Archives de catégorie : philosophie

Le Nobel de médecine attribué à trois généticiens décrypteurs des rythmes circadiens

Bonjour Maîtres des horloges. Les chercheurs américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young sont récompensés pour avoir aidé à décrypter les rouages moléculaire des rythmes circadiens de l’ensemble des organismes vivants. Que serait la vie sur la Terre si notre planète ne tournait ni sur elle-même ni autour du soleil ? Comment la […] Continuer la lecture

Publié dans Gènétique, médecine, philosophie, Science, Slate.fr | Commentaires fermés sur Le Nobel de médecine attribué à trois généticiens décrypteurs des rythmes circadiens

Éloge de la différence

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, je me sens étranger dans mon propre monde. Cela ne veut pas dire que je serais sans doute mieux ailleurs, cela veut dire que je ne me reconnais pas dans les « gens » que je côtoie et dans le fonctionnement de notre société. Ce sentiment d’altérité […] Continuer la lecture

Publié dans Autorités médicales, autorités sanitaires, croyance, façon de vivre, Interprètation des études, liberté, médicaments, philosophie, pratique de la médecine, problématique personnelle, réflexion personnelle, Santé publique, surmédicalisation, vaccination | Commentaires fermés sur Éloge de la différence

Agnès Buzyn aurait-elle trouvé comment sortir du guêpier du Tiers Payant Généralisé ?

  Bonjour Nous sommes ici entre De l’esprit des lois et l’astuce du balayeur. Auditionnée sur sa « feuille de route » mardi 18 juillet par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale la ministre des Solidarités et de la Santé est (une nouvelle fois) revenue sur la réforme du tiers payant généralisé – une réforme qu’Agnès […] Continuer la lecture

Publié dans argent, Le Quotidien du médecin, médecine, philosophie, Polémique, politique | Commentaires fermés sur Agnès Buzyn aurait-elle trouvé comment sortir du guêpier du Tiers Payant Généralisé ?

Monsieur le Président, pouvez-vous nous expliquer qui sont ces « gens qui ne sont rien » ?

  Bonjour Sans doute faut-il le prendre comme un symptôme. Mais un symptôme qui reste à interpréter, à définir, à classer. C’était avant le prêche de Versailles. Dans deux discours à deux jours d’intervalle, Emmanuel Macron, président de la République française a parlé de « gens qui ne sont rien ». Ce qui a fait grincer. La […] Continuer la lecture

Publié dans Ethique, Etrange, médecine, philosophie, politique | Commentaires fermés sur Monsieur le Président, pouvez-vous nous expliquer qui sont ces « gens qui ne sont rien » ?

Le mandarin et l’affaire des onze vaccins : faute de convaincre va-t-on oser contraindre ?

Bonjour Obliger à vacciner les enfants et en même temps ne pas contraindre les parents qui s’y refuseraient… Comment un président jupitérien fera-t-il avec la somme des incohérences que lui ont laissée en héritage ses prédécesseurs décidément trop humains ? Tout se passe comme prévu : l’étrange entretien accordé il y a quelques jours au  Parisien – Aujourd’hui […] Continuer la lecture

Publié dans Le Parisien Aujourd'hui en France, Le Point, médecine, philosophie, Polémique, politique, vaccinations | Commentaires fermés sur Le mandarin et l’affaire des onze vaccins : faute de convaincre va-t-on oser contraindre ?

Notre président Jupitérien va-t-il foudroyer les nouveaux vandales du génome humain ?

Bonjour Ceux qui, dans les médias, font de la science un spectacle présentent Marina Cavazzana comme une star. A son corps défendant. Née à Venise, d’un père cheminot et d’une mère institutrice, fait sa médecine à Padoue avant de rejoindre l’équipe du Pr Alain Fischer à l’Hôpital Necker-Enfants malades. Elle participe aux premiers développements, spectaculaires, de la thérapie génique […] Continuer la lecture

Publié dans CONSCIENCE, Ethique, Gènétique, médecine, Médecine/Sciences, philosophie, Polémique, politique | Commentaires fermés sur Notre président Jupitérien va-t-il foudroyer les nouveaux vandales du génome humain ?

Tabagisme : Raphaël Enthoven réclame le «droit à la liberté que nous avons de nous nuire»

Bonjour Raphaël Enthoven, 41 ans, est un philosophe dépendant du tabac. Comme Spinoza. Etudes au lycée Montaigne, au lycée Henri-IV, hypokhâgne et khâgne, École normale supérieure (de la rue d’Ulm), agrégation de philosophie, mémoire de DEA (Aspects du nihilisme), thèse (La Mort de Dieu, d’Épicure à Albert Camus). On peut l’entendre sur le thème du tabac dans la remarquable […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, France-Culture, médecine, philosophie, politique, tabagisme | Commentaires fermés sur Tabagisme : Raphaël Enthoven réclame le «droit à la liberté que nous avons de nous nuire»

L’ombre des doutes

Un temps. Tu inspires. Tu souffles. Le monde derrière toi n’est qu’un tas de batailles. Celui devant toi plein de guerres à venir. Certains jours te semblent être d’immenses champs de ruines. L’éclats de quelques victoires peinent à les éclairer. … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans études, étudiant, examen, expérience, externat, Hôpital, Litthérapeute, Litthérapie, médecin, médecine, MEDECINE GENERALE, Métaphore, mort, personnel, philosophie, poésie, Réflexion, Santé, soins, vie | Commentaires fermés sur L’ombre des doutes

Arrêter le tabac? Votre pharmacien peut vous aider. Comptez 105 euros («tarif conseillé»)

Bonjour Il arrive à certains pharmaciens d’officine de faire des cadeaux. C’est le cas des pharmaciens Giphar. Ils offrent volontiers un magazine papier glacé : « Giphar Magazine ». Sa « valeur au numéro » est de 2,50 euros. C’est dire très précisément la valeur de ce cadeau tiré à 320 000 exemplaires et enluminé de publicités. Le dernier numéro (janvier-février […] Continuer la lecture

Publié dans ADDICTION, argent, Giphar magazine, médecine, médicament, philosophie, tabagisme | Commentaires fermés sur Arrêter le tabac? Votre pharmacien peut vous aider. Comptez 105 euros («tarif conseillé»)

« Éloge de la fuite » de Henri LABORIT (fin)

Suite et fin Prendre systématiquement le parti du plus faible est une règle qui permet pratiquement de ne jamais rien regretter. Encore faut-il ne pas se tromper dans le diagnostic permettant de savoir qui est le plus faible. Et tout cela n’est valable que si vraiment vous ne pouvez pas vous faire plaisir autrement. Si, […] Continuer la lecture

Publié dans façon de vivre, liberté, philosophie, Société | Commentaires fermés sur « Éloge de la fuite » de Henri LABORIT (fin)

« Éloge de la fuite » de Henri LABORIT (3)

Suite La vraie famille de l’Homme, ce sont ses idées, et la matière et l’énergie qui leur servent de support et les transportent, ce sont les systèmes nerveux de tous les hommes qui à travers les âges se trouveront « informés » par elles. Alors, notre chair peut bien mourir, l information demeure, véhiculée par […] Continuer la lecture

Publié dans façon de vivre, liberté, philosophie, Société | Commentaires fermés sur « Éloge de la fuite » de Henri LABORIT (3)

« Éloge de la fuite » de Henri LABORIT (2)

Suite Le besoin d’être admiré, aimé, apprécié, qui envahit chacun de nous, pousse l’artiste au non-conformisme. L’éducation de la créativité exige d’abord de dire qu’il n’existe pas de certitudes, ou du moins que celles-ci sont toujours temporaires, efficaces pour un instant donné de l’évolution, mais qu’elles sont toujours à redécouvrir dans le seul but de […] Continuer la lecture

Publié dans façon de vivre, liberté, philosophie, Société | Commentaires fermés sur « Éloge de la fuite » de Henri LABORIT (2)

« Éloge de la fuite » de Henri LABORIT (1)

Je viens de relire les notes que j’avais prises suite, il y a maintenant quelques années, à la lecture du livre d’Henri LABORIT. Ce livre peut être considéré aujourd’hui comme ancien (1976) mais sa lecture est toujours actuelle car il analyse nos fonctionnements intimes et nos rapports avec la société. J’ai décidé de publier des […] Continuer la lecture

Publié dans façon de vivre, liberté, philosophie, Société | Commentaires fermés sur « Éloge de la fuite » de Henri LABORIT (1)

Seul au monde ?

Comme vous le savez, je suis médecin généraliste, c’est ma profession et les différents billets que j’ai publié jusqu’à ce jour montre à quel point je suis triste de l’évolution de l’exercice de la médecine. Mais à coté de cette profession que j’exerce toujours avec passion, je suis aussi un homme avec une vie privé. […] Continuer la lecture

Publié dans Divers, façon de vivre, philosophie, réflexion personnelle, Société | Commentaires fermés sur Seul au monde ?

Agé de 33 ans le Comité national d’éthique vient de perdre sa tête. Et d’en retrouver une.

Bonjour La France de la bioéthique est en émoi. Elle vient d’apprendre le départ surprise du président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) : Jean-Claude Ameisen. Nommé par François Hollande président de la République, il qui occupait ce poste depuis 2012. Le Palais de l’Elysée vient de faire savoir qu’il n’avait « pas souhaité être renouvelé dans […] Continuer la lecture

Publié dans croyance, Ethique, France-Inter, libération, médecine, philosophie, politique, procréation, religions | Commentaires fermés sur Agé de 33 ans le Comité national d’éthique vient de perdre sa tête. Et d’en retrouver une.

Trois femmes ministres ouvrent la chasse à la «communication avec stéréotype de sexe»

  Bonjour Il est des jargons nouveaux, équitables, dont on ne se lasse pas. Les femmes en usent autant que les hommes. Parfois plus. Ainsi, aujourd’hui, trois femmes ministres de l’actuel gouvernement socialiste. Elles nous font savoir qu’elles viennent de parapher « la Convention d’engagement pour une communication sans stéréotype de sexe ». Trois femmes ? Entendre (prendre […] Continuer la lecture

Publié dans Linguistique, médecine, pédagogie, philosophie, poésie, politique | Commentaires fermés sur Trois femmes ministres ouvrent la chasse à la «communication avec stéréotype de sexe»

La pratique de la médecine (4) : Il faut agir

Bonjour Comme je l’ai déjà écrit, une étude a montré que le patient français sortait de sa consultation médicale avec une ordonnance dans 91% des cas. En effet, faire acte médical, c’est agir. C’est donc prescrire : des médicaments bien sur, mais aussi des bilans biologiques, des radiographies, mais aussi des actes de kinésithérapie etc. […] Continuer la lecture

Publié dans alimentation, croyance, Dépistage, façon de vivre, indépendance, liberté, médicaments, philosophie, problématique personnelle, réflexion personnelle, surmédicalisation | Commentaires fermés sur La pratique de la médecine (4) : Il faut agir

La carte n’est pas le territoire

Vous devez vous demander pourquoi un titre aussi énigmatique. En fait il m’est venu en lisant tout ce qui a été écrit sur certains blogs à propos du livre de Martin WINCKLER « Les brutes en blanc » . Je tiens tout de suite à préciser que le titre n’a rien à voir avec un roman d’un […] Continuer la lecture

Publié dans croyance, Divers, philosophie, réflexion personnelle | Commentaires fermés sur La carte n’est pas le territoire

Innovation aux Pays-Bas : être légalement euthanasié quand on aura «accompli» sa vie

  Bonjour Quels diables habitent donc aux Pays-Bas ? Voulu par Charles Quint, ce pays voyage depuis quelques décennies aux frontières de ce qui pourrait devenir une nouvelle société. Il autorise au tolère des modifications d’états de conscience (cannabis) qui nous semblent, en France, devoir demeurer hors-la-loi. Il fait de même avec les frontières de la […] Continuer la lecture

Publié dans AD, agence france presse, Ethique, justice, médecine, NOS, philosophie, Polémique, politique, suicide | Commentaires fermés sur Innovation aux Pays-Bas : être légalement euthanasié quand on aura «accompli» sa vie

Vous aviez perdu votre smartphone ? Saviez-vous où était conservée votre «mémoire externe» ?

  Bonjour L’essentiel en peu de mots. Se souvenir que Francis Eustache, 60 ans, est un chercheur qui devrait être nettement plus présent dans les médias généralistes.  Ce neuropsychologue  dirige, à Caen, une unité de recherche (Inserm) unique en France totalement dédiée à l’étude de la « mémoire humaine ». Spécialisé dans les entrelacs mnésiques  il se […] Continuer la lecture

Publié dans Le Figaro, médecine, pédagogie, philosophie, poésie, politique, psychiatrie, Santé publique | Commentaires fermés sur Vous aviez perdu votre smartphone ? Saviez-vous où était conservée votre «mémoire externe» ?

Le syndrome de susceptibilité inappropriée.

Soigner, par essence, c’est violent. C’est faire face à une vérité presque inacceptable : nous allons tous, un jour ou l’autre, mourir. C’est lutter contre une tendance « naturelle » qu’a notre corps à faiblir, à défaillir, et à tomber. C’est faire se … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans critique, Ethique, études, étudiant, expérience, Hôpital, Les Brutes en blanc, Litthérapeute, Litthérapie, Martin Winckler, médecin, médecine, MEDECINE GENERALE, Méthode, OBSERVATION, philosophie, Réflexion, Santé, soins, twitter, vie | Commentaires fermés sur Le syndrome de susceptibilité inappropriée.

«Réécrire la vie»: vers la fin du destin génétique. Le risque de l’eugénisme face au PDG de Cellectis

  Bonjour Le « grand public » ne connaît pas André Choulika, et c’est bien dommage. Un jour, c’est sûr, il le  rencontrera. Fondateur et PDG de Cellectis (entreprise de biopharmacie) l’homme est un surprenant pédagogue, un enseignant en or qui vous raconte l’ADN comme s’il l’avait forgé. Ce n’est pas le cas, mais depuis trente ans […] Continuer la lecture

Publié dans Ethique, Hugo Doc, médecine, philosophie, science-fiction | Commentaires fermés sur «Réécrire la vie»: vers la fin du destin génétique. Le risque de l’eugénisme face au PDG de Cellectis

Frédéric Orobon, philosophe, « dit » la vaccination et ne s’est pas informé.

La Revue Esprit, à laquelle je suis abonné avec bonheur, publie un article d’un certain Frédéric Orobon, philosophe en Bourgogne, dont le titre pompeux, Les réticences contemporaines vis à vis de la vaccination (Revue Prescrire 2016, 426 : 150-61), est trompeur.

Frédéric Orobon a par ailleurs publié un livre, que je n’ai pas lu (et que je n’ai pas envie de lire, en raison de ce que je viens de lire et qui ferait de lui un spécialiste de Santé publique philosophique), intitulé Santé publique et libertés individuelles. L’exemple des conduites par lesquelles on peut se nuire à soi-même, Paris, LGDJ, 2013. C’est en fait son sujet de thèse.

J’ai hésité à écrire ce billet par peur de gaspiller mon énergie et par crainte de faire de la publicité à ce philosophe qui aurait dû rester dans sa spécialité. Mais, sans doute peu enclin à écrire de la philosophie par incompétence, il a préféré se spécialiser ailleurs, c’est à dire trouver des sujets d’étude peu abordés, sa thèse ayant été un objectif, un prétexte et une opportunité, et ainsi, spécialiste auto proclamé et seul dans son genre, c’est le principe de l’expert mongering, il est désormais invité à vie à gloser dans la Revue Esprit ou dans carnets de Santé (LA). Il aurait pu faire oeuvre de philosophe des sciences, envisager l’anthropologie, la sociologie, voire la médecine, mais non, il a recopié béatement et benoîtement la littérature plan plan et officielle de big vaccine.

On aurait aimé apprendre quelque chose, la transdisciplinarité étant à la mode et, nonobstant, potentiellement féconde, mais il est clair que cet article est un copié collé de racontars et, malheureusement, d’ignorance.

Nous avons écrit plusieurs fois ici, et CMT encore plus, qu’il était aussi crétin de parler de LA vaccination que de parler DES traitements antibiotiques, chaque cas étant particulier. Monsieur Orobon ne fait pas la différence et ne saisit pas la nuance, ce qui pour un philosophe ne manque pas de sel, mais il n’omet pourtant pas de ne pas parler du vaccin anti papillomavirus ou des graves effets provoqués par le pandemrix. Le philosophe autodidacte des sciences n’en est pas arrivé à la lettre P.

Il appert donc que l’ignorance scientifique de monsieur Orobon est à l’égal de mon ignorance philosophique (enfin, je n’espère pas, j’écris cela pour ne pas être trop méchant).

Prenons dans l’ordre.
Dès la deuxième ligne (p 150)  il va fort : 

… les réticences plus ou moins marquées vis-à-vis de la vaccination semblent aujourd’hui gagner un public plus large, à mesure que la rougeole gagne aussi du terrain.

N’étant pas habitué à la rédaction scientifique il ne cite pas ses sources. La rougeole gagnerait-elle du terrain ? Les derniers chiffres dont nous disposons ne vont plutôt pas en ce sens. Monsieur Orobon aurait dû lire CMT (LA) sur le fait qu’il existe effectivement des foyers épidémiques mais y compris dans des pays où le taux de couverture vaccinale est sub optimal (en France les « épidémies » de rougeole sont le fait de communautés à faible niveau socio-sanitaire ou de communautés religieuses réticentes à l’égard des vaccins). La lecture du Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire sur le sujet (ICI) qui, en passant, est une officine de big vaccine, ne fait pas partie des occupations académiques de Frédéric Orobon.

Orobon ajoute même plus loin (p 153) :

Ainsi la rougeole, maladie considérée à tort comme bénigne, alors qu’elle est potentiellement mortelle, et que n’existent contre elle que des traitements symptomatiques, est la plus contagieuse des maladies contagieuses…

A aucun moment le philosophe ne parle de l’efficacité du vaccin ou des vaccins mais on sent chez lui une certitude appuyée quand, p 154, il écrit, enthousiaste : « Par conséquent, même si au niveau populationnel, l’efficacité de la vaccination est incontestable… » Il ne connaît pas plus les chiffres de mortalité de la rougeole avant la généralisation de la vaccination. Mais c’est parce qu’il se trompe complètement de perspective. Il écrit pour parachever son contre sens fondamental (p 151) :

S’adressant à de vastes populations, la vaccination est une des pratiques de santé publique parmi les plus connues et parmi les plus efficaces avec l’accès à l’eau potable.

Diantre.

Il est toujours déterminant de s’intéresser aux citations ou aux références qui sont celles d’un auteur, elles éclairent sur son degré de connaissance du sujet ou du parti-pris qui l’a animé : Anne-Marie Moulin, Frédéric Huet, Roselyne Bachelot (Frédéric Orobon écrit sans sourciller, ce qui montre le niveau de son argumentation : « …Roselyne Bachelot, qui se fait vacciner, certes pour montrer l’exemple, mais aussi pour ne pas exposer son petit-fils de 7 ans, et aussi pour protéger ses collaborateurs…« , François Ewald, Patrick Zylberman (qui fait des ménages pour big vaccine et qui est également membre du cercle prestigieux des amis d’Antoine Flahault, spécialiste du catastrophisme A H1N1 non éclairé, 5 à 7000 morts par an dues à la grippe en France), Claude Le Pen (économiste de la santé ultra libéral). Mais Frédéric Orobon n’a pas cherché à s’informer, il n’a lu que les tirés-à-part éparpillés sur des tables lorsqu’il a assisté à la dernière conférence de Daniel Floret. Frédéric Orobon semble induire donc que seuls des illuminés, des illuminati, des crétins, des idiots, des anencéphales s’interrogent sur la vaccination. 
Pourquoi Frédéric Orobron n’a-t-il pas eu connaissance ou ne cite-t-il pas Thomas McKeown et son livre fondateur  paru en 1976 ?

J’en ai déjà un peu parlé ICI (que l’on me pardonne les auto citations mais la littérature mackeownienne en français est d’une ridicule pauvreté mais j’avais oublié CECI écrit par JBB). Que monsieur Orobon regarde cette courbe concernant la rougeole.

S’il l’avait vue et analysée il aurait pu comprendre que la quasi disparition de la rougeole dans les pays post pasteuriens (i.e. les pays où le tout à l’égout, l’eau potable et le lavage des mains font partie de la culture de base) est avant tout liée aux progrès de l’hygiène et non à la vaccination. J’écris cela  en soulignant que je vaccine contre la rougeole avec un zèle immense (99 % de mes patients sont vaccinés) et que le fait de vacciner peut certes rendre idiot mais n’empêche pas non plus de réfléchir à ce que l’on fait. N’est-ce pas un des grands principes de la philosophie ?

Une lecture attentive de McKeown aurait pu permettre à notre philosophe (des sciences ?) de citer l’exemple de la vaccination anti poliomyélite qui, elle, grossomodo, a tué la maladie, hygiène ou pas hygiène (je sens déjà que certains de mes amis vont émettre des réticences car…).

La lecture du fameux livre de McKeown, tout autant que ses premiers articles datant de 1955, aurait pu le mettre sur la piste de cette idée pourtant simple : la médecine et les médicaments ne résument pas la santé publique, il existe des politiques publiques et, surtout, des conditions socio-économiques. Il aurait pu tout aussi bien lire des critiques que l’on a adressées à McKeown qui éclairent mieux encore, à mon avis, ses propos qui étaient prémonitoires (LA).

A large and growing body of research suggesting that broad social conditions must be addressed in order to effect meaningful and long-term improvements in the health of populations has validated the underlying premise of McKeown’s inquiries.

 Nous avons droit également à une virée touristique sur le droit où notre nouveau Candide découvre que les décisions de justice n’ont rien à voir avec la médecine (« … le raisonnement juridique sur la causalité va s’écarter du raisonnement scientifique. ») ! Mais cela lui permet de parler de l’hépatite B, de la SEP, de l’hydroxyde d’aluminium et de la myofasciite à macrophages (il n’a rien lu de vraiment déterminant sur ce sujet). Il fait même un exposé très scolaire sur le rôle des adjuvants pour l’industrie des vaccins (p 157) qu’il a recopié on ne sait où.

Il se rend coupable d’une causerie sur la grippe A (H1N1) en nous servant un couplet sur l’individualisme opposé à la solidarité. Il est vrai que Frédéric Orobon est le défenseur d’un nouveau paternalisme, le paternalisme libéral, sans doute pour vacciner les populations à l’insu de leur plein gré (voir Revue Esprit 2093, 396 : 16-29 : il écrit un article sur le libéralisme et l’individualisme en ne citant jamais John Rawls ou le self).

Voici, à propos de la grippe ce qu’écrit le Haut Conseil de la Santé Publique qui semble être la bible de ce philosophe (voir ICI) : « La politique de vaccination contre la grippe chez les personnes âgées a été mise en place sans qu’il existe d’éléments scientifiques robustes démontrant l’efficacité des vaccins grippaux dans ce genre de population. Les études de chohorte pour justifier a posteriori pour justifier cette recommandation sont entachées de biais qui majorent l’efficacité des vaccins. » Ce n’est quand même pas moi qui ai écrit cela…

Frédéric Oribon a également l’art des non citations et la note 20 de son papier est savoureuse. Il assène :

De même, nous ignorons le plus souvent qu’une épidémie de grippe saisonnière « standard » cause de 1500 à 2000 morts par an en France. Par contre, le nombre de décès due à l’épidémie de grippe saisonnière de l’hiver 2014-2015 est d’environ 10 000.

Où a-t-il vu cela ? Je rappelle que selon les chiffres officiels de l’administration l’épidémie de grippe 2010-2011, largement commentée par Oribon, a fait 151 morts contre 312 la saison précédente (LA).
Un rapport du CepiDC de 2011 disait ceci :
Les données du CepiDC (organisme insermien) indiquent (soyez bien assis et accrochez-vous à votre écran) que, pour les années précédentes (de 2000 à 2008), le nombre de décès dus à la grippe était « estimé » à 437 par an avec une moyenne d’âge à 82 ans (ces chiffres vous étaient cachés, chers amis citoyens débiles et médecins ignares et on préférait vous assener 5000 à 7000 morts annuels) et, pour l’année de la grippe « pandémique » les décès avaient été assumés à 349 avec une moyenne d’âge à 59 ans. Mais non, ils ne vous étaient pas cachés, ces chiffres, ils avaient fait l’objet d’une publication dans le même BEH : Vicente P, Aouba A, Lévy-Bruhl D, Jougla E, Rey G. Spécificité des caractéristiques de la mortalité liée à la grippe lors de la pandémie de grippe A(H1N1) en 2009-2010 en France. Bull Epidémiol Hebd. 2011; (1):1-5.
Il n’a pas plus mentionné un rapport de l’INED que nous avions critiqué LA qui allait pourtant dans son sens.
Mais il n’a plus lu les articles de la Collaboration Cochrane sur l’efficacité de la vaccination anti grippale chez les personnes âgées (ICI), chez les jeunes enfants en bonne santé (LA) ou sur l’effet préventif de la vaccination des personnels en institution (ICI).
Et lui, le philosophe, aurait pu lire Tom Jefferson commentant les mesures de coercition à l’égard des professionnels de santé en Colombie Britannique.
« It is not my place to judge the policies currently underway in British Columbia, but coercion and forcing public ridicule on human beings (for example by forcing them to wear distinctive badges or clothing) is usually the practice of tyrants.« . (LA)

Le sujet de son article était passionnant et il aurait pu aborder le problème de « la » vaccination du point de vue des représentations collectives en termes de sacré/profane, en liaison également avec les autres procédures médicales (le dépistage, la prévention, le traitement) qui sont elles-mêmes sujettes à questionnement, aborder l’anthropologie, la sociologie, la philosophie des sciences, citer Illich, Jean-Pierre Dupuy, voire René Girard ou, plus prosaïquement, souligner les incroyables erreurs de communication de Bachelot and co dans une démarche qui aurait pu être gagnée d’avance, les mensonges, les approximations, les affirmations à l’emporte-pièce des autorités politiques, des agences gouvernementales dont celle, récente de Marisol Touraine, « la vaccination, ça ne se discute pas ».
Occasion manquée.

En conclusion : Misère de la philosophie vaccinale.

Continuer la lecture

Publié dans MCKEOWN THOMAS, OROBON FREDERIC, philosophie, vaccination | Commentaires fermés sur Frédéric Orobon, philosophe, « dit » la vaccination et ne s’est pas informé.

Délit d’opinion et police de la pensée

Le délit d’opinion semble être devenu, en médecine, une réalité . La preuve en est la radiation du Pr Joyeux par le conseil de l’ordre des médecins dont il dépendait. Dans le domaine de la médecine, il y a un organisme chargé de veiller à ce que les médecins appliquent des règles dites « déontologiques ». Une sorte […] Continuer la lecture

Publié dans Conseil Ordre des Médecins, Ethique, liberté, philosophie, Société | Commentaires fermés sur Délit d’opinion et police de la pensée

Être libre ?

Je crois à la liberté. Je crois que chacun de nous est libre de diriger sa vie comme il l’entend. Je crois donc que nous pouvons chacun de nous prendre les décisions qui engagent notre vie dans la direction que nous voulons qu’elle prenne. Pourtant, la phrase de Spinosa qui écrit « nous nous croyons libre […] Continuer la lecture

Publié dans Ethique, façon de vivre, indépendance, liberté, philosophie, pratique de la médecine, réflexion personnelle | Commentaires fermés sur Être libre ?

Réflexions

Bonjour Plus de 6 mois sans écrire le moindre billet. La raison ? Un blocage de mon site qui avait atteint la capacité maximale de la base de donnée. Pour régler ce problème, il fallait que je « mette les mains dans le moteur ». C’est à dire aller dans les « entrailles » informatiques de ce blog au […] Continuer la lecture

Publié dans philosophie, problématique personnelle, réflexion personnelle | Commentaires fermés sur Réflexions

Une démonstration du pouvoir causal de l’absence

Source : A Demonstration of the Causal Power of Absences – Goldschmidt – 2016 – Dialectica – Wiley Online Library Continuer la lecture

Publié dans absence, autoexplicatif, philosophie, Science | Commentaires fermés sur Une démonstration du pouvoir causal de l’absence

Un mot, un mal, des maux qui font mal.

23h27. Brouhaha des urgences bien animées du vendredi soir. Le match doit être terminé : ils arrivent tous. Les boxes sont pleins, les blouses blanches courent à droite et à gauche. Les téléphones chantent en cœur. Les dossiers « à voir » arrivent … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans care, Ethique, études, étudiant, externat, Hôpital, Langage, Litthérapeute, Litthérapie, médecin, médecine, Méthode, mots, patient, philosophie, Prendre soin, Réflexion, Santé, soin, soins, Stage, vie, Vocation | Commentaires fermés sur Un mot, un mal, des maux qui font mal.

Le manifeste des 30

Mercredi 26 août 2015, un manifeste de 30 personnalités médicales et scientifiques dénonçait le comportement non éthique du groupe pharmaceutique français SERVIER et demandait aux médecins de reconsidérer leurs partenariats avec ce groupe pharmaceutique. J’ai lu ce manifeste et analysé les 30 premiers signataires. Parmi les signataires, j’ai tout de suite « tiqué » sur la présence […] Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêt, conflits d'intérêts, Ethique, Exposition médiatique, indépendance, industrie pharmaceutique, médias, médicament, mensonges, philosophie, pratique de la médecine, Scandale, Servier, toute puissance médicale, transparence | Commentaires fermés sur Le manifeste des 30

Je vous fais un dessin ?

A l’heure où les revendications explosent à coup de « Je suis Charlie », « Je suis la fresque » et autres, et alors que j’ai voulu ne pas rentrer dans la bataille, ma patience s’est épuisée. Un besoin de défouloir s’impose. Et plutôt … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans année, CHARLIE, coup de gueule, Ethique, études, expérience, Expression, fresque, Garde, interne, JeSuis, liberté, Litthérapeute, Litthérapie, médecin, médecine, morale, Mur, OBSERVATION, patient, philosophie, Réflexion, Salle, Santé, soins, vie, Vocation | Commentaires fermés sur Je vous fais un dessin ?

Je vous fais un dessin ?

A l’heure où les revendications explosent à coup de « Je suis Charlie », « Je suis la fresque » et autres, et alors que j’ai voulu ne pas rentrer dans la bataille, ma patience s’est épuisée. Un besoin de défouloir s’impose. Et plutôt … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans année, CHARLIE, coup de gueule, Ethique, études, expérience, Expression, fresque, Garde, interne, JeSuis, liberté, Litthérapeute, Litthérapie, médecin, médecine, morale, Mur, OBSERVATION, patient, philosophie, Réflexion, Salle, Santé, soins, vie, Vocation | Commentaires fermés sur Je vous fais un dessin ?

Vers une société toujours plus inhumaine ?

Ce matin, je découvre un « fait divers » dramatique : un vieil homme de 94 ans a assassiné sa femme à coups de marteau avant de se donner la mort par défenestration. C’est ce que l’on appelle paraît-il un suicide altruiste. En effet, sa femme était atteinte de la maladie d’Alzheimer. « C’est un drame de la vieillesse » […] Continuer la lecture

Publié dans Démence, Ethique, EUTHANASIE, façon de vivre, fin de vie, mort, philosophie, pratique de la médecine, souffrance, suicide assisté, Vieillesse | Commentaires fermés sur Vers une société toujours plus inhumaine ?

Analyse des dernières positions de Mme La Ministre de la Santé ( suite)

Je reviens sur ce que Mme Marisol Touraine a dit ; «Il y a un mouvement de personnes qui refusent par principe la vaccination au nom de la liberté. La liberté s’arrête là où commence la santé publique et la sécurité de l’ensemble de la population»   Cette phrase m’a mis très mal à l’aise […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, conflits d'intérêt, Ethique, liberté, philosophie, respect, Santé publique, totalitarisme | Commentaires fermés sur Analyse des dernières positions de Mme La Ministre de la Santé ( suite)

Médical Blues

Je ne veux pas parler ici de la colère des médecins qui s’est exprimée le 30/09. Cette colère est une colère dirigée contre leurs conditions de travail, leurs charges administratives . Non je veux parler ici de la déprime qu’un médecin peut ressentir quand il essaie de soigner en ayant comme seul objectif, l’intérêt du […] Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêt, effet secondaire, Ethique, indépendance, industrie pharmaceutique, médecin, MEDECINE GENERALE, médicament, philosophie, pratique de la médecine, surmédicalisation, toute puissance médicale | Commentaires fermés sur Médical Blues

Internet ou l’expression libre ?

Bonjour J’ai créé il y a maintenant presque deux ans ce blog. Je l’ai voulu un espace d’expression qui me permet d’apporter une vision différente de la « doxa » médicale qui s’étale dans les médias traditionnels. C’est ma vision de la médecine d’aujourd’hui. Elle s’appuie sur une expérience de plus de 30 ans mais aussi sur […] Continuer la lecture

Publié dans censure, confiance, critique, croyance, Divers, Ethique, indépendance, médias, mensonges, philosophie, pratique de la médecine, respect, toute puissance médicale | Commentaires fermés sur Internet ou l’expression libre ?

A-t-on vraiment le choix ?

J’ai écouté une émission de France Culture qui a interpellé le médecin que je suis. Cette émission parlait de l’accompagnement vers la mort . Cet accompagnement avait duré 8 mois. Il a été donné peu de détail sur la maladie et le cancer responsable de la mort mais il était dit que la patiente s’était […] Continuer la lecture

Publié dans cancer, croyance, effet secondaire, efficacité, Ethique, façon de vivre, liberté, médecin, médicaments, mensonges, mort, patient, philosophie, pratique de la médecine, surmédicalisation, surtraitement, toute puissance médicale | Commentaires fermés sur A-t-on vraiment le choix ?

Martin Winkler : le « patient roi » comme il existe « l’enfant roi »

Je viens lire le dernier article de Martin Winckler : Parole de patient , éthique du soignant. Cet article m’a laissé particulièrement mal à l’aise . En effet, j’ai eu le sentiment que la description du patient ne représentait pas les patients que je rencontre, mais une frange minoritaire de ceux-ci . De plus le […] Continuer la lecture

Publié dans Ethique, médecin, patient, philosophie, pratique de la médecine, relation médecin/patient, toute puissance médicale | Commentaires fermés sur Martin Winkler : le « patient roi » comme il existe « l’enfant roi »

Cela sert-il à quelque chose ?

Avant de créer ce blog et depuis que je le tiens , je me pose la question : à quoi cela sert ? La réponse est que cela me fait du bien d’exprimer mes « colères » ; mais pas seulement …. Sur une grande plage sont venus s’échouer des millions d’étoiles de mer . Un homme […] Continuer la lecture

Publié dans façon de vivre, philosophie | Commentaires fermés sur Cela sert-il à quelque chose ?