Archives de catégorie : crâne

Une overdose volontaire ? Non, deux clous dans le crâne !

Tout commence lorsque les pompiers et les ambulanciers découvrent à son domicile un homme gisant au sol, hébété. Les secours ont été alertés par son employeur qui ne l’avait pas vu depuis deux jours. Une lettre de suicide et des … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans cas clinique, cerveau, clou, cloueuse à air comprimé, crâne, drogue, Médecine d'urgence, Neurochirurgie, Neurologie, overdose, overdose aux opioïdes, pistolet à clou, plaie pénétrante, suicide, surdose, traumatisme cranio-encéphalique | Commentaires fermés sur Une overdose volontaire ? Non, deux clous dans le crâne !

Une balle lui traverse la tête. Il s’en sort sans séquelle

Admis aux urgences pour blessures par arme à feu, dans des circonstances non précisées, cet homme de 33 ans revient de loin, de très loin. Une balle a pénétré l’avant de son crâne, au niveau de l’os frontal gauche. Elle … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans arme à feu, blessure par arme à feu, blessures cranio-cérébrales, cas clinique, cerveau, chirurgie plastique, Coma, crâne, lobes cérébraux, Neurochirurgie, plaie cranio-cérébrale, plaie par arme à feu, roulette russe, tête, traumatisme cranien, traumatisme cranio-encéphalique | Commentaires fermés sur Une balle lui traverse la tête. Il s’en sort sans séquelle

Des dents conservées à Moscou sont bien celles d’Adolf Hitler, mort en 1945

Il s’agit sans doute du cold case (affaire non résolue) le plus célèbre de l’histoire moderne. La disparition du corps du dictateur nazi a contribué à entretenir le mystère autour de sa mort. Une étude parue le 18 mai 2018 … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans Adolf Hitler, anthropologie médicale, cas clinique, crâne, cyanure, dent, dents, Histoire, Histoire de la médecine, Hitler, mâchoire, Médecine légale, nazi, Odontologie, personnage historique, prothèse dentaire, restes humains, suicide, tartre, tartre dentaire | Commentaires fermés sur Des dents conservées à Moscou sont bien celles d’Adolf Hitler, mort en 1945