Archives de catégorie : vaccin

Lettre ouverte au Dr Bouet, président du CNOM

Monsieur le Président, cher Confrère, J’ai lu cette semaine votre interview menaçante titrée “Des médecins ne peuvent pas jeter le trouble, les vaccins sauvent des vies” parue dans Le Généraliste (le fameux leader des News Magazines de la Presse Médicale). … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans humeur, Médecine basée sur les preuves, MEDECINE GENERALE, ordre des médecins, vaccin | Commentaires fermés sur Lettre ouverte au Dr Bouet, président du CNOM

Lettre ouverte aux députés contre le projet d’extension de l’obligation de vaccination des nourrissons

Médecins généralistes concernés par le projet d’obligation vaccinale pour les nourrissons, A Mesdames et Messieurs les députés Copie à : Monsieur le premier Ministre Copie à : Madame la Ministre des solidarités et de la santé Copie aux Présidents de groupes … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans corruption, désinformation, Prise de décision partagée, Thérapeutique, vaccin | Commentaires fermés sur Lettre ouverte aux députés contre le projet d’extension de l’obligation de vaccination des nourrissons

Lettre ouverte aux députés contre le projet d’extension de l’obligation de vaccination des nourrissons

Médecins généralistes concernés par le projet d’obligation vaccinale pour les nourrissons, A Mesdames et Messieurs les députés Copie à : Monsieur le premier Ministre Copie à : Madame la Ministre des solidarités et de la santé Copie aux Présidents de groupes … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans corruption, désinformation, Prise de décision partagée, Thérapeutique, vaccin | Commentaires fermés sur Lettre ouverte aux députés contre le projet d’extension de l’obligation de vaccination des nourrissons

Grippe en silence

Comme chaque hiver, la grippe sévit dans les pays tempérés, et cela ne changera probablement pas puisque cette maladie n’a jamais cessé de frapper l’homme et ses animaux domestiques depuis le néolithique. La grippe ne tue pas plus ni moins … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans grippe, immunosénescence, médecine, silence, vaccin | Commentaires fermés sur Grippe en silence

Vaccin contre la grippe : des questions sur le faible taux de couverture vaccinale.

Comme chaque année, la question de la vaccination anti-grippale revient sur le devant de la scène, cette fois d’une façon dramatique pour certaines personnes. Les décès survenus dans l’EHPAD lyonnais du groupe Korian posent évidemment des questions. Tout d’abord on … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans EHPAD, grippe, MALADIES INFECTIEUSES, masque, vaccin | Commentaires fermés sur Vaccin contre la grippe : des questions sur le faible taux de couverture vaccinale.

Vaccins contre le VIH : la route sera encore très longue, mais des pistes se dessinent enfin.

D’annonces prématurées en espoirs déçus, la quête d’un vaccin efficace contre l’infection par le VIH a connu quelques avancées récentes en Thaïlande. Mais on est très loin de voir le bout du tunnel comme l’ont confirmé les chercheurs présents à … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans anticorps, bnAbs, HIV/SIDA, TEM, vaccin, vih | Commentaires fermés sur Vaccins contre le VIH : la route sera encore très longue, mais des pistes se dessinent enfin.

La science prise en grippe

Comme chaque année, l’assurance-maladie envoie les documents de prise en charge gratuite du vaccin antigrippal aux personnes de plus de 65 ans. Les vaccinations restent la plus belle avancée de la médecine et probablement l’un des premiers facteurs du gain … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans grippe, Information éclairée, médecine, vaccin | Commentaires fermés sur La science prise en grippe

Jour sept. Motif : vaccination FCO.

Jour sept

Motif : Vaccination FCO

Ce matin, c’est tournée FCO. Les vaccins contre la fièvre catarrhale ovine, ça a tout pour plaire. Le virus circule, mais personne ne voit d’animal malade (ici). Le vaccin est obligatoire, avec certification (donc réalisation par le vétérinaire) pour l’export des broutards (jeunes bovins) en Espagne ou en Italie.

Oui, nous exportons nos veaux en Espagne et en Italie, où ils sont engraissés, abattus et mangés. Nous nous mangeons du cul de vieille vache laitière de réforme, les voisins nous envoient même leur bidoche de vieille. C’est ce que les Français préfèrent. Bizarre.

Bref, nous exportons nos veaux, mais notre pays n’est plus indemne contre le sérotype 8 de la FCO. Du coup, il faut que les veaux soient vaccinés (deuxième injection depuis au moins 12 jours pour l’Italie) ou désinsectisés (c’est transmis par des moustiques) puis testés contre la maladie sur une prise de sang (pour l’Espagne). V’là l’bordel. Pour l’instant, le vaccin est gratuit, mais plus la vaccination. Donc nous facturons nos visites, pour un virus qui, vu d’ici, ne pose aucun problème, juste pour exporter les veaux (je ne dis pas qu’il n’en pose pas, de problème, mais dans le coin… non). Du coup nous essayons de ne pas coûter trop chers aux éleveurs, et pour ce faire, nous mutualisons et groupons les visites, ce qui permet aussi de ne pas gaspiller de dose de vaccin, idéalement (hem) conditionné en flacons de 50.

Ces tournées sont des rallyes. De saut de puce en saut de puce, avec de brusques accélérations sur la grande départementale, en esquivant les cyclistes et les tracteurs, on se gare, bonjour, on pique, ça prend un instant, on tamponne les cartes, et puis on appelle le suivant. Parce qu’évidemment, tout le monde fait les foins, en retard à cause de la météo, donc en urgence. Ce n’est même pas la peine de se pointer dans les fermes sans prévenir, et il est hors de question de les faire poireauter toute la matinée. Comme nous avons du mal à être précis sur les horaires (par exemple, je n’étais pas censé amputer un chien d’un doigt ce matin avant de partir vacciner), nous avons trouvé cette solution : téléphoner pour prévenir que nous serons là dans une dizaine de minutes. Ça fonctionne.

Je viens de vacciner quatre veaux (étiquetés « urgents » : on préfère vacciner des lots plus grands, mais l’éleveur n’en a aucun plus jeune que nous pourrions grouper avec, et ceux-là doivent partir vite – vous devriez voir le bordel que ça représente au secrétariat pour organiser ces tournées – louées soient nos ASV).

– Et au fait, Sylvain, vous vous rappelez du veau d’une heure du matin ? Celui que vous êtes revenu voir avec votre fille. Il a belle allure, non ?

M+2

– Par contre, vous pourriez regarder celui-là ? Il a de la diarrhée depuis hier soir, ce n’est le cas d’aucun autre.

Alors je change de casquette, passe du vaccineur fou au vétérinaire traitant, je sors mon stéthoscope et mon thermomètre. Il faut que je change de temps. Je ne suis plus une machine à vacciner, je ne suis plus une machine à vacciner, je ne suis plus… Cardio-pulmonaire ok, ça gargouille dans les boyaux, la palpation abdominale est souple mais rapidement douloureuse. Nombril sec et non douloureux. Veau de huit jours. Rota, corona ? Ou colibacille ? C’est bizarre en l’absence d’autre animal malade dans le lot. Ces veaux sont magnifiques… Je penche pour un coli, et retourne à la voiture chercher le traitement après une rapide fouille de sa pharmacie, où je ne trouve rien de pertinent. Gentamycine, flunixine, ça devrait suffire.

Je prépare mes seringues, laisse deux doses pour les deux prochains jours, et rédige mon ordonnance. Date, nom, adresse, identification du bovin, nom des médicaments, temps d’attente, tampon, signature.

Et je bondis à nouveau dans ma voiture.

Continuer la lecture

Publié dans FCO, vaccin, vache, veau, Vétérinaire au quotidien | Commentaires fermés sur Jour sept. Motif : vaccination FCO.

Jour deux. Motif : vaccination

Jour deux

Motif : vaccination

Un berger allemand. Il n’y en a plus tant que ça, des bergers allemands. A l’époque de Mabrouk (que je n’ai pas connue, enfin en tout cas pas en tant que véto), c’était un des chiens n°1 en France. Et puis, bon, ils faisaient peur, finalement, quand ils n’étaient pas sur une planche à voile à la télé. Le « chien-loup ». Et la reproduction massive aidant – c’est toujours la même histoire quand une race a le malheur d’être à la mode – on a vu se développer et exploser les problèmes de hanches malformées, ce qui n’a pas aidé à la bonne image de la marqu… heu de la race.
Aujourd’hui, de toute façon, ce sont plutôt des petites races qui sont à la mode. Avec des poils ras. Plus facile à gérer, à entretenir à l’intérieur. Comme les chats, dont le nombre et la proportion augmentent considérablement. Les races à la mode, aujourd’hui, ce sont les Jack Russel terriers (quoique, ça commence à passer) et les bouledogues français.

Bref. Mon berger allemand vient pour une consultation vaccinale. Un examen annuel de santé. Comme vous voulez. Une consultation dont le but est de faire un bilan de santé (ça c’est mon objectif prioritaire) et de faire une injection de vaccins (ça c’est en général l’objectif prioritaire du maître), de préférence le plus vite possible (ça c’est en général l’objectif prioritaire du chien, qui ne s’accorde pas très bien avec le mien).

C’est une drôle de consultation, la consultation vaccinale :
– elle n’est pas obligatoire (sauf pour la rage si on doit voyager à l’étranger), mais souvent vécue comme telle. Ou en tout cas comme une contrainte.
– elle est très intéressante, mais rarement appréhendée à sa juste valeur, que ce soit par le maître ou même par le vétérinaire, parfois (sans parler du chien).

C’est la première fois que je vois Mabrouk. La première fois que je vois son maître, aussi. Hasards du planning, puisque nous le vaccinons depuis sept ans déjà. Il est toujours tombé sur mes confrères. Mabrouk a très, très envie d’être ailleurs. Il halète, il bave, il neurovégétative. Je baisse la table d’examen, je vois son maître serrer la mâchoire. En imaginant l’effort à faire pour mettre les 35kg du berger sur le plateau ? Je le vois se pencher, et arrête son geste. Ce type a le dos ruiné. Je m’assieds sur la table, à 30 cm du sol, fait asseoir monsieur Hutin sur une chaise, et place Mabrouk entre nous. Le chien planque sa grosse tête entre les cuisses de son maître. Je vais commencer par les fesses, alors. Palpation des cuisses, exploration des nœuds lymphatiques, palpation abdominale, sa rate est grosse, mais normale. Je lui caresse le dos, je parle, de tout, de rien. Je sens une tension, j’y reviendrai. Je prends mon stéthoscope, il a un cœur parfait. Rien à la respiration. J’apprends que Mabrouk a une peur panique des orages, étendue aux coups de vent et aux explosions – tout a commencé avec un feu d’artifice, un quatorze juillet. Qu’il se promène partout en liberté dans le micro-village où ils habitent, mais qu’il sort de moins en moins et reste de plus en plus collé à son maître. Un « hyper-attachement raisonnable » qui leur convient très bien, à tous les deux.
Je lui palpe les testicules, à peu près symétriques, et de consistance normale. Je pousse l’outrage jusqu’au thermomètre. 38,4. Mabrouk bave.

L’air de rien, en le poussant et le caressant, je le fais tourner sur lui-même. Je crois que Mabrouk n’a rien vu venir. Il planque sa tête entre mes cuisses comme il le faisait avec son maître. Je palpe, je caresse. Nœuds lymphatiques, inspection des dents – parfaites ! -, des oreilles, des conjonctives. Je sors l’ophtalmoscope, le cristallin est limpide mais la rétine est un peu floue. Un début de myopie ? L’otoscope, rien à signaler. Je laisse Mabrouk se retourner vers son maître, et reviens à son dos. M Hutin a continué à me parler de Mabrouk. Je « mmmhh-mmmhhh » et j’acquiesce. Je reprends ma palpation des muscles du dos. Ça coince clairement à la palpation de la jonction thoraco-lombaire. J’attire l’attention de M. Hutin sur la réaction de Mabrouk, le spasme algique. Ce chien a vraiment mal au dos.

Je le libère, le regarde se coucher, puis se relever quand je me lève moi-même. La colonne comme un manche à balai. Oui, Mabrouk a du mal à monter dans la voiture, mais il court, il joue, il lui semble « normal ». Nous discutons arthrose – M. Hutin voit très bien de quoi je parle – et gestion de la douleur. Signes d’alerte. Facilité à sous-estimer la souffrance d’un animal.

Je vais chercher les vaccins, et laisse tomber l’arthrose. Le sujet est abordé, nous y reviendrons, un jour. J’explique les nouveaux protocoles de vaccination, le rythme triennal pour certaines valences, le rythme annuel pour d’autres. Les tenants et aboutissants de nos choix techniques. Je crois que nous n’expliquons pas assez ce que nous faisons à nos clients.

J’injecte, sans y penser. Mabrouk n’a rien senti, mais il bave toujours. Je tamponne le carnet. Serre la main de M. Hutin. C’était une chouette demi-heure.

Continuer la lecture

Publié dans chien, Douleur, vaccin, Vétérinaire au quotidien | Commentaires fermés sur Jour deux. Motif : vaccination

Un MOOC sur la vaccinologie

L’Institute Pasteur et le CNAM proposent un cours en ligne gratuit sur la vaccinologie (étude des vaccins et de la vaccination). Le cours vient tout juste de commencer, donc il est encore temps d’y jeter un oeil! Le cours dure…

Lire la suite

Continuer la lecture

Publié dans Immunologie, médecine, MOOC, Santé, Santé publique, vaccin | Commentaires fermés sur Un MOOC sur la vaccinologie

Lettre à Mme La Ministre de la Santé au sujet d’un débat national sur la vaccination.

Madame la Ministre de la Santé Vous annoncez dans un entretien au journal Le Parisien daté du 1er août 2015, un grand débat national sur la vaccination (1). Vous souhaitez: « que s’engage un débat public sur le sujet. Les modalités restent à fixer, mais il est capital qu’il y ait des échanges et des réponses […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, confiance, conflits d'intérêt, conflits d'intérêts, effet secondaire, effets secondaires, Ethique, Exposition médiatique, indépendance, industrie pharmaceutique, médias, mensonges, pharmacovigilance, pratique de la médecine, recommandation, Santé publique, transparence, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Lettre à Mme La Ministre de la Santé au sujet d’un débat national sur la vaccination.

Surmortalité hivernale : est-ce la grippe ou à la vaccination anti-grippale qui est responsable ?

Cette question volontairement provocatrice, je me la pose. « S’il est difficile de déterminer avec précision l’exacte part de responsabilité de la grippe dans ces 18.300 décès, les experts s’accordent pour dire qu’elle est grande. » Cette phrase est reprise de l’article du Figaro qui affirme sans nuance qu’il y a eu une surmortalité record due à […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, confiance, croyance, décès, efficacité, épidémie, Ethique, grippe, prévention, Santé publique, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Surmortalité hivernale : est-ce la grippe ou à la vaccination anti-grippale qui est responsable ?

Dragi Webdo n°51: Geekopolis, Sujet âgé et statines, Sciatique et corticoides, HTA et tr cognitif, vaccin zona

Bonjour! J’espère que vous pouvez profiter de ce lundi de repos, la semaine précédent ayant comporté 5 jours complet de travail, on a plus l’habitude! Un Dragi Webdo geek cette semaine, avec une première partie comportant les actus habituelles, et une deuxième partie avec des photos de la conférence #Geekopolis qui s’est tenu ce week end à Paris Expo.

1/ Santé Publique

Pour commencer avec un peu de pharmacovigilance, les inhibiteurs de SGLT-2 , nouveau traitement du diabète, vont encore se prendre des remarques quand à leur inutilité: l’agence du médicament américaine averti d’un risque d’acido-cétose, venant s’ajouter à leurs nombreux effets indésirables urinaire, infectieux sans effet démontré sur les complications du diabète.

Ensuite, la HAS a publié une check-list des éléments à compléter avant de faire sortir un patient d’hospitalisation supérieure à  24h, dans le but d’améliorer la prise en charge et le retour au domicile. Je ne manquerai pas de féliciter et de remercier grandement les médecins qui me préviendrons, comme dans la check-list, de la sortie de mes patients, de la conduite à tenir à court terme si c’est trop spécialisé pour moi et du projet de soin, avant que je ne vois le patient en consultation (étant donné que le compte-rendu ne m’arrivera dans le courant du mois suivant, au mieux…)

2/ Cardio-vasculaire

Commençons avec un classique: les hypolipémiants. Le BMJ a publié un article français (cocorico!) étudiant le traitement par statines et fibrates  en prévention primaire dans une cohorte de patients de plus de 65 ans ( 74 ans en moyenne) survie pendant 9 ans en moyenne. L’étude montre que sur ses 7484 patients, la prise d’un traitement hypolipémiant diminuait de plus de 30% le risque d’AVC sans différence entre les statines et fibrates (à noter que le sous groupe fibrate était également significatif, mais que le sous groupe statines était à la limite de la significativité sans l’être. Mais bon, les analyses de sous groupe… faut pas trop s’y attacher) Cependant, les traitements préventifs de dyslipidémie chez les patients âgés ne montraient aucun bénéfice en terme d’infarctus du myocarde. Une explication possible est qu’il y avait une majorité de femmes (67%) dont il a été démontré précédemment (je ne connais pas les références par cœur malheureusement) que leur principal risque était celui d’AVC alors qu’il s’agit de l’IDM chez les hommes. Enfin, il y avait des données de mortalité globale! Elle était diminuée significativement de 13% dans le groupé traité, mais sans différence significative en terme de mortalité cardio-vasculaire.

Une des questions de cardiologie interventionnelle est toujours de savoir quelles artères revascularisé en cas de syndrome coronaire. Les études ne montre un bénéfice que dans la revascularisation des coronaires symptomatiques, sans intérêt de revasculariser les autres sténoses préventivement. Les dernières études ne permettent toujours pas d’apporter d’éléments en faveur d’une revascularisation complète. Je n’ai pas vu cependant d’étude très puissante utilisant dans les mêmes circonstances la FFR (dont j’avais déjà parlé ici) pour sélectionner quelles artères pourraient avoir un bénéfice à être revascularisées.

Un article du JAMA étudiait l’hypertension artérielle et les troubles cognitifs. Il retrouve que l’HTA est associé à un déclin cognitif plus rapide que les personnes sans HTA, mais également que les patients hypertendus traités avaient un déclin cognitif moins rapide à 20 ans que les patients hypertendus non traités. Enfin, les patients traités selon les recommandations du JNC-8 (c’est à dire à partir d’objectif tensionnels plus élevés après  60 ans) avaient un déclin cognitif supérieur à ceux traités à partir des seuils « classiques » (140/90). De quoi réévaluer l’intérêt des traitements anti-hypertensif en prenant en compte des critères cardio-vasculaires mais aussi neurologique et de qualité de vie des patients.

3/ Rhumatologie

L’article rhumato de la semaine concerne comme souvent les sciatiques! L’article du JAMA parle en fait des lomboradiculalgies aigues par hernie discales. On avait déjà lu l’an dernier que le paracetamol n’était pas plus efficace que le placebo dans la lombalgie. Les chercheurs sont donc passé au niveau un peu supérieur en testant si les corticoïdes était efficace. Et ben le bilan est particulièrement mitigé: une amélioration significativement modeste de l’impotence fonctionnelle à 3 semaines et à un an, et une amélioration de la dimension physique de la qualité de vie à 3 semaine et de la dimension mentale de la qualité de vie à 1 an. Cependant, aucun effet propre sur la douleur n’a été mis en évidence. Il y avait cependant deux fois plus d’effet indésirables dans le groupe traité à 3 semaines (49%). Notons que le schéma de traitement utilisé consistait en 3 phases de 5 jours de corticoïdes  à doses décroissante: 60mg , puis 40mg, puis  20mg.

4/ Infectiologie

Cette dernière partie portera sur de la vaccination. Je vais revenir sur  un article du NEJM dont je n’avais pas parlé il y a quelques semaine et s’intéressant à la vaccination anti Zona. Le HCSP recommande une vaccination chez les plus de  65 ans jusqu’à 74 ans car les douleurs font souffrir de nombreuses personnes dans cette tranche d’âge L’efficacité du vaccin est de  20 à  60% sur l’incidence du zona et de  17 à 66%. sur l’incidence des douleurs post zostériennes (les chiffres les plus bas étant obtenus sur l’étude avec un suivi de 10 ans et les meilleurs sur un suivi de 3 ans…) Un nouveau vaccin avec une efficacité sur l’incidence de zona de  97%, avec tout de même 17% d’effets indésirables graves. D’ici à ce que ce vaccin soit peut être recommandé si les effets indésirables étaient moins importants que ça, commençons peut être par bien traité les patients atteints de neuropathie post zostérienne, car on est plutôt mauvais sur ce point…

Enfin, le HCSP a publié des recommandations vaccinales pour les patients immuno-déprimés que je vous laisse découvrir au besoin ici.

5/ Geekopolis

Pour être dans le thème, et pour faire un peu de médecine en même temps, parlons de « tetris ». Il semble que ce classique du jeu video permette de réduire la faim! Alors laissez tombez vos régimes plus ou moins dangereux et inefficaces, vos pilules hépato et néphrotoxiques et aller rechercher votre « game boy »!

Voilà donc quelques photos de Geekopolis:

Ah, je suis sur la dernière photo avec Miss Dragi! #OuEstDragi

C’est fini pour cette semaine, profitez bien de ce jour férié, et à la semaine prochaine!
 @Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans actualité, DragiWebdo, geek, vaccin, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°51: Geekopolis, Sujet âgé et statines, Sciatique et corticoides, HTA et tr cognitif, vaccin zona

Le Haut Conseil en Santé Publique fait marche arrière

Dans un précédent billet j’évoquais un vaccin recommandé responsable de décès de nourrisson. Ce vaccin n’est plus recommandé. Le HCSP vent de faire paraître un nouvel avis qui ne recommande plus ce vaccin. La ministre s’empressait peu de temps après la « découverte » des décès suivant cette vaccination d’expliquer que la balance bénéfice/risque restait favorable. Je […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, conflits d'intérêt, conflits d'intérêts, effet secondaire, effets secondaires, indépendance, industrie pharmaceutique, recommandation, Rotarix, rotavirus, Santé publique, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Le Haut Conseil en Santé Publique fait marche arrière

Le réel n’existe pas

Nous croyons plus ce que nous ne voyons pas que ce que nous voyons .   Une grande partie des résultats de l’action d’un médecin aujourd’hui est invisible. Il ne voit pas l’effet de sa prescription comme il peut le voir quand il prescrit un antibiotique dans une maladie d’origine bactérienne . Dans ce cas […] Continuer la lecture

Publié dans confiance, conflits d'intérêt, conflits d'intérêts, critique, croyance, effet secondaire, efficacité, Ethique, étude clinique, indépendance, industrie pharmaceutique, médecin, médicament, médicaments, mensonges, pratique de la médecine, recommandation, Santé publique, Statine, surmédicalisation, toute puissance médicale, transparence, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Le réel n’existe pas

Le vaccin recommandé qui tue

Les médias se sont fait largement l’écho de la révélation de 2 cas mortels après vaccination contre la gastro-entérite par Rotarix® et Rota Teq®.   Cette exemple montre, s’il en était besoin que tout traitement ( et la vaccination en est un ) expose à des risques . Il faut donc peser le pour et […] Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêt, conflits d'intérêts, décès, deshydratation, Diarrhée, effet secondaire, hospitalisation, industrie pharmaceutique, invagination intestinale aigue, promotion, recommandation, Rota Teq, Rotarix, rotavirus, Santé publique, SRO, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Le vaccin recommandé qui tue

Dragi Webdo n°44: vaccin anti-rotavirus, pneumopathie, sinusites (reco américaines), GEA à ECEH, traitements arthrose, IVG, dépistage cancer prostate

Bonjour! Je n’ai pas oublié de faire ma veille bibliographique de la semaine, mais comme ce lundi est un peu un dimanche, je considère que je ne suis pas en retard… 
1/ Pharmaco-vigilance
Commençons donc avec les vaccins anti-rotavirus. Il faut bien être en France pour voir un tel nombre d’informations contradictoires sur un même vaccin sans être capable de trancher. Le HCSP recommandait il y a 1 an de vacciner les enfants de moins de  6 mois par ce type de vaccin malgré le risque bien connu d’invagination intestinale aiguë dans les 7 jours. Deux calendriers vaccinaux plus tard, cette vaccination n’est toujours pas dedans. En effet, le risque d’invagination semble bien trop élevé compte tenu du bénéfice attendu et l’ANSM fait un « point information » sur ce sujet. Du coup, on attend la réévaluation de la décision du HCSP, mais la balance bénéfice-risque ne me semble vraiment pas favorable en population générale.
2/ Infectiologie
Il y a beaucoup d’articles portant sur les pneumopathies ces derniers mois. Le dernier en date, celui du NEJM portant sur les pneumopathies ne nécessitant pas de soins intensifs. Il retrouve une non infériorité d’une thérapie par monothérapie par betalactamine versus une bithérapie par betalactamine et macrolides. La méthodologie est plutôt contestable, une randomisation pour un essai en cross-over avec 3 bras, selon la stratégie sur des périodes de 4 mois, qui privilégie l’intention de traiter au lieu du per protocole (qu’il est préférable d’utiliser pour les études de non infériorité). D’autres études publiées récemment ne retrouvaient pas cette non infériorité.
La société américaine d’ORL a écrit des recommandations sur les sinusites aiguës. La définition donnée à la sinutite aigue bactérienne est une présence de symptômes de sinusite aigue (obstruction nasale avec rhinorrhée purulente et/ou douleur à la palpation sinusienne) persistant plus de 10 jours ou un doublement des symptômes avant 10 jours après une amélioration initiale. Le traitement consiste dans des lavages de nez +/- corticoïdes locaux, et les antibiotiques type amoxcicilline + acide clavulanique pendant 5 à 10 jours ne sont préconisés qu’en cas d’absence d’amélioration des symptômes 7 jours après le diagnostic (soit 17 jours d’évolution de la sinusite) ou d’aggravation plus précocement. Le diagnostic de sinusite chronique doit être confirmé par une rhinoscopie ou TDM, puis un traitement par corticoïde locaux et lavages de nez est recommandé.
Le HCSP a émis un avis sur la prise en charge des gastro entérites à E.Coli Entéro Hémoragique. Le dépistage est recommandé devant toute diarrhée sanglante. L’éviction est bien évidement la mesure qui est la plus consensuelle. Concernant l’antibiothérapie, il semblerai que les quinolones et le cotrimoxazole soient délétère alors qu’un macrolide puisse favoriser l’évolution, sans que l’utilisation de l’azithromycine ne soit consensuelle.
3/ Rhumatologie
Le paracetamol est mis à mal dans la lombalgie depuis le début de l’année. Une revue de la littérature publiée dans le BMJ trouve également que le paracetamol n’a pas d’efficacité démontrée dans la lombalgie aigue. Cependant, il y aurait de faible bénéfice dans l’arthrose de genou et de hanche.
L’autre question que l’on peut être amené à se poser concerne les injections de corticoïdes dans la gonarthrose. Une injection ne semble pas avoir d’effet significatif sur l’échelle de douleur avant de débuter une rééducation par exercice physique. Dans la gonarthrose, l’exercice et le paracetamol sont les mesures modérément efficaces.
4/ Gynécologie-urologie
Alors que le débat sur la suppression du délai de réflexion dans l’IVG fait rage, la HAS réédite sa fiche sur l’IVG en maintenant ce délai. Pour les médecins souhaitant mieux connaitre l’IVG en ville, le guide à remettre aux patiente et expliquant les démarches, interventions et autres effets indésirables est disponible ici.
Enfin, on avait eu une superbe infographie sur le dépistage du cancer du sein il y a quelques semaines. En voici maintenant une portant sur le dépistage du cancer de la prostate.

C’est tout pour cette semaine, enfin, pour la semaine dernière. A dimanche prochain et passez une bonne fin de week-end prolongé (pour ceux qui ne sont pas de garde…)
Joyeuses Pâques!

Continuer la lecture

Publié dans actualité, ANSM, DragiWebdo, vaccin, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°44: vaccin anti-rotavirus, pneumopathie, sinusites (reco américaines), GEA à ECEH, traitements arthrose, IVG, dépistage cancer prostate

Vaccin contre le rotavirus : quelques informations

Surveillés étroitement depuis 2012, les deux vaccins contre les rotavirus font aujourd’hui l’objet d’une mise au point de la part de l’Agence de sureté du médicament. Le rotavirus est responsable de 40 à  80 % des cas de gastro-entérites chez l’enfant de moins de 1 an. Cette gastro-entérite peut être extrêmement sévère et conduire à une …

Lire la suite »

Continuer la lecture

Publié dans gastroentérite, invagination intestinale aigue, MALADIES INFECTIEUSES, Pédiatrie, rotavirus, vaccin | Commentaires fermés sur Vaccin contre le rotavirus : quelques informations

Vouloir appliquer la loi en France en 2015, c’est être anti-vaccinaliste

Anti-vaccinaliste , vraiment ?   La loi impose comme vaccination obligatoire : la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite soit le célèbre DTP. Il n’existe plus de vaccins DTP disponible en France depuis plusieurs années. Les fabricants ont arrêté leurs fabrications, depuis 2007, pour des raisons de bénéfices insuffisants. Le Revaxis qui est l’équivalent du […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, confiance, conflits d'intérêts, industrie pharmaceutique, liberté, MEDECINE GENERALE, pratique de la médecine, Santé publique, Scandale, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Vouloir appliquer la loi en France en 2015, c’est être anti-vaccinaliste

Dragi Webdo n°43: CMGF, congrès SFD, calendrier vaccinal, HPV et CCR, tabagisme parental et enfants, sinusite, inf. dentaire, risque chutes, déprescription

Bonjour à tous! La semaine a été longue mais j’ai quand même trouvé un peu de temps pour suivre les actualités de la semaine. La raison, le Congrès de Médecine Générale France. Merci à @drlnk , @DrTib , @ElliotReid ,_MD @docteurmilie , @dominiqueloubet , @DrJohnFa , @mimiryudo , ,  @quartiflett et  @ICH8412 qui également passé leurs journées à tweeter les présentations du congrès. Vous pouvez donc retrouver toutes ces informations sur Twitter avec le hashtag  #CMGF2015 ! Aller, c’est parti pour les actus!
1/ Santé publique:
Pour commencer, on va commencer par l’actualisation du calendrier vaccinal 2015 qui, n’a pas changé pour une fois!
Restons dans la vaccination. L’EMA vient d’accorder la mise sur le marché du Gardasil 9, qui agit sur les souches 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52 et 58 de papillomavirus. Comme je l’ai déjà exprimé ici, la vaccination anti-HPV est peut-être utile et doit se faire avec un vaccin quadrivalent. Qu’apporte ces cinq valences supplémentaires? Les virus 31, 33, 45, 52 et 58 sont impliquées dans 15% des cancers du col, et viennent s’ajouter aux 70% des souches 16 et 18. Les souches supplémentaires étaient en parties couvertes par le vaccin bivalent grâce à des immunités croisées qui étaient cependant moins prononcées avec le vaccin quadrivalent. L’objectif de ce vaccin a 9 valences est donc d’améliorer la protection contre un nombre de souches plus large tout en conservant la protection vis à vis des condylomes. L’idée ne me déplait pas, mais on manque peut être encore de recul à mon avis sur l’ajout de ces sources supplémentaire d’effets indésirables, sans que le frottis ne devienne superflu pour autant. A ce jour, je resterai sur la prescription du vaccin quadrivalent quand une patiente souhaite se faire vaccinée.
A partir de mi-avril, le test immunologique de dépistage du cancer colo-rectal devrait être mis en service à la place de l’Hemoccult. Sauf si c’est encore repoussé…
Notre ministère de la santé a publié un rapport sur l’évolution de la consommation de médicaments génériques. Et bien, elle augmente progressivement. Si on continue comme ça on pourrais presque faire des économies en santé…
Et d’ailleurs, voici le poster récompensé au CMGF et qui portait sur le sujet!
Enfin, et surtout, un article du JAMA parle de la déprescription des médicaments inutiles. Les auteurs décomposent la déprescription en 5 étapes: revoir les bénéfices de la prescription de chaque médicament, réévaluer les risques de chacun des produits, faire la balance bénéfice-risque pour la poursuite de la prescription, retirer progressivement les médicaments dans l’ordre en commençant par celui avec les risques les plus élevés et surveiller l’évolution clinique du patient.
2/ Cardio-vasculaire:
Le tabagisme passif est désormais un fléau bien connu, mais quelles sont les conséquences du tabagisme parental chez l’enfant? Dans les familles avec au moins 1 parent fumeur, 38% à 57% des enfants avaient une recherche de cotinine positive. Les enfants avec cette recherche positive avaient 4 fois plus de risque d’avoir des plaques carotidiennes environ 25 ans après!
Un peu de logique pour clore le chapitre cardio-vasculaire: l’ arrêt des statines chez des patients avec une maladie en phase terminale (avec une espérance de vie entre 1 mois et 1 an) peut être bénéfique. Pour ces patients, à mon avis, le « peut-être » devrait être remplacé par un « est certainement », et cet article traitant des statines pourrait être transposé à un certain nombre de médicament, pour soulager les patients d’un certain nombre de contraintes et d’effets indésirables certains ou potentiels.
3/ Infectiologie:
Dans la sinusite aiguë, le JAMA a publié un article portant sur l’intérêt de la corticothérapie. Si, en cas de symptômes sévères, les corticoïdes soulagent modérément les symptômes en complément d’antibiothérapie sans différence sur l’issue, ils n’ont strictement aucun effet lors qu’ils sont prescrits seuls.
Les pathologies dentaires sont souvent mal connues des MG, et moi, en tête de file. L’article rappelle que toute douleur dentaire ne nécessite pas d’antibiothérapie et que les signes d’alerte en faveur d’une complication sont une tuméfaction faciale, un trismus, une dysphagie ou des signes de sepsis.
4/ Rhumatologie:
Dans la lombalgie aiguë, l’éducation thérapeutique permet d’améliorer la confiance des patients, de les rassurer et de diminuer le nombre de consultation chez les médecin, notamment quand l’information est faite par le médecin généraliste.
Enfin, dans les débats de ces derniers mois, une étude randomisée s’est intéressé à l’effet de l’exercice physique et de la vitamine D sur les chutes chez les femmes de 70à 80 ans. La supplémentation en vitamine D (800UI/j) et l’exercice n’ont pas eu d’effet sur la réduction du nombre de chute. Cependant, les patients du groupe « exercice » avaient moins de blessures suite aux chutes,quelque soit la prise de vitamine D.
5/ Diabétologie:
En même temps que le congrès du CMGE, le congrès de la société francophone de diabétologie s’est tenu à Bordeaux. Merci à @BORYSJeanMichel pour son LT ( #SFD2015 ). Dans les présentation dont j’ai eu vent, rien de très novateur. Quelques messages clés néanmoins:
– l’importance du dépistage du diabète gestationnel, pas uniquement à 28SA via l’interrogatoire, la recherche de facteurs de risque et selon, la glycémie à jeu;
– dépister les neuropathies diabétiques, pas seulement avec le monofilament qui ne détecte que les pieds à risque, mais grâce à un interrogatoire précis sur les troubles digestifs, la recherche de dysautonomie, de sueurs, les paresthésies, etc… Même si les moyens thérapeutiques manquent, donner une explication à des symptômes peut aider les patients;
– le traitement des dyslipidémies du diabétique quelque soit la valeur de cholestérol, avec un effet des statines quelque soit le dosage chez les patients à risque cardio-vasculaire
– le suivi et la prévention des néphropathies diabétiques, car tout patient diabétique de type 2 évoluera vers une néphropathie si on laisse faire le temps.
Pour conclure, je vous laisse regarder cette vidéo portant sur « quand avoir recours au diabétologue« . Pour ma part, tout dépend de l’expérience du médecin généraliste dans le diabète. Avoir un avis spécialisé lors des étapes clé de l’évolution de la maladie du patient (mise sous insuline, apparition de neuropathie, difficulté vis à vis des règles hygiénodiététiques) peut s’avérer utile lorsque les discours sont concordants, et que le diabétologue laisse le patient aux main du généraliste qui se sent capable de gérer le patient (le modèle belge décrit semble effectivement assez intéressant).
C’est sur ce paragraphe que je vous souhaite une bonne semaine. Encore merci à ceux qui ont organisé le CMGF et m’ont permis de faire de nombreuses connaissances!
A très bientôt!

Continuer la lecture

Publié dans actualité, Congrès, Diabétologie, DragiWebdo, HPV, papillomavirus, vaccin, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°43: CMGF, congrès SFD, calendrier vaccinal, HPV et CCR, tabagisme parental et enfants, sinusite, inf. dentaire, risque chutes, déprescription

Infections invasives à pneumocoque : recommandations vaccinales pour les personnes à risque

Suite à la difficulté de retrouver rapidement l’info en consultation pour un patient traité par immunosuppresseur, voici la conclusion du rapport du haut Conseil de la Santé publique du 25/04/2013, […] Continuer la lecture

Publié dans Infectiologie, infection, pneumo 23, pneumocoque, prevenar, Thérapeutique, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Infections invasives à pneumocoque : recommandations vaccinales pour les personnes à risque

Infections invasives à pneumocoque : recommandations vaccinales pour les personnes à risque

Suite à la difficulté de retrouver rapidement l’info en consultation pour un patient traité par immunosuppresseur, voici la conclusion du rapport du haut Conseil de la Santé publique du 25/04/2013, […] Continuer la lecture

Publié dans Infectiologie, infection, pneumo 23, pneumocoque, prevenar, Thérapeutique, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Infections invasives à pneumocoque : recommandations vaccinales pour les personnes à risque

La grippe n’est plus une maladie

Cette affirmation fait suite à ce que j’ai pu lire dernièrement dans la presse : la grippe est devenue un problème politique. Ce n’est donc plus un problème médical puisqu’il est politique. Qui a déjà vu un politique s’inquiéter d’appendicite ?   Nous sommes au 21è siècle dans un pays développé où les progrès techniques […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, confiance, conflits d'intérêts, croyance, décès, église de vaccinologie, épidémie, estimation, grippe, industrie pharmaceutique, InVS, médias, morts, peur, promotion, Santé publique, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur La grippe n’est plus une maladie

Grippe : un point d’information sur les vaccins.

Un hiver meurtrier pour les seniors, un vaccin contre la grippe peu efficace, le temps est venu  de rappeler certains points. La décision est prise par l’Organisation Mondiale de la santé à Genève. Elle est prise  chaque année fin février pour l’automne hiver suivant. Ainsi on connait déjà la composition du vaccin pour l’hiver 2015-2016. …

Lire la suite »

Continuer la lecture

Publié dans ACTU ET GRIPPE, AH3N2, grippe, OMS, vaccin, VARIA | Commentaires fermés sur Grippe : un point d’information sur les vaccins.

Les autorités sanitaires nous prennent elles pour des imbéciles ?

Le 31 janvier 2015 paraissait sur le site du ministère de la santé l’information de la prolongation de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière : http://www.sante.gouv.fr/prolongation-de-la-campagne-de-vaccination-contre-la-grippe-il-n-est-pas-trop-tard-pour-se-faire-vacciner.html La raison ? : « L’Institut de veille sanitaire (InVS) a confirmé le franchissement du seuil épidémique pour la seconde semaine consécutive, signant le début de l’épidémie grippale ». Il est écrit […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, confiance, conflits d'intérêt, croyance, efficacité, épidémie, grippe, promotion, Santé publique, transparence, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Les autorités sanitaires nous prennent elles pour des imbéciles ?

Où le marketing déguisé en information est distillé par certains médecins médiatiques 

L’information d’une poussée de rougeole dans le parc Disney aux États Unis relance l’incitation à la vaccination et son corollaire : peur, stigmatisation , responsabilité des anti-vaccinalistes . Dès qu’il est question de vaccins, la raison est absente, ne subsiste que le discours pro-vaccinaliste sans aucune concession ni réflexion : tous les vaccins sont utiles . « Circuler […] Continuer la lecture

Publié dans épidémie, médias, pratique de la médecine, prévention, promotion, Santé publique, toute puissance médicale, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Où le marketing déguisé en information est distillé par certains médecins médiatiques 

Charlie Webdo n°32: Retrait Cefpodoxime, HTA, Vaccin méningo C (HCSP), risque cancer, conduites addictives (HAS), diab T1, patients de ville


Bonjour à tous.
A circonstances exceptionnelles, titre exceptionnel.
L’actualité médicale n’a pas été amoindrie par les évènements qui ont ému la France durant la semaine. Une semaine de reprise qui a été particulièrement prolifique et donc les nombreux articles ont mis ma réflexion à rude épreuve pour sélectionner les plus pertinents.
1/ Pharmacologie
Pour commencer, 57 lots de cefpodoxime comprimés ont été retirés du marché pour cause de défaut d’étanchéité. Il n’y a pas de risque avéré pour la santé. La liste des lots est disponible ici.
Après des années de disette en matière de découverte d’antibiotiques, un espoir semble apparaitre ! La teixobacitne a été présentée au public par Naturecomme ne présentant aucune résistance détéctable à ce jour. Comme quoi, la culture des petites bêtes nous réserve encore bien des surprises…
2/ Cardio-vasculaire
Quand traiter l’HTA? La revue prescrire avait déjà à de nombreuse reprise pris comme seul d’intervention médicamenteuse, une PAS supérieure à 160mmHg ou une PAD supérieure à 90-100mmHg (Seuil d’intervention médicamenteuse dans l’hypertension artérielle, Rev Prescrire 2014 ; 34 (366) : 278). Une méta analyse Cochrane va dans ce sens, ne retrouvant pas de différence entre traitement médicamenteux et pas de traitement pour ce qui est des infarctus, des AVC et de la mortalité toute cause à 5 ans. Les règles hygiéno-diététiques sont souvent un bon traitement initial.
Quand les anticoagulants oraux directs cherchent à avoir des effets bénéfiques dans diverses indications, on se retrouve a tester l’Apixaban en prévention secondaire de l’infarctus du myocarde chez les patients avec insuffisance cardiaque. L’étuderetrouve une augmentation des hémorragies sans diminution des évènements cardiovasculaires chez les patients sous Apixaban.
3/ Infectiologie
Le HCSP a émis deux avis concernant la vaccination anti méningocoque C. D’une part, il prône une extension de la vaccination après 24 ans chez les patients masculins ayant des rapports homosexuels, notamment en cas de fréquentation de lieux de collectivité. D’autre part, suite à l’arrêt d’approvisionnement en « MENINGITEC », des ruptures de stocks sont à prévoir. Il recommande alors de vacciner les moins de 4 ans avec les vaccins monovalents (NEISVAC et MENJUGATEKIT), et d’utiliser les vaccins ACWY pour les autres patients pour lesquels la vaccination est indiquée. Ces vaccins ne sont actuellement pas remboursés dans cette indication, mais devraient l’être s’il est précisé qu’ils sont utilisés en remplacement d’un vaccin monovalent. 
Le Lancet a publié une méta-analyseretrouvant une augmentation significative de 40% du risque d’infection par le VIH chez les femmes utilisant une contraception par progestatif injectable. Les autres moyens de contraceptions n’étaient pas associés à ce risque. On peut aussi se demander si les femmes utilisant cette contraception longue durée, ne sont pas des femmes ayant plus de rapport à risque, parfois en échec des moyens de contraceptions comme la pilule nécessitant une implication plus importante de la patiente. De plus, ce moyen de contraception n’est pas vraiment utilisé en France.
4/ Oncologie
Le hasard est le principal responsable des cancers. Selon l’article de Science Magazine, le « pas de bol » lié aux multiples divisions cellulaires avec l’âge qui entraineraient les mutations responsables de cancer seraient responsables dans deux tiers des cas. Ainsi, l’environnement et l’hérédité ne seraient responsables que dans la minorité des situations : tabac et cancer du poumon, alcool et cancer hépatiques ? Le débat est lancé.
L’autre titre « choc » dans le domaine, a été publié par le BMJ : 40% des patients avec un test de dépistage du cancer du colon positif ne sont pas suivis à 2 ans. Malheureusement, je n’ai pas pu tout lire. Mais le dépistage par recherche de sang occulte dans les selles n’est pas non plus une panacée. Alors, le chiffre ne me semble pas si important compte tenu du nombre potentiels de faux négatif confirmés après une coloscopie. Ce qui n’empêche normalement pas de se refaire dépisté « normalement » deux ans après. Petite parenthèse sur le sujet, ce dépistage qui diminue la mortalité par cancer du colon ne diminue pas la mortalité globale, malgré une balance bénéfice risque restant favorable selon la revue Prescrire (Dépistage du cancer colorectal, Rev Prescrire 2007 ; 27 (290) : 923-926). On attend pour le début de l’année 2015 la mise en circulation des nouveaux tests immunologiques qui viendront remplacer l’Hemoccult. 
Dans la prévention du cancer du col, une étude américaine publiée il y a peu montrait l’absence de risque de sclérose en plaque suite à la vaccination. Les données danoises et suédoises n’ont pas non plus mis en évidence de lien entre vaccination et SEP chez plus de 700 000 femmes vaccinées.


5/ Psychiatrie

La HAS a publié une fiche de repérage des conduites addictives  concernant le tabac, l’alcool et le cannabis, pour favoriser un dépistage précoce en quelques minutes. Cela permet éventuellement d’agir progressivement au cours des futures consultations par des interventions brèves pouvant permettre au patient de gagner en motivation pour arrêter une consommation à risque.


Un débat sur twitter à propos d’une prescription non comprise d’acide folique avec un inhibiteur de recapture de la sérotonine, m’a fait découvrir cet article intéressant sur l’association de vitamines B aux IRS dans le traitement de l’épisode dépressif majeur. Cette association n’améliore pas la rémission des épisodes dépressifs à 12 semaines, mais permettait de diminuer les rechutes à long terme. Comme quoi, avant de critiquer une prescription, on fait bien de se renseigner… Une piste à suivre dans cette pathologie pour laquelle on est parfois un peu démuni en ville.
6/ Diabétologie
Un autre article du Lancet parle de la réduction de mortalité chez les patients diabétiques de type 1 recevant un traitement intensif. La diminution de mortalité était de 33% dans cette étude concernant uniquement des patients très jeunes (entre 13 et 39 ans). Une augmentation de 0,1 point d’HbA1C était associé à une augmentation de 56% du risque de mortalité toute cause. On regrette de ne pas avoir l’HbA1C finale dans chaque groupe. On peut juste voir que l’HbA1C moyenne des décédés était de 9,5% contre 9% pour les vivants (ce qui est bien loin des recommandations américaines dont j’avais parlé ici…)
7/ Soins primaires
PlosOne a publié une étude révélatrice du problème posé par les patients de médecine générale. Ou plutôt, le problème des études industrielles : les patients BPCO des grandes études sur le sujet ne correspondent pas aux patients suivis en ville, qui sont pourtant la grande majorité des patients BPCO traités. Nos patients de ville sont plus âgés, moins sévères. Seuls 17% des patients suivis en soins primaires seraient éligibles pour les études industrielles ! La recherche en médecine générale, sur des populations de patients qui ne soient pas sur-sélectionnés est un élément incontournable dans l’évolution de notre profession.
Je vous souhaite une agréable semaine,
A la semaine prochaine !


Continuer la lecture

Publié dans Cardiologie, Diabétologie, DragiWebdo, HAS, HCSP, HPV, HTA, médecine, vaccin, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Charlie Webdo n°32: Retrait Cefpodoxime, HTA, Vaccin méningo C (HCSP), risque cancer, conduites addictives (HAS), diab T1, patients de ville

Dragi Webo n°21: vaccins anti VHB/HPV , risque cardio selon l’alimentation et selon les anti-diabétiques oraux

Bonjour! La semaine s’est clôturée sur un délicieux pot de fin de stage… (crêpes, gâteaux au chocolat, confiseries, alcool et tellement d’autre chose, mais on est pas là pour parler de ça…)

Notons d’abord l’augmentation de la durée maximale de prescription de méthadone gélule qui passe de  14 à 28 jours.

La semaine s’est placée sous le signe des études de vaccination. Tout d’abord, un article du JAMA retrouve qu’il n’ a pas d’association entre la vaccination par les vaccins anti-HPV et anti-hépatite B! De quoi rassurer ceux qui seraient encore septiques sur ce point. Les auteurs retrouvent cependant que la vaccination est parfois un facteur déclencheur faisant passer du stade infra-clinique au stade clinique les pathologies auto-inflammatoires. Et oui, je sais que les principaux auteurs ont quelques conflits d’intérêt, mais l’étude n’a pas été subventionnée par l’industrie pharmaceutique.

Même sujet ou presque, l’efficacité et la tolérance du vaccin anti HPV. Une grosse méta-analyse sur le sujet, qui ne retrouvait pas plus d’effet indésirable grave chez les vaccinées que chez les témoins. Concernant l’efficacité, l’effet du vaccin est important sur les souches vaccinantes, et faible sur les souches non-vaccinantes. Bref, rien de très neuf non plus.

Côté britannique, ils ont étudié la survenue des coqueluches chez les enfant de mère ayant bénéficié du programme de prévention par vaccination. La mise en place du programme a diminué de près de  80% l’incidence de la maladie et de  70% les hospitalisations pour coqueluche chez les enfants de moins de 3 mois. Ils expliquent leurs résultats  par la transmission des anticorps maternels. Un article intéressant à lire.

Au chapitre diététique, comment baisser son LDL cholestérol sans médicaments? En mangeant des légumes! Bien sur, l’étude n’a pas étudié l’effet en terme de morbi-mortalité… Mais la confédération des fruits et légumes frais n’était pas là pour subventionner l’étude.

Même chapitre, le régime méditerranéen sous une approche un peu plus décortiquée selon les modalité du régime effectué. On connaissait déjà les résultats selon lesquels ce régime diminuait le risque d’évènement cardio-vasculaire. Le tableau des 14-points du régime montre que spécifiquement, les consommations de noix et de légumes sont associées à une réduction du risque cardiovasculaire. Le vin, dans un des modèle aussi! (comme quoi, même les non-français disent qu’il faut boire!)

Pour finir, l’article diabétologie de la semaine concerne les différents sulfamides hypoglycémiants. Dans la littérature, seule le glibenclamide avait prouvé une diminution des complications du diabète, sans différence sur la mortalité (UKPDS). Et ben , une nouvelle étude comparant les gliclazides, glimepiride et glibenlamide à montré un moindre risque de mortalité totale et cardio-vasculaire avec les deux premiers comparé au dernier. Ce qui nous aide du coup pas beaucoup si on se dit que le seul sulfamide ayant une efficacité prouvée n’est pas celui associé au risque de mortalité le plus faible. Cependant, je n’ai pas encore accès à l’article en intégralité, et l’abstract ne mentionne pas d’ajustement sur d’éventuels facteurs de confusion.. Donc à prendre avec prudence.

Sur ces actualités, je vous souhaite un bon week end (pour une fois que je peux vous le souhaiter avant le dimanche 23h45!) et moi je retourne me concentrer sur les patients qui arrivent pendant ma garde…

Continuer la lecture

Publié dans médecine, vaccin, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webo n°21: vaccins anti VHB/HPV , risque cardio selon l’alimentation et selon les anti-diabétiques oraux

Marisol Touraine, membre de l’église de vaccinologie.

Dominique Dupagne a signalé un article où Marisol Touraine s’exprime à propos de sa dernière décision de permettre la vaccination dans les pharmacies. Elle y tient des propos qui m’ont fait comprendre qu’elle fait partie de la secte « l’église de vaccinologie » . Elle y écrit par exemple : «Il y a un mouvement de personnes qui refusent […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, conflits d'intérêt, critique, croyance, effet secondaire, efficacité, Ethique, industrie pharmaceutique, liberté, mensonges, promotion, respect, Santé publique, toute puissance médicale, transparence, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Marisol Touraine, membre de l’église de vaccinologie.

« Pour que plus de gens se vaccinent »

« Pour que plus de gens se vaccinent » C’est la raison qu’a avancé Marisol Touraine pour annoncer la mesure phare : dorénavant les pharmaciens pourront vacciner. Cela a au moins le mérite d’être clair. Les médecins ne vaccinent donc pas suffisamment. En effet, Mme la Ministre s’offusque de la couverture vaccinale trop basse en France . Il […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, confiance, conflits d'intérêt, critique, Ethique, industrie pharmaceutique, mensonges, promotion, Santé publique, Scandale, transparence, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur « Pour que plus de gens se vaccinent »

Vers un totalitarisme médical ?

Il y a quelques semaines , je me suis rendu sur le site de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé car je voulais voir le calendrier de vaccination 2014 et les vaccins obligatoires. Sylvain Fevre a fait, par ailleurs, un billet détaillé sur les obligations vaccinales. Quelle n’a pas été ma surprise […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, Ethique, indépendance, industrie pharmaceutique, prévention, promotion, Santé publique, toute puissance médicale, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Vers un totalitarisme médical ?

Vaccination des professionnels de santé contre l’hépatite B

      Les demandes de mise à jour vaccinale des professionnels de santé, concernant l’hépatite B sont la plupart du temps une vraie galère, du fait notamment de l’absence […] Continuer la lecture

Publié dans 2014, Actualités, hépatite B, immunisation, Infectiologie, INFO PATIENTS, prévention, Professionnels de santé, recommandation, Recommandations, traitement, vaccin, vaccination, vaccinations 2014, VHB | Commentaires fermés sur Vaccination des professionnels de santé contre l’hépatite B

Vaccinations: une piqûre de petits rappels

Les vaccins sont l’objet d’une méfiance qui ne se dément pas. Ce qui était vécu il y a cinquante ans comme un miracle est souvent fustigé aujourd’hui pour diverses raisons. S’il fallait illustrer la méfiance vis-à-vis des vaccins, le cas de la rougeole serait un bon exemple. Dans la Région Europe de l’OMS, région plus …

Lire la suite »

Continuer la lecture

Publié dans coqueluche, MALADIES INFECTIEUSES, polio, rougeole, vaccin | Commentaires fermés sur Vaccinations: une piqûre de petits rappels

L’empire contre attaque !

Je vous ai parlé récemment de la pétition qui demande de la transparence sur le vaccin Gardasil et qui a provoqué des réactions pour le moins agressives : ICI, LA, et encore LA Le feuilleton continue et telle les séries à succès , celui-ci ne manquera pas d’avoir de nouveaux épisodes. Vous allez voir, c’est […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, confiance, conflits d'intérêt, critique, croyance, Ethique, GARDASIL, indépendance, industrie pharmaceutique, médecine, médicaments, mensonges, pratique de la médecine, promotion, Santé publique, Scandale, toute puissance médicale, transparence, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur L’empire contre attaque !

Qui désinforme vraiment ?

La journaliste du site JIM.fr ( Journal International de Médecine) prend fait et cause pour le Pr Vallancien dans sa demande de sanction contre les lanceurs d’alerte . Dans cet article: Affaire Gardasil: les effets secondaires sur la toile elle « m’épingle » . L’article n’étant consultable que pour les personnes abonnées , je vous en fait […] Continuer la lecture

Publié dans censure, confiance, conflits d'intérêt, critique, effet secondaire, efficacité, Ethique, GARDASIL, indépendance, industrie pharmaceutique, médicament, mensonges, pratique de la médecine, promotion, Santé publique, Scandale, sécurité, transparence, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Qui désinforme vraiment ?

Le Pr Vallancien s’interroge sur les sanctions possibles de ceux qui ne pensent pas comme lui

Dans le dernier article sur son blog publié le 1er avril ( non ce n’est pas un poisson) le Pr Vallancien écrit ceci : « Existe–il des poursuites possibles envers ceux qui colportent ce genre d’informations gratuites ? » Après la sanction des Pr Even et Debré par le conseil de l’ordre des médecins sous prétexte de […] Continuer la lecture

Publié dans censure, conflits d'intérêt, critique, croyance, étude clinique, GARDASIL, indépendance, mensonges, promotion, transparence, vaccin | Commentaires fermés sur Le Pr Vallancien s’interroge sur les sanctions possibles de ceux qui ne pensent pas comme lui

Les représentants de l’état , agents marketing des laboratoires Sanofi et GSK ?

Il y a quelques jours j’ai été intrigué par un message d’infovac qui rappelait que le Haut Conseil de Santé Publique recommandait la vaccination des nourrissons contre les infections à rotavirus. Un nouveau vaccin pour les « touts petits » , encore un de plus  ! Je trouve personnellement que nos « touts petits » subissent beaucoup de vaccinations. […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, conflits d'intérêt, effet secondaire, indépendance, industrie pharmaceutique, prévention, promotion, Santé publique, vaccin, vaccination | Commentaires fermés sur Les représentants de l’état , agents marketing des laboratoires Sanofi et GSK ?

Vaccination hépatite B des professionnels de santé : nouvelles conditions d’immunisation

Un nouvel arrêté publié le 2 août 2013 modifie les conditions d’immunisation des professionnels de santé pour l’hépatite B. Désormais la présentation d’une sérologie pour vérifier l’immunisation vis-à-vis de l’hépatite B est indispensable, alors que l’arrêté du 6 mars 2007, […] Continuer la lecture

Publié dans anti-HBs, anticorps, CALENDRIER VACCINAL, chirurgien, contre-indication, dentiste, diphtérie, étudiants, hépatite B, immunisation, immunisée, maladie, marqueurs, médecin, médecine du travail, polio, prévention, professionnels, protocole, Santé, secours, sérologie, soins, tétanos, typhoide, vaccin, vaccinal, vaccinations, Vaccinations et travail | Commentaires fermés sur Vaccination hépatite B des professionnels de santé : nouvelles conditions d’immunisation

Vaccin Gardasil et polémique.

Vaccin contre le cancer du col de l’utérus … Rappel deux vaccins sont sur le marché : Gardasil® et Cervarix® Les doutes sur l’intérêt et l innocuité de cette vaccination sont […] Continuer la lecture

Publié dans Actualités, cancer, col de l utérus, Flash, GARDASIL, médecins, Patients, plainte, Polémique, risque, SEP, vaccin | Commentaires fermés sur Vaccin Gardasil et polémique.

En premier lieu, ne pas nuire

Le titre est ma traduction libre de l’expression « Primum non nocere » Cette expression attribuée à Hippocrate explique qu’en médecine , la première obligation est de ne pas nuire au patient . Aujourd’hui j’ai le sentiment que ce principe est complètement oublié par nombre de médecins. En effet, à la suite de la L’article du Monde […] Continuer la lecture

Publié dans croyance, Dépistage, effet secondaire, Ethique, médias, médicament, prévention, promotion, surmédicalisation, vaccin | Commentaires fermés sur En premier lieu, ne pas nuire