Archives de catégorie : deuil

La Première Année de Jean-Michel Espitalier

Je n’aurais jamais du lire ce livre. Un auteur que je ne connaissais pas, un sujet dont je croyais avoir fait le deuil, une maison d’édition chez qui je n’avais jamais rien acheté, un ouvrage avec une couverture médiatique modeste &#8… Continuer la lecture

Publié dans deuil, espitalier, littérature, mort, O, oscar, peirani | Commentaires fermés sur La Première Année de Jean-Michel Espitalier

Un samedi soir sur la terre

Il n’a rien dans le ventre depuis une semaine, juste du pastis. Il enchaîne les clopes, l’une après l’autre. Sans pause. Parfois il s’arrête entre deux phrases, son visage se crispe, ses yeux sont secs, comme le reste de son corps; il cache la tête dans ses bras le temps de reprendre son calme, puis […] Continuer la lecture

Publié dans dépression, deuil, Garde, La vie n'est pas un long fleuve tranquille, visite à domicile | Commentaires fermés sur Un samedi soir sur la terre

Suite d’une annonce

Ce matin, je vois ce tweet. How to Tell a Mother Her Child Is Dead https://t.co/8gJMQQytEo — Jean-Marie Vailloud (@grangeblanche) 4 septembre 2016 Je vais lire l’article sur le site du NYT. Bien écrit, des conseils de bons sens, ceux … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans annonce, décès, deuil, Histoires de patients, médecine, mort | Commentaires fermés sur Suite d’une annonce

Seuil du deuil

Pleurer la mort d’un proche est-il pathologique ? Nul ne s’était jamais posé une aussi stupide question. Puis, lorsque la psychiatrie a fait son entrée à l’université, les médecins ont été incités à considérer qu’un deuil pouvait être un trouble dépressif … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans dépression, deuil, DSM, médecine, psychiatrie, psychotropes | Commentaires fermés sur Seuil du deuil

En attente d’un greffon

Comment consoler l’inconsolable, comment apaiser devant l’insupportable, comment soulager devant l’inacceptable… …le médecin est parfois impuissant devant les détresses…  Alors une oreille, une écoute, une attitude  empathique, de compassion, de sympathie, peut être atténue t elle le poids de la douleur … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans acceptation, coeur, deuil, don, enfant, foie, Humeurs, insurmontable, Médecin De Famille, organe, poumon, réanimation, rein | Commentaires fermés sur En attente d’un greffon

En attente d’un greffon

Comment consoler l’inconsolable, comment apaiser devant l’insupportable, comment soulager devant l’inacceptable… …le médecin est parfois impuissant devant les détresses…  Alors une oreille, une écoute, une attitude  empathique, de compassion, de sympathie, peut être atténue t elle le poids de la douleur … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans acceptation, coeur, deuil, don, enfant, foie, Humeurs, insurmontable, Médecin De Famille, organe, poumon, réanimation, rein | Commentaires fermés sur En attente d’un greffon

Un Samedi à l’anis

C’est un peu la fête cette réunion de famille. Ça grouille de cousins-cousines, de beaux frères qui ne se sont pas vus depuis plusieurs années, d’oncles et tantes qui tapent sur la tête des chérubins qui ont encore grandi. Il y a des bruits de couvercles de casseroles qu’on soulève pour touiller et humer, des […] Continuer la lecture

Publié dans anis, Antécédents, ATCD, cuisine, deuil, enfance, enterrement, famille, grand-père, téléphone | Commentaires fermés sur Un Samedi à l’anis

C’était un jeudi

-NATALIA ! NATALIIIIA ! Son cœur s’emballe lorsque Natalia comprend  que son père l’appelle du haut de la balustrade et qu’il l‘observe. Il a sûrement compris qu’elle est en train de faire une grosse bêtise…Maintenant, elle craint d’aller le retrouver. Au départ, elle pensait juste observer les centaines de têtards nageotant en tous sens dans la petite […] Continuer la lecture

Publié dans amie, Antécédents, bêtise, chien, deuil, frère, grand-père, jeudi, mare, mère, mort, père, têtards | Commentaires fermés sur C’était un jeudi