Archives quotidiennes : 19 septembre 2017

Stupéfiants : la condamnation exemplaire de Benoît Magimel, acteur gravement souffrant

Bonjour C’est une affaire à tous égards exemplaire rapportée à la perfection par l’Agence France Presse. Une affaire qui en dit beaucoup sur les souffrances des addictions sévères, sur la nécessaire vigilance des forces de polices, sur la sévérité de la loi et l’espoir offert, coûte que coûte, par les soignants et les prises en […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, agence france presse, argent, justice, médecine, police | Commentaires fermés sur Stupéfiants : la condamnation exemplaire de Benoît Magimel, acteur gravement souffrant

Implant contraceptif définitif : faute de clientes, le géant Bayer fait une croix sur Essure

Bonjour Essure : c’est la fin d’une étrange série à laquelle on n’aura sans doute pas tout compris 1. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonce ce 19 septembre, « avoir été informée ce jour de la décision de la société Bayer Pharma AG de mettre fin à la commercialisation du dispositif médical de stérilisation définitive […] Continuer la lecture

Publié dans argent, Gynécologie-Obstétrique, médecine, Polémique | Commentaires fermés sur Implant contraceptif définitif : faute de clientes, le géant Bayer fait une croix sur Essure

Dragi Webdo n°151: Essure, endométriose, THM, certificats de sport enfant, liraglutide, acarbose

Bonjour! Pour commencer, voici une petite infographie sur les causes de décès dans le monde à partir d’une étude du Lancet. C’est parti pour les actualités!
1/ Pharmaco-vigilance (et autres vigilances)
Essure, c’est terminé. Le laboratoire a informé de l’arrêt définitif de commercialisation. Étrangement, cet arrêt de commercialisation est valable partout dans le monde sauf aux États Unis, lieu où la polémique avait commencé…
Dans la catégorie des thérapeutiques indirectement dangereuse, une étude a évalué la mortalité des patients traités par médecines alternatives à la place de traitements conventionnels dans le cadre de cancer. Après 5,5 ans de suivi en moyenne, la mortalité par cancer était multipliée par 2,5 dans le groupe de médecine alternative pour « tout cancer » et par près de 6 lorsque les auteurs s’intéressaient au cancer du sein.


2/ Gynécologie
Le BMJ a proposé un algorithme de prise en charge de l’endométriose d’après les recommandations du NICE. Le diagnostic peut être évoqué devant des femmes (y compris avant 17 ans) avec 
– douleurs pelviennes chroniques, dysménorrhées, dyspareunies
– ou des douleurs digestives cycliques ou des symptômes urinaires cycliques.(notamment hématurie). L’examen complémentaire initial est l’échographie. Les auteurs insistent sur la prise en charge urgente en cas de désir de grossesse. Enfin, les principaux traitements sont les AINS, les traitements oestro-progestatif ou progestatif, et éventuellement les traitements de douleurs neuropathiques.
Une méta-analyse du JAMA a réévaluer les risques des traitements hormonaux substitutifs de la ménopause. La méta-analyse se veut rassurante, car avec 27 000 femme incluses, les auteurs n’ont pas retrouvé de différence de mortalité globale, de mortalité cardiovasculaire ou de mortalité liée au cancer. Cependant, le suivi moyen a été de 7 ans et demi, alors qu’il me semble qu’un recul de 10 ans de traitement était nécessaire pour voir une augmentation significative du risque de cancer (alors, il est certain que la mortalité doit encore plus difficile a mettre en évidence avec « à peine » 30 000 patientes).
Un guide de dépistage organisé du cancer du sein vient d’être actualisé et diffusé. On y parle rapidement de surdiagnostic. Une évaluation de la qualité de l’information contenue dans ce document a été effectuée par le groupe « Cancer Rose », la voici…
3/ Certificats de sport
Le HCSP a publié des recommandations concernant les certificats de sports de l’enfant. Il recommande que la délivrance du certificat ait lieu lors des visites de suivi de l’enfant, et que les examens complémentaires ne soient effectués qu’en cas de point d’appel. De même pendant l’adolescence, mais avec des examens de prévention effectués tous les 2 ans, ce qui pourrait impliquer un certificat de sport tous les 2 ans et non tous les 3 ans. Le HCSP demande également une validation d’un questionnaire (comme pour l’adulte), celui proposé à la fin de l’avis n’étant pas officiellement validé à ce jour. Concernant la pratique de l’ECG, elle « n’est pas nécessaire et laissée au libre jugement du praticien« . Il n’est effectivement pas démontré de bénéfice clair au dépistage systématique. Un ECG unique, pour dépister les syndromes rares et à risque (QT long, Brugada, WPW et autre anomalie pouvant favoriser une mort subite) serait-il plus acceptable au niveau du cout avec bénéfice clinique? Si quelqu’un a des études sur l’ECG unique chez l’enfant, les commentaires sont fait pour ça! J’en ai pas trouvé (j’ai pas cherché très activement non plus…)
Et sinon, un site a été mis en place pour les patients pour savoir si un nouveau certificat est « obligatoire »: ici.


4/ Diabétologie
Le congrès de la société européenne de diabétologie a eu lieu. Je n’ai pas vu d’études transcendantales pour les médecins généralistes. On notera quand même un essai contrôlé randomisé testant l’exenatide sur des critères de jugement cardiovasculaire. Contrairement au liraglutide, l’exenatide n’arrive pas a démontrer de bénéfice clinique sur le critère composite cardiovasculaire. En lisant l’article , on voit néanmoins un risque de mortalité global diminué (Hazard Ratio: 0,86 [0,77-0,97]), mais les auteurs ont été parfaitement honnêtes: compte tenu du plan d’analyse et du nombre d’analyses, ils ont jugé que la différence ne devait pas être considérée comme significative. La piste est donc quand même intéressante et doit pousser à comprendre cette différence alors que la mortalité cardiovasculaire ne peut expliquer à elle seule cette différence.
Enfin, l’acarbose a fait l’objet d’un essai contrôlé randomisé chez des patients chinois avec hyperglycémie modérée à jeun (intolérance au glucose). Après 5 ans de suivi, les auteurs ont retrouvé une diminution de l’incidence des diabètes dans le groupe traité par rapport au groupe placebo, mais aucune différence en terme d’évènements cardiovasculaire. Pour mémoire, l’acarbose n’avait pas non plus démontré d’efficacité chez les patients diabétique sur des critères cliniques.
C’est fini pour ce billet! Mon emploi du temps se chargeant de plus en plus, il y aura certainement de plus en plus de fluctuation dans les délais de publication des Dragi Webdo, mais il n’est pas encore prévu que cette chronique s’arrête. 
A très bientôt!
@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans DragiWebdo, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°151: Essure, endométriose, THM, certificats de sport enfant, liraglutide, acarbose

« Pilules de 3ème et 4ème générations » : quatre ans après l’affaire est classée par le parquet

Bonjour « Alerte sur la pilule ». Le 14 décembre 2012, la Une du Monde lançait l’affaire : l’histoire de Marion Larat, jeune étudiante promise à victime d’un AVC massif imputé à la prise d’une pilule contraceptive : « C’ est une première en France que cette plainte au pénal contre une pilule contraceptive. Une jeune femme lourdement handicapée, […] Continuer la lecture

Publié dans Gynécologie-Obstétrique, le Monde, médecine, médicament, pharmacie, Polémique, politique, Slate.fr | Commentaires fermés sur « Pilules de 3ème et 4ème générations » : quatre ans après l’affaire est classée par le parquet

Quand le patient joue du saxophone pendant son opération du cerveau

L’histoire est celle d’un musicien américain de 26 ans, saxophoniste et professeur de musique, présentant une tumeur cérébrale située à proximité immédiate du gyrus temporal supérieur droit, région du cerveau spécialisée dans le traitement des informations musicales. Elle est relatée … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans amusie, aphasie, cas clinique, cerveau, chirurgie éveillée du cerveau, compositeur, épilepsie, gliom de bas grade, gliome, gliome diffus de bas grade, Imagerie médicale, Jean Langlais, Langage, musicien, musique, Neurochirurgie, Neurologie, neurooncologie, Neuropsychologie, Neurosciences, parole, Schebalin, Shebalin, stimulation électrique corticale, tumeur cérébrale, Vissarion Schebalin | Commentaires fermés sur Quand le patient joue du saxophone pendant son opération du cerveau

Lévothyrox, la suite….. La ministre de la santé

Je voudrais pour faire suite à mes billets précédents revenir sur l’interview du 15 septembre 2017 sur l’antenne de France Inter, du Pr Agnes BUZYN ministre de la santé : « J’ai reçu l’association des malades, la semaine dernière, vendredi dernier très exactement, je leur ai dit que nous mettions tout en œuvre pour qu’il y […] Continuer la lecture

Publié dans Autorités médicales, autorités sanitaires, croyance, effets secondaires, ignorance, INCa, indépendance, médicaments, pharmacovigilance, pratique de la médecine, Santé publique, Société, transparence | Commentaires fermés sur Lévothyrox, la suite….. La ministre de la santé

Lévothyrox, la suite….. La ministre de la santé

Je voudrais pour faire suite à mes billets précédents revenir sur l’interview du 15 septembre 2017 sur l’antenne de France Inter, du Pr Agnes BUZYN ministre de la santé : « J’ai reçu l’association des malades, la semaine dernière, vendredi dernier très exactement, je leur ai dit que nous mettions tout en œuvre pour qu’il y […] Continuer la lecture

Publié dans Autorités médicales, autorités sanitaires, croyance, effets secondaires, ignorance, INCa, indépendance, médicaments, pharmacovigilance, pratique de la médecine, Santé publique, Société, transparence | Commentaires fermés sur Lévothyrox, la suite….. La ministre de la santé

JAMA publie sa politique de corrections des articles avec un éditorial « To err is human, to correct is divine »

Un éditorial du 5 septembre 2017 dans le JAMA est bienvenu avec un titre amusant : Correcting the medical literature: « To err is human, to correct is divine ». Ce titre fait référence à un ouvrage américain de l’année 2000 (National Academies Press) qui a marqué la développement de la qualité en santé (To err is human. Building a safer health… Continuer la lecture

Publié dans Recommandations, Rétractation | Commentaires fermés sur JAMA publie sa politique de corrections des articles avec un éditorial « To err is human, to correct is divine »