Archives quotidiennes : 6 novembre 2017

ET VOUS ?

. . Alors voilà, elle est épuisée. Je la regarde, je l’écoute, elle parle, elle parle. Elle est débordée par sa vie. Elle n’existe plus tellement elle s’occupe des autres. La voix tremble un peu, elle s’agrippe à son sac à main, elle a deux ongles rongés, juste deux, et du maquillage asymétrique. Odeur de […] Continuer la lecture

Publié dans Anecdotes | Commentaires fermés sur ET VOUS ?

REPRISE, une confirmation pour le tolvaptan.

La semaine dernière, c’était kidney week à la Nouvelle Orléans. Je n’y suis pas allé comme je n’irai pas aux USA pendant encore une petite dizaine d’années. Heureusement, les résultats des essais majeurs présentés sont publiés en même temps. Nous … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans kidney week, Néphrologie, PKD, polykystose rénale autosomique dominante, reprise, tolvaptan | Commentaires fermés sur REPRISE, une confirmation pour le tolvaptan.

Baclofène et maladie alcoolique : l’Agence du médicament visée par une action en justice

  Bonjour « Après mille ans et plus de guerre déclarée, Les Loups firent la paix avecque les Brebis. C’était apparemment le bien des deux partis : Car, si les Loups mangeaient mainte bête égarée, Les Bergers de leur peau se faisaient maints habits (…) » 1 Il est des conflits qui ne peuvent que durer. Pour […] Continuer la lecture

Publié dans ADDICTION, alcoolisme, argent, médecine, médicament, pharmacie, Polémique, politique, soigner | Commentaires fermés sur Baclofène et maladie alcoolique : l’Agence du médicament visée par une action en justice

Nom d’un chien, cette pelade !

Des dermatologues japonais ont finalement réussi à guérir une femme qui avait perdu tous ses cheveux et ses poils en lui prodiguant simplement un conseil avisé. L’histoire, rapportée dans un article publié en ligne le 30 octobre 2017 dans la … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans Allergologie, alopecia areata, alopecia totalis, alopecia universalis, cas clinique, chauve, cheveux, chien, corticoïdes, cryothérapie, dépilation, Dermatologie, maladie auto-immune, maladie de Chron, microbiote, microbiote intestinal, pelade, pelade décalvante totale, pelade totale, pelade universelle, Photothérapie, poils, transplnation de microbiote fécal | Commentaires fermés sur Nom d’un chien, cette pelade !

Un nouveau format d’article pour mettre à disposition vos données peu ou non utilisées : Data Note

Que deviendra cette nouvelle rubrique lancée par BMC Research Notes ? Il s’agit d’une forme courte appelée « Data Notes » et la définition proposée est : « Data notes are data descriptors – no analysis or interpretation – that aim to increase data visibility and support the reuse of valuable research data. They are short (1,000 words) and therefore quick and easy… Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Un nouveau format d’article pour mettre à disposition vos données peu ou non utilisées : Data Note

Dragi Webdo n°158: mortalité et BPCO, LDL et prévention secondaire, diagnostic des coronaropathies stables, statines et diabète, sertraline et insuffisance rénale

Bonsoir! J’espère que la rentrée des nouveaux internes/chefs/assistant s’est bien passée, et que ceux qui étaient en vacances en ont bien profité! Sans plus attendre, les actualités médicales (peu d’articles et beaucoup d’images cette semaine!)
1/ Cardiovasculaire
Pour commencer, Perruche en Automne a publié un super billet sur les dyskaliémies à partir d’un article de Circulation. Je ne peux que vous inciter à le lire! On y voit l’évolution de la mortalité selon la kaliémie des patients, et que l’hypo tue plus vite que l’hyper…
Il y a bientôt un an, un premier article était en faveur des statines fortes doses en prévention secondaire et je l’avais analysé ici. Un nouvel article semble également en faveur d’une baisse plus importante du LDL en prévention secondaire pour diminuer les évènements cardiovasculaires. Les auteurs retrouvent en traçant des droites statistiques (droites de méta-régression) que plus la baisse de LDL en prévention secondaire est importante, plus les évènements cardiovasculaires sont réduits (réduction de risque relatif de 19% pour chaque baisse de 1,9mol/L). Quand on regarde les données brutes de la méta-analyse, on voit bien que les statines versus placebo, et les traitements non-statines (ezetimibe et anti PCSK-9) versus placebo diminuent le risque d’évènement cardiovasculaire 22% et 15% respectivement, sachant que les patients des études avec les traitements non-statines étaient souvent déjà sous statines. De plus, les études statines forte doses versus faible dose montre une diminution des évènements cardiovasculaires de 12%. Sur les critères secondaires que sont la mortalité globale et la mortalité cardiovasculaire, seule les traitements statine versus placebo montrent une diminution: pas de gain de mortalité dans les méta-analyses « statine forte dose versus faible dose » ou « traitements non-statine versus placebo ». Ces comparaisons en méta-analyses semblent donc dire qu’il y a un bénéfice aux traitements « faisant fortement baisser le cholestérol » sur les évènements cardiovasculaires non mortels uniquement, ces résultats étant néanmoins à prendre avec précaution car, pour chaque méta-analyse réalisé, l’hétérogénéité des études était importante (ce qui veut dire que les patients n’étaient pas franchement comparables en fait…)

Et comme toute médaille a son revers, une dernière analyse du risque diabétogène des statines a retrouvé que ces traitements augmentaient le risque relatif de diabète à 10 ans de près de 36% sans différences significative entre les statines fortes et les statines faibles (mais ces dernières étaient beaucoup moins nombreuses).
La HAS est revenue sur le diagnostic des coronaropathies stables chez des patients à risque intermédiaire. En gros, quel examen faire pour diagnostiquer une coronaropathie chez un patient asymptomatique avec des facteurs de risques cardiovasculaire? La HAS n’a pas été en mesure de classifier les examens, mais préconise une échographie d’effort ou une scintigraphie myocardique d’effort avant les test d’effort pharmacologiques. On note surtout que l’ECG d’effort, qui n’est pas un examen fonctionnel a été exclu des possibilités.
2/ Pneumologie
Une étude de la mortalité chez les patients BPCO a permis de déterminer 5 classes de patients selon leur symptômes (mMRC), leurs comorbidités (âge, IMC, antécédents de diabète et antécédents cardiovasculaires) et leurs caractéristiques spirométriques. L’algorithme montre le risque de mortalité pour chaque classe, les classes les plus graves étant les classes 1 et 4, et la classe 5 la moins grave.
3/ Psychiatrie
 La sertraline a été évaluée chez 200 patients insuffisant rénaux (DFG estimé inférieur à 60ml/min) randomisés en bras traitement et bras placebo. Bien qu’aucun ajustement posologique ne soit nécessaire en cas d’insuffisance rénale, on a le regret de voir que l’évolution de l’échelle de dépression est strictement identique chez les patients traitée et non traités, quelque soit le stade de l’insuffisance rénale, mais qu’il y avait significativement plus de troubles digestifs (nausées, diarrhée…) dans le groupe traité. Bref, la sertraline qui n’est pas un « mauvais » antidépresseur d’après les revues indépendante n’est probablement pas adaptée en cas d’insuffisance rénale, même si un manque de puissance est possible dans cette étude avec seulement 100 patients par groupe (mais une différence qui deviendrait statistiquement significative ne serait peut être pas cliniquement pertinente…)
C’est terminé, bonne soirée à tous et à la semaine prochaine!
@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans DragiWebdo, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°158: mortalité et BPCO, LDL et prévention secondaire, diagnostic des coronaropathies stables, statines et diabète, sertraline et insuffisance rénale