Archives quotidiennes : 5 janvier 2015

Le vol des vautours.

Entre l’agitation syndicale ambiante, les mots d’ordre de grève, les inquiétudes et le questionnement des patients, les réquisitions (parce que oui, la maréchaussée s’est rendue en personne dans mon cabinet nous signaler de la part de notre préfet notre réquisition pour la période de fêtes alors que nous ne faisions pas grève), j’ai reçu par la poste une splendide plaquette.

Je vous en livre ici le côté pile, en ayant eu soin de masquer le nom de l’expéditeur.

Le vol des vautours.

Le slogan m’invite à changer d’air. Je dois dire que dans le contexte actuel, l’injonction est tentante.

Le montage photo est un petit peu grossier.

Dans ma grande naïveté, j’ai mis du temps à comprendre de quoi il était question, hormis que le document se voulait émaner d’un ami qui semblait me vouloir du bien.

On y voit un homme en caleçon dont les vêtements de travail jonchent le sable d’une plage. Il court pour se jeter dans l’eau avec un matelas pneumatique sous le bras.

A première vue, on peut se demander pourquoi cet individu a tenu à transporter son casque de chantier jusqu’à la plage, mais après tout, on peut se dire que c’est un espace ouvert à tous ou chacun vit comme il l’entend, et le casque ne gène personne.

Derrière lui court un autre homme, vraisemblablement pour le rejoindre. Il doit être médecin, parce qu’il en a des attributs: une blouse blanche ouverte, un stéthoscope autour du cou, qui d’ailleurs ne va pas tarder à l’étrangler avec le mouvement, et une sacoche en cuir. La sacoche, dans les photos de presse, c’est l’attribut exclusif du médecin généraliste, celui qui va faire des visites à domicile.

Donc, si je regarde bien l’image, un médecin sorti tout droit du boulot court sur une plage derrière un ouvrier tout juste sorti du chantier et qui va se baigner.

Bon, mais ça me dit pas comment changer d’air ni comment faire. Fréquenter les plages n’est pas mon activité favorite, mais celle-là a l’air de se situer dans un pays chaud. Un peu de voyage me ferait certainement du bien, bien que je préfèrerais en faire profiter le reste de ma famille.

Le peu de texte ne m’oriente pas beaucoup. Je ne sais pas si « bien-être et prévention » s’adresse aux patients, suggérant qu’on me propose une activité dont l’objectif serait de les leur assurer, ou si cette mention s’adresse à moi: enfin un organisme qui m’écrirait pour se préoccuper de mon bien-être et s’inquiéterait de prévention des malheurs qui pourraient m’assaillir.

Tout en bas, on me précise que « L’humain est capital »: c’est vague, mais c’est vrai qu’en l’absence d’être humain, mon travail se réduit à néant.

Alors que peut bien me proposer l’expéditeur de cette plaquette?

On peut se faire une idée en la tournant.

Le vol des vautours.

Le côté pile, c’était la carotte. Il semble bien admis dans l’imagerie populaire que les médecins soient des hommes en blouse avec un stéthoscope autour du cou qui aspirent à fréquenter ces lieux en l’absence des patients. Cette plaquette est destinées à faire saliver un médecin généraliste tel le chien de Pavlov à l’audition de la cloche qui précède la distribution des croquettes.

Le côté face, c’est l’explication de l’objet du courrier directement couplée à la tentative de déculpabilisation.

Ca commence par une devinette en forme de « Vous ne savez pas encore de quoi il s’agit, mais plein de médecins le font déjà, alors pourquoi pas vous? ».

L’encadré bleu nomme enfin l’objet de la requête: faire des « contre-visites médicales ». Concrètement, on me propose, à la demande indirecte de leur employeur, d’aller chez des patients que je ne connais pas et qui sont en arrêt de travail pour confirmer ou infirmer la nécessité de leur arrêt, moyennant finances, bien sûr.

Cette proposition n’a rien à voir avec l’Assurance Maladie, elle émane d’une entreprise privée qui agit au service d’autres entreprises privées.

La contre-visite médicale existe depuis 1978, officiellement pour garantir à une entreprise la légitimité des avantages qu’elle accorde à ses salariés en cas d’arrêt de travail. Sur leurs sites internet, la plupart des entreprises qui proposent des services de contre-visite mettent en avant leur capacité à démontrer qu’un arrêt de travail est injustifié, à favoriser les reprises de travail précoces et à dissuader les salariés de demander des arrêts.

Pour lire la suite, il faut une traduction langage-ressources-humaines/Français:

– « utiliser l’ensemble de vos compétences »: « On est embêtés, on ne peut pas le faire faire par quelqu’un d’autre ».

– « sur le terrain »: « On n’a pas de bureau pour vous ».

– « créer des liens privilégiés avec notre équipe »: « On veut bien être sympas ».

C’est pas clair. En fait, il ne fallait pas lire que la partie en caractères gras, mais aller jusqu’au bout de la proposition:

– « créer des liens privilégiés avec notre équipe de gestionnaires »: « On paye vite et bien ».

– « et de bénéficier d’un complément d’honoraires »: « On sait que vos honoraires sont bloqués, alors on peut vous aider à mettre du beurre dans les épinards ».

S’ensuit en dessous le palmarès de l’entreprise, destiné à donner une impressions d’ancienneté et de solidité, même si je n’en avait jamais entendu parler auparavant. Les médecins auxquels cette entreprise fait appel sont qualifiés d' »expérimentés », je ne sais pas si c’est un préjugé, auquel cas je dois prendre comme un compliment le fait qu’elle choisisse de faire appel à moi, ou si c’est parce qu’elle fait souvent appel aux mêmes, qui deviennent rodés à cet exercice.

Je suis donc ensuite invitée à joindre cette entreprise sans attendre, et même à commander une documentation qui me permette d’accomplir la mission escomptée sans encombre.

On me rappelle encore en bas de page que « L’humain est capital », au cas où j’aie oublié depuis la lecture de la page précédente.

C’est la première fois en neuf ans d’installation dans mon cabinet que je reçois une telle proposition par courrier.

On peut dire qu’elle soit tombée à point nommé: avant les vacances de noël, juste avant le début de la grève, alors que commençait à monter dans la presse un vent de contestation vis-à-vis du projet de généralisation du tiers-payant des honoraires et du blocage du prix des consultations.

Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Le vol des vautours.

Brève féline.

– Le véto a stérilisé ma chatte, et depuis, elle a été malade comme un chien.

Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Brève féline.

Holter glycémique

Je me suis récemment fait prêter un holter glycémique pour regarder comment évoluait ma glycémie en fonction des repas, des sensations et de mes activités sportives. Je n’en attends pas grand chose, c’est juste la curiosité et la disponibilité de l’appareil pendant la période des fêtes de fin d’année qui m’a décidé. En pratique, l’appareil … Continuer la lecture de Holter glycémique Continuer la lecture

Publié dans alimentation, AUC glycémie, dextro, excursion glycémique, freak, glycémie capillaire, insuline, monitorage, nutrition, repas, sport, surveillance | Commentaires fermés sur Holter glycémique

Travail et salariés handicapés : loi handicap

En France, 870 000 personnes handicapées travaillent en entreprise. Depuis maintenant 30 ans, la Loi impose aux entreprises qui comptent au moins 20 salariés d’employer des personnes handicapées ou assimilées dans la proportion de 6% de l’effectif : ces employeurs doivent souscrire […] Continuer la lecture

Publié dans 2005, agefiph, Apprentissage, BORA, Contribution, déclaration, demandeurs, DOETH, emploi, fonction, handicap, handicapés, loi, obligatoire, publique, qualification, salariés, travail, Travailleur handicapé, travailleurs | Commentaires fermés sur Travail et salariés handicapés : loi handicap

Cigarettes électroniques : à quel prix font-elles passer le goût de fumer ?

Bonjour Nouvelle étude, nouvel argument en faveur de la cigarette électronique dont le gouvernement français se refuse obstinément à comprendre à quel point elle peut constituer un progrès de santé publique en matière de tabagisme. Celle fois l’étude est suisse, menée par le Pr Jean-François Etter, un chercheur de l’Université de Genève. Elle vient d’être […] Continuer la lecture

Publié dans Drug and Alcohol Dependence | Commentaires fermés sur Cigarettes électroniques : à quel prix font-elles passer le goût de fumer ?

Suicide assisté : François Hollande s’est-il vraiment « renié » (comme l’en accuse le président de l ’ADMD) ?

Bonjour Jean-Luc Romero est depuis près de dix ans à la tête de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD). Ce militant de longue date de la lutte contre le sida (ancien UMP devenu socialiste) ne pouvait pas ne pas écouter, ce matin sur France Inter, François Hollande parler aux Français. Et […] Continuer la lecture

Publié dans France-Inter | Commentaires fermés sur Suicide assisté : François Hollande s’est-il vraiment « renié » (comme l’en accuse le président de l ’ADMD) ?

Saint-Glinglin et tiers payant : le président de la République aimerait décrisper les médecins

Bonjour On l’attendait, on l’a entendu. Après avoir dit non au suicide médicalement assisté François Hollande a cherché, lundi 5 janvier 2015 sur France Inter, à  rassurer le corps médical libéral – des médecins, généralistes ou spécialistes,  appelés par leurs syndicats à de nouvelles formes de grève-guérilla. Une montée présidentielle au créneau où certains discerneront […] Continuer la lecture

Publié dans agence france presse, Europe 1, France-Inter | Commentaires fermés sur Saint-Glinglin et tiers payant : le président de la République aimerait décrisper les médecins

Après l’Avent

  Petit bilan pour démarrer l’année après un mois de décembre assez intense. J’ai eu plaisir à retranscrire vos récits en les réinterprétant, si j’en crois la remarque d’une amie, avec un peu trop d’optimisme : C’est une volonté de voir la possibilité de déroulement physiologique de tous les accouchements ? J’ai eu plaisir à recevoir vos mails, commentaires et autres petites […] Continuer la lecture

Publié dans vie du blog | Commentaires fermés sur Après l’Avent

Euthanasie : François Hollande dit non au «suicide assisté». « Plus tard, peut-être… »

Bonjour Le président de la République était ce matin 5 janvier 2014 « l’invité » de France Inter. De 7h à 9h. Une auditrice militante l’interrogea sur la question de la médicalisation de la fin de vie. Et plus précisément sur sa position quant à la proposition de loi de la députée (Vienne, écologiste) Véronique Massonneau , […] Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Euthanasie : François Hollande dit non au «suicide assisté». « Plus tard, peut-être… »

BMJ Innovations : nouvelle revue du groupe BMJ avec une ambition asiatique, des technologies médicales efficaces et pas chères

Encore une nouvelle revue dans ce groupe de presse très important, dont nous connaissons de nombreux produits : revues, BMJ Learning, BMJ careers, etc… BMJ a 550 employés et appartient à la British Medical Association, et est très international avec des bureaux aux USA, Amérique latine, Inde, Chine at Australie… BMJ publie déjà 53 revues dont Gut, Heart et bien… Continuer la lecture

Publié dans Asie, Vie et mort des journaux | Commentaires fermés sur BMJ Innovations : nouvelle revue du groupe BMJ avec une ambition asiatique, des technologies médicales efficaces et pas chères