Archives de catégorie : CELIMENE

Guy Vallancien à propos de l’argent comme Célimène vis à vis de ses soupirants.

Une tribune récente de Guy Vallancien (ICI), néolibéral affirmé et PSAolâtre distingué, qui fait suite à d’autres et qui précède celle-ci (LA) où il affirme avec véhémence que l’argent lui paraît être inodore, indolore, neutre et sans danger sur les cerveaux mandarinaux, trop forts les gars d’échapper à la dissonance cognitive, et a fortiori celui venant de big pharma ou de big matériel, fait penser (sur une suggestion de Dany Baud)  à Célimène dans Le Misanthrope de Molière quand Alceste lui reproche d’avoir trop de soupirants (Acte 2, scène I) et qu’elle lui répond qu’en avoir beaucoup est la preuve qu’elle n’en a pas un en particulier, ce qui devrait le rassurer.
Alceste.
…mais votre humeur, Madame,
Ouvre, au premier venu, trop d’accès dans votre âme ;
Vous avez trop d’amants, qu’on voit vous obséder 
Et mon cœur, de cela, ne peut s’accommoder.
Célimène : 
Des amants que je fais, me rendez-vous coupable ?
Puis-je empêcher les gens, de me trouver aimable ?
Et lorsque, pour me voir, ils font de doux efforts,
Dois-je prendre un bâton, pour les mettre dehors ?
Plus loin.
Alceste :
C’est que tout l’univers est bien reçu de vous.
Célimène :
C’est ce qui doit rasseoir votre âme effarouchée,
Puisque ma complaisance est sur tous épanchée :
Et vous auriez plus lieu de vous en offenser,
Si vous me la voyiez, sur un seul, ramasser.
Tout est dit.
La théorie inavouée de Bruno Lina (voir ICI), virologue, grippologue, voire gripouillologue, est confirmée : « Trop de corruption tue la corruption. » ou, dans sa version célimènesque : « Trop d’amants tue l’infidélité ».
(Illustration : Ludivine Sagnier interprétant le rôle de Célimène – 2007)

Continuer la lecture

Publié dans argent, CELIMENE, LINA BRUNO, MISANTHROPE, VALLANCIEN GUY | Commentaires fermés sur Guy Vallancien à propos de l’argent comme Célimène vis à vis de ses soupirants.