Archives de catégorie : CIVD

Vaccins anti-Covid-19 et cas de thrombose : données internationales de pharmacovigilance

Publiée le 16 avril 2021 dans l’European Respiratory Journal, une étude française a cherché à évaluer le risque de thrombose et a classifié les cas d’événements thrombotiques après vaccination contre la Covid-19. Pour ce faire, l’équipe du Pr David Smadja (service d’hématologie biologique, Hôpital Européen Georges Pompidou, Inserm, AP-HP), a utilisé des données internationales de …

Continuer la lecture de « Vaccins anti-Covid-19 et cas de thrombose : données internationales de pharmacovigilance »

Continuer la lecture

Publié dans accident ischémique transitoire, anticorps anti-PF4?, AstraZeneca, AVC, BionTech, caillots sanguins, CIVD, coagulation, coagulation vasculaire disséminée, coronavirus, COVID-19, déclarations, effet indésirable thrombotique, effets indésirables, effets indésirables post-vaccinaux, effets secondaires, événements thrombotiques artériels, événements thrombotiques veineux, Hématologie, Moderna, notifications, PF4, Pfizer, pharmacologie, pharmacovigilance, phlebite, pseudo-TIH post-vaccination, SARS-CoV-2, thrombose des sinus veineux cérébraux, thrombose des veines splanchiques, thrombose veineuse cérébrale, thrombose veineuse cérébrale profonde, Thromboses, vaccin, vaccination, vaccine-induced immune thrombotic thrombocytopenia, Vaccinologie | Commentaires fermés sur Vaccins anti-Covid-19 et cas de thrombose : données internationales de pharmacovigilance

Quand l’ecstasy fait grimper la température à 43 degrés

C’est l’histoire d’un garçon de 16 ans qui a eu chaud, très chaud, après avoir consommé de l’ecstasy. Après avoir passé la soirée dans une boîte de nuit londonienne réservée aux moins de 18 ans, il est admis aux urgences … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans cas clinique, CIVD, coagulation intravasculaire disséminée, drogue, ecstasy, hyperpyrexie, hyperthermie, hypothermie thérapeutique, insuffisance rénale, Médecine d'urgence, NMDA, réanimation, refroidissement endovasculaire, refroidissement interne, rhabdomyolyse, Syndrome des loges, syndrome sérotoninergique, température corporelle, toxicologie | Commentaires fermés sur Quand l’ecstasy fait grimper la température à 43 degrés