Archives de l’auteur : Thierry GOURGUES

Les brutes en rose courent toujours

En occident, le rose est la couleur de la candeur, de la tendresse et, par extrapolation sexiste, la couleur de la féminité. On dit aussi que c’est la couleur de la vie quand on pense que tout va bien, que c’est celle des éléphants quand on n’imagine pas à quel point tout va mal et qu’elle est au fond du pot dans lequel on découvre qu’on s’est laissé abuser… [1] Tous les ans, le mois d’octobre se déguise en rose.
Cette année comme les autres, Octobre Rose a donc promu le dépistage organisé du cancer du (…)


Dépister le cancer du sein ? Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Les brutes en rose courent toujours

Au nom de tous les seins

Lundi 12 janvier 2016, Marina CARRERE D’ENCAUSSE avait programmé dans son émission « Un monde en face » sur France 5 un documentaire de Coline TISON et Olivier JOULIE, intitulé « Au nom de tous les seins – Incertain dépistage ». Ce documentaire, en accès libre ici ou en visionnage direct au bas de cet article, était suivi d’un débat.
Je passe sur le « débat » , sans intérêt, creux et attendu comme les arguments provocateurs qu’un des invités a sorti sur le lobbying anti dépistage. D’autres en ont déjà bien (…)


Actualités Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Au nom de tous les seins

Autosurveillance active spontanée

Ce qui est sûr avec le dépistage organisé du cancer du sein (DOCS), c’est qu’à force de vouloir le faire entrer par tous les moyens dans la tête des femmes et des hommes, qu’ils soient usagers de soins, patients ou médecins, il devient arrogant et suffisant. Ça finit par lui porter la poisse et son discours perpétuellement moralisateur devient parfois contre-productif quand il trébuche sur l’esprit critique d’une invitée au programme. Voici l’histoire de Mme Z .
A force de dire aux femmes qu’elles n’ont (…)


Opinions Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Autosurveillance active spontanée

La martingale du dépistage tourne encore

Résumé de l’épisode précédent :
Quand une femme entre dans le grand casino du dépistage organisé, il se peut qu’elle joue son état de santé de bien portante en s’abandonnant à la partialité de l’interprétation de la radiographie de ses seins. Tant que la science ne s’appuiera que sur des incertitudes d’images, une femme devrait garder le choix de ne pas faire confiance aux croupiers de cette martingale : c’est ce que je racontais ici.
Mais si, soumise à l’inquiétude d’une mammographie anormale, une femme (…)


Opinions Continuer la lecture

Commentaires fermés sur La martingale du dépistage tourne encore

Grains de sable et graines de blé

Bernard JUNOD est mort le 24 novembre 2014 à l’âge de 70 ans.
Je le connaissais depuis six ans. Autant dire peu. Avec quelques correspondances écrites régulièrement et de rares rendez-vous physiques, cet homme pétillant et impressionnant de modestie osait me faire croire que j’étais son mentor, moi le petit médecin généraliste qui éclairait ses idées d’empathie et de bon sens. Dans notre tout dernier échange, gai, vif et solaire, où je lui rappelais que la vie était une chance et que j’étais chanceux de (…)


Les éditos Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Grains de sable et graines de blé

Effets indésirables mortels et cancers induits par radiothérapie des cancers du sein surdiagnostiqués en France

Preventing Overdiagnosis a proposé en septembre dernier au centre de l’Evidence-Based Medicine du département des sciences de la santé en soins primaires de l’Université d’Oxford, sa deuxième édition de réflexion trasndisciplinaire sur la prévention des surdiagnostics, l’objet étant de tout faire pour que reculent les risques désormais connus de la surmédicalisation dont le dépistage organisé du cancer du sein est une composante (“Winding back the harms of too much medicine”).
C’est l’ancienne présidente (…)


Actualités Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Effets indésirables mortels et cancers induits par radiothérapie des cancers du sein surdiagnostiqués en France

Octobre rose, mot à maux : pour une réelle liberté de choix

« Quand les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté. » Cette phrase de Confucius résume le constat dramatique que fait Rachel CAMPERGUE quatre ans après l’injonction de dépistage qui l’a mise en devoir d’écrire un essai documentaire, No mammo ?, pour faire la part belle à la vulgarisation des études scientifiques sur l’évaluation du dépistage organisé du cancer du sein par la mammographie et montrer finalement, sur les traces de grands lanceurs d’alerte comme Peter GOTZSCHE ou Bernard JUNOD, (…)


Bibliothèque Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Octobre rose, mot à maux : pour une réelle liberté de choix