Archives de l’auteur : Eidunn

Commentaires sur Hélène par Eidunn

J’avais dis que la 2eme récidive serait la dernière. Vivre ça une fois puis deux fois puis trois fois c’était suffisant . J’avais dit que si la maladie récidivait une troisième fois je partirais m’asseoir sur la lande islandaise et je mourrais en regardant la mer .
La maladie a récidivé et j’ai beaucoup pleuré . J’ai nié, j’ai refusé, j’ai refusé les traitements, et puis j’ai eu mal. Alors j’ai manqué du courage dont je me croyais investi et j’ai réclamé les soins . Je suis retournée dans la boucle médicale, docile, pour ne pas que mon chéri se retrouve seul. Brave Hélène. Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Commentaires sur Hélène par Eidunn

Commentaires sur Petites phrases à bannir des oreilles du malade par Eidunn

C’est un plaisir de lire tous les commentaires , j’ai vraiment l’impression de faire partie d’une grande famille , de malades, et que j’aurais pu écrire une phrase de chacun des commentaires….j’adore !
Dans les phrases qui me font personnellement du bien j’ai  » je suis de tout cœur avec toi » ou « je pense à toi », ou l’ envoi d’ondes positives, ou un câlin dans les bras, tactile. Un chose qui m’a vraiment réconfortée un jour c’est quand j’ai prévenu quelques jours ou quelques semaines avant que j’allais être hospitalisée , et que le jour J , en train de m’installer en chambre au CHU, un peu seule, un peu démoralisée, j’ai reçu un sms avec un petit bisou et un coeur et je ne sais plus quoi d’autre… l’important n’était pas ce qui était écrit dans le message, l’important c’était que la personne avait gardé en mémoire que ce jour-là je serais hospitalisée et ça m’avait vraiment touché qu’elle pense à moi à ce moment là de sa propre journée . Je suis respectueuse également des médecins qui disent « je ne sais pas », et à l’inverse je méprise les médecins qui me disent « madame vous ne savez pas car vous n’êtes pas médecin . J’ai constaté que c’est bien souvent les grands professeurs et ceux qui ont de la bouteille et une histoire qui sont compréhensifs et à l’écoute et HUMBLES devant la maladie et le malade, et à l’inverse les jeunes internes aux dents longues qui sont les plus irrespectueux… un jour alors que j’avais très mal car j’étais en train de faire une hémorragie interne sans le savoir, l’interne est entré dans la chambre où je hurlais et m’a sommé de me calmer car sinon il ne m’examinerait pas , c’était une menace de sa part . il a même fini par un « pas de ça chez moi ». À l’examen il s’est rendu compte que j’étais en train de faire une hémorragie interne, et j’ai été descendue au bloc immédiatement, mais je n’ai jamais eu d’excuses de sa part pour son comportement. Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Commentaires sur Petites phrases à bannir des oreilles du malade par Eidunn

Commentaires sur Petites phrases à bannir des oreilles du malade par Eidunn

Ah bah de rien, ça fait du bien quand ça sort. J’ai mis le lien de ton blog sur la page de mon association sur Facebook Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Commentaires sur Petites phrases à bannir des oreilles du malade par Eidunn

Commentaires sur Petites phrases à bannir des oreilles du malade par Eidunn

Hello. Je crois bien que la râleuse au « bon courage » rageur dont tu causes c’est moi ❤.
Donc dans la liste des choses que j’entends mais que je ne supporte pas :
– courage / Bon courage / oh comme tu es courageuse ! (Je ne suis ni un pompier ni un sauveteur en mer, je ne suis pas VOLONTAIREMENT malade)
-ça va aller ! (Qu’est ce que t’en sais pignouffe ?!)
-je ne sais pas comment tu fais, moi je ne pourrais pas ( !!! Ben moi non plus je peux pas et pourtant je suis malade quand-même )
-ma pauvreeeee….C’est grave ! (Oh punaise que ça, ça n’aide pas !)
– tu te regardes trop le nombril
– arrête de te plaindre, tu verras quand tu auras nos âges (je n’y arriverai pas à ton âge )
-pense à autre chose ! ( c’est compliqué de penser à autre chose quand on est sur un lit d’hôpital, branchée et perfusée de partout )
– Bonjour Madame X ça fait plaisir de vous voir, comment ça va ? ( de la part de la standardiste d’accueil de l’hôpital de jour ça fait froid dans le dos) Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Commentaires sur Petites phrases à bannir des oreilles du malade par Eidunn