Archives quotidiennes : 13 décembre 2016

Et si Fillon avait raison sur le rhume mais pour de mauvaises raisons ?

Les déclarations (maladroites ou émanant de son inconscient libéral avancé) de François Fillon sur le rhume (alias le petit risque) ont entraîné des réactions outrées, des réactions incongrues, des réactions non argumentées, des réactions politiques (les adjectifs précédents peuvent encore servir, accolées à politiques), et cetera.

Nul doute que le rétropédalage du candidat à l’élection présidentielle (voir ICI), mais pas de celui choisi par la primaire de droite, est électoraliste mais, s’il est aussi peu fondé que ses propos précédents, il pose des questions fondamentales dont les habitués de ce blog sont au courant.
Le rhume nécessite une boîte de mouchoirs en papier.
Rappelons la vieille pochade : un rhume dure huit jours en général et… une semaine si l’on va voir son médecin.
Vous avez autre chose à dire ?
Voici les arguments des pro rhumes :
  1. Un rhume peut « descendre » sur les bronches
  2. Un rhume peut cacher une maladie grave
  3. Un rhume est un motif caché de consultation
  4. Un rhume est une demande d’arrêt de travail
  5. Un médecin aimant les histoires de chasse : « Jai un jour vu un rhume se transformer en infarctus à mon cabinet… »
  6. Un rhume peut en cacher un autre
  7. Un rhume peut enrhumer l’entourage, et cetera.
Convainquant ? 
Nous entendons à longueur de réseaux sociaux les médecins se plaindre de l’encombrement de leurs consultations par des citoyens qui ne sont pas vraiment malades, nous entendons ces plaintes en ville comme à l’hôpital, ces consultations et ces urgences surchargées qui feraient passer les vrais médecins à côté des vraies urgences ou des vraies pathologies.
Alors, le rhume ?
Il faut aller chercher le motif caché de François Fillon : les maladies graves, ou rendues graves par le marketing, seraient remboursées par l’Assurance maladie et, le reste, par les mutuelles privées. OK, mais n’est-ce pas exactement ce qu’a initié Marisol Touraine en obligeant les salariés à avoir une mutuelle (privée) pour le (petit) risque ?
Car, ne l’oublions pas, le lobby santéo-industriel parle la même langue de gauche et de droite (ou l’inverse) : favoriser la consommation de soins inutiles, coûteux et dangereux. A gauche on agite le mouchoir de la justice sociale et à droite celui de l’efficacité économique (vous me dites si je me suis trompé quelque part…). 
Un citoyen porteur de rhume consulte. Le médecin perd son temps (on me souffle dans l’oreillette qu’il pourrait mesurer sa pression artérielle, lui demander s’il est fumeur, s’il boit exagérément, s’il frappe sa femme, enfin, toutes les petites cases qu’il faut cocher pour être un « bon » médecin aware des problématiques modernes, et cetera) en le recevant, en lui demandant de l’argent et, surtout, en lui prescrivant quelque chose.
Le comité novlangue me demande déjà pourquoi je n’ai pas écrit « Un.e citoyen.ne » au lieu de… Zut. Parce que seuls les rhumes d’homme sont à prendre en compte, les femmes, je généralise, ne consultent pas pour un rhume, elles ont d’autres choses plus importantes à faire.
Le médecin généraliste prescrit donc, il faut bien qu’il justifie ses maigres 23 euro, plus s’il est filloniste et qu’il consulte un médecin généraliste secteur 2 (va pour 50 euro), mais on me chuchote à l’oreille que des non fillonistes, voire des hamonistes ou des montebourgeois, consultent aussi des généralistes secteur 2, voire 3. Il prescrit des « gouttes pour le nez » (les seules encore remboursées : pivalone), du sirop (on tousse toujours un peu), du doliprane. Mais il peut faire mieux : du rhinofluimucil, voire du derinox (le rhume à nez bouché) ou un dérivé de la pseudo éphédrine par la bouche (non recommandé par La Revue Prescrire), un sirop codéiné, de l’ibuprofène, de la lamaline, le choix est vaste. Sans compter les antibiotiques : « On ne sait jamais », « ça peut tomber sur les bronches », « chaque fois que vous me voyez pour un rhume ça se transforme en bronchite », « mon médecin, dans les rhumes, y me prescrit toujours du clamoxyl »…
On en reste à la boîte de mouchoirs en papier ?
Il y a aussi le pharmacien qui peut faire la même chose que le médecin généraliste (sans les 23 euro ou plus pour les fillonistes ou les non fillonistes – voir plus haut) avec des produits dans le même genre mais un peu plus chers et non remboursés… sans compter quelques granules, pas chères, mais des granules quand même. Mais sans antibiotiques. 
Il y a aussi les urgences, non, je ne plaisante pas, tout urgentiste vous dira qu’il a reçu des rhumes à deux heures du matin, et les urgentistes, dont ce n’est pas le métier, feront aussi mal que les médecins et les pharmaciens.
Il y aussi l’ostéopathe qui redressera la cloison nasale à l’origine du rhume.
Mais n’oublions pas l’association des patients enrhumés (APE-National) qui va hurler en affirmant que l’accès aux soins est largement entravé si le rhume n’est plus remboursé et que c’est la santé publique tout entière qui est menacée.
Voilà. On a trouvé l’éléphant dans le couloir : ce n’est pas le déremboursement du rhume qui pose problème, remontons en amont, c’est le fait que des concitoyens pensent qu’il faut consulter un médecin quand on a un rhume. Et a priori les médecins ne protestent pas pour certaines des raisons sus-citées et… pour protéger leur chiffre d’affaires.
Bon, on récapitule ?
L’instruction sanitaire nationale devrait dire et répéter à nos concitoyens que le rhume n’est pas grave et qu’il n’est pas nécessaire, justifié, raisonnable, de consulter pour cela.

Je livre ces concepts à votre attention :

  1. Médécalisation/démédicalisation
  2. Autonomie/hétéronomie
  3. Médicamentation/démédicamentation
  4. Santé publique/hygiène/médecine
  5. Bonne santé
  6. Maladie/symptôme
  7. Sur médicalisation/sur diagnostic/sur traitement
  8. Hypochondrie
J’en passe et des meilleurs.

Mais, cela dit, le « petit risque » (que le rhume ne résume pas) mériterait un long billet. Et les déclarations de François Fillon montrent assez combien quelqu’un qui est en campagne depuis trois ans se fie à des collaborateurs qui ne préparent pas leurs dossiers.
Les propositions Fillon 2017 sont LA. On voit que c’est du bla bla déjà entendu et lu cent fois et que la bonne idée du rhume ne s’est pas concrétisée. Il a d’ailleurs corrigé et caviardé en fonction des réactions à son incise rhumesque.
C’est dramatique.

Fillon s’est enrhumé tout seul.

(lien d’intérêt : je ne suis pas allé voté pour Fillon, ni pour personne, d’ailleurs, à la primaire de la droite)

Continuer la lecture

Publié dans FILLON FRANCOIS, médicalisation, PETIT RISQUE, Rhume | Commentaires fermés sur Et si Fillon avait raison sur le rhume mais pour de mauvaises raisons ?

Systémique médicale 2016-12-13 17:42:00

                                                                 Maux des rations


    Les acrobates des mots, jonglant avec les sens et ce qu’ils suggèrent, ont, plus que jamais, une place de choix au club très fermé des gens sérieux. Il est devenu impossible sur les médias de présenter une goutte de boisson forte sans qu’une bouche en cul de poule ne se sente obliger de prescrire aux idiots que nous sommes « à consommer avec modération » !

   Ces « mots des rations »  sont insupportables.Et faux. Environ 9 adultes sur 10, tous pays confondus, sont capables de maîtriser  à leur guise leurs ingestions. Hélas, sans qu’on sache encore pourquoi, un buveur sur dix ne peut pas s’arrêter quand il a commencé.

     Dans les deux cas l’injonction ne veut strictement rien dire. Taisons-nous. Soignons sans les stigmatiser ceux qui sont malades et foutons la paix aux autres.

F-M Michaut CO Exmed 14-15 décembre 2016 Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Systémique médicale 2016-12-13 17:42:00

La Sécurité sociale doit-elle permettre aux hommes de plus de 60 ans d’avoir des enfants ?

  Bonjour Ses groupies n’en sont pas encore revenues : Mick Jagger, 73 ans, vient d’avoir un pénultième enfant. La maman, Melanie Hamrick, 29 ans, est très heureuse. Le chanteur des Stones aussi. Et le bébé se porte comme un charme. Sur Slate.fr le redoutable Laurent Sagalovitsch ose une question interdite, celle de la vasectomie obligatoire […] Continuer la lecture

Publié dans argent, Ethique, médecine, procréation, Slate.fr | Commentaires fermés sur La Sécurité sociale doit-elle permettre aux hommes de plus de 60 ans d’avoir des enfants ?

> >

Un des nombreux messages/commentaires reçus ces derniers jours. Visiblement, Arya est à Serpentard…  Alors voilà, il ne s’agit pas de cacher à un(e) patient(e) son état. Il s’agit de ne pas l’humilier.  Peut-on penser que la seule raison compassionnelle de ne pas humilier un autre être humain est insuffisante ? Un esprit froid, logique, implacable, […]

The post > > appeared first on Alors voilà..

Continuer la lecture

Publié dans Anecdotes | Commentaires fermés sur > >

Très bonne initiative d’Aix-Marseille Université pour lutter contre le harcèlement sexuel.

Source : Aix-Marseille Université lance sa campagne de sensibilisation contre le harcèlement sexuel | Direction de la Communication Continuer la lecture

Publié dans Divers | Commentaires fermés sur Très bonne initiative d’Aix-Marseille Université pour lutter contre le harcèlement sexuel.

Présentes

  Après un premier accouchement très envahi par la technique médicale, elle est certaine de vouloir vivre autre chose et se tourne vers une sage-femme proposant un accompagnement en plateau technique*. Sa grossesse est sereine et la confiance installée avec la sage-femme. Peut-être un peu moins avec la maternité… Parce que le jour J, rien ne […]

Cet article Présentes est apparu en premier sur Dix Lunes.

Continuer la lecture

Publié dans accompagnement global, accouchement à domicile, compétences maternelles, confiance, naissance, relation soignantsoigné, sage-femme | Commentaires fermés sur Présentes

Jogging Bonito #2 : confessions d’un slow runner junkie

Chers amis, Voici les thèmes du deuxième épisode de Jogging Bonito (décembre 2016, l’épisode de la maturité): – J’ai testé le slow running par Daddy the beat – TSSspotting, une histoire de dopamine junkie par <CHTI>mizot'</CHTI> – Confessions d’un testeur de produits par Emir des Lapins Runners       btw, nous avons une nouvelle … Continuer la lecture de « Jogging Bonito #2 : confessions d’un slow runner junkie » Continuer la lecture

Publié dans course à pied, jogging bonito, podcast | Commentaires fermés sur Jogging Bonito #2 : confessions d’un slow runner junkie

« Is science in big trouble? » : éditorial annonçant la prochaine conférence mondiale sur l’intégrité scientifique à Amsterdam

Dans European Science Editing, Lex Bouter a publié un éditorial mis en ligne gracieusement sur le site de Elsevier en décembre 2016. La prochaine WCRI (World Conference on Research Integrity) promet d’être passionnante, et le programme est régulièrement actualisé sur le site. Dans son éditorial de European Science Editing, L Bouter reprend les citations connues sur l’état de la science…. Continuer la lecture

Publié dans Intégrité scientifique | Commentaires fermés sur « Is science in big trouble? » : éditorial annonçant la prochaine conférence mondiale sur l’intégrité scientifique à Amsterdam