Archives de catégorie : CANCER DE LA THYROIDE

Cancers de la thyroïde : réponse aux commentaires du cas clinique 172 de sur diagnostic.

Incidence du cancer thyroïdien par pays. Les pays au dessus de la ligne pointillée ont augmenté leur taux de cancer entre 1985 et 2002

Je ne suis pas surpris que la notion de sur diagnostic choque toujours autant. Je me fais même traiter d’idéologue en l’abordant (voir ICI pour le billet précédent et, surtout, les commentaires offusqués). Mais les données sont tétues.
J’ai très rapidement regardé la littérature sur le sujet. L’article dont la figure est extraite (LA) est paru en 2013. Il s’appelle « Thyroid cancer: zealous imaging has increased detection and treatment of low risk tumours. » La lecture des commentaires est instructive. Mais je retiens aussi que la France est bien placée (le meilleur système de santé au monde).
J’ai même trouvé un rapport de l’INVS datant de 2011 (ICI) où, au delà des données toujours aussi disparates et sujettes à caution de l’épidémiologie française (je crains qu’il ne s’agisse d’un oxymore), j’ai retenu cette phrase étonnante : « Les disparités géographiques du taux de patients opérés ne reflètent pas de façon fiable celles du taux d’incidence ». C’est tout dire.
Pour ce qui est des relations entre incidence et mortalité, voici les chiffres américains.
Incidence et mortalité des cancers de la thyroïde aux US, 1975 – 2009, et l’arrivée des nouvelles techniques
Enfin, j’ai trouvé un article de 2014 sur les cancers papillaires (LA) qui sont bien entendu un cas particulier mais que tout le monde devrait connaître. Dont voici l’abstract.

Abstract

Thyroid cancer is one of the fastest growing diagnoses; more cases of thyroid cancer are found every year than all leukemias and cancers of the liver, pancreas, and stomach. Most of these incident cases are papillary in origin and are both small and localized. Patients with these small localized papillary thyroid cancers have a 99% survival rate at 20 years. In view of the excellent prognosis of these tumors, they have been denoted as low risk. The incidence of these low risk thyroid cancers is growing, probably because of the use of imaging technologies capable of exposing a large reservoir of subclinical disease. Despite their excellent prognosis, these subclinical low risk cancers are often treated aggressively. Although surgery is traditionally viewed as the cornerstone treatment for these tumors, there is less agreement about the extent of surgery (lobectomy v near total thyroidectomy) and whether prophylactic central neck dissection for removal of lymph nodes is needed. Many of these tumors are treated with radioactive iodine ablation and thyrotropin suppressive therapy, which—although effective for more aggressive forms of thyroid cancer—have not been shown to be of benefit in the management of these lesions. This review offers an evidence based approach to managing low risk papillary thyroid cancer. It also looks at the future of promising alternative surgical techniques, non-surgical minimally localized invasive therapies (ethanol ablation and laser ablation), and active surveillance, all of which form part of a more individualized treatment approach for low risk papillary thyroid tumors.
En gros : le sur diagnostic en général est certain dans le cas du cancer de la thyroïde. Est-il incertain dans le cas de « ma » patiente ? Non. Mais si la classification retenue est source de sur diagnostics, remettons NCI / Bethesda en chantier. Ai-je dit quelque chose d’autre ?

Continuer la lecture

Publié dans CANCER DE LA THYROIDE, CANCERS PAPILLAIRES DE LA THYROIDE, SUR DIAGNOSTIC, thyroide | Commentaires fermés sur Cancers de la thyroïde : réponse aux commentaires du cas clinique 172 de sur diagnostic.