Archives mensuelles : mai 2018

Vent irlandais (Exmed)

Vent irlandais   Surprise la vénérable et  viscéralement catholique Irlande indépendante a voté massivement pour que les femmes puissent légalement mettre fin à une grossesse non souhaitée. A chacun de se faire sa propre idée sur ce qui … Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Vent irlandais (Exmed)

A propos de « Avez-vous un bon médecin ? » de Philippe Humbert

Cher Philippe Humbert 

Merci de m’avoir fait envoyer votre livre Avez-vous un bon médecin ? (Fayard, 2017, 384 p.) en format PDF. 

Cette attention me touche, et pour lire régulièrement vos interventions sur Twitter, je subodore depuis un certain temps que nos démarches respectives ont des points communs, en particulier la dénonciation des médecins qui ne font pas leur travail en conscience et celle des institutions qui maltraitent les soignant.e.s. et les patient.e.s.  

Cependant, quand j’ai vu passer la couverture de votre livre, son titre, son sous-titre et le bandeau qui l’accompagne (« Le Docteur House français ! »), je dois dire que je me suis gratté la tête de perplexité. 


« 40 histoires extraordinaires  pour ne plus passer à côté du bon diagnostic ». (Saviez-vous que Pierre Bellemare est mort ces jours-ci ?)  

Au vu du titre, du sous-titre et du bandeau, on est en droit de se demander à qui s’adresse le livre : Aux médecins ? Aux usager.e.s – qui aimeraient bien faire le bon diagnostic tou.te.s seul.e.s ? Aux spectateurs de téléséries et par ailleurs fans de Greg H. (J’en fais partie...) ? 


Quand j’ai reçu le PDF, hier, j’ai commencé par scruter le sommaire. Je le fais toujours. Le sommaire me semble être un élément très important pour appréhender un ouvrage de sciences humaines qui se veut à la fois polémique, informatif et pédagogique. 


Je n’en veux pour preuve que les ouvrages publiés dans les pays anglophones. Le sommaire y est toujours placé en début d’ouvrage, et il annonce immédiatement le contenu du livre, sa construction, le ton général, et bien d’autres choses. J’ai construit mes propres livres sur ce principe. 

Dans le vôtre, le sommaire est à la fin. Je le reproduis ci-dessous. 

La première partie s’intitule « Avez vous un bon médecin ? » 



Il y a tout plein de choses avec lesquelles je suis d’accord, à première vue. Sans doute pas avec le ton des titres de chapitres, qui me semble un peu condescendant et très simplificateur, mais en tout cas avec le fond de beaucoup. Je suis particulièrement sensible aux titres des chapitres 7, 8, 11, 13 et 15. 

Il y a aussi un certain nombre de choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord du tout. 

Par exemple, je ne pense pas, comme le suggère votre sommaire, qu’un « bon » médecin doit commencer par questionner (Quand on pose des questions, on n’obtient que des réponses…) mais par écouter ; je ne pense pas qu’un examen clinique complet est toujours  obligatoire ou nécessaire ; je ne crois pas non plus que le fait de garder son calme en toutes circonstances soit donné à tout le monde, et je me garderais bien de disqualifier quelqu’un parce qu’il a perdu son calme. Ou parce qu’il a prescrit (en toute bonne foi, sous l’influence de forces qui le dépassent) un médicament inutile. 

Par ailleurs, je ne lis nulle part dans le sommaire de cette partie les mots « Mon médecin respecte mes convictions » ou encore « Mon médecin me respecte en tant que personne« . D’ailleurs la recherche du mot « respect » dans toute cette partie se solde par une seule mention de ce mot en rapport avec les patient.e.s – p 127, dans la phrase « De tels comportements, que je déplore et qui ne respectent pas le malade dans ce qu’il est ». 
Dans tout le reste du livre, le mot « respect » est réservé à tout autre chose – et principalement à celui qu’on doit aux médecins. 

C’est une mauvaise habitude, sans doute, celle de quelqu’un qui lit et écrit beaucoup : je vois facilement les mots qui sont dans un texte, mais je vois aussi ceux qui n’y sont pas (ou qui se cachent). 

Ainsi, quand j’écris, j’ai souvent recours à la fonction « chercher » pour savoir comment j’ai utilisé certains mots. (Le logiciel de correction « Antidote », que j’utilise souvent, est également très pratique et éclairant pour ça. Il m’aide à ne pas (trop) me répéter.)

De même, quand j’ai affaire à un livre en PDF, il m’arrive souvent de rechercher certains mots. Leur utilisation en dit souvent long sur le contenu d’un texte, les idées qu’on y trouve (ou non)… 


Alors, j’ai fait cet exercice avec le vôtre. 
Voici le résultat de mes recherches au travers des 384 pages de votre ouvrage. 

Pas de surprise : les mots « diagnostic » et « traitement » sont omniprésents. Comme d’ailleurs les mots « patient » et « malade ». 

L’expression « relation de soin », en revanche, n’apparaît jamais. L’expression « parcours de soin » une seule fois. Le mot « soin » quatre autres fois – presque toujours pour désigner le soin que le médecin prend « pour faire quelque chose » – mais jamais à soigner. 

Le mot « consentement » n’apparaît jamais. 
Le mot « pudeur » apparaît une seule fois. 

L’expression « secret médical » apparaît trois fois. Mais pas le mot « confidentialité » qui n’est cité qu’ en fin d’ouvrage à la mention : «  Pour des raisons de confidentialité et en vertu du secret médical, les noms et prénoms des personnes cit.es dans cet ouvrage ont été modifiés. » 

Le mot « confiance » apparaît plusieurs fois, toujours pour désigner celle que le malade doit au médecin (jamais l’inverse). (« Mais le malade, lui, ne doit pas douter. Il doit faire confiance. » – p. 277). 

Le mot « collaboration » n’apparaît que deux fois dans le livre. Le mot « coopération » pas une seule. 

Le mot « expertise » apparaît une demi-douzaine de fois, toujours pour désigner un médecin. (Pas de « patient-expert » dans la deuxième partie… Un patient n’est-il donc jamais expert de sa vie et/ou de ses affections ? ) 

Le mot « compétence » n’apparaît que quatre fois, dont une note en bas de page consacrée à des « centres de compétence ». (p. 203)
Le mot « échange » apparaît dans le chapitre « Mon médecin échange suffisamment avec ses confrères » et, ailleurs dans le texte, une fois concernant un laboratoire pharmaceutique (!), deux fois au sujet d’un.e patient.e.  

Le mot « partage » n’apparaît jamais. Le verbe « partager » trois ou quatre fois – mais il ne s’agit pas de la relation de soin. 

Le mot « soignant » une seule fois, dans l’expression « personnels soignants »… 

Le mot « soigner », deux fois. Le mot « guérir », huit. 

Le mot « soutien » deux fois – dont une pour parler de thérapeutes, de sophrologues, de psychologues mais pas pour parler d’un médecin. 

Le mot « compréhension » apparait cinq ou six fois, mais il ne s’agit jamais de celle du médecin face à la personne, le plus souvent celle (réelle ou non) de la personne face à ce que lui dit le médecin. 

Le mot « bienveillance » est aux abonnés absent. Tout comme les mots « racisme », « sexisme », « discrimination », « exclusion », « pauvreté », « intelligence », « préjugé », « justice », « autonomie », « non-malfaisance »… Le mot « maltraitance » non plus. Alors même que votre livre s’ingénie à dire ce qu’est le comportement d’un « bon médecin », vous semblez éviter soigneusement de dire ce qui ne l’est pas.  

Dans votre livre, le mot « éthique » n’apparaît pas une seule fois. (Pas une !!!) 
Le mot « dignité » non plus. 

Tout ça, je le rappelle, en 384 pages. A titre de comparaison (je me la permets parce que vous l’avez mentionné avant de m’envoyer votre ouvrage), Les Brutes en blanc en a 364. Tous ces mots y figurent, je vous laisse apprécier à quelle fréquence. 

Cela m’a plongé dans la perplexité. Comment pouvez-vous penser que nos démarches sont similaires quand des mots qui me semblent fondamentaux et que je martèle à toutes pages de mes livres n’apparaissent pratiquement pas dans le vôtre ? 
(Non, les mots ne sont pas « que » des mots.) 

Les titres de la deuxième partie et de ses chapitres m’ont, je vous le dis franchement,  mis très mal à l’aise. 




D’abord son titre : « Etes vous un bon patient ?  » 
WTF ???? comme on écrit au Canada… 

Qu’est-ce qu’un « bon » patient, Philippe Humbert ? Où en avez-vous lu la définition, les critères, les obligations déontologiques ? 

Quant aux titres de chapitres, alors que ceux de la première partie pouvaient encore passer pour une manière d’énoncer des critères de qualité, ceux de la seconde sont, ni plus ni moins, une suite de commandements ! 

Déjà, le « Je » en tête de chaque phrase est stupéfiant. Ce « Je » au début de ce-qu’il-faut-que-le-patient-fasse, c’est celui de l’instituteur d’autrefois. 

Et il  annonce tout ce qui suit. 

« J’apporte toutes mes analyses à mon médecin. » – Au nom de quoi ? Rien n’impose à une personne de confier toutes ses informations médicales à qui que ce soit – y compris à « son » médecin. Le secret médical existe entre médecins et les informations d’une personne donnée n’ont pas à être partagées avec chaque médecin qu’elle rencontre, si elle ne le désire pas. 

« Je n’omets aucun renseignement, même le plus anodin » – Depuis quand une personne qui consulte un médecin devrait-elle lui confier tout ce qu’elle sait, sent ou ressent d’elle-même ? Pourquoi une personne devrait-elle tout dire à un inconnu ? Quelle place peut-il y avoir pour le désir élémentaire  de se protéger que toute personne est en droit d’avoir ? Un médecin est-il donc un confesseur à vos yeux ? 

« Je ne change pas mon traitement de mon propre chef« . Ah, bon ?!! J’ai des effets secondaires et je n’arrête pas de prendre le médicament qui les provoque ? Je suis diabétique ou je souffre de douleurs cancéreuses et je ne modifie pas la quantité d’insuline ou de morphine que ma pompe délivre ? 

« Je ne crois pas aux idées reçues. »  Quel jugement de valeur… Parlez vous seulement des idées reçues véhiculées dans le public ou aussi de celles que bon nombre de médecins font courir ou entretiennent 

« Je ne confonds pas effets secondaires et contre-indications ». Autant dire qu’un.e patient.e doit en savoir plus que « son » médecin – et même, parfois, que ce qui est inscrit sur la notice. Il est vrai que vous affirmez (p. 271) : « Tout patient éduqué est apte à comprendre la classe

du traitement qu’il prend. » 
C’est ce qu’on appelle un discours élitiste. 

‘ »Je laisse à mon médecin le temps de la réflexion« . C’est bizarre, j’ai pas vu l’équivalent pour le patient, dans la première partie… 

Le titre qui, à mes yeux, remporte le pompon est « Je respecte les silences de mon médecin« . 
Dans le chapitre en question, vous racontez sans aucune gêne comment vous avez intimé une patiente au silence : « S’il vous plaît, gardez le silence tant que je n’ai pas levé la plume de l’ordonnance et que je ne vous ai pas redonné la parole. » (p. 299) 

Plus loin, vous écrivez : « Sans les silences forcés que j’avais enfin obtenus, je n’aurais certainement pas réussi à mener ma consultation  jusqu’à son terme de la façon la plus exhaustive possible, abordant tous les points de la maladie. »

C’est clair, il ne s’agit pas des silences du médecin, mais de ceux qui s’imposent aux patient.e.s. (Le chapitre est d’ailleurs longuement « consacré » à une femme « logorrhéique ». Le mot n’apparaît que pour cette patiente. Jamais pour un homme…) 

Dans les messages personnels que vous m’avez adressés pour me proposer de m’envoyer votre livre, vous disiez, très amicalement : 

 » J’ai lu nombreux de vos livres et je vous félicite. Je soutiens ce que vous avez écrit dans les brutes en blanc et encore il y a tellement de choses à dire.  »

Et aussi : 
« Nous avons une vision assez similaire des choses en médecine. »

C’est tout aussi amicalement qu’après avoir exploré votre livre et aussi lu environ cent cinquantes pages, prises un peu partout,  je me permets de vous répondre : 

Je ne doute nullement de vos convictions ou de votre volonté de dire ce qu’est un bon médecin.

Cependant, votre livre est essentiellement une suite d’anecdotes puisées dans votre expérience et (ça ne passe pas inaperçu) vos réussites. Ce qu’on appelait autrefois les « beaux diagnostics » ou (dans le secret des clubs réservés aux médecins) des « histoires de chasse ». 

Ce n’est pas du tout une réflexion morale  sur la relation de soin (ni même sur la relation médecin-patient, expression qui n’apparaît qu’une seule fois, page 17). 

Ce n’est pas un livre qui remet en question le statut social du médecin – et en 2018, c’est très problématique. 

Le plus problématique pour moi est la nature de votre approche, manifestement paternaliste, comme en témoigne, toujours page 17, la phrase qui résume toute la deuxième partie : « … le patient doit absolument apprendre à être un bon patient. » 

Je ne doute pas non plus que beaucoup de personnes bénéficient de vos soins et de vos attitudes, de votre engagement et de vos efforts. Et loin de moi l’idée de suggérer qu’elles ont tort de le faire. 

Je n’irai pas jusqu’à vous demander de mettre à l’oeuvre le titre de votre chapitre 14. Je ne doute pas que vous vous êtes remis beaucoup en question, au cours de votre carrière. Je doute, cependant, que cette remise en question porte sur les problèmes que je m’efforce de soulever. 

Car, comme vous l’avez compris, nous n’avons pas une « vision similaire » des choses. 

Votre démarche est respectable,  je suis convaincu que votre livre a de nombreux/ses lectrices et lecteurs et je vous remercie vivement de me l’avoir adressé et fait lire. 

Toutefois – et j’en suis désolé – je ne pourrai pas en chanter les louanges.

Bien à vous 

Marc Zaffran/Martin Winckler 




Continuer la lecture

Commentaires fermés sur A propos de « Avez-vous un bon médecin ? » de Philippe Humbert

Blog, tabac et cigarette électronique : Marisol Touraine persiste dans son déni politique

  Bonjour Fidèle au Noble-Joué elle nous avait confié, l’avant-veille, sous les arbres de la préfecture d’Indre-et-Loire, qu’elle reprendrait bientôt le clavier. C’est fait. « Quelle belle occasion de reprendre le chemin de ce blog, écrit Marisol Touraine (28 mai). « Depuis un an, je me suis imposé de ne pas commenter, sauf exception, les heurs et […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, médecine, Polémique, politique, Risques (réduction des), tabagisme | Commentaires fermés sur Blog, tabac et cigarette électronique : Marisol Touraine persiste dans son déni politique

Vape et cigarette électronique : Agnès Buzyn piégée par le prosélytisme des buralistes

  Bonjour Que restera-t-il, demain, de la « Révolution des Volutes » ? Pour l’heure télécrans et novlangue fonctionnent. Ainsi, aujourd’hui, la déclaration de Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes : « La baisse conséquente du nombre de fumeurs qui vient d’être annoncée est une bonne nouvelle pour tous. Il faut aller plus loin, à partir des expériences […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, argent, cigarette électronique, lemondedutabac.com, médecine, Polémique, politique, Risques (réduction des), soigner, tabagisme | Commentaires fermés sur Vape et cigarette électronique : Agnès Buzyn piégée par le prosélytisme des buralistes

Sang et «particules» : donneurs et receveurs ne devraient pas s’inquiéter pour leur sécurité

Bonjour C’est un travail sans relâche : enquêter, faire et refaire la transparence sur les sujets sanitaires les plus sensibles. A commencer par tout ce qui touche la transfusion sanguine. Dernier exemple en date : les informations édifiantes diffusées par  l’Etablissement français du sang (EFS), l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) […] Continuer la lecture

Publié dans argent, Hématologie, médecine, Mediapart, Polémique, politique, Risques (réduction des), soigner | Commentaires fermés sur Sang et «particules» : donneurs et receveurs ne devraient pas s’inquiéter pour leur sécurité

La science européenne à Toulouse en juillet 2018 : ESOF (200 sessions…) attire 4000 décideurs, chercheurs et le public

Je vous ai présenté ESOF en février, et le programme presque définitif est en ligne, et tout est intéressant. Il y aura beaucoup de sessions parallèles, donc les choix seront difficiles. C’est 4000 personnes de 80 pays pour évoquer tous les aspects importants de la science. En juillet 2018, Toulouse sera la cité européenne de la science. Je vais écouter… Continuer la lecture

Publié dans Cours et congrès, Sociétés savantes | Commentaires fermés sur La science européenne à Toulouse en juillet 2018 : ESOF (200 sessions…) attire 4000 décideurs, chercheurs et le public

Thermorégulation

Lorsque la température extérieure augmente, les centres de la thermorégulation situés dans le système nerveux central, vont mettre en jeu différents mécanismes pour augmenter les pertes de chaleur par l’organisme afin de tenter de maintenir la te… Continuer la lecture

Publié dans chaleur, coup, eau, hypersudation, nerveux, récepteurs, sudation, sudoripares, système, température, thermolyse, thermorégulation, Travail et canicule, vasodilatation | Commentaires fermés sur Thermorégulation

Psychiatrie politique : Hamon accuse Macron de « kéké » – et demande aussitôt le pardon

  Bonjour « Kéké » est-il le synonyme du « cacou » provençal ? Une certitude : Benoît Hamon est aujourd’hui fondateur du mouvement Générations. L’ancien ministre socialiste (par ailleurs frondeur et candidat à la dernière élection présidentielle) a qualifié de « kéké » Emmanuel Macron, actuel président de la République. Quand, comment et pourquoi ? C’était le 29 mai à l’hôpital psychiatrique […] Continuer la lecture

Publié dans agence france presse, argent, Le Quotidien du médecin, médecine, Polémique, politique, psychiatrie, Psychologie | Commentaires fermés sur Psychiatrie politique : Hamon accuse Macron de « kéké » – et demande aussitôt le pardon

Cocaïne, prostitution et cannabis: solutions pratiques pour booster le PIB français

Bonjour 2018. Les rois Argent et Commerce étendent leurs empires. Les télécrans nous apprennent, à l’instant, que  l’Institut national français de la statistique et des études économiques (Insee) avait (pour la première fois) intégré le trafic des drogues illicites dans le calcul du produit intérieur brut (PIB). Traduction : le trafic de drogue en France génère […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, agence france presse, argent, Ethique, le Monde, médecine, Polémique, politique, Toxicomanies | Commentaires fermés sur Cocaïne, prostitution et cannabis: solutions pratiques pour booster le PIB français

« La routine »

Alors voilà, elle me confie la douleur, et la douceur. La douleur de subir une interruption médicale de grossesse, à 2 mois du terme, parce que Bébé présente un handicap sévère qui ne lui aurait pas permis de vivre. Elle me parle de ce moment, quand elle entre au bloc pour que des inconnus « […] Continuer la lecture

Publié dans Anecdotes | Commentaires fermés sur « La routine »

La médecine m’inquiète : microf(r)ictions (94)

94Madame A, 89 ans, vient de décéder au décours d’un cancer de l’œsophage prothésé en novembre 2017. Rien à dire sur le suivi, sur les traitements, sur les soins palliatifs à domicile (une association), sur le suivi des aidants. Quelques courriers d’on… Continuer la lecture

Publié dans MICRO FRICTIONS, SUR TRAITEMENT | Commentaires fermés sur La médecine m’inquiète : microf(r)ictions (94)

Alzheimer : quatre médicaments déremboursés. Pourquoi ne pas les retirer du marché ?

  Bonjour On attendait la décision, on pressentait la polémique. La première ne va pas tarder, le seconde est déjà là. Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé a enfin confirmé, le 29 mai sur RTL qu’elle allait mettre fin au remboursement des quatres spécialités pharmaceutiques pouvant être prescrites dans la prise en […] Continuer la lecture

Publié dans argent, Le Quotidien du médecin, médecine, médicament, pharmacie, Polémique, politique, RTL, soigner | Commentaires fermés sur Alzheimer : quatre médicaments déremboursés. Pourquoi ne pas les retirer du marché ?

Homéopathique :  mais pourquoi diable Mme Buzyn alimente-t-elle ainsi la polémique ?

Bonjour Personnalités étranges les politiques peuvent, parfois, souhaiter ne jamais en finir avec une polémique à forte valence médiatique. Agnès Buzyn s’y emploie aujourd’hui à merveille avec l’homéopathie. Un sujet vieux de deux siècles qui, grâce à elle, ne quitte plus le devant de la scène des ondes – l’un des symptômes de la société […] Continuer la lecture

Publié dans argent, Europe 1, Le Figaro, le Monde, médecine, médicament, pharmacie, Polémique, politique, RMC; BFMTV, soigner | Commentaires fermés sur Homéopathique :  mais pourquoi diable Mme Buzyn alimente-t-elle ainsi la polémique ?

Félicitons l’ANR pour la charte de déontologie et d’intégrité scientifique

La publication en mai 2018 de cette charte par l’Agence Nationale de la Recherche est une bonne nouvelle. Ce texte de 8 pages est assez complet et sa mise en oeuvre est souhaitable. Au début, il y a un encadré : « La charte de déontologie et d’intégrité scientifique de l’ANR exprime le sens général, les principes et les règles d’action… Continuer la lecture

Publié dans Intégrité scientifique | Commentaires fermés sur Félicitons l’ANR pour la charte de déontologie et d’intégrité scientifique

Soins palliatifs:un accompagnement dans la dignité trop souvent oublié ou dénigré. Une association se fâche contre la télé

Le monde médiatique nourrit une vraie passion pour l’euthanasie et ses diverses modalités dont le suicide assisté. Et un mépris et une ignorance quasi-totale pour l’accompagnement et les soins palliatifs. Ce qui fâche une association qui a choisi de sa… Continuer la lecture

Publié dans ETHIQUE SECRET PROFESSIONNEL, EUTHANASIE, SFAP, soins pallaitifs, suicide assisté | Commentaires fermés sur Soins palliatifs:un accompagnement dans la dignité trop souvent oublié ou dénigré. Une association se fâche contre la télé

La clope et les clopinettes (Exmed)

La clope et les clopinettes    
L’image symbolique du fumeur de cigarettes a explosé depuis le premier conflit mondial. Le cinéma en a été un puissant catalyseur. Selon Santé publique France, autrement dit le Ministère de la santé, la co… Continuer la lecture

Commentaires fermés sur La clope et les clopinettes (Exmed)

Christine Angot et «On n’est pas couchés» sont attaqués par la Société des soins palliatifs

  Bonjour C’est une polémique naissante et sans précédent. Dans un communiqué de presse non dénué de virulence,  la Société Française d’Accompagnement et de Soins Palliatifs (SFAP) 1 réagit avec virulence après avoir visionné deux émissions télévisées diffusées par deux chaînes publiques. 1 Le 23 mai 2018, l‘émission « Le monde en face » (France 5) a […] Continuer la lecture

Publié dans déontologie, Ethique, France 2, France 5, France Télévisions, Intérêts (conflits), médecine, Polémique | Commentaires fermés sur Christine Angot et «On n’est pas couchés» sont attaqués par la Société des soins palliatifs

Tabac : Il ne faut pas mégoter sur la hausse du prix du paquet

Un million de fumeurs en moins entre 2016 et 2017 nous dit-on. Un chiffre dont on peut se réjouir même si la France reste un des très mauvais élèves de l’Union Européenne en matière de consommation de tabac. En tous … Continuer la lecture →… Continuer la lecture

Publié dans prix, tabac, tabacologue | Commentaires fermés sur Tabac : Il ne faut pas mégoter sur la hausse du prix du paquet

«Baisse historique du tabagisme» : à quand le mea culpa politique sur la cigarette électronique ?

Bonjour Ainsi donc ce serait une « baisse historique ». Un baisse qui laisse toutefois la France dans le peloton de tête des pays européens consommateurs de tabac. Une baisse affichée par Santé publique France (SpF) et dont se félicite le pouvoir exécutif. Pourquoi ? L’AFP rapporte ici les explications de François Bourdillon, directeur de SpF « Grâce à un […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, agence france presse, argent, cigarette électronique, lemondedutabac.com, médecine, Polémique, politique, sovape.fr, tabagisme | Commentaires fermés sur «Baisse historique du tabagisme» : à quand le mea culpa politique sur la cigarette électronique ?

Réponses aux questions que les femmes se posent sur la mammographie de dépistage

Republication et mise à jour d’un article de 2016, destiné à éclairer les femmes qui se posent des questions sur le dépistage mammographique du cancer du sein.


Documents

Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Réponses aux questions que les femmes se posent sur la mammographie de dépistage

Infection à Capnocytophaga canimorsus, bactérie du chien : nouveau cas mortel en France

Des médecins de Fréjus – Saint-Raphaël (Var) avaient rapporté en février 2017 un cas d’infection fatale après morsure de chien, que j’avais relaté sur ce blog. Un homme de 47 ans avait rapidement succombé à une infection généralisée à Capnocytophaga … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans Infectiologie, médecine interne | Commentaires fermés sur Infection à Capnocytophaga canimorsus, bactérie du chien : nouveau cas mortel en France

Ehpad et Alzheimer : une infirmière en plus, quatre médicaments en moins (Agnès Buzyn)

  Bonjour Deux informations à venir. La première est, dit France Info, une exclusivité de France Inter (Yaël Goosz). Elle concerne le quotidien des Ehpad (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), un secteur à haut risque d’orage sociaux et de scandales potentiels (600 000 personnes, 7 200 Ehpad). À l’issue d’une journée de travail avec l’Association des […] Continuer la lecture

Publié dans argent, France-Info, France-Inter, le Monde, libération, médecine, médicament, Polémique, politique, soigner, The Conversation | Commentaires fermés sur Ehpad et Alzheimer : une infirmière en plus, quatre médicaments en moins (Agnès Buzyn)

Qui fait des recherches sur PubMed, qui twitte les articles scientifiques ? Le grand public plutôt que les chercheurs ?

Le tableau des indicateurs de MEDLINE/PubMed précise que ce sont 3,3 milliards de recherches qui ont été enregistrées en 2017. PubMed a indexés 813 598 nouveaux articles en 2017, et la base doit contenir 27 millions d’articles. Il y a 5 600 revues scientifiques dans MEDLINE, alors qu’il existe environ 28 000 revues scientifiques à comité de lecture (estimation 2012)… Continuer la lecture

Publié dans Recherche documentaire | Commentaires fermés sur Qui fait des recherches sur PubMed, qui twitte les articles scientifiques ? Le grand public plutôt que les chercheurs ?

C’est presque trop beau pour être véridique: «baisse historique du tabagisme en France» 

  Bonjour 31 mai 2018 : « Un million de fumeurs quotidiens en moins en 2017 » révèle Santé publique France dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié à l’occasion de la Journée Mondiale sans Tabac. Comment parvient-on à un tel résultat ? Via une « enquête aléatoire représentative de la population des 18-75 ans menée auprès de 25 319 […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, argent, médecine, Polémique, politique, publicité, tabagisme | Commentaires fermés sur C’est presque trop beau pour être véridique: «baisse historique du tabagisme en France» 

Hôpital psychiatrique du Rouvray : grève de la faim pour mieux travailler, dans la dignité

  Bonjour Nouvel abcès hospitalier, nouveau symptôme du déchirement d’un tissu que le politique exécutif ne parvient plus à ravauder. France Bleu Normandie : « Ils ont installé des tentes rouges devant le bâtiment de la direction et depuis mardi, ne se nourrissent plus que d’eau et de café. Cinq salariés de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime), […] Continuer la lecture

Publié dans argent, France Bleu Normandie, Hôpital, médecine, Polémique, politique, RTL, soigner | Commentaires fermés sur Hôpital psychiatrique du Rouvray : grève de la faim pour mieux travailler, dans la dignité

Avis de recherche ! Wanted ! La mafia fait du business avec les publications scientifiques

Plusieurs scientifiques ont reçu l’email ci-dessous le 25 mai, et je ne comprends par s’il s’agit d’une plaisanterie, ou d’un groupe d’escrocs… L’email est envoyé avec pour origine editor@journals-mafia.com, et il s’agit de la reprise des informations qui sont sur un site.. Qui a des infos ? Dear xxxxx Are you an editor of the journal or a member of… Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Avis de recherche ! Wanted ! La mafia fait du business avec les publications scientifiques

Bad Blood

J’ai reçu Bad Blood, le livre que John Carreyrou (le fils de Gérard) a écrit sur l’affaire Theranos vendredi en fin d’après-midi et je viens de le finir (entre temps, j’ai déménagé partiellement, tondu la pelouse, vu un mauvais … Continuer la lecture

Publié dans livres, médecine, Theranos | Commentaires fermés sur Bad Blood

REGRETTITUDES ? LEM 1069

                            REGRETTITUDES ? 
            … Continuer la lecture

Commentaires fermés sur REGRETTITUDES ? LEM 1069

Rétrospection (Exmed)

Rétrospection     Les archives écrites, c’est bien. Les mémoires numériques, c’est devenu un outil indispensable. Remèdes imparables contre l’oubli. Mais que faisons-nous, nous les humains avec notre capacité stupéfiante de remodeler ce … Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Rétrospection (Exmed)

Guingamp (Côtes d’Armor) : pourquoi cette cité devrait-elle faire le deuil de sa maternité ?

Bonjour Couperet politique programmé. Après Châteaudun, Guingamp. Dans les deux cas, fin annoncée des accouchements. Plus de 2 000 personnes se sont rassemblées samedi 26 mai dans la cité bretonne des Côtes-d’Armor. Mouvement soudé contre la fermeture de la maternité prévue en janvier 2019 par l’Agence régionale de la santé (ARS), a indiqué la gendarmerie – […] Continuer la lecture

Publié dans agence france presse, argent, Gynécologie-Obstétrique, le Monde, Le Télegramme, médecine, Ouest-France, Polémique, politique | Commentaires fermés sur Guingamp (Côtes d’Armor) : pourquoi cette cité devrait-elle faire le deuil de sa maternité ?

Dragi Webdo n°185: Voyageur (recos 2018), violences conjugales, inhibiteurs de neuraminidase (HCSP), post-AVC, statines (académie de médecine)

Bonjour et bonne fête aux mamans! J’ai été un peu rapide sur la newsletter de la société d’infectiologie la semaine dernière. Après relecture, il s’agissait d’un résumé des nouvelles recommandations encore en cours de publication, et il y avait finalem… Continuer la lecture

Publié dans DragiWebdo, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°185: Voyageur (recos 2018), violences conjugales, inhibiteurs de neuraminidase (HCSP), post-AVC, statines (académie de médecine)

Il serait temps de cesser d’avoir peur des patient.e.s (et de son ombre) – par Marc Zaffran/Martin WInckler

Je mets sur Facebook le « post » suivant : « Le refus (par un.e patient.e) de recevoir certains soins ne justifie nullement de la part du médecin de cesser de le/la suivre médicalement – ni de lui faire signer quoi que ce soit…. Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Il serait temps de cesser d’avoir peur des patient.e.s (et de son ombre) – par Marc Zaffran/Martin WInckler

Quand manger de la courge fait tomber les cheveux

Deux femmes ont présenté une chute des cheveux et des poils (alopécie) après avoir consommé de la courge, indique un article d’un dermatologue français publié le 28 mars 2018 dans la revue JAMA Dermatology.  Le premier cas remonte à 2010. … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans alopécie, centres antipoison, cheveu, cheveux, chute de cheveux, courge, courgette, cucurbitacées, cucurbitacine, Dermatologie, intoxication alimentaire, poils, toxicologie | Commentaires fermés sur Quand manger de la courge fait tomber les cheveux

Alzheimer et « maladies apparentées » : un petit livre bousculant, à lire avant cet été

  Bonjour Que ferions-nous sans la « Haute Autorité de Santé » et son jargon sans cesse renouvelé ? « Prolongeant une  « thématique majeure » elle publie aujourd’hui un « guide synthétique et des outils destinés à offrir une prise en charge adaptée et réactive ». Il est ici question des « plus de 850 000 personnes aujourd’hui atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou d’une […] Continuer la lecture

Publié dans Démence, Editions Michalon, médecine, Polémique, soigner | Commentaires fermés sur Alzheimer et « maladies apparentées » : un petit livre bousculant, à lire avant cet été

«Cannabis thérapeutique» : pourquoi Mme Buzyn a-t-elle mis le Sativex® sous le tapis ?

Bonjour Pécher par omission. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a, jeudi 24 mai, annoncé sur France Inter, que le cannabis à des fins médicales « pourrait » être prochainement autorisé en France. « Je pense que nous avons du retard. Je ne peux pas vous dire à quelle vitesse nous allons le développer mais en tous les […] Continuer la lecture

Publié dans France-Inter, médecine, médicament, Polémique, politique, soigner, The Conversation | Commentaires fermés sur «Cannabis thérapeutique» : pourquoi Mme Buzyn a-t-elle mis le Sativex® sous le tapis ?

Didier

J’ai un nouveau ancien copain, il s’appelle Didier. Malheureusement, il a un cancer du larynx et il ne peut pas payer les dépassements d’honoraires des médecins d’une clinique de Lille car sa carte bleue est bloquée. Si je lui a… Continuer la lecture

Publié dans web | Commentaires fermés sur Didier

«Toxic», drogues et politique : Bernard Kouchner et son gang médical reprennent la parole

Bonjour Bernard Kouchner reprend la plume et la parole. Avec quatre de ses confrères et amis, spécialistes des addictions (Patrick Aeberhard, Jean-Pierre Daulouède, Bertrand Lebeau et William Lowenstein), il publie, aux éditions Odile Jacob, Toxic. C’est là un ouvrage original: une relecture, un dialogue à cinq voix, de la lutte de cinq personnalités atypiques; lutte contre les […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, médecine, Odile Jacob, Polémique, politique, Slate.fr | Commentaires fermés sur «Toxic», drogues et politique : Bernard Kouchner et son gang médical reprennent la parole

Négociations en Europe entre consortium et éditeurs : un bras de fer qui finira par ‘tout ouvert’

La revue Nature du 17 mai 2018 a publié une courte synthèse des négociations difficiles entre les consortium des états européens et les grands maisons d’édition (Springer, Elsevier et les autres). Ces négociations sont difficiles, les états ne voulant plus payer des abonnements à des maisons d’éditions, ces dernières rendant des services mal compris des chercheurs. Les bras de fer… Continuer la lecture

Publié dans Open access | Commentaires fermés sur Négociations en Europe entre consortium et éditeurs : un bras de fer qui finira par ‘tout ouvert’

L’homme qui n’avait pas de ticket

Temps de lecture : 3 minutesBon. J’étais dans le tramway. Pour une fois je n’allais ni ne revenais de l’hôpital. J’étais dans la « vraie vie ». Des messieurs grands et forts qui vérifient que tout le monde a bien payé son droit à voyager rentrent dans le tramway. Ce sont des « contrôleurs ». Pas facile les métiers de « contrôleur ». Aucun métier n’est […] Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans Dans la vraie vie | Commentaires fermés sur L’homme qui n’avait pas de ticket

L’autre chorale.

« Alors voilà, je me souviens, j’étais enfant, quatre ou cinq ans peut-être, et nous avions un médecin de famille. Un vrai. Il soignait mes grands parents, ma mère, etc. Il avait accompagné mon arrière grand-mère jusqu’au dernier instant… Un jour, sa femme est tombée malade. Pour pouvoir se rapprocher des spécialistes les plus à […] Continuer la lecture

Publié dans Anecdotes | Commentaires fermés sur L’autre chorale.