Archives de catégorie : OTC

Evidence Based Pharmacy.

Rayonnage d’une pharmacie Evidence Based Pharmacy

Pas beaucoup d’articles sur le sujet de l’Evidence Based Pharmacy..
Enfin, un peu : ICI.

Je parle bien entendu de la partie Evidence Based Pharmacy qui s’intéresse à la vente directe, sans ordonnances, sans remboursement, l’OTC en anglais, ce que conseillent les pharmaciens en dehors de toute prescription médicale. Mais, en réalité, ce que les industriels appellent l’automédication.
Dans l’Evidence based Pharmacy il y a aussi le contrôle (non, ce mot ne me gêne pas) des prescriptions des médecins, c’est à dire l’analyse des prescriptions elles-mêmes, les doses, les posologies pour chaque molécule/produit, des interactions médicamenteuses possibles, et cetera, mais imagine-t-on cela ? Il y aurait tant à faire et tant de conflits en perspective (et tant de chiffre d’affaire en moins).

Etant entendu que les médicaments ou matériels sur prescription ne seraient pas visibles sur les étagères des EB Pharmacies car il n’est pas possible d’en faire la publicité.

Que pourrait-il bien y avoir comme produit OTC dans les rayonnages d’une EB pharmacie ?

Du paracetamol.
De l’ibuprofène.
De l’acide acétyl salicylique.
De l’acide folique pour les femmes enceintes ou celles qui voudraient l’être…
Une crème émolliente.
De l’alcool à 70 °
Un ou deux anti histaminiques.
Des pansements.
Des compresses.
De la vaseline.
Du savon de Marseille.
Du serum physiologique.

Vous voyez autre chose ?

Allez, je vous vois venir :
La contraception d’urgence.
La pilule pour dépanner.
Et d’autres trucs.

Dans une EB Pharmacie, les produits sont peu onéreux car ce sont des génériques de molécules commercialisées depuis longtemps, amorties, tombées dans le domaine public…
C’est donc un rêve, l’Evidence Based Pharmacie, et un cauchemar pour les pharmaciens qui vendent  en OTS des produits non evidence based par des essais contrôlés.
Je m’attends à ce que mes amis pharmaciens m’assassinent. C’étaient mes derniers mots.
Ce billet m’a été fortement suggéré par la lecture du livre de Margaret McCartney, The patient paradox, Why sexed-up medicine is bad for your health (pages 214 à 216) : ICI.

Continuer la lecture

Publié dans EVIDENCE BASED PHARMACY, MCCARTNEY MARGARET, OTC | Commentaires fermés sur Evidence Based Pharmacy.

Sirops contre la toux : l’atout du conseil du pharmacien

Dans sa livraison de Novembre 2015, le magazine « 60 Millions » a testé 37 produits contre la toux et peu d’entre eux trouvent grâce à ses yeux. Mais toutes les toux ne se valent pas. Les antitussifs traitent un symptôme, pas … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans médicaments, OTC, sirops, toux, VARIA | Commentaires fermés sur Sirops contre la toux : l’atout du conseil du pharmacien

Quand le comprimé ne contient pas la dose promise

La vitamine D est la vitamine hype. Elle a ses amoureux, que dis-je ses inconditionnels. Elle se pare de toutes les vertus, bonne pour l’os, le système cardio-vasculaire, l’immunité, etc. Malheureusement, les études récentes interventionnelles ne sont pas aussi optimistes. … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans fraude, médecine, OTC, Vitamine D | Commentaires fermés sur Quand le comprimé ne contient pas la dose promise