Archives quotidiennes : 3 septembre 2017

Dragi Webdo n°149: Lombalgie (reco us), asthme, inflammation et risque cardiovasculaire, metformine

Bonjour, après le DragiWebdo très en retard de jeudi dernier (pour ceux qui l’ont raté, il est ici), je vais essayer de reprendre des bonnes habitudes! Celui-ci sera beaucoup plus court (mais si…), avec quelques articles du congrès de l’ESC (encore), des articles de cet été et certains de cette semaine. Bonne lecture!
1/ Cardiovasculaire
D’abord, il y a cette étude du JAMA qui retrouve que les étudiants en médecins ne savent pas bien prendre la tension artérielle. Dans cette étude, seule 1 étudiant sur 159 a effectué correctement les 11 items recherché. La moitié des étudiants savaient néanmoins, bien: prendre un brassard adapté, le placer correctement, soutenir le bras, demander de ne pas parler, et décroiser les jambes du patient. Les autres critères, pour info: faire patiente au repos le patient pendant 5 minutes, vérifier que les pieds du patients soient à plat au sol, demander au patient de ne pas utiliser son téléphone portable ou de ne pas lire, vérifier au 2 bras, noter le bras avec la tension la plus élever et expliquer à quel bras la tension devrait être mesurée ultérieurement. C’est intéressant, mais considérant l’intérêt des mesures en cabinet, il faudrait mieux voir si les étudiants savent expliquer les automesures. Mais d’une part, cela prend du temps de consultation d’expliquer les 11 points au patient; et d’autre part (et surtout), un patient retenant moins de 50% des informations données en consultation (ou quelque chose comme ça), ne faudrait-il pas se concentrer sur 3-4 consignes importantes plutôt qu’une liste aussi longue…
L’Idarucizumab est un des antidotes du Dabigatran. Son efficacité a été testée sur des patients ayant un saignement non contrôlée ou devant subit une intervention urgence. L’inhibition complète de l’AOD a été obtenue entre 1h30 et 2h30 après le début du traitement. L’étude n’est pas comparative, mais pour mémoire, avec les AVK on cherche à avoir un INR < 1,5 en 30 minutes… 
Un des articles du congrès de cardio qui a fait parlé de lui concernait l’étude CANTOS qui suscite en moi des questions. Il concerne peu les généraliste car il randomisait des patients avec coronaropathie et une CRP-hs > 2mg/L pour un traitement par canakinumab, un anti corps anti-inflammatoire, ou placebo. Le traitement anti-inflammatoire a réduit significativement la survenue des évènements cardiovasculaires (sans effet sur la mortalité). Ainsi, je me pose la question, de pourquoi est ce que les AINS augmentent le risque cardiovasculaire, alors que l’inhibition de l’interleukine 1 par le canakinumab induit une inhibition des COX comme le font les AINS… Au passage l’interleukine 1 inhibée ne stimulera plus l’interleukine 6 qui est censé permettre la différenciation des lymphocytes naïfs en lymphocytes TCD4+ (et pour mémoire, on voit bien dans les infections par VIH que ne pas avoir de LTCD4+, c’est pas terrible…) Tout cela pour dire qu’un suivi de 4 ans seulement me laisse dubitatif sur les bénéfices et risques du traitement.
2/ Pneumologie
Chez les patients asthmatique sévères avec une bithérapie par bêta2 mimétiques de longue durée d’action et corticostéroïdes inhalés toujours non contrôlés, il semblerait que l’ajout d’azithromycine (comme pour la BPCO), 3 fois par semaine, réduise de 40% la survenue d’exacerbation (environ une de moins par an). Dans cet essai contrôlé randomisé, il a été également retrouvé une amélioration significative de la qualité de vie des patients asthmatiques traités. Cette possibilité thérapeutique n’était pas évoquée dans les dernières recos de la SPLF.
En parallèle, le JAMA a publié une revue de la littérature sur la prise en charge de l’asthme. Les prises en charges proposées sont proches de celles de la SPLF. A noter le joli tableau récapitulatif des doses standard, du bénéfice prouvé du traitement et des effets indésirables des molécules:

3/ Rhumatologie
Le collège de médecine américain a publié des recommandations de prise en charge de la lombalgie aigue. Pour les lombalgies aigues, les auteurs recommandent de la kiné, de l’acuponcture, des massages et des moyens fournissant de la chaleur cutanée en première intention. Le traitement médicamenteux recommandé, si nécessaire seulement comporte des AINS et des myorelaxants (bouh!). Pour les lombalgies chroniques, ils insistent surtout sur les mesures non-médicamenteuses et sur le fait d’éviter les morphiniques au long cours.

4/ Diabétologie
Une nouvelle méta-analyse sur l’efficacité de la metformine a été publiée, dans Diabetlogia. Cependant, cette fois encore, ce traitement n’arrive pas à prouver qu’il permet de diminuer la mortalité globale, cardiovasculaire, le nombre d’infarctus ou d’AVC chez les patients traités.
Merci aux lecteurs réguliers pour votre assiduité et bienvenue aux nouveau lecteurs qui découvrent le blog! Vous pouvez vous abonner pour ne manquer aucun billet en notant votre mail à l’emplacement prévu en haut à droite de la page! (Et n’oubliez pas de valider l’inscription grâce au mail automatique que vous recevez!)
A bientôt
@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans DragiWebdo, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°149: Lombalgie (reco us), asthme, inflammation et risque cardiovasculaire, metformine

Sacré Jacques…

J’ai fait exploser mon nombre de RT et de j’aime sur Twitter grâce au tweet suivant: La nuit de la mort de Lady-Di.Sacré Jacques… pic.twitter.com/3F8XDEuecf — Jean-Marie Vailloud (@grangeblanche) August 27, 2017 Quand j’obtiens 30 RT sur un article de Grange Blanche, c’est l’extase, là évidemment, ça dépasse tout… En définitive, ce qui fait le …

Poursuivre la lecture « Sacré Jacques… »

Continuer la lecture

Publié dans Divers et variés | Commentaires fermés sur Sacré Jacques…

RESCAPÉ (LEM 1031)

Commentaires fermés sur RESCAPÉ (LEM 1031)

Le ministre de l’Education nationale ne peut pas rester muet : laissera-t-il fumer dans les lycées ?

  Bonjour C’est la rentrée, qui nous fait songer à l’une des polémiques les plus absurdes de l’an passé. Une polémique sanitaire et politique. Où l’on voyait des proviseurs et de hauts responsables de l’éducation nationale réclamer que des lycéens puissent fumer dans les enceintes scolaires : « Ubu est roi : les directeurs des collèges et […] Continuer la lecture

Publié dans ADDICTION, Éducation, lemondedutabac.com, médecine, Polémique, politique, Slate.fr, tabagisme | Commentaires fermés sur Le ministre de l’Education nationale ne peut pas rester muet : laissera-t-il fumer dans les lycées ?