Archives mensuelles : août 2014

Bravoooooo!

Imaginez : vous êtes un jeune parent, complètement fou d’amour et gagatisant pour votre enfant. Cet enfant, forcément, c’est le plus beau, le plus intelligent, le plus mignon, le plus gentil, bref, le plus tout! Aujourd’hui est un jour miraculeux qui vous emplit de joie car l’enfant, le chérubin, l’élu, a mangé TOUTE sa purée tout seul, comme un grand! Et vous, vous l’heureux parent qui avez engendré cette merveille de la nature, vous vous extasiez – à juste titre – devant cet exploit.
– Bravoooooo, dites-vous en tapant dans vos mains avec un sourire jusqu’aux oreilles.
Votre enfant, voyant votre enthousiasme débordant pour un truc somme toute assez banal (il a mangé sa purée), vous sourit en retour. Il sourit, vous souriez, la vie est merveilleuse.

Même enfant, même parent. Cette fois-ci l’enfant, le chérubin, l’élu, a fait caca dans son pot. Psychologiquement, c’est un grand jour : en pleine période du non, l’enfant cède, il « donne » son caca à ses parents et, en comprenant toute la symbolique de cet acte crucial, vous sautez de joie.
– Bravoooooo, dites-vous en agrémentant votre dernier statut Facebook d’une magnifique photo de l’étron divin.
Votre enfant, dépassé par ce qui vient de se jouer dans son pot, vous sourit en retour. Il sourit, vous souriez, la vie est fabuleuse.

Maintenant, imaginez ces deux scènes, à quelques détails près, avec non plus un enfant et un parent mais une personne âgée et un soignant. Relisez la scène à haute voix, en y mettant le ton. Même sur le « Bravoooooo ». Surtout sur le « Bravoooooo ». Vous sentez le malaise? Vous voyez toute l’infantilisation de la personne âgée qui a fini sa purée ce midi? Vous supportez le compliment odieux sur le caca lâché dans le montauban?

Monsieur M. a été torturé par la Gestapo, les soldats lui ont brisé les phalanges une par une.
Madame C. ne sait plus quand elle est née, ni où. Elle ne sait presque plus rien en fait. Et ça lui fait peur. Terriblement peur.
Monsieur V. a survécu à deux cancers.
Madame H. a perdu son fils et ses deux petits-enfants dans un accident de voiture. Elle ne s’en est jamais remise.

Ces gens, ils ont une histoire, des histoires. Ils ont aimé, souffert, donné la vie, vécu la maladie, et tant d’autres choses. Des choses merveilleuses et d’autres dramatiques. Des choses qu’on n’ose parfois même pas imaginer. Et aujourd’hui, au crépuscule de leur vie, il y a des soignants qui les félicitent niaisement parce qu’ils ont mangé toute leur purée. Ou parce qu’ils ont fait caca. Vous le sentez le paradoxe? Continuer la lecture

Publié dans aide-soignante, bientraitance, colère, EHPAD, Maltraitance, Vieillesse | Commentaires fermés sur Bravoooooo!

Un TripAdvisor psychiatrique est-il éthique ?

Bonjour Une nouveauté, cette année, dans ce qui est devenu un marronnier de la rentrée : le grand classement des hôpitaux du magazine Le Point. On connaît l’entreprise. Souvent imitée, jamais égalée. Nouveauté, donc, pour le millésime 2014 : « Dépression, schizophrénie : les meilleurs services psy ». Avec, en Une, le visage avenant du Dr Nathalie Strek, psychiatre dans […] Continuer la lecture

Publié dans Le Point | Commentaires fermés sur Un TripAdvisor psychiatrique est-il éthique ?

DIU (« Stérilets ») et GEU (Grossesses extra-utérines) : mise au point

Le sujet suivant a récemment été longuement évoqué sur Twitter,
« Pourquoi les grossesses sur DIU (dispositif intra-utérin/stérile) sont-elles plus souvent des GEU (grossesses extrautérines) que lorsqu’elles surviennent en l’absence de DIU ? »
La réponse est clairement connue, mais elle nécessite un développement. Je me suis dit que j’allais lui consacrer un petit papier. Le voici.
Comment se déroule le début d’une grossesse ?
Une grossesse résulte de la fécondation d’un ovocyte (cellule de la (…)


Contraception et gynécologie

/
,
Continuer la lecture

Publié dans A la Une, Grossesse sur DIU | Commentaires fermés sur DIU (« Stérilets ») et GEU (Grossesses extra-utérines) : mise au point

Les DIU (« stérilets ») provoquent-ils des GEU (grossesses extra-utérines) ? Mise au point.

L’utilisation d’un DIU augmente-t-elle le risque (la probabilité) de souffrir d’une GEU ?
La réponse est un NON catégorique, et cet article vise à vous donner les éléments scientifiques qui permettent de l’affirmer.
Comment se déroule le début d’une grossesse ?
Une grossesse résulte de la fécondation d’un ovocyte (cellule de la reproduction féminine) par un spermatozoïde (cellule de la reproduction masculine). Cette fécondation a le plus souvent lieu dans l’une des trompes. En effet, au moment de (…)


Contraception et gynécologie

/
,
Continuer la lecture

Publié dans A la Une, Grossesse sur DIU | Commentaires fermés sur Les DIU (« stérilets ») provoquent-ils des GEU (grossesses extra-utérines) ? Mise au point.

Et hop, le lapinch, il est plous là!

Il n’a pas fallu attendre beaucoup plus d’une heure pour avoir les premières réactions minimisant les résultats de SIGNIFY. Deux jolies contorsions sont visibles dans cet article de Medscape.com: « Although this is a subgroup of an overall neutral trial, it is a group of more than 12 000 patients, who were studied where the therapy […] Continuer la lecture

Publié dans ivabradine, médecine, optimiser les ventes, statistiques | Commentaires fermés sur Et hop, le lapinch, il est plous là!

Ebola : la fièvre monte à Port Harcourt (Nigéria)

Bonjour Que se passe-t-il à Port Harcourt, capitale pétrolière du Nigéria (environ 1,5 millions d’habitants) ? On avait appris il y a quelques jours qu’un médecin « évadé » s’y était réfugié, qu’il y avait été retrouvé infecté par le virus Ebola et que l’annonce de sa mort (survenue le 22 août) avait été faire par les […] Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Ebola : la fièvre monte à Port Harcourt (Nigéria)

SIGNIFY et ivabradine, it’s a Kind Of Magic!

L’ivabradine va encore vous captiver, vous faire tourner la tête, vous éblouir, bref vous donner envie de la prescrire à vos patients. L’ivabradine est une des vedettes du congrès de l’ESC 2014 grâce à l’étude SIGNIFY. Cette étude compare l’ivabradine à un placebo chez des patients coronariens stables, non insuffisants cardiaques. J’ai déjà parlé en […] Continuer la lecture

Publié dans ivabradine, médecine, optimiser les ventes, statistiques | Commentaires fermés sur SIGNIFY et ivabradine, it’s a Kind Of Magic!

Anarchie murale

[Cette note n’est pas celle dont parle Jean-Daniel: TEASER : unpetit bijou signé @grangeblanche est attendu cet après-midi — j.daniel Flaysakier (@jdflaysakier) August 31, 2014 ] °0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0° – « Tu m’as pas dit pour le graffiti », me dit négligemment mon épouse en entrant dans la maison. – « Quel graffiti? ». – « Celui-là »! – « Ah oui, ah oui, […] Continuer la lecture

Publié dans Ma vie quotidienne | Commentaires fermés sur Anarchie murale

Tendre ensemble vers une amélioration de la compliance (Placebo-like)

I was alone, falling free, Trying my best not to forget, What happened to us, what happened to me, What happened as I let it slip, I was confused by the powers that be, Forgetting names and faces, Passers by were looking at me, As if they could erase it. Baby, did you forget to […] Continuer la lecture

Publié dans Musique et Arts | Commentaires fermés sur Tendre ensemble vers une amélioration de la compliance (Placebo-like)

Il faut savoir ne pas traiter

J’ai toujours du mal avec le traitement préventif des accidents thrombo-emboliques chez le sujet âgé ou très âgé en fibrillation atriale. Quand faut-il dire non, je ne débuterai pas d’anticoagulants? Il existe bien des recommandations, mais elles sont basées sur des études qui excluent le plus souvent les sujets âgés/très âgés. Il y a peu, […] Continuer la lecture

Publié dans médecine | Commentaires fermés sur Il faut savoir ne pas traiter

Ce qui est précieux

Je sais qu’avec le temps, tu oublieras certains événements, certaines parties de l’histoire. C’est comme ça, la mémoire sélectionne. Parfois même elle transforme les choses, positivement ou négativement. Mais je voudrais que tu n’oublies pas.

Je voudrais que tu te souviennes de sa main dans la tienne à chaque instant. Son étonnement quand d’autres gars lui racontent qu’eux n’ont jamais accompagné leurs femmes aux différents rendez-vous. Ses yeux qui s’ouvrent immensément d’incompréhension quand il te le raconte.

Je voudrais que tu n’oublies pas qu’il a toujours dit “nous ferons comme toi tu veux, nous irons où tu veux, quel qu’en soit le prix, nous ne le ferons pas si tu ne le veux pas”. Toujours.

N’oublie pas le poids de la culpabilité sur ses épaules, qui ne s’en ira jamais vraiment, quoi qu’il arrive.

Oh bien sur, une fois il a dit “ça va hein, je suis allée les chercher TES piqûres”, déclenchant une dispute, des cris, des excuses. Bien sur qu’il s’est levé de nombreuses fois juste trop tard, juste après l’injection quotidienne, jusqu’au jour où tu as compris qu’il détestait cette impression de te faire du mal, jusqu’au jour où il a compris que tu avais besoin de lui, tous les matins.

N’oublie pas son regard à ton retour du bloc, la peur que tu y as lue, et ses mots “ça a duré plus longtemps que la première fois, j’ai cru que ça ne se passait pas bien, j’ai cru…”.

Rappelle-toi que vous êtes d’accord pour ne plus recommencer. Parce que c’était éprouvant, physiquement, émotionnellement, psychologiquement. Parce que personne ne devrait vivre ça, c’est trop dur. Souviens-toi des espoirs sans cesse déçus : six puis deux puis zéro. Dix puis sept puis trois puis… N’oublie pas, même dans un an, même dans dix ce que tu as subi, ce que vous avez vécu, rien ne vaut tout ça, n’ayez aucun regret.

Souviens-toi des reproches des patients de ne pas en faire assez, alors que tu était au bout du bout, et que tu continuais quand même d’être présente, avec l’angoisse de mal faire car trop fatiguée. Peut-être qu’un jour tu mettras enfin ton poing dans la figure d’Associé, tu me diras si ça t’a fait du bien. Garde en tête ce désir de partir, ces projets de changement, son “on partira si tu le souhaites”, ce projet un peu fou qu’il a raconté un jour et auquel tu n’aurais jamais pensé, cette envie de dévisser qui monte.

Garde les mots gentils de tes parents, les chocolats offerts par une amie, les bougies allumées par d’autres, les mots doux de Germaine, les tweets de certains, les mails d’autres…

Souviens-toi des moments de rire quand il te racontait des blagues de Melon et Melèche pour que les injections soient moins douloureuses. De ses bras autour de toi quand tu soupirais “je n’en peux plus, c’est trop difficile”. De ses blagues, de niveau drôlatique variable, pour détendre l’atmosphère. Des repas préparés tous les soirs, des tupperwares prêts à emporter tous les matins, des chats nourris tous les jours, des tomates cueillies à ta place, de l’intendance encore plus parfaite que d’habitude.

N’oublie pas comme tu as été surprise de la vague de larmes déclenchée par la demande en mariage de Barney à Robin, le lendemain du dernier jour, alors qu’il avait toujours été un soutien sans faille et qu’enfin toi tu reprenais ta respiration, recommençais à dormir et retrouvais le sourire. Tu étais tellement épuisée que tu n’as pas vu, ou pas voulu voir, que ce n’était pas difficile que pour toi.

Quelle que soit la suite, je voudrais que tu n’oublies pas ce qui est important, ce qui est précieux, ceux qui sont précieux.

Et par dessus tout, n’oublie pas que tu l’aimes. Et combien tu l’aimes.

Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Ce qui est précieux

PARADIGM-HF

Je vais faire une note flemmarde. Le grand Milton Packer a révélé à l’ESC 2014 les résultats de l’étude PARADIGM-HF qui compare une nouvelle classe thérapeutique, en fait une association sacubitril (un inhibiteur de neprilysine)+valsartan  et un IEC classique, l’énalapril dans le traitement de l’insuffisance cardiaque. L’association sacubril+valsartan enfonce l’énalapril dans toutes les catégories en […] Continuer la lecture

Publié dans médecine | Commentaires fermés sur PARADIGM-HF

HPV et cancer : pas seulement un risque pour les femmes

Je n’ai pas oublié ma bonne résolution de l’été, à savoir trier et lire ma pile d’articles en attente. Au contraire, j’ai plutôt bien avancé, mais je n’ai malheureusement pas souvent le temps d’en parler sur ce blog, en tout … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans cancer, HPV, médecine, oropharynx, papillomavirus, Santé, utérus | Commentaires fermés sur HPV et cancer : pas seulement un risque pour les femmes

Ebola : ZMapp, l’heure du pré-miracle ?

Bonjour L’Associated Press rapporte qu’à Monrovia une soignant » libérienne infectée par le virus Ebola et sortie d’affaire a, le 29 août, exhorté la firme californienne Mapp Biopharmaceuticals  à accélérer  sa production de ZMapp et à l’envoyer en Afrique. Kyndy Kobbah s’était infectée au contact d’un malade.Elle est sortie de l’hôpital le 30 août.  On lui […] Continuer la lecture

Publié dans Associated Press, Nature, The New York Times | Commentaires fermés sur Ebola : ZMapp, l’heure du pré-miracle ?

Ebola : « Il faut faire peur pour accrocher un auditoire », par le Pr Didier Raoult

Bonjour Dénoncer les médias est un grand classique. C’est d’ailleurs un classique dont les médias se chargent eux-mêmes – la confraternité journalistique ayant ses limites. Dénoncer les médias en période de  crise sanitaire est un autre classique. On les accuse généralement d’en faire trop (grippe aviaire) ou – plus tard – de ne pas en […] Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Ebola : « Il faut faire peur pour accrocher un auditoire », par le Pr Didier Raoult

Accompagnement ergothérapique de l’adulte dyspraxique dans l’apprentissage de la conduite automobile

Une étudiante en ergothérapie a centré son mémoire de fin d’études sur les difficultés occasionnées par l’apprentissage de la conduite automobile chez les personnes dyspraxiques et sur l’aide que pouvait apporter un ergothérapeute dans cet apprentissage. Nous avons choisi de publier … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, Aptitude à la conduite des véhicules, conduite, difficultés, dyspraxie, Dyspraxie et conduite automobile, Ergothérapie, médecins agréés, permis de conduire | Commentaires fermés sur Accompagnement ergothérapique de l’adulte dyspraxique dans l’apprentissage de la conduite automobile

Cas clinique du week-end

Vous êtes l’anesthésiste de garde. Le chirurgien vous appelle car une de ses patientes de 60 ans vient d’arriver en occlusion dans le service. Qu’allez-vous faire ? (tout le monde peut participer, il n’y a pas de piège) Continuer la lecture

Publié dans anesthésie-réanimation, médecine | Commentaires fermés sur Cas clinique du week-end

Ebola : le Sénégal est désormais touché. Inquiétudes à Port Harcourt

  Bonjour Deux nouveaux cas. Deux cas seulement. Mais deux cas qui illustrent la situation désormais totalement incontrôlable  qui prévaut en Afrique de l’Ouest. Un cas exemplaire Le premier est celui d’un jeune Guinéen infecté par le virus Ebola qui  s’est rendu au Sénégal après avoir quitté son pays. Awa Marie Coll Seck, ministre sénégalaise […] Continuer la lecture

Publié dans agence france presse, Reuters | Commentaires fermés sur Ebola : le Sénégal est désormais touché. Inquiétudes à Port Harcourt

Alcoolisme : les jeunes journalistes sont-ils plus exposés au risque que leurs anciens ?

Bonjour On ne le sait pas assez : le jeune journaliste, à la différence de ses grands aînés, est un être fragile. Les génomes sont les mêmes mais l’environnement à changé. Hier le journaliste voyageait et vivait sur notes de frais. Les temps se sont durcit et l’écran a tout envahi. Sans parler de la (quasi) […] Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Alcoolisme : les jeunes journalistes sont-ils plus exposés au risque que leurs anciens ?

Ebola: allons-nous tout simplement, dès demain, « regarder crever les Africains » ?

Bonjour  Le Dr Mergo Terzian, 42 ans, est depuis un an président de MSF France. De nationalité franco-libanaise et d’origine arménienne ce pédiatre de formation a rejoint MSF en 1999 en qualité de médecin expatrié pour une première mission en Sierra Leone. Il a exercé dans plusieurs pays avant d’intégrer le pool des urgences en […] Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Ebola: allons-nous tout simplement, dès demain, « regarder crever les Africains » ?

La peau qui m’habite

Il s’appelle Branldon, il a 18 ans et une maladie des muqueuses sacrément mystérieuse (et un peu grave aussi). Si je donnais dans la blague facile, je dirais que tout le monde sèche sur ses muqueuses. Notre dernier espoir de … Lire la suite Continuer la lecture

Publié dans APHP, Après la thèse, Austin Powers, Banane, Batman, Blagues de merde, Branldon, Bromure, Candeur, CHU, Dermatologie, Erection, evidence based medicine, Externe, Foutage de gueule, Game of Thrones, High Five, Histoire de patient, Homo Erectus, Hôpital, Intimité, James Bond, Jean Connery, Kaamelott, Natacha Sélacé, Nature, Nudité, Palpation, Paola Demarisco, Pénis, Posthectomie, Prépuce, Robin Williams, Superman, Urologie, Wonder Woman, Zardoz | Commentaires fermés sur La peau qui m’habite

Quand big data est futile

La donnée est devenue le nouvel eldorado des chercheurs de pépites. L’utilisation des Big Data est en passe de devenir le graal du savoir médical. La récupération de grands jeux de données et leur moulinage dans des logiciels de statistiques … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans Big Data, esprit critique, Insuffisance rénale aigue, médecine, Médecine humeur, Néphrologie, twitter | Commentaires fermés sur Quand big data est futile

Ebola : ce que vos médias ne vous disent pas

Je viens de lire un article émouvant qui décrit ce qui se passe sur le terrain dans le district de Kailahun en Sierra Leone. http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMp1410179?query=featured_home C’est le compte rendu que fait une infirmière qui a travaillé 7 semaines pour MSF ( Médecins sans Frontière) dans une structure de soin sur le terrain. Elle décrit à […] Continuer la lecture

Publié dans autorités sanitaires, Ebola, épidémie, médias, OMS, Santé publique | Commentaires fermés sur Ebola : ce que vos médias ne vous disent pas

Une ADOC harcelante

Femme et médecin généraliste : deux raisons de remettre en cause le dépistage du cancer du sein par mammographie. Chère consœur, Je vous renvoie à nouveau la proposition de mammographie dûment remplie, vous m’aviez pourtant assurée dans un précédent courrier que vous ne m’importuneriez plus avec ces relances… Je vous rappelle que ce dépistage n’a […] Continuer la lecture

Publié dans cancer, cancero, courrier, Dépistage, LES GENERALISTES ECRIVENT A..., mammographie | Commentaires fermés sur Une ADOC harcelante

Les difficultés des auteurs non anglophones pour publier sont nombreuses, mais ils représenteront bientôt la plupart des auteurs

Ce livre blanc (32 pages) de Edanz en 2014 est intéressant, même s’il a un aspect marketing pour cette société de rédaction. Ce rapport contient quelques données d’enquêtes et émane de professionnels ayant une expérience d’assistance d’auteurs dont le language maternel n’est pas l’anglais (essentiellement des auteurs asiatiques, car Edanz a une part de marché asiatique importante). Les auteurs d’articles… Continuer la lecture

Publié dans Apprentissage, Medical Writing | Commentaires fermés sur Les difficultés des auteurs non anglophones pour publier sont nombreuses, mais ils représenteront bientôt la plupart des auteurs

Ebola: cinq chercheurs tués au champ d’honneur. In memoriam

Bonjour  C’est une publication sans précédent qui vient d’être mise en ligne sur le site de la revue américaine Science. Une double première. D’abord, parce qu’elle met en lumière la dynamique génétique intime des innombrables isolats du virus Ebola qui progressent actuellement en Afrique de l’Ouest. Ensuite, parce que cinq de ses signataires sont morts avant de voir […] Continuer la lecture

Publié dans Science, Slate.fr | Commentaires fermés sur Ebola: cinq chercheurs tués au champ d’honneur. In memoriam

Les Hommes malades de la pathologie cardiovasculaire

Dans le NEJM du jour, vous pouvez lire un magnifique article sur le risque de survenue d’événements cardiovasculaires dans 17 pays en fonction de leur richesse. nejmoa1311890 nejmoa1311890_appendix(1) Les auteurs ont distingué trois groupes de nations, riche (Canada, Suède et Émirats … Continuer la lecture Continuer la lecture

Publié dans médecine, mortalité, pauvre, riche, risque cardiovasculaire, Science | Commentaires fermés sur Les Hommes malades de la pathologie cardiovasculaire

Ebola : on prévoit plus de 20 000 cas (officiel)

Bonjour Jusqu’où ? Jeudi 28 août le cap des 3000 cas est dépassé. Avec 50% de létalité. Chacun des soldats de première ligne sait que ce n’est là que le minimum de ce qui peut être officiellement dit. Officiellement, précisément, on change d’échelle.  Pour l’OMS, le nombre total de cas pourrait, à terme, dépasser 20 000. […] Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Ebola : on prévoit plus de 20 000 cas (officiel)

Ebola: le reportage de guerre n’est pas dans un journal comme les autres. Voici pourquoi

Bonjour Le virus Ebola bouleverse l’ordre des choses. Le reportage qu’il faut lire (en anglais) ne se trouve pas dans les médias habituels, des médias qui d’ailleurs n’en publient guère. Pour ne pas dire pas. Trop risqué. Celui-ci a été publié par l’austère New England Journal of Medicine. Une première ? Il n’est pas signé par […] Continuer la lecture

Publié dans Annals of Internal Medicine, Slate.fr, The New England Journal of Medicine | Commentaires fermés sur Ebola: le reportage de guerre n’est pas dans un journal comme les autres. Voici pourquoi

Cannabis : tests salivaires sans prise de sang. Dès la rentrée et dans plusieurs départements

Bonjour Est-de (déjà)  un effet du gouvernement « Valls II » ? Et la fin des espoirs de celles et ceux qui rêvent encore à la légalisation de sa consommation ? Dans un entretien accordé à un groupe de quotidiens régionaux Jean-Robert Lopez n’y va pas par quatre chemins. Jean-Robert Lopez est, depuis cinq mois, le délégué […] Continuer la lecture

Publié dans Plusieurs quotidiens régionaux | Commentaires fermés sur Cannabis : tests salivaires sans prise de sang. Dès la rentrée et dans plusieurs départements

Cannabis : tests salivaires sans prise de sang. Dès la rentrée et dans plusieurs départements

Bonjour Est-de (déjà)  un effet du gouvernement « Valls II » ? Et la fin des espoirs de celles et ceux qui rêvent encore à la légalisation de sa consommation ? Dans un entretien accordé à un groupe de quotidiens régionaux Jean-Robert Lopez n’y va pas par quatre chemins. Jean-Robert Lopez est, depuis cinq mois, le délégué […] Continuer la lecture

Publié dans Plusieurs quotidiens régionaux | Commentaires fermés sur Cannabis : tests salivaires sans prise de sang. Dès la rentrée et dans plusieurs départements

Brèves (médicales) de vacances

Pour ceux qui auraient vraiment déconnecté pendant les vacances, ce qui semble être une solution élégante pour prévenir le burn-out, voici quelques idées glanées ici et là que je tenterai de développer plus tard (mais je suis certain que je n’en aurai pas le temps).

Mes amis les oncologues…
Je tenterai d’éclaircir le cas Nicole Delépine que j’avais encensée ICI pour les questions qu’elle posait sur la protocolisation extensive des patients. Il semble, d’après des sources dignes de foi, qu’il faudrait se méfier. Se méfier de la personnalité elle-même de la professeure et se méfier de ses soutiens (anti vaccinalistes et extrême-droite). Mais il est évident que les constatations que je fais constamment sur la façon dont les patients porteurs d’un cancer sont pris en charge ne peuvent que me rendre attentif à quelqu’un du sérail qui ose dire ce que personne ne dit.
Si quelqu’un veut bien s’y mettre…
Je suggère également à la personne qui aurait le temps de se pencher sur le sujet d’une enquête sur les financements, les pratiques, les médecins de l’Institut Gustave Roussy qui fait la pluie et le beau temps sur les prises en charge et les traitements dans le cancer : une fondation privée implantée au centre de l’Etat et profitant des décisions de l’Etat. A suivre.
Toujours est-il que je découvre un article estomaquant dans le JAMA (ICI pour l’abstract et LA pour l’article) : les 71 molécules anti cancéreuses (tumeurs solides réfractaires et / ou métastasées et / ou avancées) approuvées par la FDA entre 2002 et 2014 ont augmenté l’espérance de vie de 2,1 mois en moyenne et au prix moyen de 10 000 dollars par traitement sans compter de sévères effets indésirables (voir LA un commentaire Minerva). Merveilleux !

La pilule estro-progestative pourrait entraîner un sur risque de cancer du sein. L’article publié dans le journal américain Cancer Research est lisible in extenso LA. Il pose de réelles questions même s’il concerne les forts dosages en estrogènes. J’avais abordé ce sujet lors d’une réunion Prescrire en 2012 où intervenait Peter Götzsche (voir LA). Il m’avait dit ne pas avoir d’informations sur le sujet et un chercheur français, Philippe Autier (ICI), m’avait renvoyé dans les cordes avec autorité. Nul doute que les données japonaises (pays où il y avait peu de cancers du seins et peu de contraception estro-progestative, ce qui achangé désormais) sur les liens entre cancer du sein et contraception devront être envisagés dans les années qui viennent… à moins que l’augmentation considérable du nombre des cancers du sein au Japon ne soit liée, comme le suggère Götzsche, qu’à l’augmentation du nombre des mammographes…
Il est évident que nous avons besoin de confirmations et d’autres travaux mais, pour le moment, cette information doit être cachée, les femmes ne doivent pas le savoir, car, selon les socio-historico-anti hygiénistes (voir LA), l’avancée majeure scientifico-sociétale de la contraception ne saurait se satisfaire de propos contraires au progrès.

Formidable offensive pro vaccin anti HPV dans le British Medical Journal.
Dans le même numéro un éditorial (ICI) et un point de vue (LA) insistent sur l’impérieuse nécessité de vacciner les garçons contre le HPV. Je suis choqué. Non par seulement par le contenu de ces articles mais par le fait qu’il s’agit de publi-reportages :
L’éditorial est écrit par trois auteurs (Margaret Stanley, Colm O’Mahony et Simon Barton). MS signale comme liens d’intérêts : « member of scientific advisory boards for GSK Biologicals, MSD Merck, and Sanofi Pasteur MSD and has received consultancy fees from these companies) » ; CO : has received lecture fees from GlaxoSmithKline and Sanofi Pasteur MSD) ; SB : no competing interests. Ils s’autocitent (première référence) avec un éditorial de 2013 où CO et SB have received lecture fees from GSK and SPMSD. On comprend mal que SB, entre 2013 et 2014, soit passé du statut de liens d’intérêts à indépendant de big vaccine.
Quant au point de vue personnel de Gillian Prue (affiliée au HPVAction.org dont il n’est pas possible de savoir s’il y a ou non des sponsors, il ne cesse de citer des articles sponsorisés par GSK, Sanofi Pasteur MSD…
Que fait le BMJ ?

Les médicaments pour traiter l’hépatite C sont trop chers.
Nous avons assisté à un feuilleton politico-médiatique concernant cette affaire et c’est un repenti, JF Bergmann, lui qui fut au centre d’un système qui se tut pour le Mediator, qui a écrit un article lumineux  sur le sujet : big pharma met le paquet sur le prix des médicaments anti hépatite C car la maladie est en train de disparaître ! Lire LA.

La génétique au service de la médecine « prédictive » est une imposture.
Un numéro de la Revue Esprit est consacré à ce sujet (ICI). Je retiendrai essentiellement ceci : il n’existe pas d’un point de vue génétique de médecine « individualisée » (pour 1000 dollars il est possible d’obtenir de décryptage de son génome) car la génétique est avant tout, et sauf exceptions, une science des populations. J’essaierai d’expliquer les deux versants du pari génétique : épistémique et ontologique. C’est fait ! ICI

Une note littéraire.
Je lis le Dictionnaire amoureux de Marcel Proust écrit par les Enthoven père et fils et je tombe sur une entrée consacrée au docteur du Boulbon ou plutôt à l’albumine mentale. Je ne me rappelais pas que ce médecin était l’ancêtre de Knock de Jules Romains (et du disease mongering anglo-saxon, voir LA) et je vérifie que Proust a bien écrit avant Jules Romains : avant, mais de peu (1922). Les Enthoven m’apprennent que le docteur du Boulbon faisait parfois attendre ses patients jusqu’à ce qu’il ait terminé la lecture d’un livre…
Passage savoureux dans Proust (La Recherche Tome II, p 303 – La Pléiade 1952). La grand mère du narrateur, malade, s’adresse au docteur :
« Mais j’ai aussi un peu d’albumine.
– Vous ne devriez pas le savoir. Vous avez ce que j’ai décrit sous le nom de l’albumine mentale. Nous avons tous eu, au cours d’une indisposition, notre petite crise d’albumine que notre médecin s’est empressé de rendre durable en nous la signalant. Pour une affection que les médecins guérissent avec des médicaments (on assure, du moins, que cela est déjà arrivé quelquefois), ils en produisent dix chez des sujets bien portants en leur inoculant cet agent pathogène, plus virulent mille fois que tous les microbes, l’idée qu’on est malade... »
Je propose donc que la stratégie de Knock soit remplacée par la stratégie de du Boulbon (voir LA) et que l’on rende à Marcel (dont le père et le frère étaient médecins) ce que l’on attribue à tort à Jules.

Un article de blog utile.
J’étais passé à côté d’un billet remarquable (un peu trop enthousiaste à mon goût sur les vertus de l’administration) du docteur Milie (ICI) qui concerne le travail de nos patients et ce qui peut leur arriver (arrêts, invalidité). On y trouve des conseils pertinents.

(Chicago : photographie du docteur du 16)

Continuer la lecture

Publié dans BERGMANN JEAN-FRANCOIS, BMJ, CANCER DU SEIN, DOCTEUR MILIE, DU BOULBON, FDA, GARDASIL, hepatite C, MARCEL PROUST, MEDECINE PREDICTIVE, Oncologie, pilule | Commentaires fermés sur Brèves (médicales) de vacances

10 mégots de vocation, de tabac, et de tendresse.

Alors voilà. Le type fait deux mètres il entre dans ton bureau et te plaque contre le mur… Je sais ce que vous vous dites : « ça commence plutôt bien, genre film porno des années 70. » Ben non, désolé… Parce que le type en question, voyez-vous, il t’oblige à lui rédiger une ordonnance de morphinique […]

The post 10 mégots de vocation, de tabac, et de tendresse. appeared first on Alors voilà..

Continuer la lecture

Publié dans Anecdotes | Commentaires fermés sur 10 mégots de vocation, de tabac, et de tendresse.

Un problème éthique ignoré : la non-communication des résultats d’essais cliniques… Abuse-t-on des malades ?

Les résultats des essais cliniques sont insuffisamment communiqués au public.Ces données proviennent d’une publication de juillet 2014 dans PLOS ONE : « How frequently do the results from completed US clinical trials enter the public domain? – A statistical analysis of the clinicaltrials.gov database. » Cela ne gêne personne dans cet aveuglement organisationnel de nos systèmes de santé… on avance sans regarder… Continuer la lecture

Publié dans Biais, Ethique | Commentaires fermés sur Un problème éthique ignoré : la non-communication des résultats d’essais cliniques… Abuse-t-on des malades ?

Participez au concours de l’été!

Cette semaine, à l’occasion de la sortie prochaine du film de Thomas Lilti « Hippocrate », @docteurmilie propose sur son blog un concours de l’été. Il s’agit de raconter (à la rubrique commentaires de son blog) un premier jour de stage ou de travail, que l’on soit médecin ou non, tout le monde est invité à participer.

Je vais apporter ma petite pierre à l’édifice, en conseillant aux lecteurs de se rendre ensuite aux commentaires du billet de ma consoeur pour lire les autres récits, et pourquoi pas apporter votre expérience.

Avant-même d’être reçue en deuxième année et de faire officiellement mon entrée comme stagiaire dans un hôpital, j’avais déjà eu une « première fois ».
Après mon échec au concours de première année, un de mes oncles m’a proposé de venir le rejoindre et le suivre partout dans son travail dans la petite clinique où il travaillait comme anesthésiste.
Dans mon esprit tout frais, je ne me destinais pas à une spécialité de bloc, mais après tout, je ne connaissais rien de cet univers, et si je voulais vraiment « faire médecine », je savais que j’en passerais par là de toutes façons, alors j’ai dit banco.
Mon intrusion dans le monde médical avait commencé la veille par une rapide présentation des services de la clinique, des personnages-clefs, une visite aux patients du lendemain, bien cachée derrière la blouse de mon guide, et une lecture en direct d’un électro-cardiogramme à laquelle je n’avais rien compris : du cœur, je ne connaissais que des schémas anatomiques.
Donc me voilà un matin très tôt devant une grande porte à battants garnie de ces mots magiques :  » bloc opératoire  » surmontés de cette mention solennelle :  » accès interdit à toute personne étrangère au service ».
Inscrite en fac de médecine, pas reçue au concours, mais réinscrite avec beaucoup d’espoir, me voilà devenue sans réel statut une personne peut-être plus si étrangère au service, et par là donc un peu autorisée à pénétrer ce lieu que je ne connaissais encore qu’au cinéma.
Premier choc : je vais devoir me séparer de mon mentor pendant quelques minutes, le temps de passer chacun dans un vestiaire, lui dans celui des hommes, moi dans celui des femmes, pour revêtir une tenue. Je passe timidement la porte en priant pour bien le retrouver de l’autre côté. J’ai la sensation de rentrer dans le centre de la terre, dans ce petit cube appelé « bloc », niché au cœur de ce grand bâtiment. Je fais tout comme on m’a dit : pyjama bleu, sur chaussures en papier, calot dans lequel j’essaie de bourrer tous les cheveux.
A mon grand soulagement, je retrouve mon guide à ma sortie. Je suis sur une autre planète : il fait froid, on entends en fond le discret vrombissement des néons et de l’air conditionné, tout est bleu partout, et je vois circuler en tous sens et d’un pas décidé des individus tout habillés et coiffés à l’identique.

– Viens, on y va, tu me suis. Je suis à l’ORL, cette semaine. Avec mon associé, on tourne, on fait pour une spécialité différente chaque semaine. La semaine prochaine, tu verras l’ortho, après le digestif et l’uro, et après le vasculaire.

Au passage, il me présente successivement plein de gens, qui me saluent tous aimablement, mais je n’en différencie aucun : tous ont le même pyjama bleu, le même calot et un masque. Je réunis toute ma concentration pour mémoriser les noms et les accorder avec les regards, repérer les lieux où nous circulons, mais je suis vite débordée, alors je n’ai comme solution que de coller au plus près à mon guide.
Je regarde la chirurgien se laver les main, pendant qu’il m’explique les règles d’asepsie de base, et m’indique en gros les zones où je peux me tenir, les choses que je peux toucher, et celle dont je ne dois surtout pas m’approcher.
Tout n’est pas clair dans mon esprit, les informations se bousculent, alors je prends le parti de me faire transparente dans un coin de salle : je suis plaquée contre le mur pour éviter tout faute, et j’observe.
Le chirurgien entre en poussant du dos la porte à battants, ses mains mouillées devant lui tournées vers le haut, et se les essuie en discutant tranquillement avec mon oncle.
Au cinéma, l’atmosphère du bloc est toujours dramatique, sérieuse, un brin militaire, et je me trouve juste avant une intervention au milieu de gens qui paraissent normaux, avec des conversations banales. Ce lieu n’est peut-être pas si terrible, au fond. Il est peut-être même possible que, comme dans M.A.S.H., on y rigole de temps en temps, j’ose y croire, mais je suis surprise.
Un enfant et installé sur la table. Il est calme. Mon oncle tient un masque sur son visage, et l’enfant ferme les yeux. Il est éclairé par le scialytique, ce qui donne l’impression que c’est lui qui émet un rayonnement lumineux, tant le reste de la salle paraît sombre.
Le chirurgien continue à parler de tout et de rien à haute voix pendant qu’une infirmière placée derrière lui l’aide à passer une grande tenue stérile.
Tout en parlant, il s’assied sur un tabouret, et une infirmière lui tend un drap qu’il déplie et tend face à lui. Une autre infirmière postée derrière attrape les coins du tissu et les lui noue autour du cou, comme une immense serviette de table.
Occupée à observer ces gestes, je n’ai pas vu comment l’aide du chirurgien s’est retrouvée sur un tabouret en face de lui avec l’enfant encore endormi assis sur ses genoux.
Tout en continuant sa conversation, le chirurgien s’est installé une bassine sur les genoux.
Mon oncle le coupe:
– Là, on va faire des amygdales. Tu vas voir, c’est rien, c’est très rapide. Après tu verras des trucs plus intéressants.
Le chirurgien de la voix ferme ajoute:
– Ouais, ça, c’est vite fait et c’est pas passionnant. La chirurgie ORL, c’est assez intimiste. J’essaierai de te montrer des trucs mieux tout à l’heure.
Tout en parlant, il a empoigné une longue pince au bout arrondit.
Brutalement, tous se taisent.
D’un geste rapide et franc, le chirurgien bloque un écarteur dans la bouche de l’enfant qui est toujours en face de lui, sur les genoux de l’infirmière, et introduit puis sort rapidement la pince dans sa gorge.
L’infirmière bascule en avant la tête de l’enfant au dessus de la bassine.
Celui-ci se met à tousser, râler et pleurer en laissant échapper un flot de sang.
– On fait ça juste avant le réveil, pour pas qu’il inhale.
La salle se remplit brusquement d’un épais nuage blanc. Le bourdonnement de l’air conditionné s’amplifie. Je me tourne, le nuage s’assombrit, et deux mains empoignent mes bras. Je ne sais pas pourquoi je ne réagis pas, j’entends un rire goguenard:
– Elle a tenu pas mal de temps, quand même!
Lorsque le nuage se dissipe, je suis couchée sur le brancard du patient, et tous me regardent en rigolant:
– Et voilà: baptisée!

Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Participez au concours de l’été!

Brève cancérophobe.

– Docteur, ma femme a toujours peur d’avoir un petit cancer.

– Oh mais chéri, tu sais, je ne me sens pas très cancéreuse, aujourd’hui…

Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Brève cancérophobe.

Ebola : Air France ne dessert plus Freetown. L’OMS humiliée. La Sierra Leone abandonnée

Bonjour Le matin, le gouvernement français demande en conseil des ministres la suspension des vols vers la Sierra Leone. Air France s’exécute l’après-midi. Arrêt des vols AF vers (et depuis) Freetown. Pourquoi ? On ne le sait pas. Rien n’a changé dans l’épidémiologie. Aucun accident. Les données sont les mêmes et l’OMS maintient sa ligne : rien […] Continuer la lecture

Publié dans agence france presse | Commentaires fermés sur Ebola : Air France ne dessert plus Freetown. L’OMS humiliée. La Sierra Leone abandonnée

Elaboration par chaque employeur public d’un plan de prévention pour les risques psychosociaux

Chaque employeur public doit élaborer un plan d’évaluation et de prévention des risques psychosociaux, RPS. Ces plans doivent s’appuyer sur une première phase de diagnostic réalisée dès 2014 et intégrée dans le document unique. La phase de mise en œuvre des […] Continuer la lecture

Publié dans CHSCT, document unique, employeur, entretiens, fonction publique, organisation, plan, Points communs aux trois fonctions publiques, prévention, public, questionnaire, Risques professionnels, risques psychosociaux, Risques psychosociaux : outils et dispositifs, RPS, santé mentale, travail prescrit, travail réel | Commentaires fermés sur Elaboration par chaque employeur public d’un plan de prévention pour les risques psychosociaux

Ebola : le gouvernement demande à Air France de ne plus desservir plus Freetown (Sierra Leone)

Bonjour  La peur est contagieuse. Extraits du compte-rendu du Conseil des ministres du 27 août 2014 :  « Le gouvernement français a recommandé mercredi à la compagnie Air France de suspendre « temporairement » sa desserte de la capitale du Sierra Leone, Freetown, en raison de l’épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans le pays. « Compte-tenu de l’évolution de l’épidémie […] Continuer la lecture

Commentaires fermés sur Ebola : le gouvernement demande à Air France de ne plus desservir plus Freetown (Sierra Leone)

Cigarette électronique : Marisol Touraine est attendue au tournant des « espaces publics »

Bonjour Le 26 août 2014 aura été marqué par deux événements: la condamnation radicale de la e-cigarette par l’OMS et le maintien de Marisol Touraine au poste de ministre de la Santé dans le gouvernement Valls II. Les deux informations vont bientôt se croiser : quelles leçons Mme Touraine va-t-elle tirer du haro décrété par Genève ? La chose […] Continuer la lecture

Publié dans le Monde | Commentaires fermés sur Cigarette électronique : Marisol Touraine est attendue au tournant des « espaces publics »