours.

4/ Allergologie

C’est la saison des allergies, et comme les américains le disent (ici) les antihistaminiques topiques sont recommandés en cas de gène. Mais quelle est leur efficacité? Cet article retrouve que les antihistaminiques locaux (notamment les collyres) ont un effet pour diminuer les symptômes et soulager les patents à cours terme, avec une bonne tolérance, mais sans efficacité au long cours.

Un état des lieux des allergies à la pénicilline en médecine de ville a retrouvé que 2% des patients disent avoir une allergie. Dans 11% des cas, l’allergie n’avait pas été retenue. Dans la plupart des cas, l’allergie était néanmoins incertaine. Compte tenue de l’évolution des résistances en villes, il semble important d’avoir de confirmer les réactions allergiques aux antibiotiques et de tenir a jour les dossier médicaux des patients.

5/ Ophtalmologie

Le BMJ a passé en revue les baisses d’acuité visuelle progressives du sujet âgé. Si la cataracte représente la principale cause, l’interrogatoire permet d’éliminer une urgence telle que les décollement rétinien, les cécités monoculaires transitoire de l’artérite à cellule géante (Horton)…

6/ Diabétologie

Comme je le disais, voici quelques essais présentés au congrès de diabétologie de l’ADA. Certain articles sont discutés ici, même si je ne suis pas forcément d’accord avec tout ce qui se dit…

En effet, le NEJM a publié un article sur la sécurité de la sitagliptine , qui ne présente pas de sur-risque cardiovasculaire dans cette étude, ni d’augmentation d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque. Mais, il ne faudrait pas oublié un « petit » détail »: l’objectif du traitement du diabète n’est pas de diminuer l’HbA1C, c’est de diminuer les complications cardiovasculaires. Alors suis-je vraiment le seul à ne pas DU TOUT me satisfaire d’une conclusion retrouvant « qu’il n’y a pas plus d’évènements cardio-vasculaire » avec la sitagliptine. Et ben si ça ne fait rien, autant ne rien donner! D’autant plus qu’il n’ y a pas significativement plus de pancréatites, mais en chiffre absolu, y’en a quand même 2 fois plus, et sur 23 et 12  évènements, normal qu’on atteigne pas la significativité… Sur plus d’évènements, enfin voilà, ça serait cuit pour la sitagliptine.

L’étude intéressante qui n’a pas encore été publié concerne les IPDE-5: les diabétiques sous ce traitement dans l’étude rétrospective présenté dans le 1er lien de la partie diabétologique de ce Dragi Webdo, retrouve une diminution de  23% de la mortalité toute cause, après ajustement sur les facteurs confondants. J’attends une version prospective qui aille dans ce sens et tous les diabétiques auront envie de leur pilule bleue!

Enfin, une étude évalue les recommandations du NICE sur le diagnostic de diabète gestationnel. Ces dernières posent le diagnostic sur une HGPO 75 avec des valeurs supérieures à 1,0g/L (5,6mmol/L) à H0 et supérieures à 1,41g/L (7,8mmol/L) à H2 , contrairement à celles de l’IADPSG (en vigueur en France et ailleurs) qui ont comme critères diagnostic une glycémie après une HPGO supérieure à 0,92g/L (5,1mmol/L) à  H0, supérieure à 1,82g/L (10mmol/L) à H1 et supérieure à  1,54g/L (8,5mmol/L) à H2. L’étude retrouve que les femmes avec un un test-NICE négatif et IADPSG positif avaient un risque augmenté d’avoir une césarienne et un enfant macrosome par rapport aux femmes avec les 2 tests négatifs. Cela laisse penser que ne pas diagnostiquer des diabètes gestationnels avec le NICE alors qu’ils auraient été traités par les critères de l’IADPSG aurait des conséquences sur le devenir de la grossesse. Pour nuancer cela, la revue prescrire a retrouvé qu’il n’y avait pas de bénéfice en terme de mortalité et de risque de prématurité à ne pas traiter un diabète gestationnel modéré (Rev Prescrire 2015 ; 35 (378) : 293-294).

Voilà pour cette semaine!
Merci pour les encouragements que je reçois, et à la semaine prochaine!

@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans actualité, Diabétologie, DragiWebdo, HCSP, NICE, Recommandations, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°54: recommandations voyageur (HCSP), BPCO (reco GOLD), IPP et IDM, congrès diabéto (ADA): IPDE5, gliptines, diabète gestationnel

PRISMA-IPD est bienvenu : lignes directrices pour écrire les articles des revues systématiques et méta-analyses faites à partir des données individuelles des patients

La plupart des revues systématiques et méta-analyses sont faites sur des données agrégées à partir des publications… drôle quand on sait que peut-être 50 % des publications seraient ‘fausses’, que 75 % sont probablement ’embellies’, et que au moins 50 % ne sont pas reproductibles… Marrant car on continue à en faire. Des revues systématiques et méta-analyses sur les données… Continuer la lecture

Publié dans Recommandations, Revue systématique Méta Analyse | Commentaires fermés sur PRISMA-IPD est bienvenu : lignes directrices pour écrire les articles des revues systématiques et méta-analyses faites à partir des données individuelles des patients

Politique de MEDLINE pour : Errata, Retractions, Partial Retractions, Corrected and Republished Articles, Duplicate Publications, Comments (including Author Replies), Updates, Patient Summaries, and Republished (Reprinted) Articles

Les auteurs ne comprennent pas toujours les subtilités entre tous ces concepts, mais rassurez-vous, trop de rédacteurs ne comprennent pas ! MEDLINE a encore mis à jour quelques points de sa politique pour définir correctement tous ces termes… Et tout est très bien codifié, avec des exemples bien faits, et tous les liens utiles. Il faut bien différencier : Les… Continuer la lecture

Publié dans Double publication, Recherche documentaire, Recommandations, Rétractation | Commentaires fermés sur Politique de MEDLINE pour : Errata, Retractions, Partial Retractions, Corrected and Republished Articles, Duplicate Publications, Comments (including Author Replies), Updates, Patient Summaries, and Republished (Reprinted) Articles

SRQR : des recommandations utiles pour publier les études qualitatives

La publication d’études qualitatives est indispensable pour comprendre des phénomènes, et beaucoup de chercheurs dans le domaine de la santé, maîtrisent bien ces méthodes. Les revues sont encore ‘frileuses’ pour publier ces recherches, car nos courants de pensée privilégient (à tort ?) toutes les études quantitatives. Je ne savais pas que 25 articles avaient apporté des reommandations pour la rédaction… Continuer la lecture

Publié dans Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur SRQR : des recommandations utiles pour publier les études qualitatives

L’OMS aboie dans le vide : il faut publier les résultats des essais cliniques.. il faudrait un indicateur du taux de publication par promoteur

Félicitons l’OMS pour ses efforts en faveur de la publication des résultats des essais : en 2005, appel pour enregistrer les protocoles des essais clinqiues et mise en place de ‘International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP). En 2015, nouvelle déclaration qu’il faut applaudir ; il s’agit du WHO Statement on Public Disclosure of Clinical Trial Results. C’est intéressant et utile,… Continuer la lecture

Publié dans Archives, Méthodologie de recherche, Recommandations | Commentaires fermés sur L’OMS aboie dans le vide : il faut publier les résultats des essais cliniques.. il faudrait un indicateur du taux de publication par promoteur

Bonnes ressources pour rédacteurs sur Scholastica, une plateforme pour manager des revues (juridiques d’abord)

Scholastica est une plateforme qui manage environ 200 revues, essentiellement des revues académiques dans les domaines juridiques. Les ressources pour rédacteurs et auteurs sont bien faites, et le blog apporte des discussions intéressantes. Il y a toujours à apprendre par l’observation du fonctionnement de revues dans des disciplines autres que la santé. Deux ressources me semblent utiles : un billet… Continuer la lecture

Publié dans Peer review, Recommandations | Commentaires fermés sur Bonnes ressources pour rédacteurs sur Scholastica, une plateforme pour manager des revues (juridiques d’abord)

Un comble : rétractation d’un article sur le plagiat ! Cause de la rétractation : plagiat !

Nous tombons bien bas quand des auteurs qui écrivent sur le plagiat commettent eux-mêmes un plagiat. C’est ce qui est arrivé à un article dans International Journal of Dermatology ! Il a été rétracté le 3 mars 2015. Vous pouvez consulter cet article publié en septembre 2014 et voir que toutes les pages sont barrées par le mot Retracted. Je… Continuer la lecture

Publié dans Plagiat, Recommandations | Commentaires fermés sur Un comble : rétractation d’un article sur le plagiat ! Cause de la rétractation : plagiat !

Le manuel de style du Council of Science Editors : la 8ème édition est impressionnante

Pour bien écrire et préparer des articles scientifiques, les auteurs, rédacteurs et reviewers peuvent consulter des recommandations et/ou des manuels de style. Les recommandations générales sont celles de l’ICMJE (International Committee of Medical Journal Editors) dont une version est en français, et les lignes directrices adaptées aux méthodologies des recherches. Ces lignes directrices sont accessibles sur le site Equator, et… Continuer la lecture

Publié dans Recommandations, Style scientifique | Commentaires fermés sur Le manuel de style du Council of Science Editors : la 8ème édition est impressionnante