Archives de catégorie : emploi

Reconnaissance de lourdeur du handicap, RLH : démarches à effectuer ?

Les entreprises peuvent faire une démarche de reconnaissance de lourdeur du handicap, RLH, auprès de Agefiph, pour certains travailleurs handicapés. L’objectif de la reconnaissance de la lourdeur du handicap – RLH – est de compenser financièrement les … Continuer la lecture

Publié dans AETH, agefiph, aide, aménagements, aptitude, avis, charge, Contribution, démarches, dossier, droits, emploi, employeur; salarié, entreprises, expert, fiche, handicap, lourdeur, médecin, productivité, reconnaissance, taux, travail, Travailleur handicapé, tutorat, versement | Commentaires fermés sur Reconnaissance de lourdeur du handicap, RLH : démarches à effectuer ?

Une clause du contrat de travail qui prévoit le licenciement en cas de retrait du permis de conduire est abusive !

Un arrêt de la cour de Cassation du 12 février 2014 rappelle que “qu’aucune clause du contrat ne peut valablement décider qu’une circonstance quelconque constituera en elle-même une cause de licenciement”,  par exemple une clause qui prévoit le licenciement en cas de retrait du permis de conduire. Arrêt de la Cour de cassation n° 12-11554 du […] Continuer la lecture

Publié dans Actualités, clause, contrat, contrat de travail, emploi, employeur, excès de vitesse, licenciement, permis de conduire, retrait, salarié, suspension, travail | Commentaires fermés sur Une clause du contrat de travail qui prévoit le licenciement en cas de retrait du permis de conduire est abusive !

Une question de point de vue

Service de Psychiatrie.
Le repas vient de se terminer et quelques patients sont encore à table. Ils se sont servis un café et parlent de tout et de rien. Sur la table d’à côté, ils ont laissé traîner des origamis commencés ce matin, ainsi que quelques bonbons. Sophie, l’ASH (ASH = Agent de Service Hospitalier), montre des signes d’impatience. Elle aimerait que les tables soient débarrassées pour pouvoir faire la vaisselle et nettoyer la salle. Je ne comprends pas trop son irritation, il n’y a pas de départ prévu aujourd’hui et l’après-midi sera calme, alors on n’est pas à un quart d’heure près. Nous en discutons dans la cuisine.
– Je trouve ça plutôt bien qu’ils traînent un peu, ils discutent, ils rient, ça leur fait du bien aussi non? dis-je avec une naïve bonne volonté.
– Mais justement, non! Ils ne sont pas là pour créer des liens entre eux et s’installer comme s’ils étaient à la maison! Ils sont là pour se recentrer, réfléchir à ce qui les a amenés ici, et sortir de ce service le plus rapidement possible! me répond Sophie du tac au tac.

Trois petites phrases pour échanger sur les valeurs du soin. Et toc!
L’hôpital psychiatrique, lieu de soin et lieu de vie, mais aussi lieu de rencontre entre patients, soignants et valeurs du soin… Finalement, où se trouve le « juste soin »?

PS : je ne sais pas si l’une d’entre nous a raison. Je ne sais pas non plus ce qui est le mieux pour les patients (ce n’est d’ailleurs pas à moi de le savoir). Mes propres valeurs m’encouragent à privilégier le bien-être et la convivialité. Cependant, j’entends également le raisonnement qui fait dire à ma collègue que le lieu de soin ne doit rester qu’un lieu de passage, et qu’il faut avoir envie de le quitter.

Continuer la lecture

Publié dans aide-soignante, bientraitance, bienveillance, emploi, Hôpital, Maltraitance, psychiatrie | Commentaires fermés sur Une question de point de vue

Montant de la pension d’invalidité

Le montant de la pension d’invalidité perçue est fonction de la catégorie d’invalidité qui a été accordée par le médecin conseil. Quelle que soit la catégorie de l’invalidité, l’assuré peut exercer une activité professionnelle, mais le Code de Sécurité sociale […] Continuer la lecture

Publié dans aide, Aménagement : invalidité, annuel, ARE, assuré, catégorie, emploi, inaptitude, invalidité, montant, moyen, pension, penson, retour, retraite, salaire, SAM, social | Commentaires fermés sur Montant de la pension d’invalidité

Indemnisation en cas de licenciement

L’indemnité légale de licenciement a été revalorisée en septembre 2017. L’indemnité de licenciement, versée par l’employeur au salarié, peut-être doublée dans certains cas de licenciement pour inaptitude. La durée d’indemnisation par l’assu… Continuer la lecture

Publié dans Absence de reclassement professionnel, accident, allocation, Aptitude / Inaptitude, emploi, indemnisation, indemnité, licenciement, Licenciement pour inaptitude, maladie, pole, préavis, professionnelle, travail | Commentaires fermés sur Indemnisation en cas de licenciement

Et ainsi de suite

Le matin, quand Christelle va chercher les gens chez eux pour les emmener à l’accueil de jour, elle est toujours en retard. Tou-jours!
Pourquoi? Parce qu’elle traîne. Elle discute un peu avec l’épouse de Monsieur A qui est épuisée par ses nuits sans sommeil, elle prend dans ses bras la fille de Madame B que sa mère ne reconnaît plus, elle aide Monsieur C à mettre ses chaussures, sa femme a des vertiges et a peur de tomber si elle se penche. Et ainsi de suite.

Puis c’est l’arrivée à l’accueil de jour. Sophie est déjà sur place et a préparé la collation. Un café avec un sucre et une madeleine pour Monsieur A, un jus d’orange et un biscuit pour Madame B, un café sans sucre et un gâteau sans sucre (diabète oblige) pour Monsieur C, un jus de raisin et rien d’autre pour Madame D. Et ainsi de suite.

Les activités peuvent commencer. Christelle et Sophie forment deux groupes. Dans le premier, on travaillera sur les mots et leur sens. Dans le second, ce sera activité manuelle. N’importe qui ne va pas dans n’importe quel groupe. Christelle et Sophie s’aident des projets personnalisés de chacun. Madame E risque d’être en échec dans l’atelier mémoire, ça n’est pas terrible pour l’estime de soi. Monsieur G ne peut plus effectuer de gestes précis mais son langage reste clair. Madame H aura besoin d’être aidée pour l’activité manuelle, il faudra adapter le support. Et ainsi de suite.

À midi, tout le monde met le couvert ensemble. Madame I se trompe en comptant les assiettes. Monsieur A se repose dans un fauteuil, la matinée l’a fatigué. Madame E a besoin d’aide pour aller aux toilettes. Monsieur J va chercher son manteau, il veut partir. Christelle le raccompagne doucement à table et lui propose de manger d’abord. Pendant ce temps, Madame K fouille dans son sac à main, elle a encore perdu ses clés. Christelle et Sophie ont commandé des repas normaux, deux repas moulinés et un repas sans sucre. Elles ont préparé les médicaments et aidé les gens à s’installer à table. Et ainsi de suite.

Temps de repos. Monsieur A aime avoir un oreiller pour dormir, Madame D prend juste une couverture. Monsieur G ne dort jamais l’après-midi, Christelle lui a amené le journal du jour. Madame E sort son tricot et s’installe à côté de Sophie. Monsieur C finit son café, il aime traîner à table. Madame K passe le balai pendant que Christelle nettoie la table. Et ainsi de suite.

Après-midi chorale.  Puis goûter. Puis Retour. Puis ménage. Puis transmissions. Et ainsi de suite.

Toute la journée, Christelle et Sophie accompagnent, de Monsieur A à Madame L. Demain, Nora, Hervé et Isabelle accompagneront Madame M, Monsieur N et Monsieur O. Et ainsi de suite.

Du lundi au vendredi, les soignants de l’équipe accueillent, accompagnent, aident, parlent, écoutent, inventent. Du lundi au vendredi, ils voient aussi les aidants, les écoutent, les rassurent, les orientent vers la psychologue si besoin. Du lundi au vendredi, ils observent, réfléchissent, écrivent, transmettent. Et ainsi de suite.

La semaine dernière, le cadre leur a annoncé qu’il se rendait à une conférence pour présenter le dispositif aux aidants.  L’équipe a trouvé que c’était une bonne chose que d’informer les aidants sur leur travail au quotidien et lui a demandé si l’un d’entre eux pouvait l’accompagner. Le cadre a refusé car « ça n’est pas la place de l’équipe, elle n’a rien à y faire. » Échec.
Juste écouter alors? Écouter sans parler? Le cadre a encore dit non, car « seuls le cadre et éventuellement un personnel administratif y seront. » Échec et mat.

PS : Doune m’autorise à reproduire ce texte qu’elle a écrit en guise de conclusion. Merci à elle pour ce beau témoignage.

« La maison des Fleurs »

Quand vous rentrez dans la maison des fleurs,
Nathalie, Marie-Jo et Sarah, des personnes formidables, sont présentes pour vous accueillir.
Dans cette maison, les aidés comme les aidants sont les bienvenus.
Le café du matin nous attend pour un brin de causette.
L’heure de la séparation arrive.
Vous prenez nos aidés sous vos ailes,
Nous laissant à nous, aidants, une journée de répit.
Une journée que certains aidants,
Ne reçoivent pas en une heure par leur entourage.
Vous choyez la journée de nos aidés
Activités créatives, pâtisseries, musique, détente, promenades,
beaucoup d’amour et de patience.
L’heure du retour arrive,
L’aidant s’est ressourcé et l’aidé a passé une bonne journée.
Heureux de nous retrouver,
Nous reprenons, plus léger, le chemin de notre maison.
Je vous dis à tous, un GRAND MERCI d’exister.
Certains diront que c’est votre métier
Moi je vois des personnes humaines, attentionnées, les mains tendues,
avec du cœur, un regard, une écoute,
Vous êtes mes AIDANTS.
Car si vous n’étiez pas là,
Je n’aurais pas mon ami Répit pour m’accompagner sur la route d’Alzheimer.
 

Doune.

Continuer la lecture

Publié dans aide-soignante, emploi | Commentaires fermés sur Et ainsi de suite

Trucs et astuces pour trouver un emploi : les guides Pôle Emploi

Les services de Pôle emploi  donnent des conseils pratiques pour trouver un emploi et ont édité de nombreux guides pour aider à trouver un emploi.   Les guides de Pôle emploi proposent des informations sur différents thèmes : Créer son entreprise […] Continuer la lecture

Publié dans emploi, guide, inapte, pôle-Emploi, Reconversion professionnelle : autres organismes, salariés | Commentaires fermés sur Trucs et astuces pour trouver un emploi : les guides Pôle Emploi

Travail et salariés handicapés : loi handicap

En France, 870 000 personnes handicapées travaillent en entreprise. Depuis maintenant 30 ans, la Loi impose aux entreprises qui comptent au moins 20 salariés d’employer des personnes handicapées ou assimilées dans la proportion de 6% de l’effectif : ces employeurs doivent souscrire […] Continuer la lecture

Publié dans 2005, agefiph, Apprentissage, BORA, Contribution, déclaration, demandeurs, DOETH, emploi, fonction, handicap, handicapés, loi, obligatoire, publique, qualification, salariés, travail, Travailleur handicapé, travailleurs | Commentaires fermés sur Travail et salariés handicapés : loi handicap

C’est parti!

Et voilà, il a bien fallu se jeter dans l’arène! Mes premiers pas en tant que « faisant fonction d’aide-soignante » (parce que pas encore diplômée vu que j’avais fini en retard, vous suivez?)…
En principe, j’avais deux jours de doublure pour commencer, ça me rassurait.
Premier jour : je suis du matin. Quelques jours avant ma prise de poste, je suis retournée rencontrer la cadre, histoire de lui poser quelques questions sur le fonctionnement de l’EHPAD. Où sont les vestiaires? Qui est mon binôme? Quel est le plan de soins? « Vous verrez tout ça lundi, venez juste un quart d’heure à l’avance et Claudine vous expliquera tout ça » m’a dit la cadre. Bien bien bien.
Le lundi, c’est donc très enthousiasmée et un peu stressée que je me pointe. Première mission, trouver Claudine. « Facile, elle est au vestiaire » me dit la veilleuse.
Deuxième mission, trouver le vestiaire.
Je trouve le vestiaire, et Claudine, qui n’était pas vraiment (voire pas du tout) au courant qu’elle se trimballait la nouvelle pendant deux jours. Bon, pas grave…
Troisième mission : trouver une tenue. Le combat commence, Babeth est lâchée dans l’arène. Ici, comme dans beaucoup d’EHPAD, les tenues sont nominatives. Alors les remplaçantes, elles se démerdent. Elles vont à la pêche aux pantalons, puis à la pêche aux blouses. Ici, pas de penderie bien rangée où l’on trouverait tout simplement les tenues rangées par tailles. Non, ce serait trop facile. Ici, tu dois aller dans une pièce à part, une sorte de débarras où sont stockés les fauteuils cassés, les vieilles décorations surannées, les vêtements des défunts et… les tenues utilisées par le personnel depuis une dizaine d’années! C’est un peu comme un vide-grenier, mais en moins bien. Après avoir farfouillé un petit moment, je trouve une vieille blouse un peu décousue et un pantalon un peu trop grand… on va dire que ça ira pour aujourd’hui.
Me voici prête pour affronter ma première matinée.
Quatrième mission : sortir mon petit carnet et noter tout ce qui pourra m’aider à ne pas être trop larguée.

La suite demain. Continuer la lecture

Publié dans aide-soignante, EHPAD, emploi | Commentaires fermés sur C’est parti!

La valse des EHPAD (3)

L’EHPAD numéro un, vous l’aurez compris, n’était pas franchement le type d’établissement dans lequel je souhaitais travailler. J’ai gentiment dit à la cadre que je me donnais quelques jours pour réfléchir et que je la rappelais avant la fin de la semaine. Ne pas lâcher la proie pour l’ombre. Si les deux autres EHPAD refusaient ma candidature, je serais bien contente de trouver ce poste, et mon banquier aussi (surtout mon banquier en fait!).
Restaient les deux autres. EHPAD numéro deux m’a rappelée très vite. Candidature retenue pour CDD à temps partiel pouvant évoluer. C’était moins d’heures que le premier mais j’y gagnais en frais d’essence. Inutile de vous dire que j’ai sauté de joie!
EHPAD numéro trois m’a rappelée la même semaine, ma candidature leur avait plu, ils avaient beaucoup apprécié notre entretien mais… L’aide-soignante que je devais remplacer en cas de prolongement de son arrêt-maladie avait finalement repris son poste. Tant mieux pour elle, tant pis pour moi, mais ils gardaient mon CV au cas où.

C’est donc pleine d’une naïve bisounourserie que je fis mes premiers pas dans EHPAD numéro deux, que je nommerai pudiquement LPAT (La Pause Avant Tout). Continuer la lecture

Publié dans aide-soignante, EHPAD, emploi | Commentaires fermés sur La valse des EHPAD (3)

La valse des EHPAD (2)

Trois appels pour trois entretiens, la chance me sourit ! C’est donc armée de mes CV et de toute ma bonne volonté que je me suis pointée dans trois EHPAD radicalement différents.
EHPAD numéro un, pour un remplacement d’un mois à temps plein : c’est à quarante minutes environ de chez moi, mais la route se fait facilement. L’environnement est paradisiaque, au calme, à deux pas de la mer… Les bâtiments sont beaux, bordés par un grand parc… Il y a un piège, mais où ? Je ne tarde pas à comprendre : le poste est merdique. Pour un remplacement d’un mois, je dois faire trois week-end en 7h-20h. Oui oui, vous avez bien lu, 7h-20h ! Mais attentions hein, il y a trois coupures, me dit la cadre en souriant. Ben voyons, trois coupures, c’est tellement plus pratique ! Comme ça on est sûr que l’aide-soignante dévouée n’est pas partie trop loin et reste disponible même pendant ses temps de pause. Et la prime de dimanche, on en parle ? Attention, sortez les mouchoirs et les calculettes, la merveilleuse prime de dimanche pour avoir l’exquis privilège d’effectuer ces horaires de rêve est de… tadam… seize euros !!! Youpiiiiiiii ! Oserais-je vous parler du salaire ? Sachez que pour avoir le bonheur d’exercer dans cet établissement, une aide-soignante diplômée d’état gagne onze euros de plus qu’un agent de soins non diplômé. Voilà. Dix mois de formation, dont 24 semaines de stage, ça fait onze euros de plus-value. C’est toujours bon à savoir. Cerise sur le gâteau, ou mouche sur la protection usagée, comme vous voulez, mon nom est déjà inscrit sur le planning quand j’arrive. Mouais, apparemment ils ont du mal à recruter par ici non ? Précision utile, ce merveilleux établissement bon chic bon genre, qui accueille même un ancien ministre me dit fièrement la cadre (merci pour le secret professionnel, je n’avais pas besoin de connaître cette information), fait partie d’un groupe privé qui fait 300 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. J’attends donc avec une impatience non dissimulée le jour où tous ces riches actionnaires n’auront d’autre choix que de venir se faire soigner par du personnel épuisé et sous-payé. En attendant ce jour, je décide de partir en courant et de refuser poliment cette offre pourtant si alléchante (refus poli, oui, parce qu’on ne sait jamais, le chômage guette aussi les aides-soignants).
EHPAD numéro deux, pour un remplacement d’été à temps partiel pouvant évoluer (fonction publique territoriale) : gros avantage, il est à dix minutes de chez moi. Bâtiments vieillots mais chambres spacieuses car c’est un ancien foyer-logement. Rencontre avec une cadre absolument merveilleuse. Récemment arrivée dans l’établissement, elle se pose tout un tas de questions sur la bientraitance, l’analyse des pratiques professionnelles, l’éthique… On parle de respect, d’humanitude, de projets de vie. On parle de plein de choses et je me sens bien. Il y a de la bonté dans son regard et de la sincérité dans sa voix. Je me surprends à rêver. Et si je travaillais ici, dans cet établissement territorial tout près de chez moi, avec cette cadre si engagée ? Arriver juste au moment où les choses bougent, travailler dans un esprit d’analyse et de remise en question des pratiques, n’est-ce pas le poste idéal pour la rêveuse que je suis ? Le rêve me semble trop beau, où est le piège ?
EHPAD numéro trois, pour un remplacement de durée indéterminée à temps plein : loin de chez moi (presque une heure sur des petites routes) mais je voulais vraiment aller voir car j’en avais entendu beaucoup de bien. L’entretien ne m’a pas déçue. Un vrai projet d’établissement avec des vrais projets de vie, des soins et des animations centrés sur les besoins des personnes et non sur ceux de l’équipe (oui, l’équipe a des besoins, je l’ai appris à mes dépens). Une cadre intéressée par le côté double-compétence de mon CV (il faut bien que mon vieux diplôme de monitrice-éducatrice me serve à quelque chose)… Mise à part la route, où est le piège ?
Trois EHPAD, trois postes radicalement différents. Et, coup de bol, trois embauches possibles alors que je n’ai pas encore le diplôme… Il y a forcément un piège !
La suite bientôt (pas dans deux mois, promis)

Continuer la lecture

Publié dans aide-soignante, blog, Choix, EHPAD, emploi | Commentaires fermés sur La valse des EHPAD (2)

Rupture conventionnelle du contrat de travail : ce qu’il faut connaître

Depuis 2008, la loi 2008-596 permet à l’employeur et son salarié de convenir en commun des conditions de la rupture du contrat de travail qui les lie : la rupture conventionnelle du contrat de travail connaît toujours beaucoup de succès, le nombre … Continue reading Continuer la lecture

Publié dans accident, amiable, conditions, contrat, contrat de travail, conventionnelle, demandeur, emploi, employeur, indemnité, litiges, maladie, motif, procédure, professionnelle, rupture, salarié, spécifique, statistiques, travail | Commentaires fermés sur Rupture conventionnelle du contrat de travail : ce qu’il faut connaître

La valse des EHPAD

Fin de stage et fin de formation. Après ces onze mois de péripéties, j’avoue que j’aurais bien pris une petite semaine de vacances… mais mon banquier n’était pas d’accord (il n’est pas joueur vous savez, et il ne supporte pas trop la contrariété). J’ai donc cherché du boulot. Avec un mois de retard sur mes collègues qui, eux, avaient fini leur formation dans les temps. Et, surtout, sans diplôme officiel. Parce que bon, d’accord, les stages et les modules sont validés, mais je n’ai pas LE papier qui va bien, l’indispensable attestation de réussite. Donc, officiellement, je suis encore élève aide-soignante. Et à la bourre pour chercher du travail.
Première étape, créer un CV en ligne sur l’espace Pôle Emploi. Vous avez déjà essayé? Non? Eh bien armez-vous de patience… et de pop-corn! Trois heures et quinze déconnexions intempestives plus tard, mon CV est en ligne et je suis prête à en découdre avec les employeurs (oui, la recherche d’emploi est une guerre sans merci, pas de pitié pour les croissants Bisounours).
Deuxième étape, les offres d’emploi. Je ne me fais pas trop d’illusion, les remplacements d’été des aides-soignants sont sans doute déjà tous pourvus, alors je cherche aussi du côté des aides à domicile. Après tout, je ne suis pas diplômée mais j’ai de l’expérience et un CV original, je pourrais peut-être intéresser quelqu’un? La chance me sourit, les aides-soignants tombent aussi malades en été et plusieurs offres sont en ligne. Un clic, deux clics, trois clics, voici mes CV envoyés par mail.
Troisième étape, le téléphone. Vingt-quatre heures ne se sont pas écoulées que j’ai déjà reçu trois appels : un EHPAD à côté de chez moi pour un temps partiel d’un ou deux mois, un autre plus lointain pour un temps complet d’un mois et un dernier carrément plus lointain pour un possible remplacement d’arrêt maladie à durée indéterminée. Bien bien bien, la chance me sourit on dirait. Honnêtement, vu l’année que je viens de passer, je n’y croyais plus! Jubilation, prise de rendez-vous, et c’est parti pour la grande aventure des entretiens d’embauche!

La suite demain. Continuer la lecture

Publié dans aide-soignante, EHPAD, emploi | Commentaires fermés sur La valse des EHPAD

Une clause du contrat de travail qui prévoit le licenciement en cas de retrait du permis de conduire est abusive !

Un arrêt de la cour de Cassation du 12 février 2014 rappelle que « qu’aucune clause du contrat ne peut valablement décider qu’une circonstance quelconque constituera en elle-même une cause de licenciement »,  par exemple une clause qui prévoit le licenciement en cas […] Continuer la lecture

Publié dans Actualités, clause, contrat, contrat de travail, emploi, employeur, excès de vitesse, licenciement, permis de conduire, retrait, salarié, suspension, travail | Commentaires fermés sur Une clause du contrat de travail qui prévoit le licenciement en cas de retrait du permis de conduire est abusive !

Un patient schizophrène dans le monde du travail : quel est le rôle du médecin du travail ?

Le témoignage de Maud, cadre supérieur dans une grande entreprise et atteinte de schizophrénie, publié récemment par l’Express :  Moi, Maud F., cadre supérieur et schizophrène, a retenu notre attention et nous  lui répondons dans cet article pour préciser quel rôle […] Continuer la lecture

Publié dans Actualités, Arrêt de travail, emploi, employeur, entreprise, maladie, médecin du travail, mentale, neuroleptique, PATHOLOGIE, patient, professionnelle, psychiatre, psychiatrique, RQTH, schizophrène, secret, traitement, travail, Travailleur handicapé | Commentaires fermés sur Un patient schizophrène dans le monde du travail : quel est le rôle du médecin du travail ?

Réduction du temps de travail d’un travailleur handicapé en fin de carrière : une nouvelle aide est disponible

L’Aide au maintien dans l’emploi des personnes handicapées en fin de carrière s’adresse aux employeurs : elle permet de réduire  le temps de travail des salariés handicapés âgés pour les maintenir dans leur emploi jusqu’à la date prévisionnelle de leur […] Continuer la lecture

Publié dans agefiph, aide, avis, contrat de travail, emploi, employeur, entreprise, handicapé, médecin du travail, réduction, retraite, sameth, Santé, temps, temps partiel, travail, travailleur, Travailleur handicapé | Commentaires fermés sur Réduction du temps de travail d’un travailleur handicapé en fin de carrière : une nouvelle aide est disponible

Séniors, désormais tout est clair

En quête désespérée de croissance, le gouvernement vient d’annoncer son intention de développer des secteurs prometteurs. En tête de liste, se trouve le marché des séniors. Les arguments ostensiblement affichés sont leur nombre croissant, et surtout, leurs besoins de soins … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans chômage, emploi, gériatrie, médecine, Santé, séniors, solidarité | Commentaires fermés sur Séniors, désormais tout est clair

Reclassement pour inaptitude physique des agents de la fonction publique hospitalière

Contrairement au secteur privé où c’est le médecin du travail qui statue sur l’inaptitude, c’est le Comité médical , dans la fonction publique hospitalière, qui statue sur l’inaptitude. Pour toute … Continuer la lecture

Publié dans accident du travail, administration, agent, arrêté, avis, comité médical, commission de réforme, congé, contentieux, corps, disponibilité d'office, emploi, employeur, fonction publique, Fonction publique hospitalière : santé au travail, grade, hospitalière, inapte, inaptitude, invalidité, jurisprudence, maladie professionnelle, médecin du travail, nomination, physique, procédure, reclassement, retraite, Santé, titulaire fonctionnaire | Commentaires fermés sur Reclassement pour inaptitude physique des agents de la fonction publique hospitalière

Recherche d’emploi : mettre en avant son talent plutôt que son CV !

Ce sont 3 étudiants qui ont eu cette idée innovante et créé le site d’offres d’emploi Uponjob qui permet de relever ou proposer un challenge  !En effet Uponjob permet à une personne qui recherche un emploi de répondre à un challenge et non à… Continuer la lecture

Publié dans challenge, CV, emploi, offre, recherche, talent | Commentaires fermés sur Recherche d’emploi : mettre en avant son talent plutôt que son CV !