Archives quotidiennes : 3 février 2015

Directive européenne sur les secrets d’affaires :

Fin novembre 2013, la Commission européenne a rendu publique sa proposition de directive relative à la « protection des savoir-faire et des informations commerciales non divulgués (secrets d’affaires) contre l’obtention, l’utilisation et la divulgation illicites » (1). Cette proposition est fortement soutenue par les multinationales et les avocats d’affaires (2). Son champ d’application, extrêmement large et flou, rend impossible d’en mesurer les conséquences concrètes, en particulier en termes de (…)


Communiqués Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Directive européenne sur les secrets d’affaires :

Réduction du tabagisme : le gouvernement ne tiendra pas ses promesses. Voici pourquoi

Bonjour 4 février 2014. Maison de la chimie à Paris. François Hollande lance avec la plus grande solennité le nouveau Plan Cancer français. On redoutait qu’il ne parle pas du tabac – premier pourvoyeur. Ce ne fut pas tout à fait le cas. 4 février 2015. Aquillino Morelle n’est plus à l’Elysée. Sur le front […] Continuer la lecture

Publié dans le Monde | Commentaires fermés sur Réduction du tabagisme : le gouvernement ne tiendra pas ses promesses. Voici pourquoi

Obama parle du vaccin contre la rougeole, La France et les dons de sang peut-etre rémunérés : petites bribes d’actualité.

Quelques petits commentaires sur l’actualité récente avant de développer plus longuement certains de ces thèmes dans les jours à venir. Parlons d’abord de la rougeole, plus précisément d’une bouffée épidémique qui concerne les Etats-Unis et qui suscite un débat sur le vaccin qui a été évoqué même par Barack Obama. Tout a commencé dans le …

Lire la suite »

Continuer la lecture

Publié dans ACTU ET GRIPPE, autisme, don de sang, Obama, plasma, ROR, rougeole, Wakefield | Commentaires fermés sur Obama parle du vaccin contre la rougeole, La France et les dons de sang peut-etre rémunérés : petites bribes d’actualité.

Revenir à la preuve clinique des médicaments

Jusqu’aux années 1920, tous les médicaments efficaces étaient hérités de l’empirisme de générations de soignants. Les effets de la quinine sur les fièvres, de l’argile et du charbon sur les diarrhées ou de la belladone sur les douleurs abdominales étaient … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans AMM, cancer, médecine, médicaments, preuve | Commentaires fermés sur Revenir à la preuve clinique des médicaments

Un PSA venu de nulle part. Histoire de consultation 180.

Monsieur A, 73 ans, est hypertendu et, accessoirement dyslipidémique. Il est traité par lisinopril 20 mg et pravastatine 20 mg depuis une vingtaine d’années (par le docteur du 16).
Il est venu avec sa femme, Madame A, 71 ans, qui a déjà « fait » un infarctus et qui souffre de deux ou trois trucs dans le même métal (HTA, diabète de type 2, dyslipidémie).
Un de leur fils est médecin hospitalier.
Monsieur A en fin de consultation : « N’oubliez pas le bilan annuel. »
J’avais oublié.
J’écris donc « Evaluation d’une anomalie lipidique, créatininémie (poids = 83 kilos), glycémie à jeun ».
Lui : « N’oubliez pas le PSA ».
Moi : « A quoi cela peut-il bien servir ? »
Madame A : « Nous savons que vous êtes contre mais nous aimerions savoir. »
Moi : « Vous voulez que je recommence à vous dire pourquoi le dosage du PSA en général et en particulier chez un homme de votre âge dont l’espérance de vie, grosso modo (là, je m’avance) est d’environ une quinzaine d’années, ne présente pas un intérêt évident quand on analyse le rapport bénéfices / risques ? »
Ils attendent que je refasse complètement le boulot.
J’explique, je réexplique, et je m’ennuie comme quelqu’un qui répète presque toujours la même chose et qui finit par se demander si l’autoritarisme, le paternalisme, l’avis d’expert, l’autorité de la chose jugée, le mieux disant médical et tout ce que vous pouvez imaginer, ne seraient pas mieux que les valeurs et préférences des patients…
Je refais donc le boulot (vous pouvez consulter sur ce blog le libellé Cancer de la prostate (28 occurrences) ou le libellé PSA (10 occurrences).
J’ai convaincu Monsieur qui reformule qu’il n’a pas envie des complications, du suivi, de l’attente des résultats, dans le désordre.
Un PSA prescrit par un collègue était à 1,25 (pour une normalité inférieure à 4) il y a environ deux ans.
Mais Madame A : »Je préfèrerais que vous le prescriviez et nous ne tiendrons pas compte du résultat ».

Continuer la lecture

Publié dans CONSULTATIONS, psa, VALEURS ET PREFERENCES DU PATIENT | Commentaires fermés sur Un PSA venu de nulle part. Histoire de consultation 180.

« Drame humain » : une mère tue son fils handicapé mental avec la laisse du chien

Bonjour Le tragique, l’horreur, l’indicible sont à portée de clavier. L’information vient d’être révélée par Paris-Normandie. Cela s’est passé dans la nuit de samedi 31 janvier à au dimanche 1er février à Isneauville dans la banlieue de Rouen. Une mère de famille a tué son fils de 22 ans, handicapé mental. Après lui avoir administré […] Continuer la lecture

Publié dans Paris Normandie | Commentaires fermés sur « Drame humain » : une mère tue son fils handicapé mental avec la laisse du chien

Clair mais cinglant dans thebmj : les essais avec la vitamine D ne servent à rien ! Des essais cliniques sont faits pour être à la mode !

Nous avons présenté le 16 décembre 2014 les gaspillages de la recherche (essais randomisés en chirurgie) sans mentionner l’éditorial de JP Ioannidis dans thebmj du 10 décembre 2014 avec comme titre « Essais cliniques : quel gaspillage ». Cet éditorial a eu des commentaires, dont une lettre postée le 7 janvier 2015 et elle est claire… La voici dans son intégralité :… Continuer la lecture

Publié dans Mauvais articles, Méthodologie de recherche | Commentaires fermés sur Clair mais cinglant dans thebmj : les essais avec la vitamine D ne servent à rien ! Des essais cliniques sont faits pour être à la mode !