Archives de catégorie : conflits d’intérêts

Ne pas déclarer des conflits d’intérêts est une falsification de la recherche : il faut s’en occuper sérieusement

L’affaire José Baselga a intrigué les rédacteurs de revues : ce cancérologue a dû quitter le centre New Yorkais car il ne déclarait pas ou insuffisamment ses liens d’intérêts dans les articles… et il avait reçu pas mal d’argent…. Il a commencé à envoyer des corrections aux revues (voir en fin de ce billet les nombreux oublis quand il corrige…… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, fraude | Commentaires fermés sur Ne pas déclarer des conflits d’intérêts est une falsification de la recherche : il faut s’en occuper sérieusement

Complaisance des auteurs d’essais cliniques industriels : combien aiment signer des articles en fermant les yeux ? Je ne sais pas

C’est un article du BMJ le 3 octobre 2018 qui rapporte une étude intéressante : Collaboration between academics and industry in clinical trials: cross sectional study of publications and survey of lead academic authors L’analyse de cet article dans Nature le 9 octobre a pour titre : Ghost authorship haunts industry-funded clinical trials. Et pour sous-titre : Drug companies make… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Critères d'auteurs, Medical Writing | Commentaires fermés sur Complaisance des auteurs d’essais cliniques industriels : combien aiment signer des articles en fermant les yeux ? Je ne sais pas

Complaisance des auteurs d’essais cliniques industriels : combien aiment signer des articles en fermant les yeux ? Je ne sais pas

C’est un article du BMJ le 3 octobre 2018 qui rapporte une étude intéressante : Collaboration between academics and industry in clinical trials: cross sectional study of publications and survey of lead academic authors L’analyse de cet article dans Nat… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Critères d'auteurs, Medical Writing | Commentaires fermés sur Complaisance des auteurs d’essais cliniques industriels : combien aiment signer des articles en fermant les yeux ? Je ne sais pas

Cancer : l’argent facile influence des chercheurs… Le cas de José Baselga, Memorial Sloane Kettering est sévère

C’est encore un gros scandale dans le cancer aux Etats-Unis… et le témoignage d’un ancien malade (cancer du testicule en 1984) qui a été guéri et volontaire depuis pour aider le centre est méchant contre José Baselga. Quand les ainciens malades et leurs familles se mobilisent pour supporter des chercheurs peu intègres, ils sont trahis. Ce sont le New York… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts | Commentaires fermés sur Cancer : l’argent facile influence des chercheurs… Le cas de José Baselga, Memorial Sloane Kettering est sévère

Cancer : l’argent facile influence des chercheurs… Le cas de José Baselga, Memorial Sloane Kettering est sévère

C’est encore un gros scandale dans le cancer aux Etats-Unis… et le témoignage d’un ancien malade (cancer du testicule en 1984) qui a été guéri et volontaire depuis pour aider le centre est méchant contre José Baselga. Quand les anciens malades et leu… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts | Commentaires fermés sur Cancer : l’argent facile influence des chercheurs… Le cas de José Baselga, Memorial Sloane Kettering est sévère

Gestion des conflits d’intérêt : 15 recommandations pour mieux les gérer

C’est un article dans Intensive Care Medicine, publié début septembre 2018, et intitulé « White paper: statement on conflicts of interest ». Il y a 13 auteurs, la plupart dans la discipline Intensive care, et de 11 pays : Australia, Austria, Brazil, Cana… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Intégrité scientifique | Commentaires fermés sur Gestion des conflits d’intérêt : 15 recommandations pour mieux les gérer

Gestion des conflits d’intérêt : 15 recommandations pour mieux les gérer

C’est un article dans Intensive Care Medicine, publié début septembre 2018, et intitulé « White paper: statement on conflicts of interest ». Il y a 13 auteurs, la plupart dans la discipline Intensive care, et de 11 pays : Australia, Austria, Brazil, Canada, China, Germany, Israel, Italy, Spain, UK, USA. Il n’y avait pas de français. Voici la conclusion du résumé :… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Intégrité scientifique | Commentaires fermés sur Gestion des conflits d’intérêt : 15 recommandations pour mieux les gérer

60 % des médecins américains (chirurgie et medical device) ne déclarent pas les liens d’intérêts dans les articles : et en France ?

Avec toutes ces recommandations et informations diverses, trop d’auteurs ne déclarent pas les liens d’intérêts dans les articles… C’est toujours le cas. C’est une publication dans JAMA Surgery du 15 août 2018 qui nous rapporte de nouvelles données de 2016 aux USA. La méthode consiste à comparer les déclarations dans les articles et les données de la base publique des… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts | Commentaires fermés sur 60 % des médecins américains (chirurgie et medical device) ne déclarent pas les liens d’intérêts dans les articles : et en France ?

Peer review des projets de recherche : un gros travail mal évalué dont on ne sait pas s’il est meilleur que la chance

Cet article a été publié par des chercheurs anglais dans PLOS ONE en mai 2018 avec pour titre : « Peer review of health research funding proposals: a systematic map and systematic review of innovations for effectiveness and efficiency ». Il apporte des propositions pour faciliter l’évaluation des projets de recherche, sans répondre aux questions de fond sur les conflits d’intérêts permanents,… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Gaspillage, Méthodologie de recherche | Commentaires fermés sur Peer review des projets de recherche : un gros travail mal évalué dont on ne sait pas s’il est meilleur que la chance

Bravo à l’Académie nationale de médecine qui met en ligne les rapports des séances très rapidement

C’est génial, le Bulletin de l’Académie nationale de médecine publie des numéros en ayant rattrapé des années de retard. Il s’agit d’un effort remarquable pour lesquels nous félicitons l’équipe rédactionnelle, et les auteurs qui remettent des manuscrits à l’heure. Tout va vite à l’Académie, par exemple des communications de la séance du 26 juin 2018 ont été mises en ligne… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Rédaction des revues, Sociétés savantes, Vie et mort des journaux | Commentaires fermés sur Bravo à l’Académie nationale de médecine qui met en ligne les rapports des séances très rapidement

Lyme : les ‘oies dorées’ de la HAS, aux ordres du politique, préfèrent les croyances plutôt que l’expertise scientifique !

J’ai été étonné de voir le nombre d’articles de presse et de réseaux sociaux évoquant un rapport de la Haute Autorité de santé (HAS) sur la maladie de Lyme (Quotidien du Médecin, JIM, et la communiqué AFIS qui précise que 12 organisations n’ont pas voulu signer le rapport, etc… à lire…). Quand les « experts » se battent dans un… Continuer la lecture

Publié dans Cas cliniques, conflits d'intérêts, Grand public, Humour, Mauvais articles, Méthodologie de recherche, Revue systématique Méta Analyse | Commentaires fermés sur Lyme : les ‘oies dorées’ de la HAS, aux ordres du politique, préfèrent les croyances plutôt que l’expertise scientifique !

Toujours des auteurs fantômes, notamment dans l’industrie agroalimentaire…. il y a deux responsables : les experts académiques et l’industrie

Public Health Policy a publié le 8 juin 2018 un article intitulé : Roundup litigation discovery documents: implications for public health and journal ethics. Deux américains ont analysé des documents et voici le résumé de cet article de 9 pages : Cet article passe en revue les documents communiqués par les tribunaux obtenus à la suite d’un litige contre Monsanto… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Critères d'auteurs | Commentaires fermés sur Toujours des auteurs fantômes, notamment dans l’industrie agroalimentaire…. il y a deux responsables : les experts académiques et l’industrie

The Lancet interpelle E Macron sur les anciennes pratiques de l’INSERM

De temps en temps, des revues du groupe Lancet traduisent des résumés en français. Nous avons discuté cela pour The Lancet Global Health. Au sein des rédactions, il y a des rédacteurs français qui peuvent vérifier les traductions. Mais là, c’est bluffant.. J’avais vu l’édito mis en ligne en anglais grâce aux tweets divers avec le titre : « France may… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Grand public, Histoire | Commentaires fermés sur The Lancet interpelle E Macron sur les anciennes pratiques de l’INSERM

De l’erreur involontaire à l’art de la fraude : savoir évaluer les pratiques médicales et produits de santé est un métier en perdition !

J’ai lu avec plaisir un ouvrage du Dr Alexis Clapin aux éditions désiris : Enquêtes médicales & évaluation, avec le sous-titre bien choisi ‘De l’erreur involontaire à la fraude’. L’auteur, neurologue, a travaillé 20 ans dans l’industrie pharmaceutique, et il connait bien le sujet. Le livre est à la fois didactique et technique, car ce sont des concepts assez difficiles… Continuer la lecture

Publié dans Biais, conflits d'intérêts, fraude, Méthodologie de recherche | Commentaires fermés sur De l’erreur involontaire à l’art de la fraude : savoir évaluer les pratiques médicales et produits de santé est un métier en perdition !

Faut-il manager les intérêts non financiers ? Editorial controversé du BMJ

La question a toujours été négligée, car les experts, auteurs d’articles doivent déclarer les liens d’intérêts, sous-entendus les liens financiers car les industries sont les seules coupables d’influences diverses. En fait, c’est plus compliqué, et un éditorial controversé du BMJ (Head to Head du 12 avril 2018) a confronté les deux points de vue. OUI (signé par deux australiens et… Continuer la lecture

Publié dans Biais, conflits d'intérêts | Commentaires fermés sur Faut-il manager les intérêts non financiers ? Editorial controversé du BMJ

Les revues du groupe Nature demandent plus fermement de déclarer les conflits d’intérêts non financiers

Ce n’est pas une découverte, mais les liens d’intérêts ne sont pas qu’une question d’argent dans les revues… Les comportements divers des reviewers sont connus, et ceux des rédacteurs / comités de rédaction insuffisamment étudiés. Que faire quand un rédacteur s’occupe d’un article d’un chercheur de son équipe voire d’une équipe concurrente. Un éditorial de Nature de fin janvier 2018… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Critères d'auteurs, Rédaction des revues | Commentaires fermés sur Les revues du groupe Nature demandent plus fermement de déclarer les conflits d’intérêts non financiers

Les auteurs de livres médicaux ne déclarent pas leurs liens d’intérêts (exemple des auteurs du Harrison avec 11 millions de $)

C’est le BMJ (2 mars 2018) qui a analysé un excellent article, en titrant : « Medical textbook authors received £11m in undisclosed payments from drug and device makers ». Le résumé du BMJ est clair : « L’exemple le plus frappant est celui des Principes de médecine interne de Harrison, qui en est maintenant à sa 20ème édition. En consultant une base… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, livres | Commentaires fermés sur Les auteurs de livres médicaux ne déclarent pas leurs liens d’intérêts (exemple des auteurs du Harrison avec 11 millions de $)

Trois bons cas pour discuter avec les étudiants sur des problématiques d’auteurs, de conflits d’intérêts

Je remercie Valéry Ridde, Santé Publique, Montréal et IRD, France, qui m’a transmis ces trois courts articles de la Revue Canadienne de Bioéthique et publiés début 2018. C’est intéressant car ce sont 3 cas dans un cadre de recherche internationale avec des pays en voie de développement (mais c’est pareil entre 2 universités françaises). Les cas, anonymisés, ont été réécrits… Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, conflits d'intérêts, Critères d'auteurs, Intégrité scientifique | Commentaires fermés sur Trois bons cas pour discuter avec les étudiants sur des problématiques d’auteurs, de conflits d’intérêts

Les liens entre rédacteurs de revues et industrie pharmaceutique : un peu plus de transparence serait souhaitable

Cette question a rarement été abordée avec des résultats objectifs. Deux articles ont apporté des données : Dans BMJ le 27 octobre 2017, avec le titre : Payments by US pharmaceutical and medical device manufacturers to US medical journal editors: retrospective observational study. Une équipe canadienne a analysé 52 revues prestigieuses américaines (deux par spécialité), et identifié les rédacteurs éligibles… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Rédaction des revues | Commentaires fermés sur Les liens entre rédacteurs de revues et industrie pharmaceutique : un peu plus de transparence serait souhaitable

Code de conduite européen pour l’intégrité en recherche : critères pour publier

All European Academies (ALLEA) est le réseau européen (40 pays) de 60 académies des sciences et humanités. En France, il y a deux membres qui participent à ALLEA : Académie des Sciences et Académies des Inscriptions et Belles-Lettres. ALLEA a mis à jour en 2017 son code de conduite pour l’intégrité scientifique et la traduction française vient d’être publiée début… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Critères d'auteurs, Intégrité scientifique | Commentaires fermés sur Code de conduite européen pour l’intégrité en recherche : critères pour publier

Citez au moins 3 collègues de votre université dans vos articles : un moyen d’améliorer la visibilité de l’Université dans les indicateurs de notoriété

Comme expliqué par Chris Chambers dans son livre (péché n° 7), les universités aiment bien compter des haricots, modèle d’astrologie moderne pour évaluer la recherche. Le site RetractionWatch (RW) nous montre un exemple extraordinaire, car c’est une note écrite par le doyen de ‘University of Malaysia’ pour inciter ses chercheurs à citer des collègues. La note, traduite sur le site… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Facteur d'impact | Commentaires fermés sur Citez au moins 3 collègues de votre université dans vos articles : un moyen d’améliorer la visibilité de l’Université dans les indicateurs de notoriété

Des hommes honorables

ORATEUR Je suis reconnaissant de ce que vous m’accordez pour l’amour des Laboratoires Servier. QUATRIÈME CARDIOLOGUE Que dit-il de Servier? TROISIÈME CARDIOLOGUE Il dit qu’il est reconnaissant envers nous tous de ce que nous lui accordons pour l’amour de Servier. QUATRIÈME CARDIOLOGUE Il ferait bien de ne pas parler mal de Servier. PREMIER CARDIOLOGUE Cette …

Poursuivre la lecture « Des hommes honorables »

Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, médecine | Commentaires fermés sur Des hommes honorables

Un conflit entre auteurs se termine par la rétractation de leur article qui reste disponible….. ces conflits sont fréquents

C’est pas clair, mais la lecture de la notice de rétractation du numéro de septembre 2017 de « Genes, Brain and Behavior » (facteur d’impact 3,7) laisse pantois… La voici en son intégralité : « The above article, from Genes, Brain and Behavior, published online on 12th May 2017 in Wiley Online Library, has been retracted by agreement between the journal Editor in… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Critères d'auteurs, Rétractation | Commentaires fermés sur Un conflit entre auteurs se termine par la rétractation de leur article qui reste disponible….. ces conflits sont fréquents

Jeux Olympiques de la recherche sur les publications : Est-ce que nous évaluons les bonnes questions ?

Ivan Oransky a qualifié le Peer Review Congress de ‘Jeux Olympiques’ car il est organisé tous les 4 ans à Chicago. La salle plénière était comble pour l’ouverture par Drummond Rennie avec un honneur pour Eugene Garfield, inventeur du facteur d’impact, disparu en février 2017. Ce congrès a reçu 260 abstracts, et le programme avec abstracts (120 Pages) contient 45… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Peer review, Spin | Commentaires fermés sur Jeux Olympiques de la recherche sur les publications : Est-ce que nous évaluons les bonnes questions ?

L’affaire Séralini versus Monsanto continue : tous menteurs dans une affaire qui nuit à la science… sans faits établis sur de bonnes méthodes, les croyances s’opposent

Tout est regrettable dans cette histoire compliquée à propos d’un premier article qui n’aurait pas dû être publié, qui n’aurait pas dû être rétracté sur des arguments faibles, qui n’aurait pas dû être republié avec d’autres complices, etc…. Mais jamais personne n’arrivera à s’entendre pour faire une très bonne étude collaborative qui pourrait apporter des arguments de réponse : il… Continuer la lecture

Publié dans Biais, conflits d'intérêts, Gaspillage, Méthodologie de recherche, Rétractation | Commentaires fermés sur L’affaire Séralini versus Monsanto continue : tous menteurs dans une affaire qui nuit à la science… sans faits établis sur de bonnes méthodes, les croyances s’opposent

Les conflits d’intérêts ne sont pas gérés dans les facultés de médecine françaises : 28 facultés (sur 37) ont la note zéro !

Bon travail publié dans PLOS ONE en janvier 2017 et qui n’a pas été suffisamment diffusé. J’ai rencontré des experts ignorant cette publication, alors qu’ils enseignent les conflits d’intérêts en France. Le titre de l’article « Conflict of interest policies at French medical schools : starting from the bottom ». Les résultats sont plutôt inquiétants, et je ne sais pas… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts | Commentaires fermés sur Les conflits d’intérêts ne sont pas gérés dans les facultés de médecine françaises : 28 facultés (sur 37) ont la note zéro !

Conflits d’intérêt : un numéro thématique du JAMA avec 25 articles

Ce sont 25 articles (2 de recherche et 23 viewpoints) souvent courts et bien écrits et en accès libre dans le numéro du 2 mai 2017 du JAMA ! C’est la définition de l’ICMJE qui a été reprise dès l’éditorial des rédacteurs du JAMA : « A conflict of interest exists when professional judgment concerning a primary interest (such as patients’… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts | Commentaires fermés sur Conflits d’intérêt : un numéro thématique du JAMA avec 25 articles

PubMed : faire apparaître les conflits d’intérêts en bas des résumés ! Qu’en penser ? Progrès ou enfumage

Dans son bulletin de mars-avril 2017, PubMed annonce que les conflits d’intérêts apparaîtront en bas des résumés, quand ces déclarations existent dans les articles. Est-ce un progrès ? Il existe des données suggérant que le simple fait de déclarer des liens d’intérêts diminue la crédibilité des articles. Déclarer les liens est important, voire obligatoire, mais encore faudrait-il que les revues… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Recherche documentaire | Commentaires fermés sur PubMed : faire apparaître les conflits d’intérêts en bas des résumés ! Qu’en penser ? Progrès ou enfumage

Le traitement de l’information médicale (rediffusion)

Ce matin, je suis tombé sur deux tweets qui en disent long sur l’objectivité des informations sur les médicaments, délivrées par la presse médicale dont la survie dépend en grande partie de l’industrie…du médicament. Comment Servier a fait pression sur la presse médicale pour vanter le Protelos https://t.co/h2MY7PNZag via @LObs — Virginie Bagouet (@VirginieBagouet) March … Continuer à lire … « Le traitement de l’information médicale (rediffusion) » Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, médecine, optimiser les ventes, presse médicale | Commentaires fermés sur Le traitement de l’information médicale (rediffusion)

« Les conflits d’intérêts, nouvelle frontière de la démocratie », rapport à lire dans le calme….

Un nouveau rapport sur les conflits d’intérêts (3 février 2017) ! Sa lecture est plaisante, bien qu’une heure soit nécessaire : 70 pages. C’est un sujet très complexe. Son titre nous interpelle à juste raison, car la démocratie est en danger. Trois secteurs sont pris comme exemple : la santé, la banque et la fonction publique… Mon impression, c’est que… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts | Commentaires fermés sur « Les conflits d’intérêts, nouvelle frontière de la démocratie », rapport à lire dans le calme….

Comment sont recrutés les rédacteurs des revues scientifiques ? Ont-ils des compétences pour manager une revue ? Pas toujours…

C’est un éditorial (perspective) simple et court dans Science and Engineering Ethics de fin 2016 qui pose les bonnes questions. SEE est une bonne revue, mais cet édito a été accepté un peu vite (en 10 jours, fin août !). Les rédacteurs, en particulier le rédacteur en chef, ont des responsabilités pour promouvoir les meilleurs standards de la recherche :… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Rédaction des revues | Commentaires fermés sur Comment sont recrutés les rédacteurs des revues scientifiques ? Ont-ils des compétences pour manager une revue ? Pas toujours…

Les conflits d’intérêts non financiers sont peut-être aussi délétères que les conflits d’intérêts financiers, mais ingérables !

Pour beaucoup d’entre nous, la notion de conflits d’intérêts évoque essentiellement les enjeux financiers. Est-ce que l’accent mis sur les conflits d’intérêts financiers éclipse les intérêts «non financiers» ? Ces intérêts non financiers pourraient influencer le jugement scientifique de manière égale ou supérieure à l’influence des conflits financiers. Il existe des preuves sur les conflits d’intérêts financiers (parrainage commercial de… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts | Commentaires fermés sur Les conflits d’intérêts non financiers sont peut-être aussi délétères que les conflits d’intérêts financiers, mais ingérables !

Point de vue dans le JAMA sur les biais des recrutements académiques : des biais de recrutements existent-ils hors USA ?

Le nouveau rédacteur du JAMA a introduit depuis 2/3 ans une rubrique viewpoint qui permet de publier en général au moins 4 articles de type éditorial par numéro. Ce sont des prises de position très américaines, mais assez engagées. Dans le numéro du 27 décembre 2016, j’ai lu avec intérêt le viewpoint intitulé « Reducing bias in academic search committees » en… Continuer la lecture

Publié dans Biais, conflits d'intérêts, Recommandations | Commentaires fermés sur Point de vue dans le JAMA sur les biais des recrutements académiques : des biais de recrutements existent-ils hors USA ?

« No conflict, No interest », éditorial de JAMA Oncology accompagnant 2 recherches sur les liens d’intérêts

Le 25 août 2016, JAMA Oncology a mis en ligne 3 articles sur la problématique des liens d’intérêts dans le domaine de la cancérologie. Le sujet est difficile, et demande réflexion plutôt qu’accusation systématique. Un ‘brief report’ sur les relations avec l’industrie des auteurs des recommandations du NCCN (National Comprehensive Cancer Network) en 2014 : sur 125 auteurs des recommandations,… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Recommandations | Commentaires fermés sur « No conflict, No interest », éditorial de JAMA Oncology accompagnant 2 recherches sur les liens d’intérêts

Glissement éditorial des revues BMC Series… Pour publier du volume plutôt que la qualité ? Pour augmenter des ressources ?

La responsable ‘publisher’ des revues BMC Series (plus de 60 revues) semble réorienter certaines politiques éditoriales (en principe, les rédacteurs devraient décider, mais ils seront mis devant un fait accompli). Il s’agit peut-être d’une orientation stratégique plutôt commerciale qu’éditoriale. Une sorte de glissement dangereux… Je vous copie des extraits de cette information transmise aux rédacteurs de BMC series : As… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Open access, Recommandations, Rédaction des revues | Commentaires fermés sur Glissement éditorial des revues BMC Series… Pour publier du volume plutôt que la qualité ? Pour augmenter des ressources ?

Quelle est la durée de vie d’un lien d’intérêt?

Je me suis récemment demandé quelle était la durée de vie d’un lien d’intérêt. Prenons un exemple. Á partir de quand un médecin, qui a été orateur pour un labo commercialisant un anti-diabétique peut ne plus mentionner ce lien d’intérêt dans un article où il intervient pour commenter un essai thérapeutique financé par ce même … Continue reading « Quelle est la durée de vie d’un lien d’intérêt? » Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, médecine | Commentaires fermés sur Quelle est la durée de vie d’un lien d’intérêt?

Génériques et conflits d’intérêts

Je continue avec ma problématique du conflit d’intérêts. J’y suis poussé par le JAMA internal medicine qui manifestement prépare un numéro spécial générique (4 articles et 2 éditos). Si vous voulez savoir ce qu’est un conflit d’intérêts je vous conseille … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, générique, jama internal medicine, médecine, paolo fresu, Science | Commentaires fermés sur Génériques et conflits d’intérêts

Que penser de Penelope ? C’est un site pour identifier les erreurs dans les manuscrits…. bonne idée, mais utile ?

Je suis réservé sur PENELOPE, et j’aimerais en voir plus. L’idée semble bonne, mais qui va payer pour cela ? Peut-être des revues pour faciliter un travail initial de respect des instructions aux auteurs ? Le site n’est pas très clair sur la stratégie économique et le volume d’activité. Penelope est un site qui examine un manuscrit que vous pouvez… Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, conflits d'intérêts, Mauvais articles, Medical Writing | Commentaires fermés sur Que penser de Penelope ? C’est un site pour identifier les erreurs dans les manuscrits…. bonne idée, mais utile ?

Ne pas communiquer ses données sources a été une cause de rétractation d’un article, donc il faut rétracter des recherches de La Pitié Salpétrière !

Il s’agit d’un cas de rétractation particulier dans une revue obscure, mais la leçon peut intéresser. Il s’agit d’un article intitulé “The effect of food service system modifications on staff body mass index in an industrial organization” dans le Journal of paramedical science (JPS. Winter 2015 ; vol 6). C’est une revue iranienne sans notoriété. Des américains ont mis en… Continuer la lecture

Publié dans Biais, conflits d'intérêts, Rétractation | Commentaires fermés sur Ne pas communiquer ses données sources a été une cause de rétractation d’un article, donc il faut rétracter des recherches de La Pitié Salpétrière !

Bruits des sabots et corruption en médecine.

Le dernier billet de Bruit de sabots (voir ICI) a provoqué de nombreux commentaires dans le petit milieu.
Il pose des questions essentielles.
Mais il pose des questions essentielles à ceux qui se posent des questions, c’est à dire à très peu de médecins (on sait que 60 % des médecins reçoivent la visite médicale et je ne sais combien, une majorité de ces médecins disent ne pas être influencés).

Mon lien d’intérêt est clair : je connais Bruit des sabots IRL (In Real Life), je lui ai parlé lors d’un congrès de Prescrire, je communique parfois par mel avec lui et il m’a fait relire sa thèse avant parution : ICI, une thèse d’une grande qualité mais qui, ironie du sort, traite justement du sujet). Et je l’aime bien. 
Quand j’ai lu le billet il y avait déjà un commentaire de Martin Winckler. Qui m’a déçu en bien. J’ai posté moi-même un commentaire qui a dû en surprendre plus d’un.
Puis est paru le billet de Perruche en automne (ICI). Auquel j’ai répondu. Mais les autres commentaires sont plus intéressants et les réponses de l’auteur indiquent qu’il est moins méchant qu’il n’y paraît.
Sylvain Fèvre (ASK) a écrit un billet bien fichu et favorable au choix de Bruit des sabots (LA).
Puis Bruit des sabots a réécrit un billet : LA.
Les liens d’intérêts et les conflits sont une affaire sérieuse qui demande des bases solides. En France, pays de profiteurs, pays où la triche fiscale est un sport national pour lequel la bienveillance est de rigueur, l’immense majorité des habitants de ce pays merveilleux ne sait même pas ce qu’est un lien d’intérêt. Alors, la différence entre lien et conflit paraît pour ces habitants de cette contrée merveilleuse que tout le monde envie, un concept martien.
Voici une définition états-unienne que j’ai traduite.
« Un concours de circonstances qui crée le risque qu’un jugement professionnel ou des actions relatifs à un intérêt primaire soient injustement influencés par un intérêt se condaire.

« Les intérêts primaires sont : promouvoir et protéger l’intégrité de la recherche, le bien-être des patients et la qualité de la formation médicale.

« Les intérêts secondaires peuvent inclure non seulement un gain financier mais aussi le désir d’avancement professionnel, la reconnaissance d’une réussite personnelle et des faveurs pour des amis et de la famille ou des étudiants et des collègues.

« L’IOM ajoute que les intérêts financiers sont souvent mis en avant notamment auprès de l’opinion publique mais qu’ils ne sont nécessairement pas plus graves que les autres intérêts secondaires ; ils sont en revanche plus objectivables, plus opposables, plus quantifiables et plus réglementés en pratique de façon équitable »


Avec un commentaire de Robert Steinbrook (LA).
Vous pouvez également lire un billet de Marc Girard qui, comme à son habitude, va plus loin (ICI).
Sur le site de Marc Girard il y a de très très nombreux billets sur le sujet ainsi que sur ce blog car le sujet est important et complexe.
Je voudrais revenir brièvement sur le concept de transparence et sur celui de lien/conflit d’intérêt. Rapidement.
La transparence est un concept barbare. Comme je l’ai écrit quelque part (LA), la transparence et la publicité, considérées comme geste éthique fondamental vis à vis des medias, de la maladie des hommes politiques, par exemple, est une des composantes, je pèse mes mots, du totalitarisme moderne des sociétés libérales, celui de l’intrusion de la démocratie d’opinion dans la vie privée de tout un chacun., et je peux citer Kundera, qui a une certaine habitude des systèmes totalitaires, qui fut choqué en arrivant en France (on l’avait chassé de Tchécoslovaquie où la transparence consistait à diffuser à la radio d’Etat des  enregistrement volés à l’intimité des opposants) de découvrir à la une des journaux des photographies de Jacques Brel mourant à la sortie de l’hôpital américain de Paris.
Passons-en aux faits :
  1. Soulignons, mais ce n’est pas une excuse, la franchise de Bruit des sabots qui, au lieu de se cacher derrière son petit doigt, au lieu de se poser des questions seul dans son coin et de faire  un choix difficile (avec ses amis, ses relations, sa famille, en toute autonomie) a choisi de mettre le débat sur la place publique (hétéronomie) et, on le lit, dans la douleur (voir son dernier billet qui paraît en même temps que j’écris : ICI).
  2. Insistons sur le fait majeur de ce billet : on y apprend (je l’apprends et je suis confus de ne pas l’avoir su avant) que l’industrie pharmaceutique sponsorise des postes universitaires ! Ainsi, non contente de toucher de l’argent ici ou là (le professeur Grimaldi clamant haut et fort que le système informatique de son service a été payé par un laboratoire, Sanofi-Aventis, qui est un acteur majeur de l’activité, la diabétologie, du dit professeur)
  3. Et le paradoxe de tout cela : je lui conseille d’accepter, je pense qu’à son âge je l’aurais fait (parce qu’à son âge je ne connaissais même pas l’existence de la notion de lien ou de conflit d’intérêt), je lui conseille (que ce terme est mal choisi, comme si je pouvais me permettre de conseiller quelqu’un dans un choix moral) de faire ce qu’il a choisi de faire, mais, aujourd’hui, aujourd’hui que je sais ce que je sais et que ma vie professionnelle est derrière moi,  je pense que sa position est sans doute intenable à terme mais la vie est ainsi faite qu’il faut expérimenter, aujourd’hui donc je n’aurais pas accepté.  
  4. Je fais un détour par Matthieu Calafiore qui est président du SNEMG (syndicat national des enseignants en médecine générale) et qui participe activement au CNGE (collège national des généralistes enseignants) ou au congrès de la médecine générale sponsorisé par l’industrie (ICI et LA) : je pourrais être critique à 100 %, sachant ce que je sais, mais je constate qu’il fait des cours à la Faculté dénonçant par exemple le tout cholestérol. S’il ne le faisait pas qui le ferait ? Le professeur Danchin ? Donc, Bruit des sabots, fais le Matthieu…
  5. Puis un détour par Jean-Marie Vailloud (LA) dont le billet est d’une désespérance totale. Ce billet mérite, comme on dit, de « déplaquer » : ce cardiologue (que je ne connais ni des lèvres ni des dents) écrit sans doute le blog de cardiologie le plus pertinent qui soit (sans doute mille fois plus pertinent que la revue Prescrire quand elle parle de cardiologie) et il nous narre, au delà de la défense corporatiste de Perruche en Automne (je vais parler du fond de ce billet dans le paragraphe suivant), son parcours compliqué pour éviter l’industrie, et le fait qu’il ne puisse pas l’éviter. Il nout dit ceci en filigrane : nous sommes cernés. Donc, Bruit des sabots, fais aussi bien que Grange Blanche
  6. Mais, cher Bruit des sabots, le morceau de résistance, c’est le billet de Perruche en automne (LA). J’ai écrit que le billet était méchant. Je persiste et j’ajoute que le ton, au delà de l’ironie, est méprisant. Il s’agit en réalité d’abord d’un plaidoyer pro domo : je résume : les petits khons ki croient ke c’est pas possible de ne pas être corrompus feraient mieux de fermer leur gueule puisque moi la meilleure Perruche en automne de la création, et malgré que j’en aie, je suis bien obligé d’écrire avec un stylo, manger un petit four, aller dans des congrès all inclusive pour le meilleur de ma spécialité et que d’ailleurs la fac c’est pareil, c’est pourri de partout donc, faut le dire aux jeunes qui s’inscrivent à une prépa pour faire médecine, ils vivront dans la corruption et on ne peut faire autrement, et cetera. Ensuite, l’autre aspect de son billet la vengeance personnelle. Comme ce garçon a l’air très bien, propre sur lui (j’ai déjà écrit ailleurs que ses billets, bien qu’un peu complexes pour un petit généraliste de banlieue sensible comme moi, étaient souvent d’une rare qualité scientifique bien qu’un peu anti pédagogiques par moments, mais, en tous les cas très au dessus du lot des néphrologues communs — ceux que je côtoie toute l’année sont très en dessous et eux, sans vergogne aucune, écrivent leurs ordonnances sous l’influence directe de big pharma), qu’il sait quelles sont ses propres compromissions (je connais les miennes, merci) il se rappelle le Bruit des sabots qu’il était dans son extrême jeunesse (je romance, je freudise comme un crétin) et se venge de lui en se moquant de l’autre. Je me relis et je me rends compte que c’était ma première impression, ma première impression méchante et que, comme je le disais plus haut, les réponses aux commentaires de l’auteur le montrent sous un jour plus favorable mais, comme dirait l’autre, le vendeur de chez Darty, c’est la première impression qui compte…  
  7. Enfin, BdS, les commentaires sur twitters, enfin les quelques que j’ai interceptés, sont intéressants également. Y a 1) le mec, il l’a pas volé, 2) J’aurais pas fait comme lui (surtout les mecs à qui on ne l’a pas proposé), 3) Retour à l’envoyeur, 4) La vie, c’est un compromis, 5) Il faut être intègre, pas intégriste, 6) C’était pas la peine de faire tout ce cinéma pour finalement faire ce que fait tout le monde, 7) Je l’aime bien, je lui pardonne, mais pour un autre, je ne l’aurais pas fait, 8) La vie est un long conflit d’intérêt…
En gros, cher Bruit des sabots : fais ce qui te plaît et ne cherche l’approbation de personne mais tu sais désormais que tes prises de position seront examinées avec un oeil neuf et que l’on te cherchera des poux dans la tête à la première occasion.

Image : Ray Liotta dans Les Affranchis de Martin Scorcese.

Continuer la lecture

Publié dans BRUIT DES SABOTS, conflits d'intérêts, corruption, liens d'intérêts | Commentaires fermés sur Bruits des sabots et corruption en médecine.