Archives quotidiennes : 12 janvier 2013

Le MeSH, rien que le MeSH

La bibliothèque nationale de médecine des Etats-Unis se casse la tête à indexer chaque article de la banque de données bibliographiques MEDLINE. Cela n’empêche pas les médecins d’interroger la banque de données sans en tenir compte. Ils s’en fichent pas mal de l’indexation. D’autant plus qu’ils ne savent pas quoi en faire et que c’est […] Continuer la lecture

Publié dans MeSH | Commentaires fermés sur Le MeSH, rien que le MeSH

Visite

Arcade Fire 
Visite à domicile.
Un soleil de glace sur la ville. 
Nous parcourons la ville, et le chauffage est défaillant. J’ai froid. Arcade Fire en fond sonore. On discute un peu. Il est encore tôt.
Quelques nuages épaississent l’horizon ; on s’arrête à un feu. Une tâche orange vacille sur le trottoir, tantôt d’un côté, tantôt de l’autre. La démarche chaloupée, elle progresse vers l’épicerie du coin. Une femme. Les barres d’immeubles s’enchaînent.
Nous retournons chez Mathilda. Mathilda. Treize à la douzaine. 
Lorsque nous frappons, le chien se met à hurler de l’autre côté. D’autres cris pour le faire taire. Ça ne semble pas fonctionner. Il hurle un peu plus. La porte s’ouvre. La lumière. L’odeur. Je serre les dents. Nous progressons. La matriarche est attablée. Trois femmes en orbite autour d’elle. Elles s’agitent. L’une disparaît. Il en reste encore deux avec la grand-mère. Mon praticien s’assoit. Je reste debout, je m’agenouille et je caresse le chien qui s’est calmé. Une espèce curieuse de caniche, le poil gras. 
La matriarche : elle est allée au colis ce matin, vous savez. Ils lui ont dit qu’elle avait le SIDA. Et depuis elle va pas.
Une des deux femmes de répondre : oui, le SIDA. Le visage de celle qui vient de parler est émacié, creux. Des dents en broussaille. Elle ressemble à Christian Bale dans le film The Fighter, où il interprète un ancien champion de boxe détruit par le crack.
La matriarche, bol de café à la main : oui, le SIDA, en allant au colis. Et elle va pas depuis. Ils sont fous, l’a pas le SIDA, l’a même jamais couché avec un homme.
Celle qui ressemble à Bale : Oui, jamais. Elle a pas couché. Elle a pas le SIDA.
Mon praticien : elle a maigri ?
Je ne pige pas. De qui parle-t-on ? Mathilda ? 
La matriarche : oui, et je jure qu’elle a jamais couché.
Celle qui ressemble à Bale et sa soeur d’acquiescer avec conviction, de conserve.
Mon praticien se retourne vers moi. Le chien continue de s’agiter. Il me dit de lui prendre la tension, de l’examiner. Mathilda ? 
Désarroi.
Mais de qui parle-t-on, bon dieu ? 
Panique. 
Alors j’attrape le tensiomètre qu’il me tend et jette un regard aux trois femmes. Je tire la chaise en face de moi, invitant l’inconnue. La manœuvre fonctionne, et la femme qui ressemble à Bale vient s’asseoir. Je m’installe, jette un rapide coup d’oeil à mon praticien qui ne semble pas choquer. Ok. 
Examen sans particularité. On discute anxiolytiques.
Une pluie fine arrose le pare-brise. Arcade Fire. Wake up. 
Nous reprenons la route. L’air frais soulage mes sinus.
Il n’était pas question de Mathilda.
Une tâche orange attend au passage piétons. Une femme. Elle tient un sac en plastique et attend au feu de pouvoir traverser la rue. Nous nous arrêtons. Elle traverse, sans un regard vers nous. La démarche oscille, à peine équilibrée par son sac de commissions, elle passe devant le capot qu’une pluie fine arrose.

Visite à domicile.

Contrat Creative Commons

Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Visite