Archives mensuelles : mars 2017

Un enfant médicalisé. Histoire de consultation 197.

Distribution des cigarettes à l’hôpital
Madame A, 32 ans, accompagne son petit B, trois ans et trois mois qui fréquente la classe des petits en maternelle.

La maman : « J’ai plusieurs choses à vous demander. »

Je connais le petit B pour deux choses : trois otites moyennes aiguës pour lesquelles j’ai dû me battre pour ne pas prescrire d’antibiotiques ; deux épisodes de bronchite sifflante, i.e. bronchiolite, dont la deuxième a conduit l’enfant aux urgences où le diagnostic d’asthme a été porté, où une consultation chez un pédiatre (le genre qui consulte en ville et à l’hôpital) a conduit à la prescription de flixotide (1) et de ventoline au masque (sans compter les séances de kinésithérapie dont on connaît l’inutilité, voir LA).
Les parents de B sont des gens charmants, ouverts, attentifs, et c’est leur premier enfant. Le papa est agent de sécurité et la maman est vendeuse de prêt à porter dans une enseigne bon marché.
Les plusieurs choses de la maman : 
Premièrement (elle a un petit papier) :  » La maîtresse voudrait qu’il voie une orthophoniste et j’ai réussi à en trouver une qui peut recevoir B. Il me faut donc une prescription (elle lit son papier : ) ‘Demande de bilan orthophonique avec séances si nécessaire’. »
Deuxièmement :  » La maîtresse trouve qu’il devrait consulter un neurologue et un psychologue car il est agité et qu’il ne peut se concentrer en classe. Y a pas des médicaments pour ça ? »
Troisièmement : vérifier son oreille droite.
Quatrièmement : la maman veut que je prescrive des semelles orthopédiques (elle est déjà allée voir le podologue).
Je commence par le point 3 pour me calmer : les tympans paraissent parfaits, la voix chuchotée est comprise mais surtout il a eu un audiogramme il y a 2 mois après passage chez un ORL de ville.
L’enfant se laisse faire sans crainte et sans appréhension. Sa participation est parfaite.
Le point quatre est plus complexe car il faut que je rappelle, non sans avoir examiné l’enfant dans les normes, cent et cent fois, combien les semelles orthopédiques ne servent à rien pour ce pied valgus d’une extrême banalité. La maman est surprise et furieuse quand elle réalise que je ne prescrirai pas de semelles orthopédiques (2).
L’interrogatoire de la maman renseigne que B n’a pas fait de crise d' »asthme » depuis trois mois, c’est à dire depuis la dernière fois où il a vu le pédiatre… « Mais il prend le flixotide » ajoute la maman. Effectivement. C’est toujours le même problème : est-ce le flixotide qui a arrêté les crises ou sont-ce des crises qui ne se seraient jamais reproduites ? Personne n’en sait rien. Mais le flixotide n’est pas anodin.
Il existe effectivement des difficultés de prononciation chez cet enfant.
Je pose des questions à B pour connaître son niveau de développement (chose que je n’avais pas faite auparavant, me fiant à mon sens clinique). Je m’inspire discrètement de ce document : ICI. Tout est OK. Je l’interroge sur les couleurs primaires (c’est un de mes dadas) : aucune hésitation.
Bon.

Nous parlons orthophonie : je lui explique ce que j’en sais (j’en ai déjà parlé LA) et je pense à ce que racontent les orthophonistes sur ce qui se passe à l’école (j’ajoute que les orthophonistes parlent surtout de la méthode d’apprentissage de la lecture qui a) leur font sortir les yeux de la tête et B) leur font douter du QI des inspecteurs de l’Education nationale mais c) ils ferment leur gueule car ils n’ont rien à gagner dans cette polémique sinon que leurs syndicats ont passé un pacte avec ceux de l’Education nationale pour ne rien dire ; j’en ai aussi parlé ICI à propos d’une si charmante patiente… une de mes patientes « favorites » que je ne vois plus car elle était de passage à Mantes, la vie est si mal faite…). Le sites spécialisés conseillent le bilan orthophonique dès le plus jeune âge, je n’en ai encore trouvé aucun qui parle d’orthophonie in utero mais nul doute qu’à l’impossible nul n’étant tenu le progrès de l’accès à la santé étant infini, il arrivera que des foetophoniatres se rencontrent dans les couloirs des maternités au même titre que des ostéopathes ou des fabriquants de casques pour plagiocéphalie, et donc, va pour l’orthophonie (ICI).

La maman : « Pourquoi avez-vous levé les yeux au ciel quand j’ai parlé de l’orthophoniste et du neurologue ? »
Elle a raison : mon non verbal est dramatique.
Moi : « Parce que je trouve qu’il est petit et qu’il faut prendre son temps. »
La maman :  » Il est intenable en classe. – Que fait-il ? – La maîtresse dit qu’il ne participe pas. Je vais vous donner un exemple, quand elle lit une histoire devant la classe il se lève, se promène et cela dérange tout le monde. »
Hum. 
Moi :  » Et à la maison ? Il écoute quand vous lui lisez une histoire ? – Oui. Le soir, et il s’endort après. Mais il est dur. Il nous épuise. – Est-ce qu’il était comme cela à la crèche ? – Non, il était sage, il ne bougeait pas (3). – Vous expliquez cela comment ? »
La maman me regarde comme si j’étais un idiot absolu. Elle continue : « A la crèche les enfants jouent alors qu’à l’école on leur fait faire des exercices… Eh bien, B perturbe les exercices et surtout il ne les fait pas… »
Je pense en moi-même : faire des exercices en petite section de maternelle n’est pas choquant mais cette formulation me choque quand même.
Je pose une question sotte : « Il y a combien d’élèves dans la classe ? – Ils sont 32. » Cette fois je lève les yeux au ciel. 
(Je rappelle que cet enfant est scolarisé au Val Fourré, l’ex plus grande ZUP d’Europe (je ne sais qui l’a détrônée), en ZEP, et que 32 élèves de trois ans dans une petite section, c’est intenable. Ici, environ un tiers des enfants proviennent de familles où le français n’est pas la langue maternelle des parents et où le français ne leur a même pas été appris à la maison !). (4)
La maman : « Je comprends que la maîtresse soit débordée et B la gêne vraiment. Pour les exercices. C’est tellement important. »
La maman commence sérieusement à m’énerver avec les exercices.
Mais je comprends que la maîtresse soit à bout.

D’ailleurs, la maman ajoute : « La directrice est d’accord. » Tu parles…

Voulez-vous (que ceux dont la femme, le fils ou la grand-mère sont, ont été ou seront instituteur.e.s (5), ce qui est mon cas entre parenthèses, s’arrêtent là : ils vont lire des horreurs) que nous parlions du  massacre pédagogique à l’usage des classes populaires ? Je rappelle ce que j’ai écrit : Les intégristes meirieuistes (cela rime avec les bourdieuistes mais pas avec les redoutables foucaldiens) considèrent que la méthode syllabique est une « violence symbolique » exercée à l’égard de l’enfant et « une négation de son droit fondamental à être le sujet de son propre apprentissage » (JC Michéa citant Philippe Meirieu et Charlotte Nordmann, une tenante du pédagogisme et, par assimilation rapide, du néo libéralisme capitaliste qui veut de la flexibilité à tout prix et qui approuve que les enfants, on ne dit plus élèves, n’apprennent plus mais « apprennent à apprendre »…).

Je me calme.

Mais il est normal que la directrice défende l’institution où il y a 32 élèves par classe…

Toutes les interprétations sont possibles.
Cet enfant n’est pas « en avance » mais il ne me paraît pas être en danger.
Je rédige une ordonnance de « Bilan orthophonique avec séances si nécessaire ».
Je ne prescris pas de semelles orthopédiques
Je ne represcris pas de flixotide.
Je raconte une histoire d’Allan sur les enfants turbulents. Pour rassurer.

J’ai droit à un grand sourire de l’enfant et de la maman (qui n’en pense pas moins).

Commentaire :
Les consultations de médecine générale sont une merveille.
J’en profite pour faire un clin d’oeil à Michel Arnould qui est un amoureux de cette complexité indescriptible de la médecine générale (et je m’étonne qu’il n’y ait pas plus de philosophes, de sociologues, d’anthropologues, d’analystes qui s’intéressent à cette matière exceptionnelle).
Mais, et il y a un mais, comment ne pas comprendre pourquoi de jeunes médecins généralistes, fussent-ils formés par mes correspondants estimables enseignants de médecine générale que je rencontre ici ou là, ne soient pas terrorisés à l’idée de devoir aborder autant de sujets dans une seule consultation d’un gros quart d’heure ?

Sur médicalisation.
Ce terme est sans doute impropre car il pourrait avaliser l’idée que la médicalisation pourrait être acceptable. Il vaut mieux parler de médicalisation de la vie ou de la société mais j’aime plus la formulation d’Illich : la médicalisation de la santé. Il faut dire que ce gamin a droit à (par ordre alphabétique) : asthme, flixotide, kinésithérapeute, médecin généraliste, neurologue, ORL, orthophoniste, pédiatre, podologue, psychologue, … Nul doute qu’il aura droit à de l’orthodontie, et cetera…
Notes.

(1) Le flixotide, alias fluticasone des Laboratoires GlaxoSmithKline, est devenu le pain et le beurre des pédiatres et autres pneumopédiatres (et donc des médecins généralistes « suiveurs » des prescriptions des maîtres) et il est étonnant que les marketeurs n’aient pas pensé à faire un combo en pharmacie lait de croissance/flixotide (oxymoron)… C’est peut-être déjà le cas. Toujours est-il que le disease mongering sur l’asthme des petits est assez gratiné : toujours la même façon de procéder : les MG passent à côté du diagnostic, ces crétins finis, et les pédiatres remettent l’enfant dans le droit chemin. Comme toujours en médecine, et il suffit de regarder les ordonnances et le suivi annexe de ces enfants (soumis le plus souvent à la terreur kinésithérapeutique) sans compter le pau d’attention aux conditions environnementales, les patients les plus graves sont mal traités et les patients « légers » sont trop traités (mais c’est là qu’est le chiffre d’affaires, coco).
(2) Un de mes amis médecin m’a dit ceci : « Mon fils est podologue. Il y a plusieurs écoles qui racontent des trucs différents. C’est le bordel. Grosso modo, chez l’enfant, et en de rares cas, cela n’est pas à prescrire » (voir ICI par exemple). La podologie n’est pas l’égale de l’ostéopathie mais…
(3) Il y a, grosso modo, deux types d’enfants en classe : les sages qui ne bougent pas et les speeds que l’on n’arrête pas. Les sages qui ne bougent pas sont les bons élèves et les autres sont à la fois casse-pieds et l’honneur de la famille (quand ce sont des garçons). Un enfant speed, un enfant qui touche à tout, qui renverse tout, qui casse tout, n’est pas un épouvantable sale gosse mais un enfant qui montre sa personnalité et tout le monde sait que pour réussir il faut être motivé, compétitif, marcher sur les autres, les empêcher de s’exprimer, les écraser… Il n’y a qu’à regarder les émissions de télé réalité pour constater que les héros sont ceux qui ont une grande gueule, qui poussent des cris, qui hystérisent leur moi, qui narcissisent leur ego, qui s’imposent. On n’aime pas les timides, les introvertis, les polis, les qui font des bonnes manières.
(4) On comprend aisément qu’une institutrice de maternelle, jeune, je me suis renseigné, ne veuille voir qu’une tête… et ait besoin de calme dans sa classe. On est donc dans cette aporie idéologique des pédagogistes de l’Education nationale, vouloir que les enfants s’expriment et qu’ils ne s’expriment pas.
(5) La novlang ne « marche pas » pour instituteur.e.s, cela marcherait-il pour institutrices ? Pas mieux. Mais la novlang épicène est savoureuse : instituteurE existe peut-être. Il faut dire professeurE des écoles en maternelle.

Continuer la lecture

Publié dans CONSULTATION, FLIXOTIDE, médicalisation, orthophonie, SEMELLES ORTHOPEDIQUES, SUR MEDICALISATION | Commentaires fermés sur Un enfant médicalisé. Histoire de consultation 197.

Une fraude en Chine, quelques patients de moins, et un produit ne sauve plus de vies.

Allez chercher du pop-corn. Un de mes lecteurs m’a fait connaître une histoire d’essai clinique assez étonnante. Tout commence dans un site mystérieux en Chine, le site 1200… Bon, vous n’allez pas me lire sans rien faire, comme on écoute un conteur, je vais vous faire travailler un peu. Vous devez (re)lire l’étude ARISTOTLE publiée … Continuer à lire … « Une fraude en Chine, quelques patients de moins, et un produit ne sauve plus de vies. » Continuer la lecture

Publié dans médecine, NOUVEAUX ANTICOAGULANTS, statistiques | Commentaires fermés sur Une fraude en Chine, quelques patients de moins, et un produit ne sauve plus de vies.

Hépatite C : s’approcherait-on enfin du début de la fin du rationnement des médicaments ?

  Bonjour Il faut parfois attendre la fin d’un règne pour, enfin, percevoir des lueurs d’espoir. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, vient de faire savoir qu’elle avait obtenu « une baisse de prix importante » des traitements innovants contre l’hépatite C. A sa demande le Comité économique des produits de santé (CEPS) […] Continuer la lecture

Publié dans argent, Ethique, médecine, médicament, politique | Commentaires fermés sur Hépatite C : s’approcherait-on enfin du début de la fin du rationnement des médicaments ?

Automédication, livre du Professeur Jean-Paul Giroud

Le livre « Automédiction, le guide expert » vient de paraître. Il est disponible en librairie au prix de 19,9 euros. Il fait suite à un précédent livre du Professeur Giroud, « Médicaments sans ordonnance », épuisé. Le nouveau livre « Automédication » a été totalement

Continuer la lecture

Publié dans Opinions | Commentaires fermés sur Automédication, livre du Professeur Jean-Paul Giroud

Cancérologie : vers moins de biopsies

Je suis déjà intervenu dans Pharmacorama à propos des biopsies si fréquemment pratiquées en cancérologie pour évoquer le danger de dissémination des cellules cancéreuses qu’elles pourraient provoquer. Je ne vais pas répéter ce que j’ai déjà dit et j’invite le lecteur

Continuer la lecture

Publié dans Opinions | Commentaires fermés sur Cancérologie : vers moins de biopsies

Safinamide, Xadago*, un nouvel antiparkinsonien, un IMAO B

Le safinamide est un inhibiteur de la mono-oxydase B, un IMAO de type B qui a obtenu l’autorisation de commercialisation, AMM, en Europe en 2015, voir avis de la HAS, et aux USA en 2017, voir communiqué de la FDA,

Continuer la lecture

Publié dans Nouveaux médicaments | Commentaires fermés sur Safinamide, Xadago*, un nouvel antiparkinsonien, un IMAO B

Effets indésirables cardiovasculaires des AINS.

Les AINS sont des anti-inflamatoires non stéroïdiens. On sait qu’ils peuvent augmenter le risque d’accidents cardiovasculaires. Cette note donne 2 exemples d’effets indésirables particuliers. Une étude publiée dans European Heart Journal-Cardiovascular Pharmacology de mars 2017 compare le risque d’arrêt cardiaque

Continuer la lecture

Publié dans Lu pour vous | Commentaires fermés sur Effets indésirables cardiovasculaires des AINS.

Valbénazine et dyskinésies tardives

La valbénazine, analogue de la tétrabénazine, est un produit en cours d’étude. L’American Journal of Psychiatry publie, online le 21 mars 2017, les résultats d’un essai thérapeutique, phase 3, de la valbénazine dans le traitement des dyskénésies tardives induites par les

Continuer la lecture

Publié dans Nouveaux médicaments | Commentaires fermés sur Valbénazine et dyskinésies tardives

Inhibiteurs de la sécrétion gastrique et infection par Clostridium difficile

J’ai déjà attiré à plusieurs reprises l’attention sur les effets indésirables des inhiteurs de la sécrétion gastrique, notamment les inhibiteurs de la pompe à protons, les « -prazole » (les autres inhibiteurs étant les anti-histaminiques H2). Voir ce lien. Une méta-analyse publiée

Continuer la lecture

Publié dans Lu pour vous | Commentaires fermés sur Inhibiteurs de la sécrétion gastrique et infection par Clostridium difficile

Emmanuel Macron fait marche arrière après quelques confusions sur les vaccinations

Bonjour Comment marcher trop vite sans se perdre ? Il y a quelques heures un lecteur de ce blog nous incitait à de nous pencher sur un billet de Libé. Notre confrère Eric Favereau s’y interrogeait sur une (nouvelle) étrange sortie d’Emmanuel Macron. Avant le rectificatif sur l’affaire de « l’île de Guyane » il y a avait […] Continuer la lecture

Publié dans libération, médecine, Polémique, politique, vaccinations | Commentaires fermés sur Emmanuel Macron fait marche arrière après quelques confusions sur les vaccinations

Étiquette

Entre deux tartines de marmelade d’orange sur tranche de pain des sportifs (hier, on a redit la valeur nutritionnelle des noix/noisettes/amandes), je suis tombé sur cet article sympa de Medscape. Le contexte est très américain, mais la réflexion est intéressante. Passons rapidement sur la relation médecin/patient, car il me semble qu’en France très peu de … Continuer à lire … « Étiquette » Continuer la lecture

Publié dans médecine | Commentaires fermés sur Étiquette

Les facteurs environnementaux ont une influence sur des fraudeurs et chercheurs engagés dans des pratiques douteuses

Article court (3,5 pages) mais percutant dans la rubrique ‘Science et Société’ de la revue EMBO reports. Ecrit par des chercheurs d’une division d’éthique médicale de New York, le titre est ‘Improving research misconduct policies’, avec pour sous-titre ‘Evidence from social psychology could inform better policies to prevent misconduct in research’. La thèse des auteurs est de dire que les… Continuer la lecture

Publié dans Ethique, Intégrité scientifique | Commentaires fermés sur Les facteurs environnementaux ont une influence sur des fraudeurs et chercheurs engagés dans des pratiques douteuses

La Fondation Jérôme-Lejeune mérite-t-elle toujours d’être reconnue «d’utilité publique» ?

  Bonjour Une forme de violence médiatique s’exprime aujourd’hui dans le sillage du politique. Fait sans précédent (ou presque) elle atteint, en France, les sphères scientifiques et éthiques. Dans une tribune publié aujourd’hui par Le Monde, cent quarante-six médecins et chercheurs 1 (dont une trentaine d’académiciens et de professeurs au Collège de France, et plusieurs présidents […] Continuer la lecture

Publié dans Esprit, Ethique, justice, La Croix, Le Figaro, le Monde, libération, médecine, politique | Commentaires fermés sur La Fondation Jérôme-Lejeune mérite-t-elle toujours d’être reconnue «d’utilité publique» ?

Franco-amérindiens, chapeau CO Exmed

 Franco-amérindiens, chapeau


   La population du seul département français de l’immense continent américain nous donne une belle leçon. Celle de savoir manifester, toutes catégories confondues, la volonté d’exercer elle même son pouvoir sur son avenir. Refus net, et sans aucune violence (ce qui est remarquable) de toutes les inégalités dont elle est victime dans sa vie quotidienne. La santé est en bonne position. Refus aussi de tout prétendu dialogue sur des plans ou des mesures concoctées par des hauts fonctionnaires et des hommes politiques totalement débranchés de tout ce qui peut se passer hors de Paris. Tous ces gens ne réclament qu’une chose, me semble-t-il, c’est qu’on leur donne le pouvoir de mener dignement leur barque. L’antique tradition amérindienne dont est issue la Guyane parle. Dans le tohu-bohu électoral actuel, elle est la seule voix pour définir ce que nous voulons fondamentalement : ne plus être traités comme des quantités négligeables. Auraient-ils mis en action ce que propose le livre présenté dans la LEM 1008 ?    www.exmed.org/archives17/circu1008.html
Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 31 mars – 2 avril 2017  www.exmed.org Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Franco-amérindiens, chapeau CO Exmed

Une pile dans le vagin pendant 6 ans

C’est un cas clinique exceptionnel que rapportent des pédiatres émiratis et italiens dans le numéro de février du Journal of Pediatric and Adolescent Gynecology. Une adolescente de 13 ans a gardé pendant plus de six ans une pile bouton dans … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans GYNECOLOGIE, médecine, obstétrique, Pédiatrie, Science, sexologie | Commentaires fermés sur Une pile dans le vagin pendant 6 ans

Cigarette électronique : la leçon anti-tabac faite à la France par la Nouvelle Zélande

  Bonjour On verra ici l’homologue ministérielle néo-zélandaise de Marisol Touraine annoncer ce qui, en France, demeure de l’ordre de l’impensable : « E-cigarettes will be legalised: Government ». C’est fait : la Nouvelle Zélande a décidé d’user du levier du vapotage pour abaisser le taux de tabagisme, réduire ses méfaits et sauver des vies. Nicky Wagner, ministre-adjoint à […] Continuer la lecture

Publié dans médecine, politique, tabagisme, Vapolitique | Commentaires fermés sur Cigarette électronique : la leçon anti-tabac faite à la France par la Nouvelle Zélande

PubMed : faire apparaître les conflits d’intérêts en bas des résumés ! Qu’en penser ? Progrès ou enfumage

Dans son bulletin de mars-avril 2017, PubMed annonce que les conflits d’intérêts apparaîtront en bas des résumés, quand ces déclarations existent dans les articles. Est-ce un progrès ? Il existe des données suggérant que le simple fait de déclarer des liens d’intérêts diminue la crédibilité des articles. Déclarer les liens est important, voire obligatoire, mais encore faudrait-il que les revues… Continuer la lecture

Publié dans conflits d'intérêts, Recherche documentaire | Commentaires fermés sur PubMed : faire apparaître les conflits d’intérêts en bas des résumés ! Qu’en penser ? Progrès ou enfumage

«La Cigarette du Buraliste» : une profession satisfaite , Marisol Touraine garde le silence

  Bonjour Eventée à dessein dans la nuit l’affaire s’est confirmée dans la journée : le gouvernement français a donné sa bénédiction à une nouvelle marque de cigarettes qui ne sera vendue qu’en France par les buralistes français. Elle s’appellera « La Cigarette du Buraliste ». LCB. Slogan trouvé: « Demandez LCB, la cigarette du vrai fumeur français ! » Le […] Continuer la lecture

Publié dans argent, lemondedutabac.com, médecine, politique, tabagisme | Commentaires fermés sur «La Cigarette du Buraliste» : une profession satisfaite , Marisol Touraine garde le silence

Poursuite de mon DIU de réadaptation à Tours (2)

La semaine s’écoule tranquillement et j’aime de plus en plus cette ville. J’en viendrais presque à la comparer à l’incomparable Lyon. Je la traverse matin et soir en variant les itinéraires pour aller suivre les cours de DIU. Voici quelques photos glanées ça et là. Les hôtels particuliers du Boulevard Beranger. On s’imagine volontiers que … Continuer à lire … « Poursuite de mon DIU de réadaptation à Tours (2) » Continuer la lecture

Publié dans Ma vie quotidienne, médecine | Commentaires fermés sur Poursuite de mon DIU de réadaptation à Tours (2)

Une portée du soin

En médecine, les choses changent. Encore trop doucement, trop lentement, trop discrètement, mais c’est peut-être le début, le vent qui se lève, les prémisses d’un raz-de-marée salvateur. L’océan de la formation est de plus en plus traversé par des voiliers … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans amour, année, Apprentissage, DFASM, Ethique, études, étudiant, expérience, externat, Hôpital, infirmier, Litthérapeute, Litthérapie, médecin, médecine, Méthode, musique, OBSERVATION, patient, personnel, piano, poésie, Réflexion, relation, relation soignant-soigné, Santé, soins, Stage, technique, vie, Vocation | Commentaires fermés sur Une portée du soin

Cerveau connecté : un malade tétraplégique peut mobiliser son bras par la pensée .

Bonjour Pour les spécialistes, tout vient d’être expliqué dans The Lancet : « Restoration of reaching and grasping movements through brain-controlled muscle stimulation in a person with tetraplegia: a proof-of-concept demonstration ». « A notre connaissance, c’est le premier exemple au monde d’une personne atteinte d’une paralysie totale » utilisant directement la pensée pour déplacer le bras et la main et […] Continuer la lecture

Publié dans agence france presse, médecine, Neurosciences, The Lancet | Commentaires fermés sur Cerveau connecté : un malade tétraplégique peut mobiliser son bras par la pensée .

Véridique : le gouvernement français donne sa bénédiction à «La Cigarette du Buraliste»

  Bonjour Le secret est enfin éventé. Tout vient d’être opportunément révélé par Le Figaro (Ivan Letessier) « Les buralistes lancent leurs propres cigarettes »  ainsi que sur RTL (Martial You). Où l’on découvre que derrière l’affichage officiel d’un « Programme de réduction du tabagisme » le gouvernement français ne veut mener aucune véritable politique pour contrer la dynamique […] Continuer la lecture

Publié dans argent, Le Figaro, lemondedutabac.com, médecine, politique, RTL, tabagisme | Commentaires fermés sur Véridique : le gouvernement français donne sa bénédiction à «La Cigarette du Buraliste»

Demi-vie

Dans mes pérégrinations, je croise de plus en plus souvent le triste spectacle d’une pharmacie transformée qu’en autre chose qu’un lieu de soin, en marchand de fringues le plus souvent. Je n’ai pas de penchant particulier pour les pharmacies mortes, mais leur nombre croissant et ma tendresse pour ces lieux me conduisent à regrouper sous … Continuer à lire … « Demi-vie » Continuer la lecture

Publié dans Demi-vie, médecine | Commentaires fermés sur Demi-vie

Impératif : intéressez-vous aux sciences participatives.. le citoyen devient partie prenante de vos recherches

Les sciences et recherches participatives sont des formes de production de connaissances scientifiques auxquelles participent des acteurs de la société civile, à titre individuel ou collectif, de façon active et délibérée. Il s’agit de la définition adoptée par les signataires (20 mars 2017) de la Charte des sciences et recherches participatives en France. Je retiens dans cette charte que les… Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, Grand public, Méthodologie de recherche | Commentaires fermés sur Impératif : intéressez-vous aux sciences participatives.. le citoyen devient partie prenante de vos recherches

Tétraplégie : une nouvelle avancée dans la récupération de certains mouvements.

Une nouvelle recherche américaine montre que l’utilisation de l’informatique couplée aux extraordinaires fonctions du cerveau permet de trouver des débuts de solution pour améliorer la qualité de vie des personnes tétraplégiques. C’est ce que rapporte la revue britannique « The … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans capteurs, Casa Western Reserve University, cerveau, mouvements, Neurologie, tétraplégie, VARIA | Commentaires fermés sur Tétraplégie : une nouvelle avancée dans la récupération de certains mouvements.

Proven efficacy

Entre deux cours, j’ai vu passer un retweet de l’excellent @docdu16 : ‘Not statistically significant but clinically meaningful’: A researcher calls ‘BS’ on cancer drug spin https://t.co/USfqGXV4WH — Marc-André Gagnon (@MA_Gagnon) March 27, 2017 J’ai lu l’article de healthnewsreview, qui est clair net et précis, comme toujours et j’ai découvert que 2017 était vraiment l’année … Continuer à lire … « Proven efficacy » Continuer la lecture

Publié dans médecine, optimiser les ventes, statistiques | Commentaires fermés sur Proven efficacy

La suite de l’affaire du médecin anesthésiste et des empoisonnements de Besançon

  Bonjour Rien de tel qu’un beau reportage pour tenter d’approcher la vérité. Pour Le Monde notre consœur Ariane Chemin a fait le voyage de Besançon et livre les derniers éléments d’une affaire étrangement encore assez peu couverte par les gazettes : « L’anesthésiste de Besançon au cœur d’une affaire d’empoisonnement avec préméditation ». Tout avait commencé début […] Continuer la lecture

Publié dans justice, L'Est Républicain, le Monde, médecine, police, Urgences | Commentaires fermés sur La suite de l’affaire du médecin anesthésiste et des empoisonnements de Besançon

Faut-il laisser les détenus toxicomanes s’injecter des drogues avec le tube d’un stylo ?

  Bonjour C’est la question qui ne peut être posée dans l’espace politique. Nous sommes ici, en 2017 à l’extrême lisière de la réduction des risques. Un groupe d’associations militantes (usagers, professionnels de l’addictologie et de la santé en milieu pénitentiaire) vient de publier un texte dont on doute qu’il puisse être largement repris par […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, justice, médecine, police, politique, Slate.fr, Toxicomanies | Commentaires fermés sur Faut-il laisser les détenus toxicomanes s’injecter des drogues avec le tube d’un stylo ?

DOAB : comme le DOAJ mais pour les livres en Open Access

Je ne connaissais pas le DOAB pour Directory of Open Access Books. Est-ce utile ? Oui si les livres prédateurs ne sont pas listés dans ce registre…. Il y a des infos en français sur le site pour expliquer le projet : L’objectif principal du DOAB est d’accroître la visibilité des livres en libre accès. Les éditeurs de livres universitaires… Continuer la lecture

Publié dans Animal, livres, Open access, Recherche documentaire | Commentaires fermés sur DOAB : comme le DOAJ mais pour les livres en Open Access

Poursuite de mon DIU de réadaptation à Tours

Quelques impressions glanées ça et là à Tours et en cours (désolé pour les rediffusions pour ceux qui me suivent sur twitter). La Briocherie en face de la gare de Tours. Institution dont le décor n’a pas changé depuis pffff des lustres. Pas grave, au contraire, une bonne partie du charme de cette petite boutique … Continuer à lire … « Poursuite de mon DIU de réadaptation à Tours » Continuer la lecture

Publié dans Ma vie quotidienne, médecine | Commentaires fermés sur Poursuite de mon DIU de réadaptation à Tours

Nicolas Dupont-Aignan est l’un des proches soutiens du Pr Joyeux, opposé aux vaccins

  Bonjour Nicolas Dupont-Aignan le candidat révèle Dupont-Aignan Nicolas le citoyen. Nous l’avons vu tenter de séduire les buralistes au mépris de la santé publique. Le voici affichant ses convictions anti-vaccinales. C’était ce matin sur France Inter (à partir de 6’30’’). C’est en détail sur le blog du président de Debout la France : « Non à […] Continuer la lecture

Publié dans argent, France-Inter, médecine, Polémique, politique, Slate.fr, vaccinations | Commentaires fermés sur Nicolas Dupont-Aignan est l’un des proches soutiens du Pr Joyeux, opposé aux vaccins

Systémiquement politique LEM

Lettre d’Expression médicale
LEM n° 1008
  
    27 mars 2017

                           
                                       Systémiquement politique
                      
              
                  Docteur François-Marie Michaut
  

  
Les empoignades électorales du moment nous contraignent à ne regarder que ce qu’il y a d’anecdotique chez les candidats à la présidence de la République française. L’idée que peuvent se faire les uns ou les autres de la ligne de force justifiant la pertinence de leurs programmes demeure soigneusement passée sous silence. Comment alors faire son choix, pour qui n’est pas indéfectiblement de parti pris ?
Je n’ai aucune compétence, et pas la moindre envie de me risquer à formuler un avis quelconque. Il me faut cependant mettre en avant le travail remarquable d’un candidat déclaré, rejeté pour ne pas avoir obtenu les 500 signatures d’élus imposées. Son nom est Alexandre Jardin et son métier est d’être écrivain et scénariste à succès.

Si je présente ici son ouvrage Révoltons-nous ! (1) , c’est que son approche théorique est directement fondée sur les travaux de l’Ecole de Palo Alto qui a lancé dans les années 1970, dans le domaine de la psychiatrie la systémique. Cette façon de penser la réalité que je cherche depuis des années à promouvoir au coeur même de toute la médecine (2). 
Jardin nous explique ainsi la différence fondamentale entre le faux changement et le vrai changement. Bateson et Watzlawick sont là en appui (3). Le faux changement, c’est ce que nous proposent tous nos candidats, sans exception : juste faire un peu plus de la même chose qui n’a jamais marché dans le passé.

Alors de quel changement s’agit-il ? Tout simplement de la mise en cause, presque au sens juridique du terme, de la façon dont le pouvoir politique fonctionne chez nous depuis longtemps. Juste quatre siècles, avec la figure emblématique de Louis XIV muselant tous les grands du royaume en les parquant à Versailles. Le pouvoir solitaire absolu qui a tous les rouages en main, le système pyramidal est en place. Au fil des ces siècles mouvementés de notre histoire, nous avons gardé en tête la croyance indéfectible qu’il n’existe qu’une seule forme de pouvoir pour diriger la France. Celui qui est exercé d’en haut par une seul personne.

L’évolution des sociétés de plus en plus ouvertes du monde contemporain, les modifications de nos connaissances dans tous les domaines, nos façons de comprendre la réalité rendent-ils encore pertinent et acceptable ce vénérable schéma ? Une telle mise en cause raisonnée et argumentée de cette pyramidocratie est inévitable, et son existence même devient impossible.

Alors, sans préjuger de ce que chaque lecteur peut tirer pour conduire sa réflexion personnelle, je ne saurais trop conseiller la lecture de ce petit ouvrage. Il est stimulant, il est bien documenté, et, c’est la moindre des choses, il est remarquablement écrit.

En un mot, ce bouquin vite lu est un solide médicament pour tous les publics contre la tristesse consternante, collective et contagieuse de la campagne présidentielle en France. Une salutaire bouffée d’oxygène, pas encore remboursée par la Sécurité Sociale.

Notes :
:  (1) Alexandre Jardin, Révoltons-nous ! , Robert Laffont, février 2017, 136 pages, 14 euros.

 (2) Michaut F.  Systémique médicale, en ligne sur ce site à http://www.exmed.org/exmed/syst.html
 (3) Michaut F. De qui souffez-vous ? , en ligne sur ce site à http://www.exmed.org/pages/dqs0.html 
  

Os Court :

 « Soldats, songez que du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent.» 

Général Napoléon Bonaparte



Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Systémiquement politique LEM

Implosion collective CO Exmed

Implosion collective 

Le pouvoir politique pyramidal à la française s’effondre sous nos yeux. Un système en place depuis quatre siècles agonit, imposant la survenue d’une autre organisation des affaires communes  dont nous sommes les seuls à avoir les clés. Comment, pourquoi ? La suite dans la Lem 1008 Systémiquement politique  www.exmed.org/archives17/circu1008.html  . Bonne lecture.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 27-28 mars 2017  www.exmed.org Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Implosion collective CO Exmed

Médicaments en or : qu’attend notre gouvernement pour s’inviter au bal des brevets ?

Bonjour Tambours. Médecins sans Frontières et Médecins du Monde repartent en guerre. Ils annoncent aujourd’hui 27 mars « une nouvelle opposition au brevet, portant sur le composant de base qui permet de fabriquer le sofosbuvir, médicament commercialisé à prix d’or par la firme américaine Gilead Sciences sous le nom de Sovaldi®, désormais synonyme des pires dérives […] Continuer la lecture

Publié dans argent, médecine, médicament, Polémique, politique | Commentaires fermés sur Médicaments en or : qu’attend notre gouvernement pour s’inviter au bal des brevets ?

Cancers des rescapés du web

Comme la plupart des dépistages généralisés en cancérologie, celui du mélanome (cancer de la peau) n’arrive pas à faire la preuve de son efficacité. Mais comme pour tous les dépistages, la communication ne repose pas sur les données de la … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans cancers, intime conviction, médecine, mélanome, mercatique, télémédecine | Commentaires fermés sur Cancers des rescapés du web

Tabac, réduction des risques et cigarette électronique : le quinquennat qu’il ne fallait pas

  Bonjour Une nouvelle étape, politique, vient d’être franchie dans la jeune histoire de la cigarette électronique. Les conclusions du deuxième « Sommet de la Vape » organisé le 20 mars à Paris 1 ont, estiment ses organisateurs, permis d’établir un « consensus absolu » entre (quelques) instances dirigeantes de santé publique, les sociétés savantes, les usagers et les […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, médecine, Polémique, politique, tabagisme | Commentaires fermés sur Tabac, réduction des risques et cigarette électronique : le quinquennat qu’il ne fallait pas

L’abandon de la valeur de P en statistiques : c’est parti…. mais la résistance au changement nous guette !

Des revues ont introduit explicitement dans leurs instructions aux auteurs qu’elles découragent l’utilisation de la valeur de P pour les significations statistiques (significatif si inférieur à 0,05) dans les articles de recherche, et ce mouvement devrait s’étendre. Exemples : La prestigieuse revue ‘Epidemiology’, dont le facteur d’impact est 6,075 (toujours 3 décimales !!), a dans ses instructions aux auteurs :… Continuer la lecture

Publié dans Biais, Méthodologie de recherche | Commentaires fermés sur L’abandon de la valeur de P en statistiques : c’est parti…. mais la résistance au changement nous guette !

Dragi Webdo n°133: thrombose veineuses (HERDOO2), alcool, conjonctivite, bilan hépatique, cannabis

Bonsoir, reprenons les bonnes habitudes avec une publication le dimanche soir. Tout d’abord, merci à tous pour vos message d’encouragement, vos commentaires et vos réflexions qui permettent d’aller plus loin dans les réflexions sur la médecine! Et ensuite, les actualités (c’est un peu long aujourd’hui…)
1/ Pharmacovigilance
Le JAMA internal medicine a publié un article sur les inhibiteurs de la 5 alpha réductase (comme le finastéride, si c’est plus parlant). Ces traitements pourraient être associés à une augmentation des syndromes dépressifs, durant les 12-18 premiers mois mais sans augmentation significative du nombre de suicides. Il semble néanmoins nécessaire de surveiller le moral des patients traités.
2/ Cardiovasculaire
Nous allons parler de maladies thromboemboliques veineuses. La tendance actuelle est de proposer des traitements prolongés par anti-coagulation après les TVP sans facteur déclencheur en supposant qu’un tel évènement n’est pas « normal » même avec un bilan de thrombophilie sans anomalie retrouvée. Le BMJ a proposé un article évaluant une règle permettant de décider de l’interruption de l’anticoagulation. Avec un score HERDOO2 nul ou égal à 1, les patients sont classé a faible risque et l’incidence annuelle de récidive de TVP est de 3% . Quand ce score est supérieur ou égal à 2, l’incidence est supérieure à 8% ce qui justifierait une anticoagulation au long cours.
Les critères du score (1 point par item, score allant de 0 à 4):
– Hyperpigmentation, oedème ou érythème des membres inférieurs;
– D-dimer ≥250 μg/L; 
– IMC ≥ 30 ;
– Age ≥ 65 ans.
Autre article du BMJ: pour quels patients faut il chercher un cancer comme facteur déclencheur de TVP? Les évènements thrombo-emboliques veineux survenant sans facteur déclenchant chez des patients de plus de 40 ans devraient nécessiter une recherche de cancer par:
– interrogatoire et examen clinique
– vérification des dépistages « habituels »: frottis, mammographie et dépistage colorectal
– NFS plaquettes, calcémie, bilan hépatique, analyse d’urines,
– radiographie thoracique ou TDM thoraco-abdominal (recommandé par le NICE, mais beaucoup plus irradiant, avec un cout de dépistage multiplié par 3 lié au explorations de faux-positif vu sur le TDM).
Parlons un peu alcool. Le BMJ, encore une fois, a publié une étude de cohorte recherchant les évènements cardiovasculaires selon la consommation d’alcool des patients. Si l’on ne tiens pas trop compte des biais possibles de ce type d’étude et des facteurs de confusion qui existent certainement et qui n’aurait pas été pris en compte par les auteurs, les consommateurs modérés (sous la limite de l’OMS) avaient un risque moindre de mort subite par infarctus du myocarde, d’AVC et d’insuffisance cardiaque que les patients non buveur et que les patients buvant plus que les recommandations OMS.
3/ Rhumatologie
Les lombalgies font encore parler d’elles. D’abord, dans Annals of Internal medicine avec un essai contrôlé randomisé français étudiant l’efficacité des injections de prednisolone intra-discale chez 135 patients. Les auteurs retrouvent une amélioration significative de la douleur sur échelle verbale à 1 mois (-22 points sur 100), mais pas de différence à 12 mois. Il s’agissait de patients en centre sur-spécialisés avec des critères IRM précis, donc ça ne concerne pas toutes les lombalgies.
De son coté, le NEJM publie un essai contrôlé randomisé sur la prégabaline dans la lombosciatique aiguë et chronique. Une fois de plus, les traitements essayés dans la sciatique n’ont pas réussi a permettre une modification significative de la douleur à 8 semaines ou 52 semaines, Les EVA de la douleur étaient mêmes meilleures sous placebo, et les patients avaient moins d’effets indésirables. La sciatique… cette pathologie ou les meilleurs traitements sont l’effet placebo, la patience et la prise en charge des soucis qui font que les patients en ont plein le dos.
4/ Infectiologie
Le JAMA a publié une revue narrative portant sur les conjonctivites. Un arbre décisionnel permet d’aider le praticien pour savoir quand orienter au spécialiste (avec un petit oubli pour la conjonctivite virale qui, d’après le texte doit être localisée sur l’algorithme au même endroit que la conjonctivite allergique). Rien de très neuf à part cela, mais le traitement des conjonctivites virales et allergiques est identique: lavages oculaires et anti-histaminiques (notamment azelastine 1gtte x 2/j ou cromoglicate de sodium x 4-6/j). Aucune place n’est faite aux « collyres antiseptiques », car en cas de conjonctivite bactérienne les collyres antibiotiques sont à privilégier (notamment tobramycine x3/j pendant 7 jours), mais ne pas les traiter est également acceptable car elles guérissent généralement spontanément (l’antibio ne diminue que la durée des symptômes)
La HAS a publié une fiche sur le dépistage du VIH en France. La recommandation d’une sérologie VIH dans la vie de tout patient entre 15 et 70 ans est remis en place (notamment pour les régions Ile de France, PACA et départements Français d’Amérique). Les hommes ayant des rapports avec des hommes devraient être dépistés tous les 3 mois, les usagers de drogues intraveineuse une fois par an, tout comme les patients originaires de zones de forte prévalence (Afrique et caraïbes). Ces recommandations « globales » sont certainement à adapter selon le patient parce que leur formulation me semble un peu rétrograde…
5/ Hépatologie
La société de gastro-entérologie a publié des recommandations sur le bilan à faire en cas d’anomalie du bilan hépatique. D’abord, en cas d’anomalie, recontrôler le bilan hépatique.
Ensuite, le bilan: 
– ASAT, ALAT, PAL, GGT et bilirubine totale et conjugué, TP-TCA, albuminémie
– sérologies: VHB, VHC (éventuellement VHA et en Europe il parait qu’on sous estime les hépatites E, donc il me semble qu’il est recommandé de rechercher VHE si les autres sont négatifs)
– bilan métabolique: glycémie à jeun, bilan lipidique, échographie hépatique
– Ferritine, coefficient de saturation et fer sérique (rajouter la CRP pour vérifier que ce soit interprétable). La recherche de mutation HFE doit etre effectuée si CST > 45% ou hyperferritinémie.
– bilan auto-immun: anticorps antinucléaires, anticorps anti muscle lisse (et anti LKM et anti mitochondrie en 2ème intention), électrophorèse des protéines
– Avant 55 ans: céruloplasmine sérique
– Et si persistance: rechercher une maladie coeliaque, un Lyme et dosage de l’alpha1 anti-trypsine.
J’ai toujours pensé que les PAL servaient pas à grand chose, mais visiblement en cas d’anomalie il faut chercher une cholangite sclérosante primitive. Et au contraire, ce sont les GGT qui ne doivent pas être faites systématiquement dans des bilans de dépistage en absence d’autres anomalies à cause de leur manque de spécificité.


6/ Addictologie
Une étude française a étudié l’impact du dépistage du cannabis chez les adolescents en médecine générale. L’essai avait randomisé l’intervention ou non par cabinet de médecine générale. Les auteurs retrouvent malheureusement qu’il n’y avait pas d’amélioration dans le sevrage des patients consommateurs réguliers mais une baisse de la consommation chez les consommateurs jeunes et occasionnels.
7/ Diabétologie
Il y a quelques mois, une étude du BMJ parlait du sur-risque de mortalité des patients pré-diabétiques. Mais faut-il traiter ces patients par metformine? Le JAMA revient sur cette question en parlant d’une étude qui a permis de diminuer le nombre d’évolution en diabète, mais aucun critère de jugement n’a évalué les évènements cardiovasculaires ou la mortalité… (déjà qu’en cas de diabète, les bénéfices sont difficiles à prouver…) Bref, traiter les pré-diabétiques n’est, à ce jour, pas recommandé car les règles hygiéno-diététiques sont les mesures ayant le plus de bénéfices prouvés.
C’est fini pour ce soir! 
Passez une bonne semaine et RDV au #CMGF2017 pour ceux qui y seront!
@Dr_Agibus

Continuer la lecture

Publié dans actualité, ALCOOL, DragiWebdo, veille bibliographique | Commentaires fermés sur Dragi Webdo n°133: thrombose veineuses (HERDOO2), alcool, conjonctivite, bilan hépatique, cannabis

Tabac : Nicolas Dupont-Aignan reste sec sur la santé publique et la cigarette électronique

Bonjour La politique ? « Cabinet noir », trahisons et spectacles indignes de la télévision publique… Et puis, en marge de cette régression épidémique, les échanges entre les buralistes et les candidats à la magistrature suprême. Nous avons lu les lettres de François Fillon et d’Emmanuel Macron aux vendeurs de tabac. Aujourd’hui leur site nous offre, dans […] Continuer la lecture

Publié dans addictions, justice, lemondedutabac.com, médecine, politique, tabagisme | Commentaires fermés sur Tabac : Nicolas Dupont-Aignan reste sec sur la santé publique et la cigarette électronique

Carryology 2

J’ai entendu dire IRL et sur la toile que mon premier billet avait inspiré l’achat de sacoches. Je trouve ça plutôt rigolo. Ma carrière de cardiologue blogueur va se finir en celle de blogueur mode. À moi les articles sponsorisés et les produits gratuits en échange d’une note dithyrambique. Bon, c’est trop tard, les blogs, … Continuer à lire … « Carryology 2 » Continuer la lecture

Publié dans Divers et variés | Commentaires fermés sur Carryology 2