Archives de catégorie : débordé

Débordé sous le sapin.

Je craque.
Je n’arrive plus à suivre.
J’ai mille projets de billets de blogs et je n’ai pas le temps de les écrire.

Au delà des activités du cabinet où je vois tous les jours l’absurdité fondamentale de notre système de santé, pas le système de santé français en particulier, non, le système de santé consumériste mondial où tout le monde veut la croissance : croissance des chiffres d’affaires, croissance des prescriptions, croissance des examens complémentaires, croissance de la médicalisation de la vie, utilisation des médecins à des fins éthiques ou anti éthiques (instrumentalisation des techniciens de la santé), promotion par les syndicats « de gauche » et de droite des techniques libérales (et staliniennes) de la productivité morale avec l’élection bientôt du médecin de la semaine (CAPI, ROSP), l’intolérable course à la médiocrité des professionnels de santé, la corruption généralisée et invisible, les prises d’intérêt illégales et visibles et non dénoncées, je m’arrête là, ce serait encore un billet de blog.
Je vais donc vous livrer quelques pistes et quelques billets que j’écrirai peut-être si, au delà de mes activités personnelles, je ne parle pas de la vie de famille mais de mes lectures, de mes écoutes, de mes visites, et du reste, il me reste un peu de temps. Voici en vrac :
  1. Très bel article (dérangeant) traitant des effets indésirables de la contraception hormonale sur la vie sexuelle des femmes. Le titre est alléchant : Hormonal contraception and female pain, orgasm and sexual pleasure.  ICI
  2. Le financement des associations de patients : maladie infantile du web 2.0. Voir LA pour renaloo et ICI pour seve. Et HAS : LA Sans compter le CISS qui s’associe avec Prescrire (?) et dont les financements sont mutuelle dépendants : LA.
  3. Le e-patient mongering ou la fabrique des patients porte-paroles de big pharma : sur ce thème, long billet en préparation où comment, sans parler des aspects financiers, les malades sont instrumentalisé(e)s pour devenir les porte paroles, qui de big pharma, qui de big matériel, qui de l’Eglise de Dépistologie.
  4. Un marketing d’école et les manoeuvres de diversion de big pharma : l’affaire Gardasil où comment communiquer sur les non effets indésirables pour éviter de parler de l’intérêt de la vaccination.
  5. Corruption généralisée des experts : et ils en sont fiers ! François Bricaire : « L’argent domine le monde. » Bruno Lina : « Plus j’ai de sponsors différents et moins je suis influencé. »
  6. L’UFML, l’Union Française pour une Médecine Libre (ICI), nouveau syndicat néo libéral et poujadiste qui rassemble extrême-droite et extrême-gauche. Cela me rappelle comment les ex maos sont devenus néo conservateurs en une décennie. Sur le site, et sauf errreur, pas de Déclarations Personnelles d’Intérêts des intervenants : un oubli ou un manifeste ?
  7. Les oncologues, jusquauboutiste de l’oncologie pour qui seuls les morts n’ont pas droit à la chimiothérapie. L’oncologie m’énerve : arrogance, mépris, études biaisées, liens d’intérêt majeurs. C’est en route.
  8. L’Eglise de Dépistologie qui brûle ses dernières cartouches avec la mammobile pour les femmes à partir de 40 ans. Voir les blog de patientes qui refusent le sourire épanoui des amazones et des autres dépistées / dépistolâtres : la crabahuteuse (LA), fuckmycancer (ICI), Rachel Campergue (ICI). Sur une idée de Sylvain Fèvre : ICI
  9. Rougeole : d’après la très officielle INPS il y a eu 10 morts en 5 ans, ce qui justifie une intensification de la vaccination selon les experts du HCSP. LA Je rappelle que Daniel Floret n’a toujours rien dit de compatissant sur les narcolepsies pandemrixiennes….
  10. Le journalisme couché avec Aurélie Haroche, par exemple, qui rejoint la star académie : ICI et son mentor l’ineffable acariâtre JDF ; avec JF Lemoine, irréductible expert d’Europe 1 pétri de liens d’intérêt et incompétent notoire (ICI) : un « papier » l’autre matin « traitant » de l’HTA sur Europe 1 était tellement lamentable… ; Aurélie Kieffer de France Culture avec le reportage de la rédaction le plus mal informé de l’histoire récente (mais à l’impossible nul n’est tenu) où la pauvre s’est fait balader par France Alzheimer et une éthicienne qui ne voit jamais de malades (LA)
  11. L’affaire des pilules de troisième et quatrième génération qui a montré la duplicité des experts, la légèreté de l’HAS, l’incompétence des gynobs, les mensonges éhontés des corrompus par big pharma, l’offensive des néo libéraux, l’inculture des féministes sur leur propre histoire, les femmes victimes de la servitude volontaire du patriarcat… Mais pour dire ceci : lire ou relire Marc Girard (ICI) et resituer la contraception dans son cadre anthropologique, ethnologique, analytique, sociologique et… démographique. Long billet non écrit.
  12. Les débats sur le mariage pour tous qui s’inscrivent dans une réflexion plus générale sur le « droit à l’enfant », sur la dématérialisation de la conception, sur l’instrumentalisation des techniques médicales au profit des consommateurs citoyens, sur l’irruption non programmée du libéralisme rawlsien dans la vieille culture judéo-chrétienno-marxisto-freudienne européenne, sur les souffrances physiques féminines de la PMA et de la GPA, sur la marchandisation du corps des femmes par un corps médical prétendant à l’éthique et au bien-être… Sujet hautement dangereux pour qui ose encore prétendre que la culture du chacun fait ce qu’il veut est vouée à l’échec…
  13. Les débats sur l’IVG, et je tenterais de répondre à GM Zimmerman dont le billet sur l’IVG (ICI) m’a laissé sur ma faim. 
  14. Sans compter les (trop) nombreux articles que @medskep me fait connaître sur twitter.
Bon, voilà donc du travail.
Bonnes fêtes de Noël à ceux qui les fêtent en y croyant ou en n’y croyant pas ou qui ne les fêtent pas par provocation ou par croyance adverse mais qui ne sont quand même pas pour la suppression des jours fériés religieux traditionnels, fussent-ils chrétiens.
Max Ernst (1891-1976) : La vierge corrigeant l’enfant Jésus devant trois témoins (1926)

Continuer la lecture

Publié dans débordé, Noël | Commentaires fermés sur Débordé sous le sapin.

Our time’s running out.

J’avais dans l’idée d’écrire un billet, mi-Bisounours mi-PaysDesRêves sur mon nouveau poste en gynécologie. Et puis ce matin, un DocTwittos a attiré mon attention sur un article paru hier dans La Dépêche. Il s’agit d’un cas somme-toute assez banal : une … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans burn-out, campagnes d'information, débordé, fiévre, médecine, télé-médecine, temps | Commentaires fermés sur Our time’s running out.